Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jean-Marc Mormeck : "Non, en France, tous les policiers ne sont pas violents ni racistes"

L’ancien champion de boxe, qui connaît bien les États-Unis, dénonce ceux qui comparent les situations américaine et française.

 

À la suite de l’affaire de George Floyd, mort entre les mains de la police à Minneapolis, on entend des voix s’élever comparant la situation aux États-Unis à celle de la France dans certains quartiers. Qu’en pensez-vous ?

Jean-Marc Mormeck : Les sociétés françaises et américaines sont complètement différentes. Les États-Unis sont un État fédéral et la police dépend directement des villes, ce sont les maires qui décident, et, évidemment, la situation varie d’une ville à l’autre. Mon parcours de boxeur m’a amené à vivre quelques années là-bas. C’est une société plus violente avec la libre circulation des armes, et les rapports entre les populations y sont plus marqués par la discrimination. Certains quartiers sont complètement blancs, noirs ou latinos.

Je ne nie pas les problèmes dans notre pays, les discriminations existent, mais ce n’est pas comparable. Je suis très gêné d’entendre des généralités, en parlant de violences policières. Non, en France, tous les policiers ne sont pas violents ni racistes. Il y a, en effet, des policiers violents. Dans ces cas précis, on peut parler de violences policières, et il faut les dénoncer. On ne peut pas tous les mettre dans le même sac en affirmant qu’ils sont tous violents ou racistes. Certains des amis avec qui j’ai grandi dans mon quartier sont aujourd’hui devenus policiers. Ils sont d’origines diverses, ils connaissent la banlieue et font bien leur travail, même si ce n’est pas toujours facile pour eux.

 

Comment expliquez-vous l’ampleur de ce mouvement et des manifestations dans les rues de Paris et ailleurs ces derniers jours ?

Ces gens manifestent pour soutenir la famille d’Adama Traoré. Ce jeune homme est mort, mais on ne connaît pas vraiment les faits. La famille assure que trois ou quatre policiers se sont mis sur lui et l’ont étouffé. Il est essentiel, dans ce cas, d’établir la vérité. Mais, dans ces manifestations, certains en profitent pour faire le buzz et attiser les tensions. On se retrouve face à une surenchère de propos choc, pour ainsi être repris et suivis dans les médias ou invités sur les plateaux télé et se faire connaître en avançant des thèses et des théories vides de véritable fond.

Bien sûr, on peut affirmer qu’il y a parfois des dérives policières. Mais il y a aussi des gens de banlieue qui ne se comportent pas bien. Je ne comprends pas pourquoi, par exemple, certains s’en prennent aux pompiers qui viennent éteindre des incendies ou aider la population de ces quartiers ? Pourquoi, à l’inverse, on ne pourrait pas dire que ceux agissant ainsi ne sont pas des gens bien ? Pourquoi, concernant les cités, se retiendrait-on de dénoncer des comportements inacceptables et négatifs ? Il faut faire la part des choses. Bien sûr, il y a des dérives policières. Bien sûr, il y a du racisme et des policiers racistes au même titre que, dans les banlieues, il y a des fouteurs de merde et des gens sans moralité... C’est aussi un problème.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

À lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout est dit. Un vrai boxeur.

     

  • Et comme les fauteurs de merde sont utiles à ceux qui gouvernent pour le fric de la drogue qui remonte jusqu’à eux, les racailles sont protégées, comme la famille Traore, la famille de Theo ou le gros fric circule.

     

  • Effectivement tous les policiers ne sont pas violents, il ne faut pas faire une généralité mais il y en a eu tout de même énormément de cas de violence, ce n’est pas le peiné de les dénoncer puisqu’ils ont été filmé en train de tabasser des GJ ,comme ce commandant à Montpellier filmé en train de donner des coups de poing a un GJ dans le visage .Les tires tendues de LBD dans le visage étaient quelque chose de préméditer et d’une violence inouïe etc. etc...Il faut attendre de tuer une personne pour être violent . Jamais ces policiers n’ont été appréhendé ,et je pense qu’ils n’ont rien à faire dans la police .

