Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean Le Bitoux à propos du lien entre pédophilie et homosexualité

Un square Jean-Le-Bitoux (photo) a été inauguré par Dominique Voynet le samedi 15 mars 2014 à Montreuil. L’occasion de rappeler ce que ce militant homosexuel pensait des rapports entre homosexualité et pédophilie. Ci-dessous, un extrait d’un article paru sur le site causeur.fr.

 

Quel rapport entre Jean Le Bitoux et Tarcisio Bertone ? Aucun, évidemment. Enfin, si. Les deux établissent, à leur manière, un lien entre homosexualité et pédophilie.

Le premier, secrétaire d’État du Saint-Siège, le fait le 12 avril [2010, ndlr E&R] dernier au détour d’une conférence de presse donnée au Chili. Il ose affirmer qu’on lui a rapporté que certains spécialistes lient homosexualité et pédophilie : levée générale de boucliers. Quant au second, Jean Le Bitoux, ses manières sont un peu plus rudes. Il y a quelques années, il affirmait qu’homosexualité et pédophilie avaient partie liée, sans s’attirer autre chose à sa mort que la « gratitude » du maire de Paris pour son « courage militant ». Allez y comprendre quelque chose.

Dans un court entretien donné au magazine gay Illico en mars 2001, Jean Le Bitoux revenait sur l’histoire du mouvement militant homosexuel :

« En France, l’homosexualité vient d’une culture pédophile avec André Gide. En 1968, il existait même un comité d’action pédérastique révolutionnaire. Dans le discours du GLH à partir de 1975, il y a tout un héritage du FHAR notamment sur la question pédophile. À l’époque, il s’agissait de libérer son corps, libérer ses fantasmes. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque-là la majorité est à 21 ans, ce qui est bien tard. Dans les années 1970, tout est à libérer y compris l’enfant qui est corseté comme la femme, comme l’homosexuel. Aujourd’hui, on ne parle plus du tout du même enfant. L’enfant des années 1970 était l’esclave d’une vieille civilisation, l’enfant d’aujourd’hui est extrêmement sacralisé.” Il poursuivait : “Tony Duvert tenait une rubrique dans Gai Pied où il affirmait : la question pédophile existe et certains gays sont pédophobes et ils considèrent que l’émancipation des homosexuels se fera sur le dos des pédophiles. On a inventé un homosexuel qui laisse de côté la question pédophile. »

Lire la suite de l’article sur causeur.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La mal mène au mal, le mensonge mène au mensonge, la violence mène à la violence, la perversion mène à la perversion.

    C’est comme ça que la mal progresse, petit a petit, de proche en proche.

     

    • Il y a probablement des degrés dans la perversion mais les individus qui sont bien atteint sont totalement incapable d’éprouver de l’empathie pour autrui, voir même carrément de décrypter et de différencier les sentiments des autres.
      C’est pour ça qu’un Kinsey vous sortira qu’un gamin de 4 ans qui se fait violer pleure et se débat parce qu’il aime ça ou qu’un Francis Evrat ne fera jamais d’excuse aussi fort qu’on les lui demandera. C’est aussi pour ça que les pédophiles reviennent tout le temps à la charge en se justifiant que les gosses ont du désir pour eux et que donc l’interdiction de la pédophilie est liberticide, en se disant stigmatisé et en ne comprenant pas ce qu’on leur reproche, ils ne font pas du tout semblant, ils sont juste malades mentaux et la perception que vous avez de la réalité leur est complètement incompréhensible, ils ne l’appréhendent pas comme vous.

      Mais par contre la grande majorité des homos ne sont pas atteint de perversion à mon avis, au contraire c’est souvent des gens altruiste et attentionné avec les autres, ce n’est pas parce qu’ils passent par le même trou qu’ils sont pareils.


  • Une minorité de racailles qui salope comme toujours la vie d’une majorité .
    que Dieu les écrase de ses pieds .


