Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jésus contre le capitalisme

Tu ne peux pas servir Dieu et l’argent

« Tu ne peux pas servir deux maîtres, Dieu et Mammon ».

« Vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et suis-moi ». Hou la la, pas facile d’appliquer les préceptes du Christ. Il y a 2 000 ans, il a dû choquer plus d’un Pharisien, du côté de la Judée. Les Pharisiens sont les juifs communautaires qui sont restés arc-boutés sur la traditionnelle loi juive, refusant le message universel du Christ, et finissant par le liquider.

 

Chaque époque comprend à sa façon le message d’apparence simplissime des Évangiles. Depuis deux siècles que le capitalisme a pris le pouvoir dans le monde, malgré eux, des milliards d’hommes servent Mammon. Pourtant, il y a une autre voie, et le Christ le prouve.

 

À lire, chez Kontre Kulture :

Sur le christianisme, voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

112 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1630228
    le 24/12/2016 par Sky
    Jésus contre le capitalisme

    Soyez tous bénis !
    Jésus vous aime !

     

    • #1630265
      le 24/12/2016 par Karim
      Jésus contre le capitalisme

      Jésus n’aime pas les escrocs, les assassins, menteur les voleurs et criminels de toutes sortes, il n’aime pas les malfaisant et la corruption et aime les gens de justice et la justice. Arrêtez de dire n’importe quoi sur Jesus si-non c’est la portes ouvertes à toutes les fenêtres.


    • #1630275
      le 24/12/2016 par tatar
      Jésus contre le capitalisme

      Jésus n’est pas la pour dire quel est le meilleur système économique.
      « Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu. »

      Il aime les riches qui partagent leur fortune avec les pauvres (il dit juste qu’il est très difficile de devenir riche sans être corrompu par l’argent) mais il n’aime pas les pauvres qui envient et convoitent la fortune des riches (communisme) comme les riches qui deviennent avares.
      (Les riches ne sont pas forcément couplés au capitalisme comme le système tente de le faire croire, ex : Soros est de gauche, les grands patrons aux parachutes dorés sont de haut fonctionnaires, l’hyper class mondialiste ne possède plus les entreprises en nom propre, les grandes banques en faillite auraient dû couler en 2008 et nnon être sauvées si nous étions dans un système capitaliste. Notre système n’est pas un système capitaliste, c’est un système mutant de gauche aux apparences de capitalisme où tous les parasites de la terre sont venus se greffer)

      Jésus n’est pas idéologue, il n’est pas de gauche ni de droite, il aime les gens sincères qui ne font aucun mal aux autres, qu’ils soient riches ou pas, il les aime probablement encore plus s’ils sont riches et utilisent leurs fortunes pour faire le bien dans ce monde.

      Il sera sévère avec ceux qui font du mal (pauvre ou riche) ou use de la violence envers les autres, peu importe leurs motivations, qu’elles soient louable ou pas.
      Il condamne toute idéologie, le communisme en premier.

      Jésus n’est ni de gauche ni de droite, il est le chemin vers le père et il nous a donné des indices pour savoir nous repérer dans les moments les plus troublés :

      « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
      Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.… »


    • #1630317
      le 24/12/2016 par bob
      Jésus contre le capitalisme

      Merci, toi aussi sois béni.


    • #1630343
      le 24/12/2016 par jodjod
      Jésus contre le capitalisme

      Mais arrêtez de vouloir réconcilier le christ et l’argent.

      Le christ n’a jamais été un réformiste, il n’a cessé de crier a bat l’argent !


    • #1630630
      le 25/12/2016 par durandal
      Jésus contre le capitalisme

      @ tatar

      Jésus dénonce avant tout les injustes et les impies. Et jusqu’à preuve du contraire le capitalisme est le système qui a mécaniquement produit le plus d’injustices et dont les reflets dorés égares le plus grand nombre.

      Quand à l’accumulation de l’avoir (le capitale). Je vois mal comment interpréter selon vos nuances ces quelques lignes :

      "Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la rouille et les vers rongent, et où les voleurs percent les murs et dérobent.
      Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne rongent, et où les voleurs ne percent pas les murs ni ne dérobent.
      Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.
      La lampe du corps, c’est l’œil. Si ton œil est sain, tout ton corps sera dans la lumière ;
      mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien grandes seront les ténèbres !
      Nul ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse (Mammon) .
      C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez ou boirez ; ni pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
      Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
      Qui de vous, à force de soucis, pourrait ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?"

      https://www.youtube.com/watch?v=ERr...


    • #1631123
      le 25/12/2016 par apostat
      Jésus contre le capitalisme

      Le rabbi yeshuah a dit : " Je ne suis venu que pour le salut des enfants d’Israël" . " Il ne convient pas de donner le pain des enfants d’Israël aux petits chiens " (c’est à dire aux goyim) . Capito ?


    • #1631557
      le 26/12/2016 par CousinGermain
      Jésus contre le capitalisme

      Mais arrêtez de vouloir réconcilier le christ et l’argent. Le christ n’a jamais été un réformiste, il n’a cessé de crier a bat l’argent !

      @jodjod ;

      La redondance, c’est parfois bien, en abuser ça craint :

      - À bas Cousin LOL
      .
      .
      .
      .
      .


  • #1630236
    le 24/12/2016 par super repentant
    Jésus contre le capitalisme

    "Pharisiens !", serait-on tenté de dire....


  • #1630237
    le 24/12/2016 par matador
    Jésus contre le capitalisme

    Ils parlaient déjà drôlement bien le français...

     

    • #1630308
      le 24/12/2016 par temet.nosce2
      Jésus contre le capitalisme

      Oui en effet, ils avaient aussi des caméras de bonne qualité et même un compte youtube pour poster leur vidéo.
      PS : Sérieusement ?!


    • #1630383
      le 24/12/2016 par matador
      Jésus contre le capitalisme

      Ironie 10eme degré bien sur...vous êtes capable de la prendre au premier ?? Vous me faites peur la..


  • #1630260
    le 24/12/2016 par Telecaster
    Jésus contre le capitalisme

    Je souhaite à tous ceux qui ne connaissent pas encore Jésus-Christ de se laisser aimer par Lui et de comprendre qui Il est . Je souhaite à tous les gôcheux anticapitalistes de bien saisir quel est le préalable à cette lutte légitime, et sur quel plan elle peut être menée.
    Marx savait qu’il était impossible de lutter contre le Capital si l’on ne s’affranchissait d’abord de la Synagogue .
    Prenez garde à tous les faux Jésus du New Age , sortis de leur contexte judaïque . Ils ne permettent pas de comprendre la lutte radicale entre l’Ancienne Alliance racialiste et inégalitaire et la Nouvelle Alliance, lutte qui a encore lieu aujourd’hui .

     

    • #1630338
      le 24/12/2016 par Mgk
      Jésus contre le capitalisme

      Marx savait qu’il était impossible de lutter contre le Capital si l’on ne s’affranchissait d’abord de la Synagogue .




      Marx est issu d’une lignée de onze rabbins.
      Il avait en haine l’Eglise et sa fille aînée, la France.
      D’ailleurs, il écrivait des poèmes à Satan. Ce type n’a pas seulement compris la marchandisation de toute chose pas le capitalisme, il a donné un cadre pour que celle-ci se fasse de manière optimale.
      Il n’y qu’une seule solution, sublime parce que divine : l’Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ.

      Que Notre Seigneur Jésus-Christ nous bénisse et nous garde.

      Joyeux Noël à tous.


  • #1630267
    le 24/12/2016 par Chercheur
    Jésus contre le capitalisme

    Soyons clairs :

    Jésus n’était pas seulement contre l’attitude capitaliste et l’usure de ces gens-là, il était aussi contre toute attitude égoiste, qui stipule bêtement, criminellement et stupidement, que : "parce qu’on a étudié et bossé, cela génère un droit de propriété qui fait qu’on a le droit d’accumuler des richesses et de laisser autrui crever de faim et de maladie".
    Je mets entre guillemets, car le monde entier pratique cette saloperie, toutes les civilisations (capitalistes, communistes, anarchistes, démocraties, dictatures, royautés, et tous les faux révolutionnaires de mes fesses, etc etc), à part certains nomades très purs de Mongolie et d’ailleurs qui ne connaissent pas le sens de la propriété (des mots tels que "mien", "tien" n’existent pas chez les nomades de Mongolie).

