Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kiev avoue qu’il n’y a pas de troupes russes dans le Donbass

De nombreuses troupes ukrainiennes sont encerclées entre les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk par les forces des milices populaires du Donbass.

Le chef d’état-major général d’Ukraine a avoué qu’il n’y avait pas d’unités de l’armée russe dans l’est du pays. Or, les politiciens occidentaux préfèrent ne pas prêter attention à cet aveu.

Huit mille soldats ukrainiens sont encerclés par les milices populaires du Donbass. Des combats acharnés se déroulent ces derniers jours à Debaltsevo, entre Lougansk et Donetsk. Les militaires ukrainiens ayant essayé de prendre d’assaut la capitale de la république autoproclamée de Donetsk se sont retrouvés dans une chaudière. Ils poursuivent le pilonnage d’artillerie et de mortiers, leurs tireurs de précision tirent mais ils sont isolés. Ils ne reçoivent plus de munitions de combat, de vivres, de médicaments. « Ils peuvent rompre l’encerclement s’ils déposent bénévolement les armes », a déclaré le leader de la république populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, qui est sur la première ligne du front. « J’appelle une fois de plus les militaires ukrainiens : déposez les armes et partez. Vous ne combattez pas contre ceux qu’il faut. Vous avez la chance de sauver votre vie. »

Le président ukrainien Piotr Porochenko a décrit en janvier au forum de Davos aux délégations étrangères les horreurs commises par l’armée russe dans l’est du pays et a demandé de l’argent pour opposer une riposte à l’agresseur et relever les territoires détruits.

Il s’avère maintenant qu’il n’y avait pas d’armée russe en Ukraine et c’est l’aveu du chef d’état-major général, le général Victor Moujenko. Il a dit lors d’un briefing que l’armée ukrainienne ne combattait pas contre les unités régulières de l’armée russe. Il n’y a que des faits isolés de participation de certains citoyens et militaires russes aux combats. Kiev a avoué pour la première fois à haute voix ce qu’ont constaté depuis longtemps les milices populaires et le Kremlin, souligne l’observateur militaire Victor Litovkine.

Le chef d’état-major des forces armées d’Ukraine est un homme qui doit connaître la situation sur le théâtre des opérations militaires. Il avoue l’absence de forces armées russes sur le territoire ukrainien, ce lui fait honneur. Dans le même temps, cela prouve à quel point faux et cyniques étaient les propos du président d’Ukraine Petr Porochenko, du secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, des politiciens américains qui prétendaient que les troupes russes combattaient en Ukraine.

Cependant, c’est sous ce mot d’ordre que l’Occident proclamait les sanctions à l’égard de la Russie, accordait les crédits et le concours militaire à l’Ukraine. Il est temps, semble-t-il, de présenter ses excuses et réviser les positions. Or, la déclaration du chef d’Etat-major général n’a rien changé. Cela confirme que le territoire de l’Ukraine est pour l’Occident, en premier lieu pour les États-Unis, une place d’armes pour éclaircir les relations avec la Russie.

 

Natalia Kovalenko
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les sanctions contre la russie ont débuté avec le vol MH17. Bizarre qu’une enquête sur la chute d’un avion prenne autant de temps, sachant qu’on a les boites noires, et que les enqueteurs ont tout prélevé. C’est une censure brut faite par l’OTAN.

    Normalement, une fois que les conclusions de l’enquête seront rendues publiques, les sanctions devraient être annulées et des sanctions devraient être prises contre le gouvernement ukrainien !!!!!!!

     

    • Surtout que si l’enquête accusait le Dombass, nos médias s’empresseraient de le dire.


    • Normalement , les résultats ne seront jamais communiqués ( les vrais , en tout cas...) car il y a un accord entre les hollandais, les australiens, les allemands ..etc de "confidentialité" pour ne pas diffuser d’info ! l’affaire est bien verrouillée .A propos....Quelqu’un a vu les résultats de l’enquete sur l’avion algérien , affreté par les espagnols, tombé au MALI, et sur lequel se sont précipités les enquêteurs et militaires français .... ? ?