  • Eloquent le discours de Jean Le Bitoux !
    Et puis c’est bien un square : c’est familial, c’est là où il y a les enfants…
    Le cynisme de ces gens ! Et c’est pas mal un square « la Bite où ? » !
    Je suggère que les citoyens locaux collent les propos de ce Monsieur ou cet article dans ce square, et même ailleurs que les gens réagissent à la propagande infecte et infestée de cette gauche (comme de la droite) qui trahit le peuple et les valeurs ! Et pis attention le gros mot est lâché : « homophobie ! » 0,04 % de gays en France et on nous fait croire à une nécessaire police de la braguette et à l’obligatoire fermeture éclair des bouches, des fois qu’un fléau concernant 0,04 % de la population atteignent beaucoup trop de monde !
    Lessivons le cerveau de nos enfants partout !
    A l’école, dans les squares, à la maison avec télé-vaudou , etc !

     

    • Effectivement un square ! C’est à dire un lieu étroitement lié à l’enfance ! Où se retrouvent les parents pour faire jouer leurs gosses dans ces minuscules oasis situées dans l’étouffante grisaille urbaine. Pour moi quand je pense à square je me remémore une partie de mon enfance, je vois des enfants courir dans tous les sens avec des mamans papotant assises sur les bancs... Est-ce un hasard que cela soit un tel lieu qui fut choisi pour honorer ce dégénéré ? Il est vrai aussi que beaucoup de squares et parcs urbains à la nuit tombée, à des heures où les enfants ne sont pas présents, sont de hauts lieux de rencontre pour homos mâles...quoiqu’il en soit il y a vraiment quelque chose de malsain là dedans !

      L’homosexualité étant une sexualité par essence déconnectée de l’impératif de reproduction peut tout naturellement dériver vers l’attirance pour les enfants. La maturité sexuelle et son corollaire reproductif n’est plus un facteur d’attirance puisque la procréation n’est pas à la source du désir dans ce type de sexualité, l’enfant peut donc devenir un objet d’excitation sexuelle.
      Certains remarquerons à raison que l’écrasante majorité des rapports hétérosexuels n’ont pas pour vocation la procréation, ce qui est vrai, toutefois ce qui attire sexuellement un homme et une femme ce sont les potentialités reproductives de l’un et de l’autre ! Ce qui rend une femme séduisante à un homme c’est la perception inconsciente de ce dernier qu’elle est en mesure de fournir une progéniture saine. Nous trouvons belles ces courbures, ces traits du visages, ce grain de peau, ce comportement...c’est parce que tout cela reflète des qualités liées in fine à la reproduction ! Idem en ce qui concerne l’attirance des femmes pour certains types d’hommes. Si une femme pour le fric et sa carrière se marient avec une anomalie typique de notre époque décadente comme Flamby, plus ou moins secrètement son désir le plus profond sera de se faire féconder par un Kémi Séba ou un Alain Soral ! :-) :-)
      Le désir hétérosexuel est toujours lié au potentiel reproductif.


    • ce que vous dites des femmes n’est plus tout à fait vrai pour la version évoluée actuelle. Je bosse au quotidien avec un grand métis tout en muscles et qui arbore sur ses tee-shirts des flocages connotés sexe. Outre mon étonnement que la hiérarchie ne lui en ait jamais fait le reproche, la combinaison beau mâle sûr de lui me laisse de marbre. Bien que par ailleurs il soit intelligent et vraiment sympathique.
      Non, la femme moderne est plus subtile que cela, elle désire naturellement un homme répondant à ses attentes spécifiques selon son vécu et sa personnalité propre.
      Concernant les hommes je n’en sais rien, je parle peu de ces sujets avec eux. Quand ils me font du charme je déguerpis. Même si, vu mon âge, cela n’est pas totalement déplaisant.


  • J’ai toujours affirmé, pour ma part, que : l’homosexualité, est l’antichambre de la pédophilie, légalisée.

    Car, ceux qui,aujourd’hui, sont bouffis de tolérance à l’égard des sodomites, de quel droit et à quel titre, s’opposeront-ils demain, à... l’ "émancipation" des pointeurs ?