     

    • Attention, il y avait une volonté politique et des ordres derrière la brutalité envers les GJ, , c’est évident, les GJ ont fait réellement peur au pouvoir, d’où un déchaînement de violence contre eux, en ce qui concerne les manifs antiracistes, c’est autre chose, d’ailleurs il ne s’agit pas manifestement des mêmes flics, la récupération et l’instrumentalisation au contraire au profit du pouvoir en place est plus que grossière, les Gilets jaunes ont subi une repression inouïe, délibérée, et donc dans l’impunité la plus totale, tandis que le flic ordinaire, du quotidien, qui se fait caillasser habituellement dans les quartiers n’est guère protégé, et je doute que la violence et le racisme à la manière métropole américaine soit comparable !


    • @athena
      Oui, le "pouvoir" n’a pas peur de ce mouvement puisqu’il l’organise !
      Mais qui est derrière "le pouvoir", Mormeck a dit "certains" sans aller plus loin...


    • @Athena, "il ne s’agit pas manifestement des mêmes flics"

      Merci de remettre l’église au milieu du village.
      Visiblement, les empressés d’opérer des amalgames dans les FDO, oublient qu’il existe plusieurs polices.
      A croire que la police dite politique se serait généralisée ou aurait totalement disparue.
      Une blague.

      Elle existe toujours, sur le modèle de la PP, en héritage de ses ainés sous Bonaparte.
      Des brigades spéciales ou volantes aux BRAV-M, pour mieux contrôler les foules, voire les infiltrer pour les discréditer, quitte à taper du flic en face….De nombreux témoignages existent.

      C’est une minorité, triée sur le volet, surtout celle de Paris, rattachée directement à Bauveau.

      Il ne faut pas rêver, pour se protéger, le pouvoir Républicain raisonne en cercles et le dernier est à la fois le plus fidèle et donc le plus efficace pour contrer l’insurrectionnel et pour se faire, bénéficie de passe-droits.

      Sinon je n’ai pas beaucoup entendu Mormeck s’exprimé sur l’affaire Benalla-Crase.
      Il est vrai que Benalla fut son conseiller chargé des jeunes et de la banlieue, en tant que chef de cabinet...

      Ca calme.


  • Merci Jean-Marc, grand champion Français !


  • Des propos intelligents.Cela dit, il va sûrement se faire taxer de traître par les bobos et les racailles.

     

    • C’est pas parce que c’est bête de dire que tous les flics sont pourri, que c’est intelligent de dire qu’ils ne le sont pas tous. C’est juste normal, pas besoin de réfléchir des heures, mais comme pour la plupart des autres cas, c’est les pourris qu’on remarque le plus, puisque c’est normal de ne pas être pourris


  • Juste un mot pour Jean-Marc Mormeck : Respect !


  • Bravo, pour ces réflexions absolument pertinentes, et qui pourraient calmer le jeu, mais que les media télévisuels se garderont bien de porter à l’attention des moutons décérébrés !

    Il n’y a effectivement rien de comparable entre la Police américaine et la Police française, les USA étant un pays intrinsèquement violent et surarmé depuis sa création même, ce qui n’est absolument pas le cas de la France, du moins pas encore...

    Aux USA, il y a déjà plus de 30 ans, vous pouviez vous faire plaquer sur le capot de votre voiture avec un pistolet sur la tempe, pour un simple excès de vitesse de 10 miles, sur une route en plein désert californien, et même si vous étiez un Blanc...

    Quant à la situation en France, elle a commencé à dégénérer dans les quartiers dits "sensibles" dès lors que Sarkozy - on en saisit pleinement la raison avec ses conséquences si néfastes aujourd’hui - a supprimé la Police de Proximité - une des rares mesures intelligentes prise sous Mitterrand - laissant ainsi toute la place aux dealeurs et à l’islamisme avec ses mosquées intégristes et ses prêches antirépublicains, le tout mettant ses habitants sous coupe réglée, avec deux seules options : participer, de près ou de loin, aux trafics en tous genres, ou se communautariser.

    Le résultat le plus tragique de cette décision hautement mortifère étant cette détestation - euphémisme - agressive et souvent parano de la Police, qui ne vient plus dans ces quartiers - quand elle vient... - que pour faire des contrôles au faciès et frapper, avec pour seul résultat de faire monter la haine d’un cran à chacune des ses interventions.