    Ce qui va contre la loi fondamentale d’amour et de solidarité de la Nature sera détruit, donc je ne me fais pour ma part aucune illusion sur le sort final de n’importe quelle civilisation de cette planète.
    Aucune philo athée n’a eu le milliardième de la sincérité du Christ et de cette profondeur, l’athéisme n’a fait que diviser les hommes et les rendre égoistes, pourris, débiles et destructeurs de leur civilisation. Ils n’ont créé même aucune fête autre que commerciale, ils n’ont fait que du caca. Et ça continue.

    "Mon Royaume n’est pas de ce monde", "le Royaume de Dieu est dans le Coeur de l’homme", a dit le Christ. Voilà.

    Joyeux Noël à tous.

     

    • #1630541
      le 25/12/2016 par paramesh
      Jésus contre le capitalisme

      à part certains nomades très purs de Mongolie et d’ailleurs qui ne connaissent pas le sens de la propriété (des mots tels que "mien", "tien" n’existent pas chez les nomades de Mongolie).



      les mêmes mongols qui ont envahi terrifié et massacré la chine, l’inde et l’europe orientale ?
      va piquer son cheval ou sa yourte à un mongol cela m’étonnerait fortement qu’il tende l’autre joue.
      il faut savoir faire la part des choses, l’humain depuis ses origines est dans un mode de production, même le nomade ou le chasseur cueilleur ; le problème n’est pas l’avoir en soi mais le problème de son partage. l’économique a tué historiquement l’humain dans le processus d’échange, tout simplement.
      le message universel du christ revient simplement aux fondamentaux : le partage. or le sens du partage (le don, contre don) exclut l’accumulation de richesse et la pérénité de la propriété. un monde sain est un monde ou l’avoir circule naturellement entre tous, ce qui implique un certain détachement devant l’avoir. Or si l’avoir est secondaire, l’être, lui, redevient primordial.
      c’est là toute l’arnaque de la charité et de l’aumône : deux pratiques humiliantes pour le pauvre et qui de plus justifient le statut du riche en le valorisant "moralement".
      méditez la dessus, c’est le fond du problème. les mongols n’ont peut être pas un sens très poussé de la propriété individuelle (j’en conviens parfaitement) mais ils ont un sens acerbé de la propriété collective et enfin de compte, cela revient au même pour les peuples conquis, ils s’en sont pris plein la gueule.


    • #1630607
      le 25/12/2016 par Chercheur
      Jésus contre le capitalisme

      Paramesh,

      C’est incroyable comme certains sur le net contredisent ce qu’on rapporte, sans pourtant rien savoir de ce dont ils parlent, rien qu’avec de la culture TV, comme tu viens de le faire !
      Si je te dis qu’il y a CERTAINES tribus nomades de Mongolie qui n’ont pas un sens de la propriété, c’est que je le sais, et c’est une donnée ethnologique connue, renseigne-toi avant de l’ouvrir.
      Les mots tien et mien n’existent pas dans leur vocabulaire, certains sont végétariens et très doux, ils t’accueillent dans leur yourte, si tu débarques, et partagent tout. Tu peux vivre avec eux, j’ai un copain qui est resté 10 mois là-bas, ils voulaient le garder toute la vie, en lui disant qu’ils le soigneraient en cas de maladie, etc. (on m’a fait la même proposition, mais ailleurs, donc je n’en parle pas).
      "Certains nomades", ca ne veut pas dire toute la Mongolie, bien sur ! Surtout que ce sont des minuscules minorités, persecutées, car le pouvoir et la population globale veut les sédentariser. Donc, tout le reste de la mongolie sont les persecuteurs egoistes dont tu parles.

      Sur le reste, je suis totalement d’accord avec toi, je parlais bien de partage naturel et permanent dans les 2 sens, et non pas de charité, evidemment. Et c’est le message du Christ : "vivez dans le partage". (le conseil de tout donner s’appliquait à un seul individu, car Jésus sentait certainement que lui était capable d’ascèse).

      Ceci dit, il y aura toujours des gens riches, usuriers, à qui il faut dire de faire la charité, car ils n’ont pas le partage, naturel. Peu à peu, ca purifiera leur âme, qui sera dans le partage par la suite. Et il vaut mieux un misereux humilié, mais aidé, qu’un misereux mort.

      Joyeux Noel.


    • #1630724
      le 25/12/2016 par Chercheur
      Jésus contre le capitalisme

      Paramesh,

      C’est incroyable comme certains sur le net contredisent ce qu’on rapporte, sans pourtant rien savoir de ce dont ils parlent, rien qu’avec de la culture TV, comme tu viens de le faire !
      Si je te dis qu’il y a CERTAINES tribus nomades de Mongolie qui n’ont pas un sens de la propriété, c’est que je le sais, et c’est une donnée ethnologique connue, renseigne-toi avant de l’ouvrir.
      Les mots tien et mien n’existent pas dans leur vocabulaire, certains sont végétariens et très doux, ils t’accueillent dans leur yourte, si tu débarques, et partagent tout. Tu peux vivre avec eux, j’ai un copain qui est resté 10 mois là-bas, ils voulaient le garder toute la vie, en lui disant qu’ils le soigneraient en cas de maladie, etc. (on m’a fait la même proposition, mais ailleurs, donc je n’en parle pas).
      "Certains nomades", ca ne veut pas dire toute la Mongolie, bien sur ! Surtout que ce sont des minuscules minorités, persecutées, car le pouvoir et la population globale veut les sédentariser. Donc, tout le reste de la mongolie sont les persecuteurs egoistes dont tu parles.

      Sur le reste, je suis totalement d’accord avec toi, je parlais bien de partage naturel et permanent dans les 2 sens, et non pas de charité, evidemment. Et c’est le message du Christ : "vivez dans le partage". (le conseil de tout donner s’appliquait à un seul individu, car Jésus sentait certainement que lui était capable d’ascèse).

      Ceci dit, il y aura toujours des gens riches, usuriers, à qui il faut dire de faire la charité, car ils n’ont pas le partage, naturel. Peu à peu, ca purifiera leur âme, qui sera dans le partage par la suite. Et il vaut mieux un misereux humilié, mais aidé, qu’un misereux mort.

      Joyeux Noel.


    • #1630816
      le 25/12/2016 par durandal
      Jésus contre le capitalisme

      @chercheur

      "des données ethnologiques connues" dont vous ne citez pas les sources, hormis votre pote à qui "on" a proposé de passer du temps en yourte...

      A ce compte là, moi quand j’avais 12 ans j’ai lu une BD dont le thème était la vie des tribus mongoles avant l’avènement du puissant Khan (Gengis de son petit nom) et dans laquelle ces tribus sont dépeintes comme majoritairement composées de nomades mi-éleveurs mi-guerriers qui pratiquent la razzia, la rapine etc..., même intra-éthnique et dont les valeurs viriles laissent une large place à la cruauté, ça vaut ou pas comme donnée ethnologique connue ? J’ai le droit de l’ouvrir ?

      Au fait, juste un conseil amical, vous devriez éviter de vous frotter à Paramesh sur le thème de l’ethnologie, particulièrement quand il s’agit de l’Asie, car de ce que j’ai cru comprendre du bonhomme, la fessée (conceptuelle évidement) n’est pas loin. A bon entendeur.


    • #1631069
      le 25/12/2016 par Robin
      Jésus contre le capitalisme

      "Ce qui va contre la loi fondamentale d’amour et de solidarité de la Nature sera détruit"
      C’est vrai que la Nature est faite d’amour et d’eau fraîche. Sauf que la Nature n’a même pas eu l’idée d’inventer un type très répandu de nos jours : le branleur. Cet être n’existe pas sinon chez nous. Car dans la Nature, tout le monde travaille. Sans s’en rendre compte. Donc evidemment, chez les animaux qui vivent en groupe, le butin est partagé. Et encore, les meilleurs se servent en premier. C’est le même schéma qu’on retrouve dans nos sociétés, l’éternelle loi du plus fort. Ou encore du plus méritant. Il est mis en avant par la Nature. Car une espèce n’évolue pas quand elle laisse les moins bons se reproduire autant, voire plus, que les meilleurs.