    • les élites oligarchiques savent pertinemment qui a abbattu cet avion, le fait que plus aucun média mainstream n’en parle est la meilleure preuve de l’implication des forces atlanto-sionistes.
      Ils ont eu ce qu’ils voulaient : le flou entourant initialement ce drame leur a servi de justificatif pour sanctionner la Russie. Maintenant qu’ils ont eu ce qu’ils voulaient, il convient pour eux d’étouffer au maximum cette affaire. Tactique classique du false-flag.
      Ce qui me surprend dans tout ça, c’est que des gens fassent encore aveuglément confiance aux versions officielles. Je ne demande pas que tout soit nié en bloc, mais comment cela se fait-il qu’il y ait encore tant de personnes qui ne se posent pas les questions, pourtant essentielles, "pourquoi ?", "à qui ça profite ?".
      Certainement que ces personnes ont peur de découvrir que la réalité est bien plus laide que ce qu’on veut leur faire croire, ont peur d’apprendre des faits qui déstabiliseraient leur confortable petite vie de mouton. Trop habitués à suivre les lignes que le système leurs a tracé...
      "La vérité ou le bonheur"


    • Parce qu’après avoir triomphé grâce à des mensonges, une fois déclassifié, on peut tout avouer sans être inquiété et conserver "ses acquis". C’est pas comme aux Jeux Olympiques, on ne rend pas sa médaille pour avoir menti ou triché. Donc, on attend de gagner... pour ensuite avouer sans-gêne au monde qu’on a menti comme le pire des enc... Et la vie continue ainsi, bâtie sur une montagne de mensonges su et connu de tous. Sauf que là, c’est loin de gagner !


    • L’enquête sur visant à découvrir la vérité sur le crash du MH17, c’est l’affaire Méric de la politique internationale.

      Comprenne qui pourra, comme dirait Kemi Seba.


    • Patience. On sait en gros ce qui s’est passé (false flag us - ukrainien pour incriminer la Russie). Le Durch Safety Board joue la montre : il a différé la remise du rapport à l’été 2015, en espérant sans doute que la pression sera tombée d’ici là, et que quasiment tout le monde aura "oublié" l’affaire (alors qu’elle est à l’origine des sanctions contre la Russie, un désastre économique pour la Russie et l’Europe), et en espérant sans doute en profiter pour remettre un rapport qui sera plus une façon d’ étouffer l’affaire qu’autre chose ... Il faudra alors être nombreux pour leur montrer que nous n’avons pas oublié.


    • #1109407
      le 02/02/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Kiev avoue qu’il n’y a pas de troupes russes dans le Donbass

      @ gaulliste

      De quelle "enquête" parlons-nous ? Une enquête établit par un faisceau d’éléments techniques objectifs les causes et les circonstances de la perte d’un aéronef, nous ne sommes donc pas ici dans le cadre d’une enquête mais dans celui de la construction d’une réalité fantasmée pour servir la cause de ceux qui ont commis ce crime !
      Cherchons du côté des Etats en capacité de produire les technologies utiles aux avions sans pilote et les coupables ne seront pas loin !


  • Dans une vidéo de Givi, un chef séparatiste basé à Donetsk, il dit que Kiev colporte la rumeur de présence de troupes russe pour provoquer un conflit mondial... En parcourant des vidéos locales, on constate qu’il n’y a pas eu d’affrontements massifs. Pas encore. Les troupes pro Kiev qui tenaient l’aéroport on même bénéficié d’un accord d’évacuation et elles sont sorties les armes à la main. Mais maintenant... S’il y a une offensive (et on ne doit plus en être loin), de quelque bord qu’elle vienne...
    Et pendant ce temps, la centrale nucléaire la plus grande d’Europe, à Zaporijia (dans le sud-est) a l’air d’avoir besoin de rustines. Si elle se prend un missile, Tchernobyl à côté ce sera un pet de lapin. BHL veut pas faire une inspection là-bas ?


  • Ceux qui veulent suivre la situation en Ukraine avec un point de vue du côté de la Novorossia peuvent suivre les chaînes Youtube de Kazzura et Graham Phillips, qui proposent des traductions en anglais.


  • Il ne leur reste plus qu’à avouer les défaite face aux pro-russes. Ce ne sera pas de si tôt avec l’aide atlantiste...


  • Si les soldats encerclés avaient un peu de bon sens ils s’allieraient avec leurs frères de l’est et marcheraient sur Kiev pour en éradiquer les nazis mis en place par les prédateurs de l’OTAN ,et participerai ensembles au redressement et au développement de leur Pays commun !!!

