Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Kechiche : "Le seul parti de gauche, c’est peut-être le FN aujourd’hui"

Le réalisateur justifie l’interdiction de son film aux enfants

Le réalisateur de La vie d’Adèle soutient la requête ­déposée par une association pour interdire son film aux moins de 16 ans. Et s’en prend à la démocratie bien-pensante du cinéma français.

 

Il n’avait rien demandé. C’est par voie de presse qu’Abdellatif Kechiche a appris, ­ mi-décembre, que son film serait finalement interdit aux moins de 16 ans, un tribunal ayant jugé, deux ans après son exploitation en salle, que l’interdiction initiale aux moins de 12 ans n’était pas suffisante. Il n’avait pas non plus anticipé que Fleur Pellerin, au nom de la liberté d’expression et sans en avertir son auteur, se pourvoirait en cassation pour annuler l’arrêt.

Kechiche, lui, estime que la justice a raison. «  Je ne veux pas que ma fille de 12 ans voie Adèle, les adolescents n’ont jamais été le public visé  », dit-il. Dans son appartement parisien d’une cité du XXe arrondissement, il a décidé de mettre les choses au point. Blessé et écœuré par la manière dont ce projet, qu’il a tant porté, lui échappe, pris en tenailles entre un distributeur qu’il juge véreux et une ministre qui ne joue pas franc-jeu.

 

Paris Match. A contre-courant de votre distributeur et de la ministre de la Culture, vous jugez « plutôt saine » l’annulation du visa d’exploitation aux moins de 12 ans de La vie d’Adèle. Pourquoi  ?

Abdellatif Kechiche. J’estime qu’ils l’ont assez exploité ! Un film est une propriété intellectuelle. Depuis longtemps on m’a ­dépouillé de ma propriété matérielle. Je ne veux pas qu’en plus on me dépouille de ma propriété intellectuelle  ! Lors de la sortie, j’ai bien dit à Wild Bunch, le distributeur, que je ne concevais pas que le film soit vu par des enfants de 12 ans. En cherchant ­absolument à viser un public jeune contre ma volonté, il a détourné mes intentions. Et aujourd’hui, pour se mettre encore dans la lumière, la ministre de la Culture, en association avec Wild Bunch, veut se pourvoir en cassation sans tenir compte de mon avis  ! Pire  : en m’invitant carrément à fermer ma gueule...

[...]

Le FN s’exprime largement dans les médias...

Non, il ne s’exprime pas  ! On ne cesse de le diaboliser comme on a diabolisé en 1974 le Parti socialiste en disant qu’on risquait le retour des chars dans Paris. Lorsque j’entends Valls dire  : « Vous risquez la guerre civile », ce sont justement ses paroles qui risquent de la provoquer. En muselant les gens, on cultive la haine. Dire à toute une population  : « Votez contre », et à une autre : « Taisez-vous, vous êtes dangereux », c’est bafouer les principes ­sacrés de la démocratie. Je trouve ça lamentable de la part d’un dirigeant.

Lire la suite de l’article sur parismatch.com

Le feuilleton politico-culturel de La vie d’Adèle, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le réalisateur tunisien qui est monté dans l’ascenseur du show biz par la grâce de la communauté organisée viendrait-il d’ouvrir les yeux sur la manipulation dont il a été l’objet en bon arabe de service , et qui l’a conduit à faire un film de commande ?
    Sors du système Kechiche, sois un patriote tunisien , ou un patriote français , choisis , ne reste pas dans l’entre-deux sodomite et mondialiste .
    Allez Kechiche , on est avec toi , et réveille les autres .

     

  • Vous voyez comment on se retrouve dans une situation alors qu ellle ne reflète pas la réalité et bien pour les attentats c est pareil des gens s empare des temoins et en font ce que bon leur semble en tordant la vérité dans le but de cacher ce qui peut devoiler le complot exemple la bougrab , commissaire fredou et aussi pour le 13/11 aucune arme dans l apart de saint denis , on sait même pas qui sont les gars arrêtés lors de l assaut un mort non identifié etc et bientôt on nous sortira une version préchauffé et personne ne demandera d explications.


  • Je ne connais ce monsieur qu’à travers ce que d’autres en disent, et je faisais partie de ceux qui l’avaient beaucoup critiqué. Peut-être à tort.
    Sa prise de position, proche des nos idées finalement, me touche beaucoup.
    P.S. : la société de production Wild Bunch qui a produit "La vie d’Adèle", est également productrice de "La révélation des pyramides".