    • #1631201
      le 26/12/2016 par paramesh
      Jésus contre le capitalisme

      @ chercheur, tu te méprends, je n’ai pas contesté le moins du monde ton expérience que l’on peut retrouver dans une bonne partie des population nomades des régions semi désertiques, (le sens de l’hospitalité) mais ce "ce qui est à moi est à toi" (l’étranger) ne tient que tant que tu restes sous mon toit. le sentiment de propriété individuelle n’est jamais développé chez les nomades tout simplement parce que c’est la terre qui est historiquement le premier focus de l’idée de propriété à défendre. Par contre si tu prends le même problème dans sa dimension clanique, au niveau des relations familiales élargies, puis tribales tu comprendras vite que tout n’est pas aussi simple, tes nomades charmants dans la vie quotidiennes peuvent se montrer sous un jour totalement différent quand il s’agit d’honneur clanique ou d’intérêts tribaux (et là aussi on est dans l’avoir). maintenant je ne connais pas de quelle ethnie précise tu parles, mais je sais que pour un mongol le vol d’un cheval est le pire des crimes. Enfin, question langage l’absence de pronom personnel (possessif) indique juste qu’ils ont une autre façon d’exprimer le rapport être/avoir, par exemple comment disent ils : ma femme, ton regard ou son ombre ?
      joyeux noël à toi aussi


  • #1630268
    le 24/12/2016 par callister
    Jésus contre le capitalisme

    bon anniversaire Yeshua !


  • #1630310
    le 24/12/2016 par Ariane
    Jésus contre le capitalisme

    « Vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et suis-moi »

    Cette parole du Christ a été mal interprétée. Elle était destinée uniquement à un jeune homme dont le penchant pour la richesse risquait de le faire chuter. Il répondait en cela à la question du jeune homme : "Seigneur, que dois-je faire pour mériter le Royaume des Cieux "
    La richesse peut être une bénédiction pour celui qui sait en user de la bonne manière, par l’aide qu’il peut apporter aux autres.

    D’ailleurs le grand ami de Jésus, Joseph d’Arimatie, était très riche mais il utilisait sa richesse dans le bon sens, il n’en était pas prisonnier.

    JOYEUX NOEL A TOUS ! et merci à E&R d’être là.

     

    • #1630434
      le 24/12/2016 par Nicolas
      Jésus contre le capitalisme

      Parfaitement.
      Merci et Joyeuse fête de l’Amour et de l’Etoile rayonnante.


    • #1631385
      le 26/12/2016 par Igor meiev
      Jésus contre le capitalisme

      Lazare de Bethanie aussi était riche et jamais Jésus ne lui a demandé de se faire pauvre.


    • #1632815
      le 28/12/2016 par nobody
      Jésus contre le capitalisme

      Lazare de Bethanie aussi était riche et jamais Jésus ne lui a demandé de se faire pauvre.

      ...Lazare, comme la banque ? C’est clair, ce cher Bethune a su guarder les thunes... C’est peut-être le message de dieu - de dans - dedans- la mort ? 4 jours... Y’a moyen de monter un Business plan...

      Mais je m’égares... Loins de moi tout blasphème de doux épargnant....

      Que leurs Dieu vous gardes !

      Auf Wiedersehen...


  • #1630323
    le 24/12/2016 par olivier
    Jésus contre le capitalisme

    Il faut nuancer ; lisez la parabole des talents. Nous avons le devoir de faire fructifier ce qui nous a été donné quitte à prendre des risques.....


  • #1630330
    le 24/12/2016 par louloutte
    Jésus contre le capitalisme

    Quel est le titre du film ?

     

    • #1630403
      le 24/12/2016 par Bison
      Jésus contre le capitalisme

      Jésus de Nazareth

      https://pmcdn.priceminister.com/pho...

      Un joli coffret de deux VHS que ma mère avait acheté au beau milieu des années 90 quand j’étais gamin.

      (nous sommes une famille musulmane)


    • #1630440
      le 24/12/2016 par Yasmine
      Jésus contre le capitalisme

      "Jésus de Nazareth"—>1977, réalisé pour la télévision à la demande du Pape Paul VI ; chef d’œuvre de Franco Zeffirelli (profondément chrétien) ; un rendu bouleversant, qui va au plus près des textes sacrés, et le personnage de Jésus est fascinant.
      Film disponible sur YouTube, dure 6 heures
      Le message du Christ, s’il est entendu, est la clé de l’ouverture du cœur ; un autre niveau de conscience---> Le royaume des Cieux, selon ses mots ; mais l’égo, ce diviseur, n’aime pas du tout cela :.
      MAT 7 : 13 —>"...Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle...".
      Se détacher de son égo, voilà ce qui est demandé au chrétien mais :
      MAT 22 : 1—>14, Parabole sur les noces—>"...Il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus..."...
      Ben oui ; parce qu’on répond à l’appel sans changer ( petite porte )d’un iota nos habitudes ( la grande porte ),, cognitives ou autres...
      Que faire alors ? :
      MAT : 7 : 7, 9—>"...Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira ; car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe..."...
      .

      Que la lumière du Christ en ce soir de Noël descende sur nous tous


    • #1630458
      le 24/12/2016 par milo
      Jésus contre le capitalisme

      film italien ??


  • #1630332
    le 24/12/2016 par ipk74270
    Jésus contre le capitalisme

    On ne peut avoir deux maîtres Dieu et Mammon !!!

     

    • #1631223
      le 26/12/2016 par Jean-Philippe
      Jésus contre le capitalisme

      En fait, on ne peut avoir deux maîtres, Dieu ou n’importe qui d’autres que Dieu..


    • #1631358
      le 26/12/2016 par Marcel le gueux
      Jésus contre le capitalisme

      J’ai mieux à vous proposer : N’ayez aucun maître ! Soyez Libres !


  • #1630336
    le 24/12/2016 par Godefroi de Javron
    Jésus contre le capitalisme

    Repentez vous ! Sanctifiez vous .. et cherchez le Royaume de Dieu

     

  • #1630340
    le 24/12/2016 par Dirty Harry
    Jésus contre le capitalisme

    Et n’oubliez pas la bonne nouvelle de la résurrection ! Joyeux Noel à tous, y compris nos adversaires (qui ne sont pas des ennemis mais il n’y a encore qu’eux pour se situer ainsi...)


  • #1630353
    le 24/12/2016 par horus
    Jésus contre le capitalisme

    Sans redouter la moindre contradiction qui s’appuyât sur des faits historiques, les spécialistes les plus qualifiés s’accordent sur ce point précis que Jésus-Christ n’était pas un « Juif ». Ils pourront vous confirmer texte original à l’appui, que pendant sa vie Jésus-Christ était désigné comme un « Judéen » par ses contemporains, et non comme un « Juif » ; ils vous diront également que Jésus-Christ Se désignait Lui-même comme un « Judéen », et non comme un « Juif ». Pendant son passage ici sur Terre, Jésus fut désigné par les historiens de l’antiquité comme un « Judéen », et non comme un « Juif ». Tous les théologiens de l’antiquité, dont la maîtrise de la question pourrait difficilement être mise en doute, désignent Jésus-Christ pendant Sa vie, ici, sur Terre, comme un « Judéen », et non comme un « Juif ».
    Benjamin M. Friedman.

     

    • #1630436
      le 24/12/2016 par Thorfinn
      Jésus contre le capitalisme

      Pourtant si mes souvenirs sont bons il est bien écrit dans les Évangiles que le Christ à été circonsis le 8eme jour après sa naissance ( comme de coutume chez les juifs ) et se faisait aussi appeler Rabbi par ses disciples... Donc a priori il était bel et bien juif de "sang".


