Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jeux vidéo : des épreuves d’e-sport aux jeux Olympiques ?

Le comité de candidature pour Paris 2024 y réfléchit très sérieusement

Ce n’est pas encore officiel, mais il est quasiment sûr que c’est Paris qui accueillera les jeux Olympiques en 2024. Et le comité de candidature réfléchit aujourd’hui à intégrer, pour la première fois dans l’histoire des JO, l’esport au sein des différentes épreuves de l’événement.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré Tony Estanguet, le président du Comité d’organisation de Paris 2024 lors d’une interview accordée à l’Associated Press.

« Nous devons nous pencher sur cette possibilité parce que nous ne pouvons pas dire : “Ce n’est pas nous. Ça n’a pas de rapport avec les jeux Olympiques.” La jeunesse s’intéresse à l’e-sport et à ce genre de choses. Réfléchissons-y. Allons les rencontrer. Essayons de trouver des passerelles. »

L’intention est louable, mais on sent toutefois que Tony Estanguet ne se fait pas vraiment d’illusion sur la réponse du CIO. « Je n’ai pas envie de dire “non” dès le départ. Je pense qu’il serait intéressant d’en parler avec le CIO, avec la famille de l’esport, afin de mieux comprendre le fonctionnement et pourquoi l’esport rencontre un tel succès. »

Lire la suite de l’article sur journaldugeek.com

À lire pour comprendre, chez Kontre Kulture :

 

À ne pas manquer, l’analyse d’Alain Soral sur les jeux Olympiques : :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a des championnats d’échecs aux jeux olympiques ?

    Non. Affaire réglée.

     

    • Ca n’est pas le CIO qui decidera mais les principaux sponsors, Mc Do, Coca...
      s’ils pensent et s’il est prouve qu’une "discipline", quel quelle soit amenera de nouveaux clients potentiels a regarder leur propagande pseudo sportive, alors elle sera intégrée.
      Echecs, esport ou lance de nain.


  • #1784973

    Que dire de plus ?

     

    • #1785069

      Un pas de plus vers la déshumanisation. Parce que à la base les JO c’est quand même la compétition entre des athlètes, des sportifs de haut niveau !

      Toujours la même question : est-ce un progrès ?


  • Le jour où on prouvera que jouer intensivement aux jeux vidéo est un sport, la société sera déclarée bonne à jeter...

     

  • J’aime les J-V, j’y joue parfois beaucoup parfois pas du tout
    Les foutre aux jeux olympiques est une hérésie pour le sport, les joueurs e-sport n’ont rien d’un athlète, les seuls mouvements et techniques proviennent de la façon de déplacer une souris et d’appuyer sur des touches de clavier
    eux-même doivent sûrement en rire


  • En un sens, il faut tout de même de sacrées mécaniques, des réflexes importants, un point de vue stratégique et tactique, etc. pour pratiquer le "jeu vidéo de compétition".
    Mais en aucun cas, cela ne peut s’apparenter à un sport... il suffit de comparer le physique de l’immense majorité des sportifs de haut niveau et des joueurs de haut niveau (les seuls ayant un physique carré l’ont obtenu par pratique d’un "IRL"-sport...) .

    Bref, un sport ne se pratique pas immobile.

     

    • Sans être un défenseur de l’e-sport, j’ai rarement vu des joueurs professionnels obèse ou même en surpoids. Il ne faut pas confondre le joueur de 28 ans qui vit encore chez papa et maman et qui ne fait rien de sa vie à un joueur pro qui voyage régulièrement pour des tournois. Ces joueurs "jouent" probablement 10h par jour, mais c’est leur métier, il font autre chose à côté ; ce n’est pas pire que d’autres personnes qui sont au boulot 9h par jour et jouent en plus entre 4h et 6h en rentrant le soir. Ce sont plutôt ces personnes qui sont à plaindre car elles n’ont plus de vie sociale.

      Pour revenir au sujet, l’e-sport n’a qu’à créer leur propre "JO" comme l’ont fait les sports extrèmes avec les X-games. Et comme les JV se jouent principalement avec les mains, ils pourront les nommer hand-e-sport.


    • @Luff : Qui a parlé d’obèses ? Je dis juste qu’ils n’ont pas le physique de sportifs au sens "normal", commun, du terme.
      Je suis Starcraft 2... Si Major est obèse, certains en surpoids, la majorité quant à elle se briserait d’une tape sur l’épaule... du moins, ceux qui ne pratiquent que ce "sport" (et pas ceux qui pratiquent un vrai sport, dans la vraie vie, en plus de leur activité professionnelle).
      Ils sont assidus à leur tâche, mais ne sont pas des sportifs de par leur travail. Point.


    • Hand-e-sport :)


  • Je suggère une épreuve de pets ou de rots.
    "Champion olympique de triple rot" ça en jette, non ?

     

  • Pourquoi pas avec les jeux olympiques handisport, dans ce cas ?