     

    • Excellente idée. Beaucoup de soldats de l’armée régulière doivent y penser, vu les tensions que génèrent les levées de conscrits (la 4 ème est en cours, nombreux ont fui en Roumanie pour y échapper : les hôtels à la frontière seraient bondés d’après ce que j’ai lu)


  • CE GENERAL SAUVE L’HONNEUR DE SON PAYS
    mais cela révèle au grand jour la gigantesque manipulation otanesque pour acculer la Russie a se coucher. Là ils sont tomber sur un os. Depuis la Syrie ils n’ont rien compris, donc le danger est clairement identifié. L’OTAN ! et la stupidité aussi NOUS !


  • Mensonge, il y a bien des militaires russes en Ukraine. J’ai des amis qui y sont à l’Est prés de Donetsk dans la zone contrôlée par les séparatistes aidés patrl’armée russe. Et devinez qui voit-ont dans les rues et les commerces ? Des touristes avec un fort accent russe qui regardent leur grivna avant de payer car ils ne connaissent pas trop cette monnaie. Alors cessez de faire croire aux gens que les russes n’y sont pour rien. Comment des séparatistes peuvent-ils avoir autant de munitions, de chars d’assaut de lance missile Grad si ce ne sont pas les russe qui les leurs fournissent où aident à s’en servir ?. Et le lance missile Buk. Depuis le début du conflit une vingtaine d’avions ukrainiens avaient été abattus par des missiles dont des Buk. Et la seule fois que l’Ukraine aurait utilisé un lance missile, par malheur elle se serait trompé de cible.

     

    • http://www.egaliteetreconciliation....
      Cet article détient peut-être la réponse à votre question. Les Grads datent de la Guerre Froide, il n’est donc pas impossible qu’ils en aient trouvé en Ukraine. Concernant le Buk, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’Ukraine ne s’en soit servis qu’une fois, puisque le Dombass ne possède pas d’avions.
      À moins que vos touristes se baladent en treillis et kalashnikovs à la main, je vois mal en quoi ils sont des soldats.


    • Vous avez un pseudo russe (donc vous devez être origine de là-bas, à moins que vous trollez) et vous ne connaissez même pas l’histoire de votre pays. Oui il y a des armes russes, comme il y en a en Bielorussie, Ouzbekistan, Turkmenistan, etc... Vous avez oublié que l’Ukraine faisait partie de l’URSS ??

      Vous dites qu’il y a des russes sur le front !! Wouhaou !! Quelle trouvaille !! On a jamais dit le contraire sauf que ces derniers sont des volontaires, vous connaissez ce terme au moins ? Alors que font des américains, des suédois, des polonais, des espagnols et autres canadiens dans l’armée ukrainienne ? Pouvez-vous me le dire ?

      Je vais vous apprendre une chose, sachez monsieur que je connais un de ces volontaires, libre à vous de ne pas me croire, ne devoilant pas grand chose sur ce qui s’y passe, cette personne nous a raconté une chose assez réjouissante, que des dizaines de corps de soldats américains repartaient dans des frigos à bord de bateaux, direction les usa.

      РОДИНА, СВОБОДА, ПУТИН !!


    • Vous ne comprenez rien Vovakiev, personne ne dit qu’il n’y a pas de russes, il y en a mais il ne s’agit pas de l’armee russe contrairement a ce qu’affirme le pivoine génocidaire et corrompu du régime de Kiev.
      Si vous connaissiez mieux la région vous comprendriez que les dépôt de munitions parmi les plus important s’y trouvaient.
      Quant à l’avion abattu, il l’a probablement été par le ciel et non pas par un missile sol air,


    • Pour les armes c’est simple beaucoup beaucoup armes étaient déjà là,ça date de l’union soviétique,les russes ont simplement donné l’adresse des stocks qui faisaient partis de la stratégie d’attaque ou de défense de Moscou.



    • Des touristes avec un fort accent russe



      Tout juste pour information,dans l’est de l’Ukraine,et particulièrement dans le Donbass, tout le monde parle Russe, ça en dit long sur la valeur de ton témoignage...


    • Sergio, on voit bien que tu ne t’y connais pas beaucoup en accents. Les ukrainiens de l’est et de l’ouest n’ont pas le même accent, les moscovites n’ont pas le même accent que ceux de volgograd. Mes amis russes, quand je leur demandais d’expliquer la différence avec l’accent des ukrainiens, disaient que pour eux c’est un accent drôle, et chantant.
      donc oui, si des moscovites sont à donetsk, les gens devinent qu’ils ne sont pas du coin.


  • Article court mais éminemment éloquent. Je l’ai montré à mes parents comme énième preuve de la propagande agissant en France.
    Merci É&R et la réinfo’.