    • #1630446
      le 24/12/2016 par Michel Karl Myriam
      Jésus contre le capitalisme

      Bonjour Benjamin,
      Les spécialistes les plus qualifiés sont des universitaires, qui ergotent sur des détails de certains textes et à force de scruter ces hypothèse de détails ils deviennent aussi aveugles que les pharisiens qui se concentraient sur le respects des textes. Jésus connais les écritures. La bible n’est pas un livre d’histoire c’est un ensemble de livres sacrés. Ils nous permettent de nous édifier de nous verticaliser. Ces puissantes mythologiques(sans nier les faits historiques mais ce n’est pas le propos) s’adressent à notre être intérieur, en suivant ce chemin nous pouvons déchiffrer nos aliénations intérieures et faire fructifier en nous le germe divin, fairre grandir le Christ en nous. C’est la fête de Noël "C’est en vain que le Christ serait né à Bethléem s’il ne nait pas dans notre coeur, c’est inutilement qu’il aura été crucifié et sera mort en terre sainte s’il ne nait ne meurt et ne ressuscite également en nous"(désolé je n’ai plus la référence de la citation)
      Le Christ est universel, au delà du temps et de l’espace,(cf Jean 8-58)
      On peux dire que Jesus est le fruit du peuple Hebreu mais le peuple Hebreu en tant qu’archétype, de ce qu’il représente en moi, en chacun de nous et dans l’humanité entière.
      Lire ces textes au premier degré avec les yeux de la science moderne, politique, histoire... c’est passer à côté d’un tresor qu’on a sous les yeux (Jéremie 5-21, Mathieu 13-9, Luc 11-10).
      Joyeux Noël


    • #1630497
      le 25/12/2016 par Eftinos
      Jésus contre le capitalisme

      Spécialiste, fait historique, scientifique etc etc.... Mais en réalité aucune preuve ou démonstration n’est cité. De plus Jesus est descendant de la famille de David qui est juive. La preuve est l’arbre généalogiques qui est décrit dans la Bible.


  • #1630359
    le 24/12/2016 par du Bagel, du vin, du porcin, ils vont bien...
    Jésus contre le capitalisme

    Continuez de poster ce genre de clip, et ce qui restait encore de chrétien ici bas, ira dancer la bourrée... encore plus bas...

    Trop fort :

    L’acteur-Jésus demmande au fils-bronzé de vendre la sueur de son père. Car, "tu ne peux servir 2 dieux" (?) Niveau intellect, C’est le tribun Viguius qui va être contant !

    Le jeune homme a les terres de son père, et il devrait les vendres ??? Apres les encheres il fait quoi ? Partager des mistrals lotto ?

    Mamon c’est l’or et l’argent ! La terre c’est le Père la Mère et le ciel. Ce Christ n’est pas très catholique... en effet. La musique ? Ça sent une fameuse imposture... No comment.

    Sérieusement, Vous voulez le clouer combien de fois le gamin ? Vous êtes des malades.

    A Caesar ce qui est a Ceasar, a Dieu ce qui est a dieu. Chameaux, dromadaires, et tribues du desert inclus, allez hop bon Dieu ! Reprends tes joyaux d’Humanité kosher !
    Ce fut un grand plaisir, mais maintenant, ils sont tous bourrées, après avoir piqué tout le blé !...

    Ils squatent en ton nom, et sont à l’aise sur le divan. Bon dieu. Ouvre ton oeuil ! Reprends tes brebis alcoolisés... retourne dans ta pyramide et occupe toi d’abord de ta race.

     

    • #1630485
      le 25/12/2016 par kader
      Jésus contre le capitalisme

      accuse les hommes n’accusent pas dieu

      Jesus a fait sortir les marchands du temple.....
      2000 ans apres
      ll est interdit de faire une creche publique
      mais cest la fete du bizness

      cest pire qu’avant. Ne faites pas de cadeaux ce jour la c’est pas la fete du pognon...
      vous etes tous devenus des marchands du temple.


    • #1630557
      le 25/12/2016 par du bagel, du vin, du porcin, rien n’va plus...
      Jésus contre le capitalisme

      Jesus a fait sortir les marchands du temple..... 2000 ans apres ll est interdit de faire une creche publique mais cest la fete du bizness... cest pire qu’avant.

      Hey mon pote ? Tu crois pas qu’il s’y est mal pris avec ses cheveux longs et ses beaux yeux ?

      ...Mais en effet, c’est pire qu’avant, ceci, sous l’œil omnipresent et bien attentionné de "Dieu" (c’est écrit, n’est-ce pas...)

      - Ou bien ton Dieu est en congé indéterminé, ou bien il est vraiment taquin....

      Il y aurai bien une 3eme explication, mais Achtung ! > bip-bip !...


  • #1630371
    le 24/12/2016 par lapis lazuli
    Jésus contre le capitalisme

    "rentre et vend tout ce que tu possède, et donne l’argent aux pauvres...", oui c’est bien gentil, mais en vendant tout ce que tu possède, tu ne fais que déplacer le problème, ou alors donne directement tes biens aux pauvres, et deviens pauvre a leur place, ces croyances du proche-orient me font bien rigoler, qu’est ce que la vie devait être tranquille avant qu’elles nous soient imposées et chassent nos croyances ancestrales, décidément, je n’ai vraiment rien a voir avec ses charlataneries.

     

    • #1630428
      le 24/12/2016 par Ifuckcharlie
      Jésus contre le capitalisme

      Peut être ne comprends tu pas , peut être ton cœur est fermé , je ne suis pas catholique et je n ’ai nul besoin de cette église romaine corrompue , de plus je suis dévot de Krishna , mais il m ’ est impossible de ne pas aimer Jésus et sa parole , il est mon maitre spirituel et l ’ exemple de la perfection dans l ’ amour de Dieu et dans la dévotion , l ’exemple de l ’abnégation et du sacrifice , de la compassion et de la bienveillance , il faut avoir le cœur bardé d ’airain pour ne pas s ’ouvrir a lui , ou tout simplement ne pas le connaitre et ne pas avoir seulement essayé d ’ étudier ses paroles et ses actes .


    • #1630498
      le 25/12/2016 par Eftinos
      Jésus contre le capitalisme

      Au contraire. "Donne tes biens" reviens a transférer ton adoration à la terre à une tiers personne. Par contre, vendre tes biens et donner à ceux qui sont dans le besoin est différent. La personne qui recois ne s’est pas enrichi derrière ton don...


  • #1630374
    le 24/12/2016 par Demy
    Jésus contre le capitalisme

    C’est Noel, que fête t’on au juste, la venue du Christ ou le panier à cadeaux ? Je suis musulman, je regrette profondément cette frénésie à la consommation en cette période, en lieu et place d’une vraie célébration de la venue de Jésus et de son message à l’humanité, vraiment.

     

    • #1630443
      le 24/12/2016 par Yasmine
      Jésus contre le capitalisme

      E&R se tue à nous dire que le peuple a été déchristianisé pour créer un vide que l’on comble aujourd’hui par la consommation ; n’avez-vous pas observé que le dimanche matin, ce ne sont pas les églises qui s’ouvrent un peu partout, mais les magasins ?


    • #1630772
      le 25/12/2016 par STEF de MARS
      Jésus contre le capitalisme

      De même pour la Toussaint, jour de recueillement en l’honneur de nos anciens, remplacée par cette immonde mascarade grotesque dégénérée américaine qu’est Halloween.


    • #1631248
      le 26/12/2016 par Patriote syndiqué
      Jésus contre le capitalisme

      @Demy

      Ni l’un, ni l’autre. A Noël on fête le retour du soleil. C’est une fête païenne christianisée comme tant d’autres.


    • #1631485
      le 26/12/2016 par Demy
      Jésus contre le capitalisme

      @Patriote syndiqué
      Vous avez peut être raison au sujet de cette fête paienne, il n’empêche qu’il fallait bien un jour se mettre d’accord pour fêter la venue de Jésus. Cette date ou une autre car plus personne ne se souvenait de la naissance du Christ n’est en soi rien de péjoratif, le principal est de fêter la venue du vrai messie et de sa bonne nouvelle, peu importe la date approximative, c’est toujours préférable à la célébration des marques ou autres enseignes.


  • #1630390
    le 24/12/2016 par Jeanne
    Jésus contre le capitalisme

    Oui Jésus nous aime.... Louons le sans cesse... Jésus-Christ est notre Sauveur....
    Joyeux Noël à vous tous !
    Joyeux Noël à Alain Soral et à toute son équipe
    Merci pour votre présence

    Soyez tous bénis !