     

  • Bof pourquoi pas, ça me dérange déjà mois que le handisport que je trouve malsain, ridicule et gênant.
    Et puis si ça peut faire gratter quelques médailles supplémentaires à la France...
    Mais, plus sérieusement, je ne vois pas trop le rapport entre sport cérébral et sport physique traditionnel. Il serait plus pertinent de créer des Jeux olympiques spécifiques qui récompenserait les sport cérébraux.


  • En tant que joueur occasionnel, certes certains jeux développent l’attention, l’agilité, la mémoire, mais il me semble totalement débile de mettre les jeux vidéos aux jeux olympiques...
    Les échecs, le rubik’s cube, la lecture, le scrabble, le poker, tous développent l’esprit mais ne sont pas des sports.

    Le sport est quelque chose qui développe et tourne autour du corps. Que ce soit de la course, de la natation, ou avec des outils, comme le javelot ou le tir à l’arc, tous utilisent et développent le corps.
    Ça devient déjà plus ambigu avec l’équitation.
    Et encore plus avec les ’’sports mécaniques’’.
    Même si le pilote de F1 a un entraînement physique quand même, c’est autre chose que du vrai sport.
    Devrons-nous à présent considérer comme sportif celui qui conduit une Formule 1 derrière son écran dans un jeu ?

    Or le jeu vidéo nous laisse statique, assis, et c’est le cerveau qui permet de gagner en appréhendant au mieux l’interface informatique face à soi.
    Alors oui, ça peut être technique, intense, stratégique, mais en aucun cas c’est du sport.

    Et puis il y aura une autre ambiguïté sur la définition : quels jeux considérera-t-on comme faisant partie du e-sport ?
    Car jouer à Super Mario n’en sera pas.
    En fait, ils compteront comme e-sport les trucs bourrins comme World of Warcraft, League of Legends ou encore Counter Strike, c’est-à-dire les jeux, certes intéressants, mais dont certains joueurs passent 7h devant et dans la pénombre en tramblotant et buvant leur coca.
    Et donc les jeux d’athlétisme, les jeux où l’on reproduit un sport par exemple, ou même ceux de danse où l’on bouge réellement, ne seront pas comptés. A juste titre d’ailleurs, mais c’est pour illustrer la débilité de la situation.


  • ca fait longtemps que les jo ne sont plus ce qu’ils étaient du temps de la grece antique. on a bien du ping pong ou du badminton, qu’est ce que ça a à voir avec la force musculaire.
    sur ce point je suis en contradiction totale avec adrien sajous, d’ailleurs son bouquin aurait du s’appeler vision d’un marxien ou d’un cousinien sur le jeu vidéo en aucun cas sociologie du gamer.
    ce qui est dramatique dans le jeu vidéo c plus la désocialisation et la déshumanisation que le fait que c pas un truc de brutes épaisses.


  • parti comme ça , le meilleur joueur virtuel coutera aussi cher qu’un neymar.


  • Si c’est bête et que ça n’est pas du sport alors ça a évidement sa place aux JO de Paris.


  • #1785106

    le sport immobile ,concept progressiste.


  • #1785110

    Pour abrutir un peu plus la société, il faut créer des choses stupides. Une logique concoctée dans une loge qui doit plancher sur d’autres perspectives tout aussi débilitantes.


  • Quand les dieux de l’Olympe verront un manchot transexuel triple médaille d’or de gameboy sur poney aquatique ils se diront comme nous : "Là on a fait le tour de la question les gars, on peut s’en glisser une au troquet". RESET !!!


  • Les échecs sport olympique ? Non

     

  • Le geriasport
    Courses de vieux avec deambulateurs
    Lancer de savatte
    Courses avec bequilles dans couloir etroit
    Crachat de noyaux de cerise avec et sans dentier

     

  • A quand les jeux olympique du plus con ,du plus ignare ,du plus débile ,etc etc..... devrait y avoir des candidats ,et surtout des médaillés dans ce genre de sport


  • Après l’humiliation par la fanfare jouant Daft punk, je trouve que c’est une belle formule pour colporter et promouvoir la connerie française, on pourrait y ajouter aussi les olympiades de couture avec des trances et des gays et une compétition de piercing et tatouages ou encore le roulage de tarpé, le trois feuilles, le 5 feuilles et le bob Marley, etc...
    surtout que ça la jeunesse en France le pratique bien on est champion d’Europe je crois, ce serait fun non ?


  • Entendre Patrick Montel nous expliquer que les terroristes sont en train de rush banane :’)


  • Qui peut me donner le nom d’un champion de E-Sport ? de squash ? de saut en hauteur sans élan ? Kuro Takhasomi, Jansher Khan, Ray Ewry.

    Je pense que le vrai débat soutenu ne peut être que celui qui tient à déterminer la nature intrinsèque du sport. Quelles sont les conditions pour qu’une activité humaine soit considérée comme un sport ? Les sports validés par le Comité International Olympique sont-ils les seuls "vrais" sports ? Un sport pratiqué sans sueur est-il un vrai sport ?