    "La Police n’est pas là pour jouer au foot avec les gamins", pffff !!

    On voit aujourd’hui le résultat catastrophique de cette phrase totalement inepte, lancée à la tête des policiers toulousains, en plus de sa "politique du chiffre" aberrante, par ce sbire du pouvoir profond - cet inculte notoire et vulgaire à la tête de la France pendant bien trop longtemps - qui ne s’en tiendra pas à cette seule réflexion stupide aux conséquences gravissimes, confirmant ainsi et une fois de plus, son pouvoir de nuisance pour la France et les Français dans leur ensemble...


  • Primo, la discrimination en France existe surtout pour le français blanc. Elle n’est pas forcément raciale non plus.
    Secundo, les quartiers blancs restent aux blancs car les noirs ne veulent pas y vivre. Les quartiers latinos car il n’acceptent pas les autres, concurrents du trafic et les quartiers noirs les blancs en ont peur car les noirs sont extrêmement racistes.


  • Si ils pouvaient être tous comme lui...


  • c’est vrais, 25 Gj éborgnés pour 100 000 policiers, soit 25/100 000, c’est très très peu, 4000 policiers pour un œil, un paille


  • Non,tous les jeunes des quartiers populaires ne sont pas des délinquants.Procéder par amalgame et contrôler à tout va les basanés n’aide pas à pacifier une société qui en à bien besoin.Ni parano,ni déni ,regardons les chose en face ,sans idéologie .Les policiers sont des professionnels qui se doivent d’être exemplaire pour être respectés et non pas craint par une partie non négligeable de la population,car seuls les malfrats devraient trembler.

     

  • J’ai toujours eu un énorme respect pour JMM lorsqu’il était en activité. Ce gars faisait preuve de beaucoup d’humilité et n’a jamais fait le fanfaron comme le font beaucoup de boxeurs. De plus il n’a jamais eu peur de monter en catégorie pour affronter des gars plus grands et plus lourds que lui au prix d’un énorme travail. De ce type emmanait humilité,force,lucidité et détermination,ce qui faisait de lui un super champion à suivre dans les années 2000..
    je vois qu’il n’a pas perdu ses valeurs. Ça fait plaisir à entendre..un exemple à suivre contrairement à d’autres qui ne font que parler et s’inventer des combats pour exister...respect JMM !


  • Concernant la famille Traoré, il s’agit d’un mort dont l’enquête a été boycotté. A en écouter certains l’injustice est subit uniquement par ceux qui combatte le sionisme...
    Comment expliquez vous qu’après la mort d’un homme, la justice décide d’interroger des témoins 4 ans après les faits ?Et Si c’était votre frère N’aurait vous pas demander justice ? Je veux bien qu’on ne soit pas d’accord avec la manière de le faire mais si Assa se taisait on en aurait plus entendu parler et le deuil de cette famille n’aurait pas été fait. Mettez vous à la place des gens. Il demande un jugement équitable, peut importe qu’ils soit délinquant etc ce sont eux qui pleure leur mort et pas les commentateurs...

     

    • Les Traore sont une plaie, flics violents ou pas.


    • Oui mais bon, le Traoré décédé a dû en traumatiser plus d’un ou plus d’une... il a choisit une vie de violence il a eu une mort de violence.

      Tout ce foin pour un délinquant dont chacun aurait souhaiter la mort après l’avoir croisé c’est exagéré. Encore si ça avait été un type bien je comprendrais.

      Quant aux retards et vices sur l’enquête de sa mort bah c’est juste notre « justice » française pourrie et corrompue jusqu’à l’os. Aucun rapport avec le racisme selon moi.


    • La pauvre famille ... aux cv bien chargés ... , des chances pour la France quoi ...


    • Le combat de cette famille serait un peu plus audible qui elle ne comptait pas autant de délinquants dans ses rangs. Et il ne s’agit pas de faits mineurs. Cette bande terrorisait le lieu où il vivait.