    A méditer gravement, par ceux qui n’ont pas une b*** à la place du cerveau !

     

    • Le pire, c’est que c’est extrêmement vrai et que j’en ai eu des preuves.

      J’ai été sur un certain site ou des personnes font l’apologie de la pédophilie, et se défendent de leurs actes par le fait que ça ne soit que des dessins et que ça ne fait de mal à personne. La foule imbécile leur vient en aide, en disant que c’est pas grave, que les mecs comme moi sont des connards intolérants, etc. Ce sont les mêmes qui sont à fond dans les lobbies LGBT (d’ailleurs souvent les pédos eux même les soutiennent complètement et rêvent de voir leurs saloperies légalisées à leur tour)...

      J’en ai tellement vu que j’ai pu établir un profil commun à tous ses salopards : ils sont très souvent complètement dans le déni, en disant qu’ils ne sont pas des pédophiles mais *insérez n’importe quel autre terme ici* ou alors ils vont carrément jusqu’à renverser l’accusation sans preuves, "Non moi je suis pas pédophile toi tu l’es" très souvent ils changent la nature de leur potentielles victimes favorites pour prouver qu’ils ne le sont pas "Oui mais c’est pas un enfant, c’est juste qu’il y ressemble" ou alors carrément vont jusqu’à dire que l’acte sur lequel ils fantasment n’est pas de la pédophilie puisqu’ils dessinent deux enfants en train de copuler, c’est que du jeu.

      Quand ils s’assument, c’est pas forcément plus beau, ils répètent constamment qu’un jour ça sera accepté et que c’est normal, que c’est pas un problème si ils sont consentants et j’en passe, il disent constamment qu’ils attendent le jour ou la pédophilie sera légalisée et qu’ils pourront se montrer au monde entier en tant que tels.

      Et ainsi de suite.

      Donc oui, à un moment, grâce au même excès de tolérance demeurée que d’habitude, ça arrivera, et les gens qui s’y opposent seront taxés de fascistes, de nazis, de pédophobes ou je ne sais quoi.


  • Il n’en reste pas moins que la plupart des pédophiles et autres pervers sexuels sont bien des "hétéros"… Alors ça rime à quoi de vouloir à tout prix créer un pseudo lien entre homosexualité et pédophilie ?

     

    • Personne ne nie qu’il y ait des détraqués, parmi les hétéros. Mais ce qui est plus grave avec les invertis, c’est qu’ils se servent de leur déviance, désormais permise, comme d’une passerelle, vers d’autres tares à légaliser. C’est tout ce qu’il y a à comprendre.


    • Tout à fait d’accord.Qu’on nous montre les statistiques sur les enfants abusés et on pourra discuter.Julie,Melissa et toutes les filles martyrisées nous rappellent que cette monstruosité n’est pas l’apanage des homosexuels loin s’en faut.Ne sigmatisons nos frères voire nos enfants homos qui n’ont pas choisi de l"être et dont la plupart ne demandent qu’à vivre dans l’indifférence de leur différence.


    • parce que comme l’a dit plus haut Lyseann , les homosexuels représentent 0.04% de la population, s’ils représentent 49 % des pédophiles, vos deux commentaires se rejoignent : ils représentent une minorité sexuelle ET ne représentent pas la majorité des agresseurs sexuels d’enfants.

      CQFD


    • Un pédophile n’est ni hétéro ni homo ; il est pédophile.
      Tu ne vois pas le lien entre homosexualité et pédophilie ?
      Ce serait comme de parler des liens entre (au hasard) zoophilie et (au hasard) sado-masochisme. Absurde, de prime abord, n’est-ce pas ?

      L’évidence est qu’il est très dangereux de s’éloigner de l’ordre naturel : on peut s’éloigner un peu plus, voir d’autres choses qui nous plaisent, et ainsi de suite.
      "Nul ne s’est jamais perdu sur le droit chemin."