    De tous temps, les hommes se sont affrontés sur des terrains différents des champs de bataille et le seul point commun de tous ces combats est l’objectif de compétition. Dès qu’il y a compétition, il y a matière à sport. Il faut savoir que le Comité Olympique évalue les critères suivants : caractéristiques techniques, histoire du sport, universalité, popularité, image et développement futur. Certains sports comme le squash, le karaté, l’escalade, le roller, le baseball, le bowling, le sport automobile, le polo ou le cricket ne sont toujours pas reconnus alors qu’ils rencontrent une grande partie des critères susmentionnés et sont toujours en attente de validation par le CIO. Pourquoi le saut à travers un tonneau ne fait-il plus partie des obstacles à franchir lors d’une course de fond ? Pourquoi les sauts en longueur ou en hauteur sans élan ont-ils été supprimés du programme des JO en 1912 ?

    Pour ceux qui pensent que la nature du sport est indissociable de l’effort physique, que penser des athlètes champions de tir sportif, d’équitation, de billard, de bowling, de pétanque ? Ces athlètes ne se soumettent-ils pas à un entrainement intensif de haut niveau ? N’ont-ils pas des aptitude physiques hors du commun ? Les champions d’échecs ou de curling sont finalement soumis à la même question : qui est le meilleur de ma région ? de mon pays ? du monde ?

    Une performance reste une performance. Le nombre de personnes qui savent l’apprécier joue en faveur de la discipline. De même que personne ne s’intéresse au lambda qui joue a la console chez lui, le monde n’a que faire du mauvais joueur de foot ou de tennis. L’E-Sport est une discipline sportive quoi qu’on en dise, ses amateurs se rassemblent par milliers dans des stades pour encourager les meilleurs d’entre eux, et il faut reconnaitre la nature de sportif de haut niveau de ces champions.

     

    • Commentaire d’une pertinence rare, pas grand chose à rajouter.
      Tout dépend de ce que l’on entend par "sport". L’e-sport met en jeu beaucoup de traits physiques/mentaux : réflexes, stratégie, prise de décision, "mental", feintes, anticipation, coordination neuromusculaire etc...
      Ce n’est évidemment pas un "sport" au sens classique du terme, il n’y a pas mise à contribution du système cardio-respiratoire entre autres, mais est-ce le cas aux échecs, au bridge, au poker, au go ? L’esport selon moi ne devrait pas être considéré comme un sport mais simplement comme un jeu d’habileté -au même titre que les jeux précédemment cités- dans lequel l’aspect compétitif est intrinsèque.


  • À chaque fois je me dis tiens c’est marrant cet article LOL... puis je découvre qu’en fait c’est pas une blague.... je me dis ensuite :non ils ne vont pas osé !!! et bin si, tous est possible er plus rien n’est étonnant même...


  • Direction...Idiocratie.
    Quelle misère, bientôt les gamins se foutront des casques sur la tête pour se taper leur copine.
    J’avoue que la rudesse voir l’hysterie de mes cousins de l’autre côté de la Méditerranée me fatigue mais il faut avouer qu’ils sont encore rétifs à ce genre de conneries. Je n’aurai jamais imaginé dire cela il y quelques années encore mais avec le lgbetisme, La racaille (haut,bas, gauche ,droite), La baltringuerie généralisée, il m’arrive d’imaginer quitter ma France bien aimée pour le Maroc.
    Il y a quelque chose de pourri au Royaume de France mes amis...Heuresement qu’il y a E et R...


  • Hier j’ai croisé un regroupement de chasseurs de Pokémon (ils chassent au téléphone et arborent fièrement des tee-shirts Pokémon).
    Ils étaient une vingtaine dont une bonne partie de trentenaires...
    Désolé, mais le physique n’était pas olympique.
    Sinon tant qu’on y est, on peut mettre le concours de branlettes en discipline olympique, au moins on va rigoler.

     

  • #1785396

    Quand on pense que Pierre de Coubertain voulait, au départ, une épreuve de "poésie" aux JO...très rapidement supprimée parce que vu ce que ça donnait.
    On en a fait du chemin.


  • Virtus Pro <3


  • L’e-sport constitue pourtant la négation même de ce que constitue le sport, il faut bien réaliser que pour atteindre un tel niveau, il faut en passer du temps derrière un ordinateur confortablement installé.
    Qu’il y ait de la stratégie ou autre, c’est un fait, toujours est-il que ces gamers sont tellement absorbés par leur jeu qu’ils en oublient de vivre, et donc de s’entretenir physiquement.
    Pour faire un peu d’ironie, cela permettra toutefois aux sponsors principaux des JO (Coca, mcdo) d’entre en harmonie avec ces futurs pseudo athlètes complètement déshumanisés.


  • Je vis dans un pays du tiers monde et sans les moyens de vos pays
    je remarque que de plus en plus de sports introduits et sont inaccessibles dans les pays d Afrique par exemple
    les pays pauvre ne sont plus représentés que dans l athlétisme et les sports populaires et seront d plus en plus à la traîne
    on est loin d Athènes et des olympiades


  • #1785990

    J’ai une idée.

    Le saut en largeur. Courir vers la ligne comme pour la longueur, mais effectuer le saut de côté. Imaginez le comique de l’exécution.

    Ou encore, du trial/handisport en chaise roulante, les barres parallèles pour aveugle.. On rit mais "ils" détruisent tout.


Commentaires suivants