Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kevin Mayer : "J’ai peur pour l’avenir du sport français"

« J’ai peur pour l’avenir du sport français. J’ai toujours eu l’impression qu’on voulait des grands sportifs, mais qu’on n’en donnait pas les moyens. Ce qui se passe en ce moment me donne un peu raison. »

 

Le champion du monde de décathlon Kevin Mayer s’insurge sur France Inter de la baisse de budget (de 30 millions) annoncée dans le secteur du sport. Il a même lancé une pétition à ce sujet. Des coupes franches qui vont faire mal aux programmes de préparation en vue des JO de Paris en 2024, mais surtout au sport amateur, la pépinière des champions.

« C’est antinomique avec le fait d’avoir bataillé pendant tant d’années pour les avoir. On peut enfin faire grandir une génération pour avoir énormément de résultats à Paris 2024 et que ça serve ensuite à notre société française. C’est à ce moment-là qu’on baisse le budget. »

Eh oui, la France n’a jamais été un pays où le politique a cru aux vertus du sport : les enfants à l’école font 2h de sport par semaine alors qu’ils devraient faire 2h par jour, afin de supporter d’être assis – en pleine croissance ! – 5 jours sur 7 sur une chaise en général mal conçue ! Et vous savez pourquoi ? Parce que l’écrasante majorité de nos dirigeants sont des têtes trop pleines par rapport à des corps trop creux.

 

 

Certes, notre Premier ministre Édouard Philippe fait de la boxe, l’ancien Premier ministre Laurent Fabius montait à cheval, mais les exemples positifs sont rares et maigres. Il faut descendre dans les bac moins 12 pour trouver des corps mieux développés, et c’est là où se trouvent les champions qui font une part de la réputation de notre pays. Les 23 qui ont gagné le dernier Mondial n’ont pas fait d’études supérieures, et les 19 ministres du gouvernement sont physiquement ramollis, le problème est là.

« Si, dans les associations sportives et les clubs, il n’y a pas un coach qui peut former d’autres coaches, on n’aura plus de formation pour les jeunes athlètes. Ce sera réservé au secteur privé, qui n’est malheureusement accessible qu’aux personnes aisées. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la plupart de nos sportifs ne viennent pas de milieux aisés. On le voit dans le football et beaucoup d’autres sports. C’est ce qui va nous manquer. »

Sans faire dans l’antifranquisme primaire, pardon, dans l’antifrancisme primaire, beaucoup de pays, et pas les plus riches, investissent dans le sport pour des raisons de santé publique, pour que la population ait un mental plus solide, et aussi avec une petite arrière-pensée militaire. On n’oublie évidemment pas le volet politique promotionnel, comme en Corée du Nord ou en Chine. Là-bas, les grands sportifs sont des stars, il n’y a qu’à voir le deuil national quand le champion olympique à Athènes du 110 mètres haies, Liu Xiang, n’a pas pu concourir aux JO de Pékin à cause d’une blessure au talon d’Achille. Chaque médaillé en Chine touche une pension à vie. En France, c’est à peine si les sportifs des JO de Rio avaient de quoi se payer le billet d’avion : certains devaient emprunter du fric à leur banque. Car tout le monde n’a pas de sponsor, surtout dans les sports peu médiatisés.

« “Une des qualités du sportif de haut niveau, c’est de réussir à s’entourer, pour n’avoir que de la performance à faire”. Et sur ce terrain, Kevin Mayer, à l’évidence, a fait les bons choix, avec notamment son entraîneur, Bertrand Valcin, ou Jérôme Simian, son préparateur physique. Ces personnes, ce sont notamment les conseillers techniques, qui forment les entraîneurs et les athlètes. “Il nous faut des personnes payées par l’État pour entourer les sportifs”. Or en amputant de 30 millions d’euros le prochain budget du ministère des Sports, l’exécutif menace leur avenir. » (France Inter)

JPEG - 71.5 ko
Le sport français a bien servi Macron, maintenant à lui de servir le sport français

 

Merci donc aux cerveaux de la macronie de couper les jambes au sport français, amateur et professionnel. On se demande comment on peut encore avoir des champions comme Kevin Mayer.

 

La tête ET les jambes
sur Kontre Kulture

 

La France et le sport, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Financer le sport serait chose possible en lui réaffectant l’ensemble des budgets gaspillés inutilement par les parasites de l’Etat qui vivent sur notre dos : la redevance audiovisuelle (qui finance la propagande), les allocations versées aux associations communautaires, puis celui de l’assemblée nationale (uniquement là pour entériner les décisions de Bruxelles et nous asservir à la finance), le conseil d’état (idem), le Sénat (leur fin de carrière confort), le conseil économique et social (planque de leurs copains et inutile vu le résultat), le syndicat de la magistrature (qui ridiculise la justice), tous les postes honorifiques (directeur du grand palais à 400 000 de frais de taxi), directeur de l’INA (mêmes coûts en taxi), les préfets, les conseillers départementaux, les avantages aux anciens présidents de la république, fermer l’ENA (pépinière d’incapables qui pillent ensuite les sociétés)...