  • Cette partie va s’annoncer chaude pour Mr Kechiche surtout quand la doxa des artistes de gauches se sentent visé ou menacé (et à juste titre après avoir bouffer à tous les râteliers des politique de gauche).

    La gauche (avec la complicité de la droite ou les rôles étaient parfaitement distribués:grosso modo, à moi la misère pour les 1er et à moi l’économie pour les seconds-vraiment grosso-modo) on peut le dire à très mal "intégré", voir même manipulé ces populations d’Afrique du Nord issue de tribu et non de vie citadine comme nous ici.
    Il y avait donc là un décalage énorme (en terme d’époque dite "moderne") que les politiques (et tous les gens qui se disent sociologue, ethnologue etc etc etc) on nié ou pas vu et qui donne le résultat que nous avons là.
    C’est à dire des mômes et adultes-mômes (façon Peter Pan) en perte de repère et dans une recherche d’identité après un déracinement violent que bon nombre n’ont même pas conscience...

    D’ailleurs il est probable que cela arrive de nouveau avec les nouvelles arrivés massive de migrant (chuuuuut parle pas de dumping social...concurrence des travailleurs, donc on voit bien que le jeu qui est mené, c’est population pauvre contre population encore plus pauvre ou leurs pays sont en total désolation...grâce à nos guerre pour la victoire d’la démocratie, pas belle la vie !!!)
    Rebelote on recommence comme à la "belle époque" sic ...mais avec d’autre qui viennent d’encore de plus loin.

    Ce qui peut aussi donner des petits daeshiens corvéable à souhait ...et auquel on aurait envie de cogner, puis ce que c’est ce qui nous est donné...le v’la le punshing ball.

    Mais dire que TOUS les français sont racistes est faux ; il peut y avoir de la connerie mais comme partout ailleurs.
    Par contre nos dirigeants chui moins certains les concernant.


  • Ce type a fait toute sa carrière sur le politiquement correct de gauche tendance PS. Ce qui l’a fait ce qu’il est - malgré des films limites ("l’esquive" est un film putassier qui caricature les jeunes de banlieue d’une façon abjecte) - dont la palme d’or, dont on peut soupçonner qu’elle ait été téléphonée par l’Elysée... Et maintenant ce type crache dans la soupe ? !
    Rappelons-nous qu’il s’était déjà distingué en balançant sur Ben Ali peu de temps après avoir accepté une décoration du même. Judas réincarné ?
    Il semble qu’il ait déjà assuré ses arrières...avant de trahir une fois de plus ?
    Désolé, mais zéro respect pour ce type.

     

    • Pour avoir bossé en périscolaire en ZEP, j’ai trouvé au contraire que l’Esquive était assez juste. De même que La Graine et le Mulet.
      Vénus Noire, dans un autre style, ne m’a pas déplu non plus (malgré son côté "j’en remets une couche sur les racialistes blancs").

      Qu’est-ce que vous trouvez caricatural dans l’Esquive concrètement ? Vous connaissez bien les gamins de banlieue ?

      Sinon de manière générale il y a une dimension sociale non négligeable dans ses films, certes qui peuvent tendre vers le "gauchisme", mais sans non plus tomber trop dans la victimisation (à la limite quoi). A vrai dire il y a une certaine cohérence entre dans les propos de Kechiche actuels et sa filmographie. Il semble faire partie de ces gens qui ont une réelle vision sociale de classe, ce qui est déjà un bon début pour savoir prendre du recul sur la société actuelle. Après, du recul, il lui en faudrait encore un peu plus. Le type a ses défauts, une certaine naïveté probablement, quelques contradictions. Je n’ai pas vu La vie d’Adèle mais ça ne m’intéresse pas, on dirait que ce film là a concentré tout ce qu’il y avait de superficiel chez Kechiche (les valeurs de jeunesse blabla tolérance blabla ouverture LGBT blabla).
      Contrairement à vous je suis curieux de voir comment il évoluera.


    • Ne pensez-vous pas qu’il a été manipulé ? Peut-etre le système l’a utilisé pour ses fins propagandistes et aujourd’hui se rend compte ?


    • J’avais découvert L’Esquive en détention, et une fois sorti, j’m’étais chopé une copie DVD pour le revoir.
      Je suis né et je vis dans le 93, où j’ai aussi été prof de collège (pas loin de la boutique à Morsay, lol), et l’idée de confronter les rapports adolescents par le biais de cette pièce de Marivaux m’a parue intéressante et bien articulée. C’est subtilement observé, et les acteurs sont tous bluffants, absolument crédibles.
      ’faudra que j’emprunte La Graine et le Mulet, et pourquoi pas La Vie d’Adèle, histoire de me faire une opinion.

