Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Justice aux ordres : Dieudonné condamné à huit mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende

L’humoriste a été condamné le 13 décembre pour violence volontaire avec arme sur un huissier. En 2014, un huissier de justice qui voulait signifier un acte judiciaire au domicile de Dieudonné M’Bala M’bala avait reçu un projectile en caoutchouc.

Le tribunal correctionnel de Chartres a condamné mardi 13 décembre Dieudonné M’bala M’bala à 20 000 euros d’amende et huit mois de prison avec sursis pour violence volontaire avec arme sur un huissier. Il devra en outre verser un euro symbolique de dommages et intérêts à sa victime ainsi qu’à la Chambre régionale des huissiers.

L’humoriste a toujours nié avoir tiré avec un flash-ball par-dessus son portail, affirmant qu’il n’était pas à son domicile au moment des faits. Il avait mis en cause son demi-frère mais le magistrat a estimé qu’il avait « fabriqué son alibi ».

De son côté, l’huissier à maintenu sa version, il a expliqué qu’après avoir constaté qu’il ne pouvait pas remettre l’acte judiciaire en main propre, il a regagné son véhicule et a reconnu Dieudonné faire feu par dessus le portail avec une arme.

L’humoriste avait choisi de ne pas se présenter à l’audience du tribunal correctionnel de Chartres le 11 octobre.

 

Soutenir Dieudonné via Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 

Militer pour la réconciliation nationale
aux côtés de Dieudonné et Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.