      Quand j’étais jeune, je me moquais de ceux qui faisaient le lien entre cannabis et drogues dures. L’expérience m’a depuis longtemps montré qu’ils avaient raison.
      Comme dit dans un commentaire précédent, "le mal appelle le mal".


    • il faut quand même bien être pédéraste pour enc.ler un enfants mâle ((merde ! quand même )) ((c’est dans ce sens que les BI c’est des PD point !)) l’homosexualité est un crime contre l’humanité cette déviance et tout son cortège de nuances honteuses et ignominieuses car dans l’absolu si tout les Mâles étaient PD comment l’humanité prospérerait et que tout ceux qui aiment les pédérastes prennent un abonnement à la Fistiniére et n’essaient pas à tout bout de champ de nous corrompre nous les hétéros ((((la branche NORMALE de la sexualité ))))


    • qu’Est-ce qui te permet d’etre aussi affirmatif , tu as des chiffres , des études sérieuses , de plus il y a une catégorie qu’il faut séparée ,on peut etre pédophile et etre attirée par de jeunes filles ou garçons .Loin d’etre spécialiste dans l’analyse et encore moins par la pratique , mais peut-on etre hétéro et avoir un désir sexuel pour un petit garçon ?
      "...Au dessus de 14 ans c’est dégueulasse ." dixit un neveu d’un ancien président qu’on nous a fait croire de gauche, dans une émission people rue faubourg-saint-honoré.
      Revoyez cette séquence lorsqu’il prononce cette phrase , accompagnée d’un sourire qui selon moins était un faire-valoir ,sorte de caution pour pouvoir dire devant ses détracteurs ; " Voyons c’était pour rire ... !!! "


  • Conclusion de l’article dans Causer :

    "Seulement, le mot pédophilie ne peut plus être prononcé sans emporter avec lui tout sens critique. Il vaut condamnation immédiate à celui qui en est suspecté, comme à celui, d’ailleurs, qui oserait interroger et remettre en cause ses présupposés. Surtout ne pas se demander s’il n’existerait pas une légère différence entre un violeur d’enfants et un amateur de beautés adolescentes : non ! à défaut de la tête, on leur coupera indistinctement les couilles. Ne pas se demander non plus ce qu’est la pédophilie, mais enfermer le mot et son indétermination sous le masque monstrueux et infrangible du pédophile, nouvel ogre de la fable contemporaine."

     

    • @ Christian :

      Quand on veut noyer le poisson, on cite des chiffres, par ailleurs invérifiables. Ce coup-là, on nous l’a tellement fait, que plus personne n’y prend garde. A voir la déferlante "rose", que ce soit par vice, par effet de mode ou par peur d’être ringards, je ne crois pas une seule seconde à vos 0,4 %.

      Et je maintiens, ma théorie. Désolé !


  • Faut-il s’étonner de ça ? La perversion appelle la perversion, que je sache...


  • Si cela peut aider, j’avais fait des recherches à l’époque, hormis l’article en lien ci-dessous, j’avais trouvé une étude faite aux États-Unis qui donnait les mêmes chiffres et de suite dissimulés par la doxa. (probablement encore trouvable)

    « 86 % des pédophiles sont homosexuels ou bisexuels », deux mots qui changent tout »

    http://archives-lepost.huffingtonpo...

     

  • ce square prouve la théorie du genre appliquée de façon détournée ,un nom de square cela banalise ce monsieur dans l’inconscient que les habitants normaux arrachent ces plaques nominatives immondes pour les remplacer par d’autres,, square Dieudonné" pionnier de la dénonciation publique des magouilles politiques" ou encore square Alain Soral " premier président de la réconciliation du peuple " ((profitons en pour changer les noms ou apparait Pierre Perret le faux cul usurpateur ou Charles Trenet et autre Prevert pervers ))


  • Selon Le Bitoux, " En France, l’homosexualité vient d’une culture pédophile avec André Gide. "

    Les pédophilies s’intéressent aux petites garçons et aux petites filles, alors que pour Gide c’était des jeunes mais déjà grands. Le seuil de consentement à son époque était de 13 ans,ce qui ne lui a jamais posé de problème.