      Rolala, sinon, je viens de voir l’Enlèvement de Michel Houellebecq, de Guillaume Nicloux : grâce à sa notoriété, ils se permettent de belles saillies, entre autres sur Bruxelles et la démocratie, vers la fin, et plus globalement, le décalage entre l’auteur et ses ravisseurs est bien exploité. Et y’a Karim Achoui.


    • Si vous le permettez je vais repondre en bloc aux personnes qui ont bien voulu commenter mon mail.

      Je constate que l’on y parle beaucoup de l’esquive un peu moins du cœur de mon propos, auquel je n’enlève rien : Ce monsieur a fait toute sa carrière sur la collaboration au système et s’est déjà distingué par ses reniements.

      L’illumination ne lui vient pas subitement en cette période de Noël. Je lis « les gens ont le droit de faire des erreurs et de s’amender ». Soyons sérieux, toute une carrière sur les subventions publiques, ce n’est pas faire des erreurs…
      Informez vous sur la manière dont on produit un film en france (bel article sur E&R sur le « cinéma des copains »), cela vous donnera une meilleure idée de ce monde-là.
      Tapez « Kechiche techniciens » sur Google, vous trouverez une serie d’articles documentant le personnage.
      S’amender oui. Cracher dans toutes les bonnes soupes (ben ali à estrosi en passant par le système), ce n’est plus s’amender, c’est trahir.
      Après, que cache cette conversion de St Paul subite, ce serait interessant de le savoir.
      Cela viendra probablement en son heure, cher Thierry.
      Non je ne crois pas qu’il ait été manipulé ; Il surfe depuis le début de sa carrière sur ce qu’il pense être son interet. Et comme de nos jours on peut être inconséquent sans que cela ne gène personne, pourquoi se priver ?
      Si comme je l’évoquais, il a déjà assuré ses arrières, j’aurais envie de dire amicalement aux gens du FN de bien surveiller leurs rétroviseurs à l’avenir.

      Un commentaire dit « hier il était dégénéré , aujourd’hui c’est un courageux. ce monde est une pirouette ». Oui Je suis bien d’accord. Et c’est bien triste que les girouettes se trouvent aussi nombreuses sur E&R.
      A quoi sert de lire et de se reinformer ? A croire le premier type qui dit « Je suis bon. Je suis gentil ? »

      Pour en revenir a l’esquive. A l’époque où il faisait ce film, je fréquentais moi aussi des jeunes arabes de banlieue. Ils sont parfois caricaturaux. Les flics aussi peuvent l’être. Mais des caricatures politiquement correctes telles que celles présentées dans ce film, jamais. Et sa petite actrice ultra bourge qui joue à la beurette délurée, désolé, mais ça passe pas. Le débit de voix ultra speed pour faire jeune, pour faire prolo, pour faire arabe. Je trouve cela insultant.
      Bien sûr que l’idée d’utiliser Marivaux aurait pu être une bonne idée... Pas dans ce film.


    • "je fréquentais moi aussi des jeunes arabes de banlieue."

      lol


  • Kechiche remonte dans mon estime ! Ce qu’il dit est vrai et pertinent, merci à lui pour son non conformisme, et une certaine honnêteté intellectuelle , enfin !


  • C’est bien Kechiche, mais si vous commenciez par ne plus faire ce genre de film malsain cela serait encore mieux !
    ll est évident que le FN est beaucoup plus à gauche que les zigotos au pouvoir actuellement qui eux sont authentiquement d’extrême-droite dans son sens dévoyé le plus abject. A vrai dire le FN c’est le vrai parti de gauche actuel et j’affirme cela sans être un soutien de ce parti, juste par honnêteté intellectuelle.

     

    • Ce qui est malsain c’est qu’un producteur n’ait pas voulu interdire ce film aux moins de 16 ans, contrairement à ce que souhaitait Kechiche. En apprenant ça, ce type est remonté dans mon estime.
      Je ne pense pas qu’il soit très judicieux de vouloir "contrôler" les créations culturelles. En disant, ça on diffuse parce que c’est pas malsain, ça on diffuse pas parce que c’est malsain. Là on tombe dans la police de la pensée.
      Par contre le plus judicieux c’est d’éduquer. Que les gamins aient de nouveaux des valeurs morales. Qu’on les empêche de voir des merdes ou des trucs qui brouillent l’esprit avant tel âge. De sorte à ce qu’ils aient déjà un solide bagage moral et critique avant d’être confronté à certaines productions culturelles.
      Et puis évidemment il faudrait virer toute cette clique (clique politique, clique journalistique boboïsante, et clique de culturo-business cinématographique) qui promotionne excessivement tel ou tel film en le présentant en plus comme subversif alors qu’il s’agit d’un film qui va dans le sens du système et des associations communautaires anti-républicaines (je pense évidemment à La vie d’Adèle, Samba ou je ne sais quel autre machin).