    Une économie de plusieurs milliards qui serait reversée au bien-être des générations futures et nous donnerait une élite sportive saine avec une image positive pour la France et la jeunesse, tout en purifiant la nation de son élite inutile dangereuse et corrompue...

    Il serait temps de sérieusement l’envisager ! Un référendum !

     

  • #2047153

    Le budget du ministère des sports, diminué de 30 millions d’euros. En periode d’immigration intensive obligatoire, rien de plus normal . Mais, faut dire que ça ressemble fortement à du dumping social , ou les blancs, même valeureux, sont exclus du système .
    Les Pierre Antoine, Kevin, sont des exceptions qu’ils font disparaître .

     

  • #2047160

    Kevin Mayer : "J’ai peur pour l’avenir du sport français"
    Moi : "J’ai peur pour l’avenir de la France tout simplement"
    Et comme j’ai pas le temps, ni de faire du sport, ni d’en regarder, puisque je bosse, pour mes gosses, ma femme, mes crédits , ma ferme, nos travaux, nos petits tracas et tutti quanti pour la sécu, pour les migrants, les taxis des élus, la TVA, pour une gendarmerie qui ne nous protège plus des vols & de la racaille, mais nous verbalise, nous contrôle, pour la redevance télé , pour financer les GayGame et la marche de la fierté, pour que les gonzesses puissent se faire tringler, puis avorter en toute quiétude, pour entretenir une presse aux ordres et aux subventions, pour une PAC qui disparaît et des normes qui se multiplient sans cesse nous épuisant financièrement jusqu’au suicide , pour qu’on peigne les passages cloutés en arc-en-ciel, bref pour l’égalité des chances des féministes, des gays, des migrants, des banlieusards, des trans, des racisé-e-s j’espère n’oublier personne pour n’offusquer aucune minorité-e-s
    Je demande poliment, calmement, sereinement aux miens, aux paysans, retraités, catholiques, petits patrons, étudiants, salariés, précaires, sdf, familles nombreuses, ruraux, patriotes, malades, enfants, d’être doux et humble de cœur avec ces minorités et surtout la communauté dont on ne peut dire le nom, sans risquer l’opprobre , la mort sociale et économique (les Lumières)
    J’ai pas vraiment le temps d’avoir peur pour le sport et les sportifs, tu vois

     

  • Les jeunes hommes vont dans les salles de musculation et jouent à Call Of Duty car la république maçonnique a supprimé le service militaire. Et pourquoi la république maçonnique a supprimé le service militaire ? Pour enlever toute fierté patriotique aux Français. Et pourquoi la république maçonnique n’aime pas les sports* ? Car les Français risqueraient d’éprouver de la fierté nationale derrière leur champion. Asseoir les enfants à l’école 5 jours sur 7 est volontaire afin d’affaiblir et de soumettre de futurs adultes (la république maçonnique a extrêmement peur des gens debout et/ou lucides).

    (*) exception faite du football  : sport de brassage multiculturel et de lessiveuse d’argent sale.

     

    • La suppression du service militaire de conscription a surtout l’énorme avantage de déconnecter les citoyens à la Nation et surtout de mettre la défense de celle-ci (ou de ses gouvernants) entre les mains d’une armée de métier (mercenariat ?) dont on pourra se servir contre le peuple lui-même si nécessaire...
      Je pense que c’est là la véritable et principale raison.


    • @yul
      Pas de fantasmes , les militaires français ne sont pas des mercenaires, ils sont attachés à la légalité républicaine, et surtout ; à la Nation et à la France . La suppression du service militaire, que choupinet sera bien incapable de remettre sur pied, fait effectivement, sous prétexte d’efficacité, d’un processus de destruction de la structure de la Nation, seuls les politocards y étaient favorables , meme la plupart de mes appelés étaient contre. Cette mesure aura tout juste permis à notre jupiter d’avoir une vie d’homme , un an dans sa vie !