    On trouve dans Platon (Banquet) la distinction entre recherche des enfants (rejetée) et recherche des adolescents (acceptée). À la différence de l’homosexualité non pédophile, la pédophilie n’a jamais trouvé de défenseurs parmi nos bons auteurs, à l’exception notable de Sade et Renaud Camus.

    http://laconnaissanceouverteetsesen...


  • "certains gays sont pédophobes"

    ça y est, le mot est laché. Après le délit d’homophobie, attendez-vous à voir venir le délit de pédophobie.

    Et ça date déjà de 2001...


  • Bonjour,

    je viens de lire cet article et le commentaire fait à ce propos qui parle du Mal...

    C’est tout le coeur du problème, on impute tout au Christ...tous les malheurs de la terre...mais on ne parle jamais de ce que fait le diable (représentant officiel du Mal, je le rappel)...comment il agit lui !!???...Il a tendance un peu à se faire oublier, non !!!???...un peu trop même !!??...!!! qu’en pensez vous ???...

    pourtant il existe bien en chaque homme...comme le Christ d’ailleurs...cette dualité existe en chaque homme...avec le "vouloir" et le "non vouloir" comme la si bien découvert le célèbre psychiatre et psychologue C.G.JUNG.

    l’âme de l’homme est profondément religieuse, voilà aussi une de ses découvertes...

    il ne faut surtout pas confondre le message profond de l’évangile et celui qu’en font les hommes...et aujourd’hui on cherche par tous les moyens et le plus vite possible à instaurer une nouvelle religion "la laïcité" pour soi-disant libérer l’individu de la contrainte religieuse alors qu’intrinsèquement par la nature de l’âme, c’est absolument impossible !!!...qu’on l’accepte ou pas, qu’on le veuille ou pas, qu’on le reconnaisse ou pas... y’a rien à y faire c’est comme ça que fonctionne profondément notre âme...et ne parlons pas de l’inconscient collectif.

    Alors si l’on regarde bien, elle sert à quoi la laïcité aujourd’hui, elle permet quoi finalement ?...réponse : à se libérer de toute contrainte morale lié à la religion...la nouvelle morale ce sont les LOIS votées au parlement...à vous de juger si elles vont dans le bon sens...
    Elles servent pour le moment à inventer toutes sortes de croyances et de soi-disant libertés..., Le mariage entre homme (formidable !), l’achat d’un enfant pour plus tard ou le faire fabriquer (super !), la libération sexuelle des enfants à la maternelle, un papa !!! c’est une femme déguisée !!!... et une maman ??, !!... c’est l’inverse !! (+ haut c’est l’soleil)...et si t’es pas d’accord t’es un Antisémite...Non c’est pas ça !!???...je sais plus moi ça va trop vite en ce moment... !!! j’arrive plus à suivre...

    L’ère de la consommation n’est pas encore arrivée à son comble, on a encore rien vu ce n’est que le commencement...Tous pour la liberté...Tous pour la laïcité...tous pour L’Europe !... Ah que c’est beau l’Europe !!!... ...

     

    • Le libre arbitre hein ? Les mystiques ne s’en rende pas compte mais en réalité c’est la morale qui détermine le sens du bien et du mal et elle est différente d’un individu à l’autre, elle fluctue, comme le sens du beau et du laid ou le gout du bon et du mauvais peuvent fluctuer. Ce qui vous parait bien à vous ne le paraitra pas forcément à quelqu’un d’autre.

      Pour ce qui est des pédophiles, le problème c’est que la plupart sont pervers, ils ne ressentent pas la douleur des autres, aucune empathie, les enfants les attirent et si leur victime crient ou demandent d’arrêter, le pédophile ne prend pas ça pour un viol, si il en a envie sa victime aussi. Si vous lui dites après son arrestation que ce qu’il a fait est mal, il ne comprend pas pourquoi on lui dit ça.