     

    • #1630637
      le 25/12/2016 par Mo’Truckin’
      Jésus contre le capitalisme

      Jeanne,
      Ton message m’a touché ...
      Il traduit ma pensée ...
      Merci.


  • #1630415
    le 24/12/2016 par liz
    Jésus contre le capitalisme

    Je ne sais pas si Jésus a existé ou non, en tous les cas ce que j’ai découvert c’est que la Bible n’est pas ce qu’elle prétend être... MAURO BIGLINO traducteur au Vatican a écrit 2 livres explosifs : la bible comme vous ne l’avez jamais (les dieux sont ils venus des étoiles ?) etc....


  • #1630510
    le 25/12/2016 par Ruhtra
    Jésus contre le capitalisme

    Je ne comprends pas bien ce passage de l’Evangile. D’après ce que j’ai lu du marxisme-léninisme, la pauvreté volontaire prônée par le christianisme serait du ’’volontarisme idéaliste’’, autrement dit une volonté qui ne découle pas de conditions objectives. C’est un luxe, comme dit Léon Bloy :



    « C’est qu’en effet la pauvreté volontaire est encore un luxe, et, par conséquent, n’est pas la vraie pauvreté, que tout homme abhorre. On peut, assurément, devenir pauvre, mais à condition que la volonté n’y soit pour rien. Saint François d’Assise était un amoureux et non pas un pauvre. Il n’était indigent de rien, puisqu’il possédait son Dieu et vivait, par son extase, hors du monde sensible. Il se baignait dans l’or de ses lumineuses guenilles… »



    (cf. Le désespéré).
    C’est aussi l’avis du socialiste Georges Sorel je crois. Dans les Réflexions sur la violence il écrit que le religieux entre au cloître pour se « libérer du lieu économique », puis il s’invente toutes sortes de dévotions pour passer le temps.

    Plus tard cela a donné les mouvements gauchistes que l’on connaît, comme l’a très bien expliqué Michel Clouscard dans Le frivole et le sérieux. Les belles-âmes bohèmes d’aujourd’hui sont un peu (vraiment un tout petit peu !!) les héritiers des pauvres volontaires du moyen-âge : un fils de famille gauchiste (ou même droitard, d’ailleurs) qui vit du RSA dans son appart’ crasseux en banlieue n’en est pas moins un bourgeois, puisqu’il vit toujours du travail des autres. Malgré lui il travaille pour le Capital.
    Pour Michel Clouscard, le christianisme ne décrit que le pathos de l’exploitation de l’homme par l’homme (ses effets, la pauvreté, la misère) mais ne parle pas de l’éthique (les rapports socio-économiques). L’exploiteur devrait alors comprendre ses propres déterminations pour s’en libérer, afin de rejoindre ’’objectivement’’ l’éthique du producteur (enfin, si j’ai bien tout saisi... ).

    Que voulait dire le Christ dans ce passage ? Faut-il comprendre sa parole au sens littéral ?

     

    • #1630560
      le 25/12/2016 par goy pride
      Jésus contre le capitalisme

      Il y a la pauvreté réelle, objective qui est une privation subie du minimum vital qui peut mener dans les cas les plus extrêmes à la mort prématurée. Il y a ensuite la pauvreté choisie qui est une privation volontaire, une mortification...que l’on peut rencontrer chez certains mystiques...et enfin il y a la pauvreté dans le sens de la privation volontaire de tout superflu, de tout excès matériel dépassant ces besoins vitaux. Un état d’esprit consistant à extirper de son cœur l’avidité, la cupidité afin de se focaliser sur l’essentiel et ne pas rentrer dans une logique de compétition, d’affrontement avec ses congénères afin de s’approprier le maximum de richesses ; prendre selon ses besoins réels et pas plus. En d’autres termes il s’agit d’une voie de modération, de tempérance et de bon sens...Je pense que la pauvreté préconisée dans la sainte bible est cette dernière.


    • #1630649
      le 25/12/2016 par seb59
      Jésus contre le capitalisme

      " goy pride", tout a fait, savoir se contenter de la simplicité de la vie, restez attacher aux besoins essentiels.
      Savoir repousser les assauts de la socièté consumériste. Comme on l entend de temps en temps , défendre un mode de vie basé sur la "sobriété heureuse".
      C est tout ce que l on peut souhaiter pour chaque être humain de ce monde moderne.
      Etre heureux avec les besoins primaires.


    • #1630735
      le 25/12/2016 par Ruhtra
      Jésus contre le capitalisme

      Dans tous les cas... Joyeux Noël à tous !


    • #1630751
      le 25/12/2016 par ole
      Jésus contre le capitalisme

      Que voulait dire le Christ dans ce passage ?



      La vidéo mêle plusieurs extraits, j’imagine que vous vous interrogez sur celui où le Christ conseille au jeune homme de vendre tous ses biens ?

      Il faut remarquer que le jeune homme en question observe déjà tous les préceptes religieux : il ne pèche pas. Voyant son désir de perfection, le Christ lui conseille de vendre ses biens et de le suivre, c’est à dire qu’il lui conseille la vie religieuse (pauvreté, chasteté, obéissance).

      La vie religieuse est en effet l’état de vie le plus parfait, plus que le mariage qui oblige à vivre dans le monde. Le jeune homme repart penaud car il n’est pas prêt à faire ce sacrifice. Jésus observe alors que la richesse est un fardeau plus qu’un bienfait, non qu’elle soit intrinsèquement mauvaise, mais parce qu’elle a tendance à entraver notre sanctification.

      Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Dieu n’appelle pas chacun au même état, et que nous pouvons atteindre la sainteté chacun dans l’état de vie que Dieu souhaite nous voir embrasser. Il n’est donc nullement question d’entrainer tous les hommes à entrer en religion.
      A chacun de se demander en conscience ce que Dieu attend de lui et s’efforcer de suivre sa volonté.

      Quand aux commentaires marxistes sur Jésus et le sens de l’Évangile, il vaut mieux les oublier.
      Le Christ a fondé une Église, entre autres choses pour servir d’interprète à sa parole, afin précisément que les hommes ne s’interrogent pas indéfiniment à ce sujet. Dans le doute, consultez la tradition catholique. Toutes les ambiguïtés et contradictions apparentes y trouvent leur solution.

      Avoir l’esprit de pauvreté, à l’imitation du Christ, c’est écarter ce qui entrave notre union à Dieu. Non pas mourir de faim, de soif ou de froid. Jésus n’a pas manqué du nécessaire.
      L’indigence, la vraie pauvreté, celle qui empêche de vivre, doit être écartée de la société chrétienne par l’aumône des riches. Car la richesse, comme l’autorité, est une responsabilité et non un privilège.


    • #1630865
      le 25/12/2016 par nobody
      Jésus contre le capitalisme

      La vie religieuse est en effet l’état de vie le plus parfait, plus que le mariage qui oblige à vivre dans le monde. Le jeune homme repart penaud car il n’est pas prêt à faire ce sacrifice. Jésus observe alors que la richesse est un fardeau plus qu’un bienfait, non qu’elle soit intrinsèquement mauvaise, mais parce qu’elle a tendance à entraver notre sanctification.

      Du lourd, c’est très lourd de bêtise...

      ...Le jeune homme ne repart pas penaud... (tes phantasmes) Il est juste assez humble pour ne pas lui mettre une droite (ou une gauche... Cela dépend du point de vue, ou de l’angle de la caméra)

      Voyez-vous "mon pote", le cinéma, c’est un peu comme le saxo... Ça manque énormément de finesse et de noblesse. Surtout de finesse...

      Maintenant, bien sûr, ce type n’est pas le christ (icon business) et le film (par définition) est toujours une fiction.

      Reviens en Latin, ou en grecs. Là, il y aurra un minimum de divin...


    • #1631032
      le 25/12/2016 par Ruhtra
      Jésus contre le capitalisme

      Ole : oui, je parlais du passage où Jésus dit au jeune homme riche de vendre tous ses biens. Loin de moi l’idée de contredire l’Evangile, avec ces commentaires marxistes !! j’essaie seulement de comprendre.

      Pour ce qui est des riches, le Christ est très clair : ils n’entrent pas dans le Royaume des cieux. (vous imaginez faire passer un chameau par le chas d’une aiguille, vous... ?) C’est même tellement clair que beaucoup de catholiques éludent la question quand on l’aborde. Ou ils s’abritent derrière des interprétations farfelues.

