Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

Au sommaire

00’24 : la prestation télévisée du président Macron
03’12 : la nomination controversée de Castaner à l’Intérieur
04’52 : la perquisition chez Mélenchon et les dérives judiciaires
09’31 : le résultat des élections bavaroises
11’57 : l’élection européenne de 2019 sera capitale
13’01 : les lectures du président
14’06 : le nouvel album des Brigandes

 

 

Voir aussi :

17 novembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°524
3
9 novembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°523
6
1er novembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°522
23
26 octobre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°521
22
13 octobre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°519
31
23 septembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°518
1
14 septembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°517
9
9 septembre
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°516
4
29 juillet
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°515
5
20 juillet
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°514
7
14 juillet
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°513
Avec une révélation fracassante sur le plan d’évasion de Bastien-Thiry
7
1er juillet
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°512
5
25 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°510
3
18 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°509
4
14 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°508
8
6 mai
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°507
5
28 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°506
1
14 avril
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°505
13 avril 2018
6
25 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°504
23 mars 2018
5
18 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°503
17 mars 2018
6
9 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°502
9 mars 2018
5
5 mars
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°501
4 mars 2018
8
25 février
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°500
23 février 2018
8
18 février
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°499
16 février 2018
4
26 janvier
Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°498
26 janvier 2018
7

Longue vie à Jean-Marie ! En attendant le tome 2,
lire sur Kontre Kulture

 

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2066406
    Le 20 octobre à 20:14 par Mich
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    Oui mais l’autre olibrius n’est pas au pouvoir, ce n’est tout au plus qu’une marionnette manipulée en coulisses par de puissants financiers étrangers et sans talent aucun, même sa voix est nulle.

     

    Répondre à ce message

    • #2066408
      Le 20 octobre à 20:19 par Titus
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      Ce n’est parce qu’il choisit d’aller dans le sens de l’oligarchie sioniste qu’il n’a pas le pouvoir. Il a plus de pouvoir que n’en avait Louis XIV.

       
    • #2066513
      Le 20 octobre à 22:50 par Ceslaoui
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @Titus
      "Il a plus de pouvoir que n’en avait Louis XIV."
      Vous pouvez développer un peu ? C’est pour intégrer la pertinence de votre propos.

       
    • #2066553
      Le 20 octobre à 23:45 par Titus
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @ceslaoui

      Est-il vraiment besoin de développer ?
      Macron a plus de pouvoir que Louis XIV dans tous les domaines. Il peut être au courant de ce qui se passe à l’autre bout du monde en temps réel. Il peut donner des ordres à ses préfets de manière instantanée. Il peut se déplacer à la vitesse des avions. Il peut détruire un pays en appuyant sur un bouton, il peut contrôler ce que les Français ont le droit de penser, etc.

       
    • #2066704
      Le 21 octobre à 11:18 par Ceslaoui
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @Titus
      Merci pour votre réponse.
      Je ne sais pas s’il est "besoin" de préciser, mais comme dit, j’ai apprécié la pertinence du propos et souhaitait avoir quelques éléments d’appuis.
      Or dans votre démonstration, vous mettez en avant l’époque de manière générale et les moyens technologiques, ce qui relativise la pertinence évoquée. Je m’attendais à des éléments mettant en parallèle les régimes monarchiques et républicains, ma culture et mes connaissances n’étant pas infinies.
      Vous avez raison en un sens, Macron a plus de pouvoir que Louis XIV, mais les paramètres à gérer sont autrement plus vastes aussi, peut-on réellement mesurer et comparer ces données ? J’en doute.

       
    • #2067181
      Le 21 octobre à 22:20 par Titus
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @Ceslaoui

      Je ne vois pas ce qui empêche de comparer les pouvoirs objectifs de deux personnages historiques occupant la même fonction de chef d’État à des siècles d’intervalle.

      Dans le même genre, on peut aussi comparer les niveaux d’impôts et de taxes sous la Monarchie et sous la république. Ça permet de démonter les mensonges anti-monarchistes que l’on apprend à l’école.

       
    • #2067272
      Le 22 octobre à 01:17 par machin
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      Les présidents de la Vème république ont plus de pouvoir que n’importe lequel de nos rois car la constitution leur accorde plus de prérogative. Nos rois étaient des arbitres qui jugeaient et tranchaient les conflits, ils représentaient la loi et pouvaient en créer de nouvelles qu’ils accordaient aux corps intermédiaires : c’étaient les privilèges. Mais ils ne pouvaient agir que si la loi ou le droit respectaient bien les principes catholiques. Aussi, il existait des contrepouvoirs qui pouvaient obstruer les décisions royales. Ceci à disparu avec la révolution.

       
    • #2067495
      Le 22 octobre à 12:13 par Ceslaoui
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      Merci @Machin pour cette réponse efficace, voilà ce que j’attendais de vous @Titus !
      Bien à vous camarades !

       
  • #2066433
    Le 20 octobre à 20:53 par Yannick
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    Le pen et Gollnisch ont (presque ) toujours raison.