      De sorte, un film que vous jugez personnellement comme "malsain" pourrait tout de même exister pour les amateurs (il y en a, il faut respecter les points de vue de chacun), mais ne serait pas un outil de propagande. Il serait remis à sa juste place, un film à l’écho minoritaire pour minorités.


    • J’ai la même sensibilité.Je voulais poster un commentaire équivalent mais tu la fais et qui plus est de belle manière.
      Je pense même que depuis quelques temps véhiculer l’argument qui place le FN comme seul parti de gauche et l’afficher sans honte,( car assez facile dans un débat de mettre en slip un contradicteur) est la méthode la plus efficace avant de proposer la pilule rouge ou la pilule bleue !


  • hier il était dégénéré ( selon la plupart), aujourd’hui c’est un courageux. ce monde est une pirouette.

     

  • Et c’est là qu’ils vont lui ressortir l’histoire de sa médaille reçue des mains de Ben Ali... Et il aura le même destin que Jamel Debouze.


  • Kechiche va avoir un peu de mal à produire ses prochains films, on dirait.....


  • Certains commentaires sont affligeants de prétention et jugements à l’emporte-pièce... Les gens ont le droit de faire des erreurs et de s’amender ! Je préférerai toujours quelqu’un qui réfléchit par lui-même (même si nos idées se confrontent) et avec qui il existe une possibilité de dialogue, à ceux qui sont certains de détenir la Vérité et empêtrés dans leurs certitudes (et même si certaines de nos idées se rapprochent). Ceci dit bon Noël camarades.

     

    • Evidement tout le monde peut se tromper certes, mais vous allez voir que dans les décénies prochaines avec le "changement idéologique" la,... comment ils disent déjà ? Ah oui la "droitisation" des esprits, toute une camarilla journalistique, artistique, va venir rejoindre notre camp ; non par conviction, bien qu’il existe de vrais" convertis" mais pour ne rien perdre de la "gamelle" il faudra faire un tri !


  • Tant que son intervention ne fait pas le buzz,il pourra,encore,refaire des films mais c’est limite.....On lui demandera, pour son horrible blasphème, de faire amende honorable....Et,croyez moi,il le fera !

     

    • Bof, si il avait dit ça il y a 5 ou 10 ans..., mais aujourd’hui le FN s’impose comme un parti normal, et même incontournable dans la vie politique.

      Les mêmes qui etaient violemment anti-FN hier nous dirons demain qu’en fait ils se sentent plus proches des idées du FN, depuis que JMLP à été evinçé, etc,etc.


  • Le bon sens se niche partout même là on on ne le soupçonne pas..


  • Le milieu privilégié du show-business ne devrait pas lui pardonner autant de "liberté"...

    Il serait étonnant, après cela, que le Kechiche rencontre de nouveau le "succès" à Cannes...trouver du pognon pour ses films futurs va être laborieux...

    Les bosses de la démocratie française, Bhl, Berger, Drahi, Lévi, Niel, Attali, Rothschild, devrait prendre leur décision d’éliminer ce tunisien de l’espace médiatique...non mais !


  • Je vais me faire e-lyncher mais j’ose le dire : J’ai trouvé que "La vie d’Adèle" est un très beau film. Vous devriez le voir, sans arrière-pensée. Voyez le en tant que film, en tant qu’oeuvre artistique.

     

  • Il a le " courage" de dire du bien du FN et ce n’est pas la première fois .Dieudo lui aussi avait été manipulé et ensuite il s’est bien rattrapé.


  • “La graine et le mulet” se terminait sur la mort du père qui symbolisait l’échec de l’intégration. ET TOUT EMPIRE..."

    Excellent jeu de mot involontaire !

    A part ça, M. Kechiche confond comme la plupart des intellectuels la démocratie avec la République qui implique le parlementarisme et le multipartisme, institutions néfastes qui servent à diviser les Français au profit de l’oligarchie. Dans une France démocratique les idées politiques ne seraient plus accaparées par les oligarques des partis, mais approuvées ou rejetées par la majorité des Français lors de votations (nationales, régionales, départementales et communales).


Commentaires suivants