      C’est comme le fameux passage du mauvais riche et Lazare. En fait le texte ne dit pas mauvais riche, mais riche tout court. Un riche est ’’forcément’’ mauvais puisqu’il s’enrichit aux dépens des autres. La partie excédentaire de ses revenus est prélevée sur le travail d’autres hommes par des circuits détournés. C’est ’’l’extorsion de la plus-value’’, avec tous les effets pernicieux qui en découlent (misère, maladies, sous-nutrition... ).

      C’est ce dont parle Saint Jacques dans ses imprécations contre les riches :



      Et vous autres, maintenant, les riches ! Pleurez, lamentez-vous sur les malheurs qui vous attendent.
      02 Vos richesses sont pourries, vos vêtements sont mangés des mites,
      03 votre or et votre argent sont rouillés. Cette rouille sera un témoignage contre vous, elle dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des richesses, alors que nous sommes dans les derniers jours !
      04 Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont moissonné vos champs, le voici qui crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur de l’univers.



    • #1631047
      le 25/12/2016 par Ruhtra
      Jésus contre le capitalisme

      Et loin de moi l’idée de juger les autres aussi (je préfère le dire). J’explique seulement ce que j’ai compris de ce passage.


    • #1631495
      le 26/12/2016 par ole
      Jésus contre le capitalisme

      Pour ce qui est des riches, le Christ est très clair : ils n’entrent pas dans le Royaume des cieux.



      Si les riches étaient nécessairement damnés, Dieu serait fort injuste. Car on ne choisit pas le milieu social dans lequel on nait.

      C’est l’amour des richesses qui est damnable, pas la richesse en soi, dont il faut redire qu’il s’agit d’une responsabilité et non d’une licence pour jouir et écraser autrui.
      Comme le faisait remarquer un autre commentaire, un riche peut avoir l’esprit de pauvreté et un pauvre peut avoir l’amour des biens matériels. Aux yeux de Dieu, ce riche-là vaut mieux que ce pauvre.

      D’une manière générale, Dieu a voulu qu’il y ait des riches et des pauvres, des forts et des faibles, des princes et des serviteurs, car c’est autant d’occasions pour les hommes de se montrer charitables les uns envers les autres.


  • #1630519
    le 25/12/2016 par Leïla
    Jésus contre le capitalisme

    Alain Soral et tout les internautes soyez bénis abondamment.


  • #1630581
    le 25/12/2016 par André
    Jésus contre le capitalisme

    Mes amis, lisez une Bible, recherchez Dieu car l’atheisme materialiste tel que notre système maçonnique veut nous imposé vous mènera à la pérdition. Le Christ n’est pas une fable ou un mythe mais une réalité et l’unique solution à ce monde. Que la grâce de notre siegneur Jésus Christ sois sur vous tous, Amen.

     

    • #1631004
      le 25/12/2016 par feather
      Jésus contre le capitalisme

      Amen ! Jésus est le Chemin la Vérité et la Vie.


    • #1631099
      le 25/12/2016 par katholikos
      Jésus contre le capitalisme

      @André. Absolument.Lisez l’Évangile et nourrissez-vous de la Parole du Maitre. Le Nouveau Testament version crampon est la plus fidèle. Joyeuses fêtes à tous les camarades ! Et continuons a mener le bon combat.


  • #1630605
    le 25/12/2016 par zaza
    Jésus contre le capitalisme

    "Il est plus facile de faire entrer un chameau dans une serrure que de faire entrer un riche dans le royaume de dieu " mais cela n’a pas changé je crois ...ahahah....

     

    • #1631002
      le 25/12/2016 par feather
      Jésus contre le capitalisme

      Cela dépend ce que l’on fait de son argent et si on la déifie ou pas.


    • #1631233
      le 26/12/2016 par Ὑπερϐόρεοι
      Jésus contre le capitalisme

      Sagesse des sommets Alpins :

      Mon moi m’a enseigné une nouvelle fierté, je l’enseigne aux hommes :

      - ne plus cacher sa tête dans le sable des choses célestes, mais la porter fièrement, une tête terrestre qui crée le sens de la terre !

      Zaza, dans le monde vrai, les chameaux n’ont nul besoin "d’entrer dans une serrure", car les portes du deserts ne sont que ciel ouvert !

      Je n’ai rien contre ton jeune rabbin, mais je te le dis, il n’y eu de véritablement chrétien que le Christ lui-même.


    • #1631384
      le 26/12/2016 par Marcel le gueux
      Jésus contre le capitalisme

      J’ai toujours trouvé étrange qu’un dieu si bon, si miséricordieux, fasse un tel tri quand on se présente devant chez lui. Ce n’est pas les contradictions qui manquent dans les religions !


  • #1630609
    le 25/12/2016 par anonyme
    Jésus contre le capitalisme

    Merci à E&R pour le rappel de ces valeurs simples...
    Joyeux Noël à vous et à tous...
    En paix...


  • #1630613
    le 25/12/2016 par Hempfrais
    Jésus contre le capitalisme

    Merci à toutes les équipes d ER pour l’année 2016 vous êtes géniaux et j’aimerais vous souhaiter de joyeuses fêtes et une très bonne année 2017


  • #1630618
    le 25/12/2016 par lasieste
    Jésus contre le capitalisme

    être esclave de la marchandise c’est de ce qui y a de pire. Mais certains noyés dans la soufrance materialiste ne se rendront pas compte de ce désastre. aller même chercher une paix supposée dans la soufrance ( alcool, drogue, combattre la vieillesse, culte de l’apparence)....ceux là sont au même stade que les bêtes.


  • #1630636
    le 25/12/2016 par Khem
    Jésus contre le capitalisme

    Menteurs ! Pharisiens !


  • #1630799
    le 25/12/2016 par karimbaud
    Jésus contre le capitalisme

    Puisse le Seigneur Jésus-Christ nous accorder sa Bénédiction, le Salut pour nous et ceux que nous avons aimés ou aimons...Sachons nous montrer dignes de sa Promesse d’Amour et de Vie Eternelle en son Royaume ( les retrouvailles tant souhaitées avec nos proches ou moins proches )...Louons notre Mère à tous, Sainte Marie, Mère de Dieu...Ne laissons jamais s’éteindre la Flamme de l’Espérance !....Que Dieu vous bénisse tous, du président Soral au plus humble internaute de passage...Amen .

     

  • #1630817
    le 25/12/2016 par Ornega
    Jésus contre le capitalisme

    Pharisiens d’hier et Parisiens d’aujourd’hui.


  • #1630820
    le 25/12/2016 par Adran Jorgen
    Jésus contre le capitalisme

    Si Jésus revenait aujourd’hui, il n’aurait pas du tout accès aux médias mainstream...


  • #1630835
    le 25/12/2016 par Ornega
    Jésus contre le capitalisme

    Jésus nous offre une vie d’Homme sans argent et sans possessions. Ce que nous redoutons dans les parole du fils de Dieu, c’est que les chaînes de nos servitudes ne se brisent à tout jamais.

     

    • #1631011
      le 25/12/2016 par feather
      Jésus contre le capitalisme

      Il y a un contexte Biblique quand Jésus dit ça. Il ne faut pas prendre cette parole aux pied de la lettres, un des apôtres de Jésus fabriquait et vendait des tentes pour se faire de l’argent pour l’église. Enfin si ça t’intéresse vas voir la chaîne de Morgan Priest.


  • #1631021
    le 25/12/2016 par MP
    Jésus contre le capitalisme

    Tout le monde fantasme sur Jésus, le Christ et sur Dieu... ’’Que la Société fasse toujours autant que la Nature !...’’ comme dirait Victor-Hugo. Hélas, c’est plutôt le contraire. Les hommes font la guerre par ignorance de cette Nature dont les mécanismes échappent totalement aux sociétés patriarcales qui ont toutes sombré dans le matérialisme, depuis si longtemps. Le manque de connaissance sur les différentes natures humaines qui ont crée l’histoire de cette cinquième humanité est flagrant.

    Pour revenir à Jésus, qui est-il ? Comment ça fonctionne un Avatar ? D’où ça sort ?