    • Que les gens pleurent « leurs » morts n’est pas un argument. Les bavures sont toujours regrettables mais d’une part rien n’arrive par hasard et d’autre part le premier « procès » qui devrait être tenu est celui de la délinquance chronique et de la voyoucratie (pour laquelle la bavure est un habitus) plutôt que d’inverser les choses et de mettre la police en procès comme si dans les rangs de cette profession difficile l’exception était la règle. Que les gens soient exemplaires et rentrent dans le rang plutôt que de faire la leçon. De toute façon, à part pour une poignée de gauchistes idéologisés jusqu’à la trogne par des décennies de propagande et qui n’en sont toujours pas revenus, ils gavent tout le monde.


    • On en a trop soupé des discours victimaires venant de multirécidiviste, c’est l’indigestion.
      34 piges que j’entends le mantra " touche pas à mon pote racaille ", en attendant ce genre d’énergumène pourrit la vie de ceux qui sont obligés de les côtoyer.
      Éternelle victime de tout, malhonnête, soutenu dans la connerie par les siens, les méchants c’est toujours l’autre, aucune responsabilité.
      Et ses victimes elles en pensent quoi ?
      Aucune pudeur dans le deuil, ça vient juste cracher sa haine des blancs, soutenu par tout le système, laissez moi rire .


    • #2481555
      le 11/06/2020 par Que toute chair fasse silence
      Jean-Marc Mormeck : "Non, en France, tous les policiers ne sont pas (...)

      On pleure ses morts en silence. Pas à la télé avec des cagnottes.


    • #2482083
      le 12/06/2020 par Syndrome Gilles de la Tourette
      Jean-Marc Mormeck : "Non, en France, tous les policiers ne sont pas (...)

      @Boxeur93
      C’est un peu comme si des skinheads défendaient le vivre ensemble, non ?


    • « @Boxeur93
      C’est un peu comme si des skinheads défendaient le vivre ensemble, non ? »
      Vous devriez développer votre « pensée » histoire de bien comprendre à qui s’adresse votre message et ainsi lever toute ambiguïté quant à la manière de l’interpréter. Franchise et clarté sont toujours préférables, quand on en dispose.


    • Ce n est pas qu Adama qui posait probleme, la quasi integralite de la famille Traore est deja passee devant les juges pour divers actes de delinquances... la chialerie sur le sort d un multirecidiviste qui non seulement a tente de fuir mais a montre de la resistance lors de son arrestation ca commence a bien faire d autant que Traore est mort des consequences de ses problemes cardio respiratoires chose que les policiers ne savaient pas et en tout cas n ont pas provoque !
      Quand aux deboires de la justice et a ses multiples disfonctionnements, comment dire ? A l image de l education nationale c est un bastion du gauchisme societal pour rappel, donc droit de l hommisme, pro migrants, anti racisme institutionnel et j en passe sont portes hauts ! En aucun cas on ne peut pretendre que le personnel de justice est majoritairement de droite et encore moins d extreme droite ! Si la justice en France est tellement a la ramasse, les derives du gauchisme societal qui y regnent depuis bientot 40 ans y sont pour beaucoups ! Que les gauchistes pro migrants et les indigenes s en demmerdent car en realite ceux qui n ont depuis un paquet de temps rien a esperer de cette justice pathetique sont bien les natio, preuve en est des multiples condamnations qu ils subissent au moindre pretexte ! La justice est bien plus degueulasse a la premiere occas venue a l encontre d un Ryssen ou d un Soral qu a l encontre d un voyou comme Traore !
      En resume, "justice pour Adama" c est mes couilles en ski ! Piste noire elles devallent la pente !


  • Propos respectables d’un honnête homme.


  • Donc les nbr de fois où le videur black en boîte de nuit m’a mis des vents à l’entrée, même étant sapé costard cravatte, raciste-va !!

    Où c’etait peut-être dû au fait que j’avais 2 bouteilles de ruinart dd les dents déjà au départ ?!

    Et pourtant, je n’ai jamais insulter ces videurs.. !!

    D’ailleurs, il me semble que l’excès de zèle ds le domaine du mauvais comportement agent de sécu., C’est plutôt les noirs et arabes, les big boss du foutage de gueule ?!!!