      La laïcité permet à chacun de pratiquer sa religion librement en privé et empêche l’Eglise d’imposer la politique et les lois aux gens. La vente de préservatif serait surement interdite sans la laïcité de l’état.
      C’est pour ça qu’en Israël les juifs veulent chasser les Palestiniens, ce n’est pas mal pour eux, c’est leur terre, c’est Dieu qui la leur a donné... le problème c’est que tout le monde ne partage pas leurs croyances, si les arabes croyaient le judaïsme ils partirait sans discuter puisque la terre n’est pas eux selon la Torah, mais si ils étaient tous juifs, ils auraient aussi le droit de rester. Vous voyez les problèmes que ça peut poser de tout juger sous un prisme religieux, des fois ça bloque un peu ?


  • Ce que je comprends de l’article...c’est une sorte de défense en faveur des homosexuels mais c’est peut être mon impression mais le message était double et on retombe sur tout le problème initiale, que les gens soient homosexuels, soit, ok mais il y a toujours cette branche pédophile qui suit derrière et au final, même si j’entend bien le message à la première lecture, je ne peux m’empecher de voir le message en arrière plan et c’est ce qui pose probleme...suffit de lire les commentaires pour voir que finalement, ca ne peux que devier vers ce terrain malsain :

    Mais maintenant que propose t-on à l’ado qui se découvre pédophile et qui n’envisage pas la carrière de prédateur ? Avec le climat de délation généralisé actuel, à qui ira t-il se confier ? Je rappellerais qu’on ne choisit pas sa sexualité et qu’il est difficile de réclamer auprès du très-haut, auteur de la bourde. Et si les acteurs des années 70 s’en lavent les mains en plus…

    J’ai envie de dire, WOW ? On ne choisit pas sa sexualité ? Pédophile c’est une sexualité ? Mais c’est pas la même chose qui a été dites avec les homosexuels ? Pour au final se faire légalisé ? Et c’est pour ça que les gens informés sont réticent a ces pratiques, elles finissent toujours vers les pratiques encore plus déviante. Et qu’on me dise pas que c’est pas pareil et que ce sera pas autorisé, à force de dégager les limites, pour des raisons morales (?) on fini par faire tout et n’importe quoi et je pense que si à la base certaines choses étaient interdite, si des lois ont étés votées c’est pas pour faire jolie, c’était pour répondre à un problème existant.

    Concernant le lien entre homo et hetero en terme de pédophilie, selon un rapport de 200+ cas il y avait plus d’homo que d’hétéro, quelqu’un ayant analysé ces données (car elles étaient mal utilisées selon lui) a dit qu’il y avait le même pourcentage chez les deux. Maintenant, je serais curieux de savoir comment on sait si un patient est homo ou hétéro, est ce qu’ils mentent pour se couvrir ? Sont ils bi ? Dans tous les cas il existe des raisons pour que les deux "camps" aient des envies de jeunes enfants et en cherchant un peu on se rends vite compte que "des" gays font vite l’amalgame ou tout se vaux, aider par les féministes (qui sont lesbiennes pour la plupart...) qui ont le mêmes créneaux.

    Article limite, qui prépare selon moi ce terrain...comme deux autres sur nouvel.obs dont les proprios sont ? sont ? Devinez..


  • Qu’il y ait des pédophiles amateurs de petits garçons, c’est incontestable. On oublie juste de dire (notamment par des camarades au sein de ce forum) que 90% des actes de pédophilie concernent des hommes sur des petites filles (cf le livre Lolita). Je ne pense donc pas qu’on puisse faire une connexion directe entre homosexualité et pédophilie. Il est vrai que beaucoup d’homos hommes aiment les jeunes gens (les profils affichant 20 ans sont les plus visités sur les sites de rencontres) ça n’a rien à voir avec la pédophilie mais ça peut entretenir la confusion. Que n’a ton vu des hommes hétérosexuels perdre la tête devant une jeune fille ?

