Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

Jean-Michel Vernochet était l’invité du 158ème numéro de l’émission Politique & éco sur TVLibertés, présentée par Olivier Pichon. L’occasion de présenter son dernier livre La Guerre civile froide .

 

Au sommaire :

- Guerre civile froide et guerre civile chaude
- Gauche VS droite
- L’individu-roi contre la société

 

 

Retrouvez Jean-Michel Vernochet chez Kontre Kulture :

Jean-Michel Vernochet sur ERFM :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1899604
    Le 12 février à 22:44 par culturovore
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Vernochet, l’exemple de l’honnête homme tel que le définit Montaigne dans son 5e tome des Essais. Plaisant à lire et à entendre, érudit et clairvoyant. J’achèterai son livre.

    TV Libertés la seule chaîne télé pour laquelle j’accepterai de payer une redevance.

    Coup double gagnant assuré pour E&R

    Le thème : le socialisme mondialiste révolutionnaire colonialiste va-t-en-guerre laïcard ultra-libérale et libertaire, le plaie de l’Humanité ! Un brûlot d’actualité.

     

    Répondre à ce message

  • #1899635
    Le 12 février à 23:33 par Caverne de Platon
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Il y a de nos jours un phénomène de massification des individus, fondus dans un argumentaire visant à nier l’ existence même de celui ci, qui par effet d’acquiescement (Si ils pensent tous comme cela ça doit être vrais) se fond lui même dans le groupe avec la perte de son âme « divine » individuelle en une sorte de machine à penser comme un groupe. (Donc comme on lui dit qu’il doit penser), ce qui le rend inhumain. Il perd son âme…

    C’est le phénomène de massification.

    Ce qui, peut-être, est intéressant de nos jours est que à force de segmenter la société en groupes de plus en plus petits :

    - Droite gauche
    - Droite gauche homme femme
    - Droite gauche homme femme homos bi lesbiennes noire arabe
    - Droite gauche homo bi ... noirs arabes maigres obèses prolos riches pauvres
    - ...

    On en revienne à quelque chose de plus saint qui est l’individu...

    Je ne suis pas noir, homme , femme, droite ou à gauche
    - > Je suis un individu pensant avec une histoire qui est la mienne et qui ne ressemble à aucune autre. Je dois être respecté pour cela simplement.

    Une des Thèse revendiqué par Carl Gustav Jung notamment, qui est si je me rappelle bien :

    - Il n’ y a de construction et de vrais liberté qu’au niveau individuel.

    Ps :
    Je parle là de la vision que les médiats entretiennent savamment, ou viscéralement.
    (Parfois aussi les dissidents, certains qui ne réfléchissent que par groupes de pensée, comme si l’ annihilation de l’ individu était la norme...)

    C’était ma remarque sur le pensée unique et ses dérives... Revenons au respect de l’individu, pour éclairer la vision d’un phénomène.

     

    Répondre à ce message

  • #1899638
    Le 12 février à 23:37 par Caverne de Platon
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Suite à mon dernier commentaire

    ... Donc pour une paix civile.
    Ce n’est pas l’ égalité pour tous mais au contraire, le droit à l’individualité (Et non l’individualisme) , de chacun.

    Application sur ER , laissez les penser comme ils le souhaitent, Alain Soral de prime abord.

    Si critique il y a a faire, que ce soit fait dans le respect de l’individu, qui à fait un long travail sur lui même pour arriver à ce stade de réflexion.

     

    Répondre à ce message

  • #1899672
    Le 13 février à 00:59 par goy pride
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Cette histoire de 10 milliards d’euros des touristes Chinois, Russes et Japonais retrouvés...cela pue la grosse arnaque du même ordre que cette nouvelle mesure consistant à intégrer les revenus générés par le trafic de drogue dans le calcul du PIB...ils sont à bout de ressources pour essayer de maintenir les apparences ! Bientôt ils vont nous sortir des milliards d’euros dans les soucoupes à pourboire des dames pipi...
    C’est exactement comme avec le réchauffement climatique, tout est bon pour prouver l’existence d’un phénomène inexistant...

     

    Répondre à ce message

  • #1899704
    Le 13 février à 03:15 par Francois Desvignes
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Depuis l’expérience de la grenouille, la température de la guerre est une question de temps.

    Et cela ne sert à rien de discuter de la température de l’eau car au moment où nous nous serions mis d’accord, la température serait déjà fausse pour être dépassée.

    Parlons plutôt du gaz : tout ce qui n’est pas nous est notre ennemi.

    Enfin, c’est ce que pensent nos ennemis.

     

    Répondre à ce message

  • #1899817
    Le 13 février à 12:10 par goy pride
    Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

    Société du droit de l’individu roi...mais un roi qui n’a pas le droit d’échapper à l’empoisonnement vaccinal...qui n’a pas le droit de s’exprimer librement sans l’aval du ministère de la Vérité...qui n’a pas le droit d’échapper à la dictature bancaire et au racket fiscal...qui n’a pas le droit d’entreprendre librement mais qui est enseveli sous des montagnes de normes, réglementations, contraintes administratives...en fait le droit du prétendu "individu roi" se résume essentiellement au droit de se faire enculer en sens figuré et littéral du terme !

     

    Répondre à ce message

    • #1899850
      Le 13 février à 13:06 par Caverne de Platon
      Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

      On se laisse enculer ou pas.

      Vous avez trop d’imagination ou êtes trop défaitistes. Il me semble.

      Regroupons nous ! Sur le terrain et là , je serais plus intéressé.

      D’aucun furent libres et fiers , défendant leur pays de 39 à 45...

       
    • #1900306
      Le 14 février à 07:12 par goy pride
      Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

      caverne de platon,

      Où avez-vous vu du défaitisme dans mon commentaire ? Depuis quand constater et décrire une réalité serait du défaitisme ? Par ailleurs cela ne s’oppose pas aux propositions que vous avez fait.

      L’étau se resserre et il devient de plus en plus difficile de s’organiser en groupe autonome et solidaire. Allez interroger les artisans, petits entrepreneurs... et les gens d’ER qui essaient de monter un système économique alternatif et autonome ! Allez demander un peu ce que pense Soral de sa peine de prison ferme pour crime de pensée...Tout est fait pour vous traquer, vous racketter...maintenant que ce constat est fait je ne dis pas qu’il faille baisser les bras et ne rien faire ! Bien au contraire !

       
    • #1900502
      Le 14 février à 12:27 par Caverne de Platon
      Jean-Michel Vernochet présente La Guerre civile froide

      Tout à fait d’accord
      ... J’avoue que ce qui me rend optimiste sont des gens comme ici...

      Bon courage aux artisans et aux paysans, je pensais à une liberté immatérielle accessible à tous, mais il est vrais que l’on en est là... les libertés aux quels on à droit vont de « plus en plus ? » devoir êtres spirituelles.

      Je pense d’ailleurs que la monté de la spiritualité vient de ce fait ; l’effritement des libertés matérielles... Qui frappent effectivement les travailleurs surtout ceux qui n’ ont pas cette dimension là. (Sans parler de religion dogmatique précisément)

      Mais cette liberté immatérielle m’inspire lorsqu’elle a pour objet la victoire d’une vie meilleur dans sa globalité en finalité... Donc l’ optimisme de mise !

      Garder la foi en gros, pour changer les choses mais tout en restant libre même dans cette société qui veut nous scléroser.

      Sur Alain Soral ... Je ne sais pas même comment il n’ est pas devenu fou, donc admiration oui.

      Bonne journée