    Egalement, si l’économie, c’est-à-dire la gestion par la restriction, est un véritable poison pour l’humanité, quel serait le contraire de cette économie à mettre en place... ? En dix lettres, la première lettre est un P et la dernière un E.

    Réponse : la Prospérité !

     

    • #1631523
      le 26/12/2016 par inference.deductive
      Jésus contre le capitalisme

      Jésus est le verbe incarné. Le fils de Dieu envoyé sur terre pour accomplir la rédemption du péché de l’Homme et lui montrer la voie pour une vie de paix et le chemin de l’éternité de l’âme.

      Personne ne fantasme le Christ puisqu’il a existé, et ceux qui fantasment sur le Christ ne l’on pas écouté/lu, mais essaient de lui prêter leurs propres désirs. Comme ceux qui fantasment sur la nature et sur une Nature de l’homme imaginaire. D’où leur aversion pour leur anciennes idoles quand elles ne correspondent plus à leur désirs. En aucun cas il ne faut idolâtrer autre chose ou quelqu’un d’autre que Dieu quand on recherche la vérité, qui mène au bonheur. Bonheur qui ne passe pas forcément par le plaisir des sens. Bonheur et plaisir étant trop souvent confondus par paresse intellectuelle, physique ou spirituelle. La notion de labeur est indispensable.

      Je préfère pour ma part l’équité à la prospérité, que je n’ai jamais vue s’appliquer autrement qu’au "détriment de" et pas "pour le bien de tous" comme peut s’appliquer l’équité.


    • #1631579
      le 26/12/2016 par MP
      Jésus contre le capitalisme

      Au lieu d’interpréter les intentions de l’autre sans véritablement lire ce qu’il écrit..., je vous invite pour une prochaine fois à lui poser des questions, cela rendra moins insipide vos interventions. Et à votre niveau il est bien normal de voir la Prospérité comme un échec... Encore faudrait-il savoir ce que c’est, comment cela fonctionne et comment la mettre en application concrètement sur la Planète dans des sociétés patriarcales qui ne pensent que par l’économie et la politique.


    • #1631791
      le 26/12/2016 par inference.deductive
      Jésus contre le capitalisme

      Quelle interprétation ai-je fais de vos intentions qui vous ai déplu ? Vous posez des questions, j’y répond à la lumière d’une partie de mes connaissances, rien de plus.

      Vous parlez du manque de saveur de mes interventions, cela signifie qu’il y en a d’autres à par celle-ci que vous avez trouvez fade ?

      Vous dites : "A votre niveau, il est normal que". Cela signifie t’il que vous avez un niveau infiniment (intellectuel ? de raisonnement ? d’empathie ? de connaissance ?) supérieur au supposé mien qui vous permet d’affirmer à l’aune de votre supériorité et comme vérité absolue, qu’il y a différentes natures humaines, que nous serions la cinquième humanité et que la Prospérité nous sauverait tous ?

      Et bien je vous en prie, éclairez moi sur cette notion de prospérité que je n’ai pas saisi...


  • #1631200
    le 26/12/2016 par Sedetiam
    Jésus contre le capitalisme

    Depuis des lustres j’ose une boutade qui en choque quelques, des deux côtés si l’on peut dire. Ainsi Jésus, que la police connait sous son alias Le Christ, fut le premier vrai socialiste a avoir un problème avec le capitalisme. Et de nous faire entendre qu’à servir (ou être asservi) par le capital, tôt ou tard, comme lui, nous serons fixés.


  • #1631209
    le 26/12/2016 par Miville
    Jésus contre le capitalisme

    Jésus était tout contre le capitalisme financier, fondé sur l’amour de l’argent, mais pas du tout contre le capitalisme productif, fondé sur la volonté de multiplier les troupeaux, les récoltes, les pains, les poissons, les constructions, les voyages... la plupart des paraboles traitent de l’économie concrète et font en passant, même si c’est surtout à titre de comparaison pour expliquer autre chose, l’éloge des entrepreneurs et des administrateurs avisés, pourvu que le leur volonté de multiplier les biens porte sur des choses vivantes et non pas sur des biens purement marchands. Jésus avait horreur des capitaux dormants du genre dont se prévalent les rentiers, mais le remède à ce mal était pour lui l’art de les faire valoir par l’esprit d’entreprise, toute la parabole des talents est à cet effet : malheur à celui qui enterre son capital et ne fait rien avec.

    Mais Jésus avait une non moins grande horreur du socialisme, cette prétention de la part de l’homme à vouloir décider de l’ensemble de l’économie à la place de la Divine Providence en multipliant à l’envi les règlements de manière à donner toujours plus de pouvoirs aux spécialistes, engeance dont il avait horreur aussi grande que des banquiers et ne formant qu’une avec eux à ses yeux. Jésus était absolument contre tout plan d’amélioration du monde, la simple prière que le monde allât mieux était nulle et non avenue à ses yeux.

     

    • #1632698
      le 28/12/2016 par Domino
      Jésus contre le capitalisme

      Oui, tout à fait. J’ajoute que Jésus invitait surtout à distinguer la fin et les moyens (voir la déroutante parabole de l’intendant malhonnête : "faites-vous des amis avec l’argent trompeur...").
      En ce sens, le but d’une entreprise est avant tout de satisfaire les bsoins de ses clients et non pas l’argent en tant que tel. Un système dévoyé par la cupidité et les manipulations politiques n’est pas discrédité en tant que tel. Dans le capitalisme de connivence et de financiarisation, c’est la connivence et la financiarisation qu’il faut dénoncer, pas le capitalisme


  • #1631247
    le 26/12/2016 par alunissons
    Jésus contre le capitalisme

    Joyeuses fêtes de noël à tous et belles célébrations de la nativité pour les plus convaincus.


  • #1631258
    le 26/12/2016 par PieGhi
    Jésus contre le capitalisme

    Nous récoltons ce que nous avons semé, qui a semé la mort récoltera la mort, qui a semé La Vie en aura la Moisson comme la Vendange, partager l’amour de l’Amour nous changera de partager l’amour de la Mort.
    Vive la Sainte-Fraternité terrestre !


  • #1631262
    le 26/12/2016 par Le Cynique
    Jésus contre le capitalisme

    Antony Quinn, un acteur comme on en voit plus, hélas... Aussi très bon dans "Le Message".

     

    • #1631368
      le 26/12/2016 par Victor
      Jésus contre le capitalisme

      Les marchands usuriers du Temple de Jérusalem, et les marchands usuriers du Temple de La Mecque...


  • #1631346
    le 26/12/2016 par Jean-Paul
    Jésus contre le capitalisme

    AUCUN dieu ne devrait être servi par des humains, on n’est pas des esclaves ! Nous n’avons pas besoin d’eux, ce sont eux qui ont besoin de nous. Et puis suivre un dieu "d’amour" qui pardonne à tout va, ça va sacrément faire plaisir aux élites et autres criminels qui pourrissent notre monde. C’est bien peine de jouer au dissident pour ensuite livrer son âme à une entité plus que douteuse... Soyons libres et raisonnables jusqu’au bout, on n’a pas besoin de suivre un dieu pour aimer son prochain.

     

    • #1631443
      le 26/12/2016 par Yasmine
      Jésus contre le capitalisme

      Qu’est ce qu’être libre et raisonnable ?


    • #1631503
      le 26/12/2016 par ole
      Jésus contre le capitalisme

      Dieu est l’alpha et l’oméga, il est la source et la fin de toute chose.

      A chaque instant qui passe, vous devez votre existence à Dieu.
      Si Dieu ne vous prêtait pas volontairement l’existence, instantanément vous retourneriez au néant.

      C’est pourquoi nous sommes absolument redevables à Dieu en tout. Et pourquoi il nous faut faire sa volonté. Car il nous a créé pour lui rendre hommage : c’est notre raison d’être et si nous le refusons nous ne faisons que pervertir ses dons.


    • #1631531
      le 26/12/2016 par inference.deductive
      Jésus contre le capitalisme

      La liberté dans l’absolu ou dans le matériel est le cache sexe de la désobéissance à des lois immuables. Cela mène toujours à la décadence. Vous pensez être libéré de la gravité lors de la chute libre, mais au moment de l’impact, vous vous rendez compte que la liberté supposée absolue se paye cher. Le parachute relativise votre liberté : ce n’est qu’une sensation d’être libre, une recherche de liberté.