     

    • Je suis bien d’accord avec toi Ludo, je ne pense pas que le lien soit à faire de cette façon. Je trouve ça un peu facile, faut arrêter de déconner.
      Les pédophiles, de part leurs attirances qui les font "fantasmer" je ne sais où, ni comment, sont dans une totale confusion de sexualité et n’ont aucun respect pour la candeur d’un enfant.
      Pour un mec ou une nana, si ils préfèrent se rapprocher des mecs ou des nanas, peu importe dans quel sens, ça n’a rien à voir avec des gamins ou des gamines. Il me semble que pour l’immense majorité des gens, quelle que soit leur attirance sexuelle, il est clair qu’on ne touche pas aux enfants.
      D’ailleurs, d’une manière générale, je me demande bien comment peut-on avoir une attirance sexuelle pour un enfant, le fait d’abuser de sa faiblesse, son ignorance, sa candeur ou même de sa curiosité mal placée, je trouve cela tellement horrible que je crois que cela restera un mystère pour moi.


  • Les amalgames sont regrettables. Quelque soit les pourcentages, corrélation n’est pas causalité. Basique.

    Allez, on va vous donner de quoi en faire de nouveaux. Peut-être auront-il moins de succès ici ?

    Les réseaux pédophiles du père Glencross :

    Michel Caignet, Jean-Manuel Vuillaume et Bernard Alapetite. Tous les trois ont été activistes à la fois dans les milieux pédophiles et dans ceux d’extrême droite. Michel Caignet tout d’abord qui a été trésorier de la FANE, organisation néonazie. Il publiait un magazine d’extrême droite homosexuel intitulé Gaie France pendant les années 80. Ce magazine a été interdit aux mineurs en 1992 pour apologie de la pédophilie. Michel Caignet a été arrêté à plusieurs reprises par la police dans des affaires de diffusion de documents pédopornographiques, mais à chaque fois les juges lui donnaient des non-lieux. Jean-Manuel Vuillaume a travaillé pour la revue Défense de l’Occident. Il dirigeait Palestra, un magazine proche du militantisme pédophile. Il avait une galerie où il exposait des photos d’enfants nus. Bernard Alapetite a collaboré avec la revue Défense de l’Occident, ainsi qu’avec Element. Il a fondé dans les années 80 des magazines destinés à une clientèle pédophile : Beach Boy, Jean’s et P’tit Loup. Magasines repris ensuite par Michel Caignet

    Michel Caignet et Jean-Manuel Vuillaume ont été condamné dans l’affaire Toro Bravo en 1997 : 71 personnes y avaient été jugées pour production, diffusion ou détention de cassettes vidéo à caractère pédophile mettant en scène de jeunes Colombiens. Ce serait Jean-Manuel Vuillaume qui aurait réalisé les films. Lui et Michel Caignet auraient été à la tête du réseau Toro Bravo. Bernard Alapetite a été condamné dans le cadre du réseau Ado 71 en 2000 : cette affaire avait fait du bruit, car la police avait effectué 686 interpellations en 1997. Une cinquantaine de personnes ont finalement été condamnées pour distribution ou détention de cassettes vidéo pédopornographiques. Bernard Alapetite aurait été le principal responsable de ce réseau. Avant ce procès, il avait été condamné à 4 reprises pour des faits semblables.

    On retrouve alors des liaisons entre extrême-droite, satanisme et pédocriminalité. Plusieurs sectes d’inspiration templière où néonazi et sataniste ont été dénoncées comme pratiquant des actes pédocriminels dont certaines fondées par Michel Caignet (Ordre des Templiers Orientaux...)

    Nationalistes = neonazi = satanisme = homosexualité = pedocriminalité ?


  • Dans la tête des dégénérés, libérer = débaucher.


  • Comme je le dit depuis des lustres nous sommes dirigés par des tordus !!Dominque Voynet et son parti (qui n’en est pas un c’est une pure escroquerie,l’écologie n’est pas l’affaire d’un parti mais des citoyens) qui fait un score minable aux élections présidentielles, se retrouve parachutée comme ses collègues au gouvernement et à Bruxelles ,il faudra balayer tout ça !!


Afficher les commentaires suivants