Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jean Castex sur Twitch : "Il faut avoir confiance" en AstraZeneca

« Jean Castex, vous ne pouviez pas imaginer qu’on ne soit pas macsés, masqués tous les deux ce soir... »

C’est par ce lapsus ô combien parlant que le gentil intervieweur Samuel Étienne entame son déroulé de tapis rouge devant le Premier ministre, dimanche 14 mars 2021 sur Twitch. Maqué, pacsé, ce lapsus affreux en dit long sur l’indépendance du gentil Samuel en particulier, et des journalistes mainstream en général.

 

Castex a donc pu déplier sans encombres son dépliant propagandiste à l’attention des jeunes, car Twitch est une plateforme pour jeunes. D’ailleurs, beaucoup en veulent au vieux Samuel d’avoir investi cet espace pour y imposer les figures de la politique mainstream.

 

 

C’est le signe que les mouches vont changer d’âne. Nous allons quand même résumer l’article de France Info, qui a résumé les injonctions et menaces du PM. On n’a, malgré tout le sérieux de l’opération, pas pu réprimer un sourire quand le site du SPA (service public audiovisuel) a rappelé, sans ironie ni malignité, que Samuel avait présenté Questions pour un champion.

Passons à l’analyse, paragraphe après paragraphe.

Sans surprise, la question a été l’une des premières posées par les internautes au Premier ministre. « Envisagez-vous un reconfinement en Île-de-France ? » Celui-ci « n’est pas exclu », a convenu Jean Castex, dans la lignée de ses propos des derniers jours. « La situation ne s’améliore pas », a-t-il reconnu, évoquant « un nombre de contaminations de plus en plus élevé » et des services hospitaliers « très chargés ».

Normal, l’État occupé par le clan néolibéral a fait fermer des lits, et n’a pas augmenté la capacité en réanimation. C’est donc une décision politique et non une fatalité sanitaire. Et si la situation ne s’améliore pas, c’est qu’il y a peut-être un problème – ou une volonté – de comptage des cas.

« En même temps, reconfiner, c’est un acte extrêmement fort avec des conséquences très lourdes », a-t-il souligné. « Il faut que l’on utilise toutes les armes à disposition pour éviter le confinement. »

Un en même temps très macronien : on peut penser que les conséquences « très lourdes » sont le calcul politique d’un Macron qui veut se faire réélire en 2022 sans mettre en colère trop de Français, c’est-à-dire sans les reconfiner, tout en entretenant la psychose de la maladie, si bénéfique pour le pouvoir. Un jeu d’équilibriste qui risque de mal finir.

On passe au vaccin AstraZeneca, que nos voisins suspendent les uns après les autres. Mais la France et ses dirigeants restent stoïques dans la tempête... d’effets secondaires.

La France pourrait-elle suivre le choix des Irlandais ? « On n’a pas suspendu car nous ne disposons pas d’éléments pour suspendre cette vaccination. Je rappelle au contraire que toutes les études dont nous disposons (...) montrent que ce vaccin présente une certaine efficacité, notamment pour les formes les plus graves de la maladie », a répondu le Premier ministre. « Si j’avais le moindre doute, absolument, je demanderais la suspension, a-t-il toutefois assuré. Mais à ce stade, il faut avoir confiance dans ce vaccin. »

Sur la fermeture des musées, des restaurants et des salles de spectacle, le PM a failli nous faire pleurer.

Jean Castex a reconnu que « tout ce que l’on ferme, c’est un crève-cœur ». « Fermer des restaurants et des bars, c’est très douloureux, c’est un art de vivre à la française », a convenu le Premier ministre.

C’est justement ce qui est visé par l’oligarchie mondialiste qui veut nous mettre au pas.

« En même temps, on sait que ce sont les lieux où l’on se contamine le plus », avec les lieux privés, a-t-il défendu. « À ce stade, le niveau de la maladie est encore trop élevé pour que nous puissions mettre en œuvre la réouverture » de ces lieux. Le chef du gouvernement a apporté une réponse similaire pour les théâtres, les cinémas ou les salles de sport. « C’est un niveau de pression épidémique, elle est encore trop élevée pour que nous puissions passer à l’étape suivante. »

Et si le gouvernement laissait les Français choisir, comme des grands ? Apparemment, cette option de liberté et de responsabilité n’entre pas en ligne de compte dans la tête de ce haut fonctionnaire. Heureusement, Castex nous promet des lendemains qui chantent, car il ne faut pas désespérer Billancourt : cet été, « on retrouvera une partie de notre liberté ». Traduction : nos geôliers vont nous offrir une petite conditionnelle. Merci missié.