      Etre réellement libre dans ce monde, c’est pouvoir choisir à qui on se soumet. Pourquoi choisir de se soumettre à la loi de la gravité ? Pour ne pas mourir bêtement. Pourquoi choisir de se soumettre à la volonté du père ? Parce qu’il nous a créé, et qu’en plus, il nous a laissé le libre arbitre, c’est à dire la possibilité de ne pas se soumettre à lui, pour notre plus grand malheur et le sien, ou de s’y soumettre pour notre plus grand bonheur et le sien. C’est manichéen, entre le bien et son créateur et le mal et son tentateur, il faut choisir sa soumission, aucune autre issue, et ce choix détermine la consistance de la vie et l’issue après la mort. Dieu ou Mammon.


    • #1631541
      le 26/12/2016 par nobody
      Jésus contre le capitalisme

      ..C’est de répondre par toi-même à tes propres questions (vérité en soi). Être raisonnable, c’est à dire, de ne plus devoir en poser (...aux autres)


    • #1631561
      le 26/12/2016 par missa
      Jésus contre le capitalisme

      donc tu n’es pas Dieu mais tu te poses en Dieu, que fais-tu de ceux qui ont envie de croire ?


    • #1631682
      le 26/12/2016 par seb59
      Jésus contre le capitalisme

      C est une question d humilité, vous n etes rien dans ce monde , comme ce monde n est rien par rapport a l univers et peut etre que l univers n est rien par rapport au groupement d univers.
      Il y a bien un départ a tout ca et une fin ?
      Rien que pour ca, c est une preuve que Dieu existe.
      Dieu a envoyé des prophètes , des messagers pour réorienter la masse humaine dans le droit chemin.
      L homme est attiré par le diable, les 7 péchés capitaux.
      Il serait temps de recadrer tout ca , peut etre que Dieu a prévu bientôt quelque chose, seul Dieu sait.


    • #1631829
      le 26/12/2016 par Jean-Philippe
      Jésus contre le capitalisme

      Si tu ne sert pas Dieu, tu es prisonnier du péché alors... Mieux vaut être "esclave" de Christ qu’esclave du péché.. Le Christ mène à la vie éternelle au Paradis, le péché mène à la fournaise éternelle. La Bible est très claire là-dessus. Relit les livres Mathieu, Romains et Apocalypse.


    • #1632026
      le 27/12/2016 par alluvion
      Jésus contre le capitalisme

      vous n etes rien dans ce monde , comme ce monde n est rien par rapport a l univers et peut etre que l univers n est rien par rapport au groupement d univers.

      La question dialectique de savoir faire cohabiter son corps et son esprit prend toute sa dimension ici puisque le corps est en substance infiniment petit dans l’univers mais l’esprit est tout entier plein de la connaissance des mondes invisibles.
      Se réduire à une dimension c’est vivre en mal voyant toute sa vie durant.


    • #1632093
      le 27/12/2016 par Borntogrowl
      Jésus contre le capitalisme

      Et moi je te pose la question : qu’est-ce que Dieu ?


    • #1632412
      le 27/12/2016 par Muslim
      Jésus contre le capitalisme

      @ Borntogrowl

      Comment peux-tu demander à une créature d’expliquer son créateur ? En y réfléchissant un peu ça n’a pas de sens. Jusqu’ici , tous ce qu’on a pu créer ne peut pas expliquer l’humain , il me semble...


  • #1632276
    le 27/12/2016 par Pascale
    Jésus contre le capitalisme

    Bonjour à tous

    Avant tout Jésus ne s’est jamais autoproclamé DIEU ni son fils. Il ne nous a pas demandé non plus de lui fêter son anniversaire. Si vous croyez que Jésus est DIEU et en plus le fils de DIEU vous devez être dans la confusion !!! Jésus, que la paix soit sur Lui, est un messager de DIEU qui est le Tout-Puissant créateur des cieux et de la Terre . Jésus a transmis la parole de Dieu par les évangiles comme Moïse par la bible et Mohamed par le Coran. Que la paix soit sur eux.

     

    • #1632429
      le 27/12/2016 par inference.deductive
      Jésus contre le capitalisme

      Avant tout Jésus ne s’est jamais autoproclamé DIEU ni son fils.
      Bonjour,

      Dans les évangiles on peut voir que Jésus a dit à de nombreuses reprises qu’il était le fils de Dieu : Jean 3.35 ; Jean 6.37-40 ; Luc 22.70 ; Matthieu 16.16-17 ; Matthieu 26.63-64, etc.
      L’ange qui l’annonce en a fait de même : Luc 1.35
      Et Dieu l’a dit lui même : Matthieu 3.16-17 ; Marc 1.11 ; Luc 3.22

      La confusion dont vous parlez n’en est pas une. Il s’agit de la Trinité. La Trinité est Une : les chrétiens ne croient pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. C’est Dieu qui nous a révélé ce mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit.

      Toujours suivant les textes, Moïse a effectivement transmis la parole de Dieu dans le Décalogue, mais Jésus n’a pas transmis cette parole, il l’a incarné. il n’a pas transmis la loi, il l’a accomplie : Matthieu 5.17 et Mohamed dans le Coran n’a pas transmis la parole de Dieu, mais la parole de l’archange Gabriel, Djibril.

      Bien à vous.


    • #1633129
      le 29/12/2016 par Alfredo
      Jésus contre le capitalisme

      A Pascale

      Ainsi que l’enseigne le Coran lui-même, Jésus est le verbe de Dieu.

      Il suffit ensuite d’appliquer le syllogisme grec :

      Jésus est le verbe de Dieu,
      Or le Verbe de Dieu est de nature divine,
      Donc, Jésus est de nature divine.


    • #1635933
      le 02/01/2017 par cvrai
      Jésus contre le capitalisme

      à inference deductive

      votre explication de la trinité se contre dit elle même : une partie ne peut être le tout si le tout est composé de plusieurs de ces parties. L’ange gabriel n’a t il pas de maitre ? depuis quand l’ange gabriel vient et raconte ce qu’il veut à qui il veut ?


    • #1636284
      le 03/01/2017 par inference.deductive
      Jésus contre le capitalisme

      @ cvrai

      Il ne s’agit pas de mon explication, mais du concept chrétien de la Trinité. (Le père, le fils et le saint esprit). Il n’y a pas de contradiction dans ce mystère, il vous manque juste quelques prolégomènes pour le saisir. Un théologien catholique chrétien pourra vous expliquer cela mieux que moi et sera certainement plus légitime.
      L’ange gabriel n’a t il pas de maitre ?
      Gabriel est un Archange et il sert Dieu. Il est un de ses messagers sur terre. (Entre autres choses)
      depuis quand l’ange gabriel vient et raconte ce qu’il veut à qui il veut ?
      Il le fait à chaque fois que Dieu lui demande. (Dans les textes Chrétiens, il est apparu à Zacharie, père de Jean ; à la Vierge Marie pour lui annoncer la naissance prochaine de Jésus : L’annonciation ; et plusieurs autre fois pour délivrer des messages. Dans les textes musulmans, il révèle les versets du Coran à Mahomet, et apparaît de nombreuses fois au prophète de l’Islam.)


  • #1632289
    le 27/12/2016 par Jycroapa
    Jésus contre le capitalisme

    Si l’image de Jesus n’était pas celle de ce beau Viking mais celle de Stephan Hawkins les foules seraient elles autant énamourées à sa vue ?

     

    • #1632470
      le 28/12/2016 par Nicolas
      Jésus contre le capitalisme

      En effet il y a quelque chose de ridicule à vouloir représenter le FILS DE DIEU par un comédien derrière une caméra qui récite son texte. Ce texte qui a de l’allure quand on se contente de le lire et d’entendre dans sa tète la voix qui en émerge en est tout aussi ridiculisé. La société du spectacle aura décidément tout bousillé.


  • #1632548
    le 28/12/2016 par bertin
    Jésus contre le capitalisme

    Jésus :

    Aimez vous les uns ,les autres comme je vous ai aimés !
    Rien à ajouter .


Commentaires suivants