     

  • J’ai certes croisés quelques regards haineux de certains fonctionnaires de Police qui n’hésiter pas à ralentir en voiture et à me fixer du regard, ou à d’autres qui faisaient des allusions douteuses lors de contrôle, mais bon il n’y a pas mort d’homme et en général quand vous leur parler tranquillement, ils lâchent l’affaire. Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.
    Ps : J’habite une cité sensible de la région parisienne.

     

    • Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours
      nous devrions vivre dans le pays légal,mais faute de mieux nous vivons dans un état de droit ... à géométrie variable

      lorsque l’on se torche des règlements, on se torche de la loi, et lorsque l’on se torche de la loi, on se torche de la constitution


    • Vois-tu Karim, je suis blanc et j’ai aussi subit des contrôles exagéré avec regard méchant. Je n’ai pas eu droit à des remarques racistes mais des réflexions stupides. Par contre les pires regards sont des autres couleurs généralement.


    • Salutations Karim
      Faites vous allusion au faciès dans votre commentaire sur la police ?
      Car ce genre d’attitude de la police est assez général finalement, ils passent devant, regardent, essaie peut être de déstabilisé pour voir si le regard parle.
      Pas besoin d’être typé pour avoir à faire à cette attitude de la part de la police.

      Nous gaulois nous n’aimons pas les racailles qu’elles soient d’en haut ou d’en bas.

      Je me demande quand même si l’on peut faire d’un français d’origine africaine, un véritable gaulois malgré l’assimilation et la volonté de certains Mais si l’y à conflits ethniques ?imaginons...Assimlation ou pas, compliqué de ce rassembler sous même drapeau, sous une idéologie car la race, dans le conflit ethnique, prendras le dessus. C’est ce que la ligne d’e&r essaie d’éviter entre autres mais en toute honnêter moi je tire sur tout les personnes qui on sur le visage un nez crochu, plat, des grosses lèvres et une odeur forte..... Pan ! Ha merde j’ai tué Dieudo quel con !! Il était cool lui...

      N’hésitez pas à répondre
      Mes amitiés du Poitou


  • Respect pour lui, les policiers en colère sont sûrement les mêmes qui se sont portés pâle pendant la crise des gilets jaunes


  • #2481343

    Est-on obligé de choisir un camps entre les indigènistes la racailles les flics les bobos les antifas ?
    Moi j’en aime aucun et ils me le rendent bien
    lls me font tous chier

     

    • #2481364
      le 11/06/2020 par Sémantique orthophoniste dysfonctionnelle
      Jean-Marc Mormeck : "Non, en France, tous les policiers ne sont pas (...)

      Tout ça c’est des problèmes de citadins
      Séparons nous de cette capitalede merde qu’est Paris et toutes les névroses qu’elle engendre et véhicule
      Vive le séparatisme


    • Voilà des paroles sensées...

      Ils nous font tous chier et essayent de nous diviser pour nous faire prendre partie pour un des pions du système, à savoir racailles ou flics.....

      La vérité c’est que les deux sont acteurs des contre révolutions.. Les deux parties chiaient sur les GJ et aujourd’hui veulent du soutient dans leurs revendications on croit rêver..

      Flics ou racailles même conbat, même benets dangereux manipulés par l’état profond au gré des besoins...

      Une fois on vous aime une fois on vous defonce, ils sont utilisés comme des balles de ping pong


    • On peut aussi ne pas raisonner en termes de « camps » à choisir mais cependant hiérarchiser.


    • #2481575
      le 11/06/2020 par Fiona Schmidt vs Carl Schmitt
      Jean-Marc Mormeck : "Non, en France, tous les policiers ne sont pas (...)

      Non on est pas obligé de choisir
      On peut rejeter en bloc , tous ces outils du système
      Indigènistes ,racailles, flics, bobos ,antifas 
      Désignons l’ennemi (et ses soldats)


    • Le « choix » s’impose de lui-même. D’ailleurs, que ceux qui font appel à des voyous pour leur venir en aide après avoir par exemple été victime d’un vol ou d’un cambriolage lèvent la main ! :-) À un moment donné faut quand même être sérieux un minimum.


  • En France c’est plutôt les racistes qui sont policeophobe.
    mais qui sont les vrais racistes ?


Commentaires suivants