Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Amérique craint pour "son" ordre mondial

Un récent rapport du service de recherche du Congrès américain (CRS) se penche sur le « Changement dans l’environnement international de sécurité et les potentielles implications pour la défense ». Les formules de prudence cachent à peine que, d’après le rapport, une mutation a bel et bien eu lieu, marquée par la « tactique du salami » (tranche après tranche) pratiquée par Pékin en mer de Chine orientale et la « guerre hybride » menée par la Russie en Ukraine.

Cette nouvelle donne sécuritaire se caractérise par « le renouvellement de la compétition entre les grandes puissances » et « la remise en cause de certains éléments de l’ordre mondial dominé par les États-Unis ».

Pour appuyer ce constat, le rapport cite longuement la nouvelle Stratégie militaire nationale américaine, publiée en juin. Y compris cet extraordinaire passage selon lequel « La plupart des États aujourd’hui – au premier chef les États-Unis, leurs alliés et leurs partenaires – soutiennent les institutions et les processus établis pour éviter les conflits, respecter la souveraineté et promouvoir les droits de l’homme ». Venant d’un pays qui ne cesse de lancer des guerres au mépris à la fois du Conseil de sécurité et de la souveraineté des États concernés, et qui s’est distingué dernièrement par l’organisation d’un système de kidnapping et de torture clandestins à l’échelle planétaire, l’affirmation a de quoi laisser perplexe.

Toujours est-il que la citation se poursuit : « Certains États néanmoins tentent de réviser les aspects clé de l’ordre international et agissent de manière qui menace nos intérêts nationaux. » Sur ce point, au moins, la Stratégie va à l’essentiel. En effet, les États-Unis considèrent leurs intérêts nationaux en péril du moment où leur suprématie absolue n’est plus garantie. Le seul ordre acceptable est un ordre sans partage. Le même que le rapport évoque avec nostalgie en parlant de la période « unipolaire » de la post-Guerre froide.

Lire la suite de l’article sur theatrum-belli.org

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1284140

    La guerre géographique est déjà plus ou moins perdue pour les USA ; après, la fin définitive de leur hégémonie viendra d’un retournement d’alliance turc ou allemand, et surtout de l’arrêt de la prééminence du dollar.....mais nous n’y sommes pas encore....


  • #1284156

    "l’organisation d’un système de kidnapping et de torture clandestins à l’échelle planétaire"

    Je n’ai pas lu à ce sujet, sources ?

     

    • #1284201
      le 04/10/2015 par VIVACHAVEZ
      L’Amérique craint pour "son" ordre mondial

      Si tes sources sont BFMTV et TF1, pas étonnant que tu aies zappé les centres de torture US disséminés dans le monde entier.


    • #1284255

      Depuis 2001 et ce pain bénit que fut le 11 septembre pour les USA ces centres de rétention et de torture américains sont de notoriété publique ! Très étonnant que cela te soit inconnu ! Cela a même été parfois relayé par les médias de masse ! Il y a notamment le cas d’un Allemand, homme d’affaire d’origine turque, qui avait été confondu avec un terroriste qui fut enlevé, incarcéré et torturé dans plusieurs de ces camps (il avait été capture en Serbie je crois, puis baladé jusqu’en Afghanistan...un enfer !) Après avoir découvert leur méprise les Américains ont eu la bonté inattendue de le relâcher...à l’époque cela avait quand même créé une petite polémique dans les médias où l’on se posait quand même la question s’il était normal que les USA arrêtent des citoyens européens, les incarcèrent, les torturent...hors de tout cadre légal dans des camps tout aussi illégaux...dorénavant cette question ne pose même plus, c’est devenu normal...


  • #1284175

    C’est Poutine le nouveau "gendarme du monde", et non plus les US discrédités avec leurs atermoiements en Irak-Syrie . Poutine va faire le ménage en Syrie ET en Irak : les irakiens le lui demandent . Les US ne pourront rien faire .

     

    • #1284355

      "atermoiement" les mot est faible...


    • #1289281
      le 11/10/2015 par Alessandro
      L’Amérique craint pour "son" ordre mondial

      Beaucoup de pays veulent rentrer dans la russo sphère. Je vais me remettre au russe j’invites les resistants à apprendre le russe chinois farsi arabe du liban, tamoul, espagnol portugais du Brésil et italien pour suivre le modèle casapound. C’est avant tout une guerre de l’information que nous livrons.


  • #1284180

    Ça n’existe pas les Etats-Unis. C’est que des indiens.

     

  • #1284184

    Les sionistes et leur grand larbin américain sont bien emm... : Poutine a décidé de sauver la Syrie de Bachar et ils ne peuvent apparemment pas l’en empêcher . La dernière trouvaille des voyous sionistes de France est de porter plainte contre Bachar pour crime contre l’humanité : initiative pathétique si elle n’était risible .