  • #2047208

    Kévin Mayer semble avoir une vision américaine de la valorisation du sportif à l’école.Il a raison. Si on considère que le système scolaire sélectionne par "l’échec" sur les matières fondamentales, ce qui est inévitable et souhaitable, car tout le monde doit atteindre "civiquement" ses limites, la prospérité des sociétés modernes reposant sur l’élévation intellectuelle. Il faut alors, valoriser tout ce qui va ramener cet "échec" à sa juste proportion sociale, car nous sommes aussi des êtres de chair,de nature, de convivialité, d’hédonisme, de jeu, d’esthétisme, ce qui laisse une grande place pour le sport dans nos vie. Avec en plus bien sûr la dimension hygiénique de maintien du corps, dans une société du travail qui nous répartit entre ceux qui s’abîment par trop de sédentarité et ceux qui s’abîment encore par une sollicitation néfaste du corps..


  • C’est tellement un « clubmed » à fonctionnaires que je doute que cette coupe budgétaire soit si mauvaise, je m’inquiète plus du rasage dans l’environnement et la nature.


  • Sparte et Athènes une opposition éternelle !...

     

  • Ce n’est de sportifs dont le pays à besoin en urgence, mais de nouveaux cerveaux développés. Or, ce sont les disciplines artistiques et créatives qui manquant cruellement. Plus d’imagination, incapacité à s’exprimer oralement, effondrement de la richesse du vocabulaire, mode de pensée binaire, manichéisme récurrent... Ce n’est pas de mollet, de poings, d’abdos ni de biceps dont nous avons besoin mais d’imagination, de vision, de créativité et de... courage.
    Le sport n’est qu’un divertissement qui remplace le mouvement et l’effort physique d’antan. C’est bien, mais le sport business est juste un opium de plus infligé à des cerveaux ramollis qui rêvent de gagner des guerres de paillettes et d’empocher des grosses sommes pour leur seule jouissance. Aucun intérêt.

     

    • @ sev

      Je suis d’accord avec vous, nous n’avons pas besoin de plus sportifs. Par contre, la créativité, l’imagination, la vision, nous les avons en quantités suffisantes (surtout en France). C’est juste qu’elles sont étouffées ou vampirisées par l’argent. Dès que quelqu’un a une idée, hop, brevet, droit d’auteur, droit d’exploitation, commercialisation, marketing, lobbyisme.

      Des gens avec une bonne élocution et/ou un cerveau bien fait, ça existe, c’est juste que les conditions actuelles ne sont pas favorable, alors ils se font discrets et brident leur créativité pour qu’elle ne tombe pas entre les mains de l’ennemi. Car l’ennemi, à par amasser l’argent, il ne sait rien faire d’autre. Sans notre créativité, il n’a rien à acheter et derrière rien à nous vendre. Il faut arrêter de créer, comme ça, l’ennemi va s’asphyxier, faute de "carburant".


  • "....les enfants à l’école font 2h de sport par semaine..."
    Au siècle dernier quand j’étais élève .... ;-) c’était 1h/semaine ça s’appellait EPS. Et encore quand les infras tenaient, ce qui n’était pas gagné. Le temps de faire l’appel, se préparer, faire semblant de courrir...On pensait à la prochaine interro en Math, voir à la Dictée.
    En France on a pas la culture du sport, peut etre si, mais seuleument quand on gagne la coupe du monde. Autrement dit une fois tous les tremblements de terre.
    A l’époque, les types qui étaient bons en sport, c’était sans plus. Les rois c’était les caids en Math. Normal faut pas oublier qu’on est au pays de Descartes.


  • #2047746
    le 23/09/2018 par y’a une couille dans le potage
    Kevin Mayer : "J’ai peur pour l’avenir du sport français"

    Édouard Philippe se prépare à un combats de corde à sauter avec le raptor musulman , je savais pas, qui fait la billetterie, c’est le CRIF ?
    Et Macron sur la photo , il nous rejoue L’Enfer du dimanche avec Al Pad’chénous ??
    Punaise ce G.Debord avait sacrement raison avec sa société du spectacle
    C’est d’un ridicule
    Un Édouard Philippe qui nous la joue guerrier cosaque , on est bien loin d’un Poutine, ça frise même la couillonnade tellement c’est absurde, cette pantalonnade à une guibolle est d’un pathétique vraiment
    Pauvre de nous dire qu’ils gouvernent notre ex-France


  • Kévin Mayer a peut-être les jambes, mais pas vraiment la tête. C’est un gauchiste qui nie l’existence des races (pourtant prouvée par la science, qui préfère le terme politiquement correct de "groupe humain" ou "population") à l’intérieur de l’espèce humaine. Voilà ce qu’il déclarait à une femme qui disait que la race blanche était belle en parlant de lui : c’est pas puni par la loi ce genre de tweet ? En tout cas @EleonoreNore, si 2 "races" d’humains existaient, nous ne serions pas de la même.

    Rappelons que la négation des races est un des dogmes majeurs du mondialisme pour araser les différences ethno-culturelles et les fondre dans un grand tout indifférencié.


Commentaires suivants