     

    Répondre à ce message

    • #2066487
      Le 20 octobre à 22:08 par ducegabbana
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      Gollnisch a toujours raison JMLP non, il a donné les clés à fifille..Erreur, grosse erreur
      Imaginez ce que serait le FN si Gollnish était le patron

       
    • #2066615
      Le 21 octobre à 04:51 par HP
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      C’est drôle, on lit un peu partout sur le net les mêmes phrases trisomiques à propos de Jean-Marie. Non, il n’a pas « donné les clefs du parti à sa fille ». Elle a démocratiquement été élue au sein du parti, face à Bruno Gollnisch.
      Les phases bêtes sont coriaces, c’est fou.

       
    • #2066653
      Le 21 octobre à 09:03 par MPNF
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      JMLP ne peut s’empêcher de griller les priorités aux autres. Bruno Gollnisch tiendra une conférence de presse le 22/10 à 11h pour annoncer, je suppose, qu’il prendra la tête de liste des européennes.

      A 92 ans, il faut qu’il cesse son activité de parlementaire européen d’autant plus qu’il y est absent la plupart du temps. Je l’apprécie mais là il faut savoir s’arrêter et laisser la place aux autres. L’excuse, l’UE m’a spolié reste valable mais introduisez une action en justice pour récupérer le fruit de votre spoliation au lieu de vous représenter juste pour en tirer bénéfice.

      J’appuie le commentaire précédent, c’est vrai qu’il aurait dû laisser la place à Gollnisch au lieu de l’indigente intellectuelle sans aucune éthique que représente fifille et pas question de se retrouver avec la marion, identique à sa tantine. Le FN-RN ne parviendra jamais au pouvoir, il ne sera que la caution de faire gagner l’autre partie pour maintenir l’état de délabrement de notre pays aux vautours qui l’ont assiégés notamment la communauté dont ne parle jamais Zemmour, la sienne. En France, nous ne connaîtrons jamais plus un de Gaulle, un Poutine. Nous engraissons, par l’impôt, une armée de parasites oligarques qui ne sert à rien. Vous enlevez les politiciens de France et ses nombreuses rétributions, là vous économisez un pognon de dingue comme dirait le microbe élyséen (plus de Sénat et d’AN, plus conseil économique (ne servant à rien sauf à recaser les copains), plus de CSA, plus de conseil d’Etat ni conseil constitutionnel (vous payez les retraites de feignants de la ripouxblique existants (VGE, Chirac, Sarkozy, la nouille suivante... à hauteur de 10000€ par mois par ex-président), plus d’association communautaire qui pullule qu’il faut alimenter, plus de 1er ministre et certains ministères, plus d’ENA, plus de dilcra....). La liste des économies à réaliser serait conséquente si on enlevait tous ces parasites à la France.

       
    • #2066935
      Le 21 octobre à 17:14 par ducegabbana
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @HP, je ne demande qu’à vous croire, mais ce que vous écrivez est faux..Le Pen Père a savonné la planche à Gollnisch. Il avait même déclaré, avant le vote "démocratique" de 2011,parlant de Gollnisch : c’est le propre des dauphins que d’échouer ! ESt-ce ainsi que l’on parle d’un fidèle compagnon ? Roger Holeindre, l’avait prévenu, si c’est ta fille qui gagne, ton parti ce sera la cage aux folles, il lui a même glissé dans la poche la liste de tous les invertis qui seraient nommés aux postes stratégiques ! Résultat : tout bon pour le vieux Roger, pas une erreur, ils étaient tous là !

       
  • #2066667
    Le 21 octobre à 09:35 par kantor
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    "en politique n’existe , que ce qu’il parait exister","en politique n’existe , que ce qu’il parait exister","en politique n’existe , que ce qu’il parait exister"...Je l’ai copié trois fois, pour m’en souvenir.
    Bon rétablissement Président...

     

    Répondre à ce message

  • #2066690
    Le 21 octobre à 10:55 par huckle
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    Il faudrait que les brigandes sortent un peu de chez elles et des années 80... je me demande qui peut avoir encore envie de reconstruire la France après avoir visionné ce clip kitch au possible, je pense que notre pays mérite culturellement mieux que ça...

     

    Répondre à ce message

    • #2067715
      Le 22 octobre à 15:25 par sylvie une française
      Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

      @huckle

      Durant les années 80 on n’avait pas spécialement envie de sauver la France.
      Les Brigandes ne vont pas trop à l’extérieur, elles ne sont pas bien acceptées tout
      comme Dieudonné dans un registre différent évidemment.
      Dans les années 80, il me semble qu’il y avait beaucoup de disco, ce n’était pas
      vraiment intellectuel.
      Les Brigandes disent ce qu’elles souhaitent, elles n’ont peut-être pas la prétention
      de sauver notre Pays mais elles n’ont pas peur d’émettre leurs idées et Monsieur
      Le Pen les apprécie, c’est un plus pour moi.

      Cordialement.

       
  • #2066705
    Le 21 octobre à 11:18 par seb59
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    C est quoi être français ? il suffit de regarder ce clip des brigandes. C est la phrase du général de Gaule.

     

    Répondre à ce message

  • #2067087
    Le 21 octobre à 20:41 par sylvie une française
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    Merci Président pour votre lucidité.
    Bon rétablissement Président.
    Un bravo aux Brigandes que j’apprécie beaucoup.

     

    Répondre à ce message

  • #2067693
    Le 22 octobre à 14:56 par kbo
    Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°520

    C’est de la chanson ca ?

     

    Répondre à ce message