Interrogé sur la perspective des vacances estivales, Jean Castex s’est voulu prudent mais rassurant dimanche soir sur Twitch. « J’espère bien » que les Français pourront partir en vacances, a-t-il déclaré. « Sûrement que ce ne seront pas des vacances tout à fait, complètement normales », a-t-il convenu, glissant discrètement que les Français s’étaient peut-être « un peu » trop relâchés à l’été 2020. « La différence entre l’été 2020 et l’été 2021, c’est que l’on aura vacciné », a-t-il toutefois souligné. « On retrouvera une partie de notre liberté ».

« Un peu » trop relâchés, « une partie de notre liberté »... Ils nous prennent vraiment pour des enfants ! C’est panpan cucul si on n’obéit pas à papa Castex !

Une dernière avant la route : le manque (voulu) de lits de réanimation, on le rappelle, qui est le fondement de toute la politique de répression sanitaire car il justifie tout.

Plusieurs questions d’internautes ont interpellé Jean Castex sur la question des moyens dans les services de réanimation. Davantage de lits en réanimation, une promesse non tenue ? « On transforme des lits d’autres services pour accueillir des malades graves de la Covid-19. Ce n’est pas créer des lits de réanimation nouveaux (...), on ne crée pas de la ressource médicale en plus », s’est justifié le Premier ministre.

Quel aveu. Lamentable !

 

Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas faite ?

 






Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2685822

    Bonjour à tous.
    Ce gouvernement est pitoyable et pire encore son peuple.
    Officiellement j ai plus de chance de mourir de mon diabète mal soigner faute de fermeture de ma salle boxe et de ma salle de sport que de mourir de leur pseudo virus.

    Ce gouvernement condamne les gens viables au profits de vieillard qui ne savent que faire dans leur cullotte.

    C’est normal dans un pays où un étranger clandestin délinquant a plus de droit qu un citoyen sans cullotte

    Ne perdons pas espoir

     

    Répondre à ce message

    • #2685945

      Et ils ont exigé de déprogrammer la plupart des actes chirurgicaux.
      A mon sens c’est beaucoup plus impactant que les vaccins et leurs effets secondaires.

      La santé "publique" va refuser des milliers d’interventions necessaires au nom de quoi ?
      C’est la fin de ce système de santé.
      C’est même la fin de beaucoup de choses.

      Comment un praticien va t’il légitimer l’absence de soins immédiats necessaires au nom d’une cause plus grande ? Mais largement fictive.

      Les professionnels de santé sont contraint de vendre leurs âmes sans contrepartie, vont ils le faire ? Et si oui, sous quel prétexte ?
      Qu’est ce qui justifie une absence de soin quand on a le matos et le personnel à disposition ?

       
  • #2685836

    La confiance c’est comme le respect ça ne s’exige pas, ça ne se décrète pas.. ça se mérite ! Mais ce piteux rond de cuir au charisme d’huitre avariée est convaincu que son statut lui permet de tout oser, vu sous cet aspect très reconnaissable il n’a pas tort

     

    Répondre à ce message

    • #2685877

      J’ai connu des huitres avariées qui m’ont mis moins la chiasse que lui !

       
    • #2686343

      Je dirais même plus : la confiance c’est comme la virginité, cela ne se perd qu’une seule fois...et Castex sur Twitch, c’est comme si la Macronie, vieille pute édentée par la soumission, vérolée par les trahisons, et déformée par les tournantes ultra-libérales, essayait de refourguer son pucelage visqueux et ses charmes répugnants, au prix fort, à un aficionado taquin du forum JeuxVideo.com abonné à Youporn...

       
  • #2685859

    C’est le principe même de la plateforme Twitch de pouvoir répondre directement à la personne via le chat.

    Le seul moyen qu’il peut trouver pour empêcher les questions dérangeantes, c’est de faire passer son chat en "mode émoticones", en mode "sub only" ou pour les "folllowers" qui suivent sa chaîne depuis un certain temps.

    Passer en mode émoticone n’apporte rien vu que personne ne peut utiliser de mots. Le sub only n’est pas dispo car S.Étienne a désactivé cette option.

    Reste l’option de "Follower" qui consiste à pouvoir utiliser le chat seulement si vous suivez la chaîne depuis un certain temps. Ca peut aller de quelques minutes de suivi à plusieurs semaines avant de pouvoir y répondre. J’ai entendu des "1 mois de suivi" pour lui sur cette interview, à confirmer.

    Dans tous les cas Samuel Étienne s’en est pris plein la gueule depuis qu’il invite des politiques sur Twitch, injures et menaces.

    En invitant François Hollande, il avait précisé qu’il n’inviterait pas d’autres politiques. Quelques jours après c’est au tour de Castex. "Pourquoi pas Marine le Pen ?" les jeunes disent. Il refuse de la recevoir, de plus à son domicile. "C’est du 2 poids 2 mesures, Samuel !". Ok, on verra, mais pas chez moi, qu’il dit.Parce que la plupart des gens qui sont sur Twitch sont de la tranche 18-35 ans. La plupart ne matent pas la TV et sont plutôt bien informés. on y voit parfois dans les chat des réfs. à Dieudo "quenelle" ou à Soral "faut l’savoir hein" ou "Je l’ai entendu pété, il a fait prout".

    C’est assez drôle car les animateurs de Twitch qui diffusent ont une tendance à pencher bien à gauche en politique ou s’obligent à être de gauche.

    Bref, les jeunes voient l’arrivée de S. Étienne vraiment, mais je dis bien vraiment comme une menace pour leur espace de discussion. Ils ne veulent pas de politique sur cette plateforme.

    A savoir que plusieurs grandes groupes de TV ont lancé leur chaînes Twitch depuis plusieurs semaines : BFMTV (qui s’est fait "troller" en masse par les gens dans leur chat), TF1 (qui a bidé), Arte, France TV...

    A recouper avec le fait que Samuel Étienne travail pour France TV. et l’article sur la possible nomination de Cyril Graziani qui gère le service politique de France TV, proche de Macron et par extension de son gouvernement, donc de Castex.

    Les jeunes perçoivent ça comme de la propagande caché en vu de l’élection à venir.

    A suivre, comme on dit.

     

    Répondre à ce message

  • #2685883

    Aujourd’hui Macron suspend son utilisation ! Toujours très crédible ce gouvernement de merde !

     

    Répondre à ce message

  • #2685954

    astra zeneca est tellement inoffensif que , déjà interdit dans une douzainede pays, il vient d’etre suspendu en FRANCE .Apparemment le zozo de PRADES n’a pas été informé !

     

    Répondre à ce message

  • #2686099

    La on est dans le fin du fin du guignol de compétition.
    C’est le gouvernement le plus grotesque de la Veme République, qui en a pourtant vu passer d’autres.

     

    Répondre à ce message

  • #2686345

    La confiance c’est comme la virginité, cela ne se perd qu’une seule fois...et Castex sur Twitch, c’est comme si la Macronie, vieille pute édentée par la soumission, vérolée par les trahisons, et déformée par les tournantes ultra-libérales, essayait de refourguer son pucelage visqueux et ses charmes répugnants, au prix fort, à un aficionado taquin du forum JeuxVideo.com abonné à Youporn...

     

    Répondre à ce message

  • #2686464

    Twitch était une plateforme plus ou moins libre, selon les streams, il y a quelques années . Je me souviens avoir eu des débats enflammés sur absolument tous les sujets borderlines existants que vous trait(i)ez ici, mais c’ est terminé aujourd’hui, on peut vous bannir sans préavis ni explication, " streamer " comme " viewer ", les algorithmes se chargent de faire le sale boulot, et les modérateurs sont extrêmement zélés pour maintenir l’ " ordre et la morale ", même en cas de dérapage contrôlé savamment dosé ...

    Je ne vous en tiens pas rigueur, mais même ici je n’ ose plus aborder certains sujets ou utiliser certaines expressions ou mots, parce que je sais que vous en êtes pénalement responsable, et que tout est prétexte à la censure car tout est devenu répréhensible, tout est sujet à interprétation, nous vivons sous le règne de la terreur de se retrouver muselé, censuré, banni ... diffuseurs comme lecteurs .

    Ils ont crées une dépendance sociale à internet et leurs réseaux, et la majorité se pliera aux ordres pour continuer à exister virtuellement, quitte à se formater et s’ oublier eux-mêmes, de toute façon ils n’ont pas le choix, c’ est ça ou la mort sociale .

     

    Répondre à ce message

  • #2688935

    Je préfère directement en parler à son âne, plus simple .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents