Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie saoudite achète des systèmes anti-aériens russes : un basculement ?

L’Arabie saoudite a signé le 5 octobre avec la Russie un accord préliminaire ouvrant la voie à l’achat de systèmes russes de défense antiaérienne S-400 ainsi qu’à leur production dans le royaume saoudien, allié traditionnel des États-Unis.

 

Le 5 octobre à l’occasion d’une visite du roi Salmane à Moscou, la Russie et l’Arabie saoudite ont signé un accord prévoyant l’achat par Ryad de missiles S400 mais aussi de systèmes antichars Kornet-EM, de lance-roquettes TOS-1A, de lance-grenades AGS-30 et de fusils d’assaut Kalachnikov AK-103, selon les modalités précisées dans un communiqué de la Saudi Arabian Military Industries (SAMI).

 


 

Poutine : « Le monde préfère faire des affaires avec la Russie
car nous sommes honnêtes
 »

 

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que la Russie tenait toujours ses engagements lorsqu’il s’agissait d’accords commerciaux, raison pour laquelle le pays reste attrayant pour les entreprises étrangères malgré les sanctions économiques.

 

« Un de nos principaux avantages est que nous ne jouons jamais de double-jeu en affaires. Nous disons ouvertement notre position et sommes toujours honnêtes avec nos partenaires », a déclaré à Moscou le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, lors de l’édition 2017 de la Semaine de l’énergie russe.

Selon le chef du Kremlin, lorsqu’il s’agit d’affaires, la Russie est plus fiable que d’autres pays. « C’est ce qui explique l’attractivité de la Russie pour les partenaires étrangers », a-t-il expliqué.

Vladimir Poutine a également répondu à une question relative à la visite à Moscou du roi Salmane d’Arabie saoudite. Lorsqu’un journaliste a laissé entendre que Riyad, allié incontestable de Washington, pourrait éventuellement « utiliser » Moscou, Vladimir Poutine a réfuté cette possibilité.

« Nos partenaires internationaux mènent leur propre politique étrangère de manière indépendante et c’est tout à fait naturel. Lorsque nous établissons des relations avec l’un ou l’autre État, nous prenons cela en considération. Et cela ne nous empêche pas de développer des relations avec eux », a-t-il expliqué.

Vladimir Poutine, répondant à une question du magazine Bloomberg a affirmé que l’Alliance entre l’Arabie saoudite et les États-Unis n’empêcherait pas la Russie de s’opposer à Riyad. « Rien n’est permanent dans le monde. Tout change », a déclaré le président russe.

Vladimir Poutine rencontrera le roi Salmane d’Arabie saoudite à Moscou le 5 octobre. Les deux dirigeants devraient discuter de l’extension de l’accord de réduction de la production de pétrole des pays producteurs (OPEP).

Après la réunion, la Russie et l’Arabie saoudite prévoient d’annoncer la création de deux fonds d’investissement en technologie et en énergie d’une valeur de deux milliards de dollars (1,7 milliards d’euros).

(Source : francais.rt.com)

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bah, ce n’est pas Macron qui est allé il n’y a pas longtemps en Arabie Saoudite ? Pourquoi faire ? Pas pour ramasser un juteux marché comme les russes, visiblement...

     

    • Hum,
      c’est pas une simple deal de quincaillerie militaire,
      c’est un tournant historique, d’une importance égale à celle de la création des pétrodollars.

      Comme de par hasard, l’AFP rapporte aujourd’hui qu’hier :
      Les députés ont par ailleurs habilité le gouvernement à prendre par ordonnance des mesures pour permettre de disposer de capacités suffisantes de stockage souterrain de gaz naturel, face aux aléas hivernaux.

      Roooooh,
      comme c’est mignon,
      au moment même ou Poutine termine la construction de son cartel des producteurs d’hydrocarbures qui va tenir par les coucougnettes, il y a une réévaluation subite, à la hausse, du risque des "aléas hivernaux".

      Je suis assez curieux de lire le bullshit qui nous sera servi afin d’expliquer cette aggravation du risque hivernal.
      Car il va falloir être un peu original, cette fois.
      Si on nous dit "C’est la faute du réchauffement climatique", ça risque de faire tiquer.
      Si on nous dit "C’est la faute à Poutine", euh non, on peut pas commencer à déballer la vérité.

      En passant, où en est le voyage à Riyad de Le Drian qui devait avoir leu cette semaine ?
      On est Jeudi soir. Silence radio absolu des médias à ce sujet.
      Soit Challenges racontait des conneries, soit il y a bien eu une tentative de dernière minute d’empêcher la victoire pétro-diplomatique de Poutine, et elle a échoué.


  • Poutine adversaire numéro un de L’Empire,

    Inlassablement,sur tous les terrains,Poutine
    s’adresse à Tous,avec un seul objectif :
    Sortez et libérez vous de l’Empire !
    Ce diable de Poutine qui n’écoute pas Israël .
    Les millions de morts russes ,massacrés
    par les judéo-bolchéviques sont ancrés
    dans sa mémoire .Les comptes ne sont
    pas soldés .Israël qui n’écoute pas Poutine .
    Le combat sera sans merci !

     

    • Ce qui, à la finale, fera tomber tous les suiveurs de charybde et scylla... Ou comment se débarrasser d’un empire, pour tomber dans les bras d’un autre.
      Ce sera difficilement pire que les us, certes, mais pour combien de temps ?
      Un empire reste un empire, il nait, vit, prospère, décline et meurt avec fracas le plus souvent.
      Je préfèrerais une alternative me concernant, mais pour l’instant c’est sûr...


    • A Reymans,

      ...de Charybde en Scylla...
      Non de Charybde en ...Ce que nous serons capable de faire !
      Sommes nous encore capable de reprendre notre destin en main ?
      Poutine peut nous aider ,mais il ne nous empêche pas d’y parvenir
      seul bien au contraire ...
      Enfin merci de votre commentaire .


    • Plutot d’accords avec vous, et j’aime à y croire également. C’est malheureusement l’expérience qui a tendance à montrer les choses sous cet angle.
      Espérons que vous aurez raison, j’ai moi même beaucoup d’espoir fondés sur Poutine, ainsi que sur notre capacité à nous reprendre en main.
      Advienne que pourra/alea jacta est...


  • "Le président russe Vladimir Poutine a affirmé que la Russie tenait toujours ses engagements lorsqu’il s’agissait d’accords commerciaux".
    Petit clin d’œil aux tapis français ?

     

  • A Paris, on se prépare à publier et diffuser : « Macron a eu Poutine au téléphone. Les deux hommes ont discuté pendant une heure du Moyen-Orient. »

    La puissance imaginaire.

     

    • Une telle réaction serait bien possible,mais apparemment, la perte de puissance est simplement censurée ou noyée dans le superficiel et l’anecdotique.
      Voici la liste des derniers tires d’article, selon googleNews, ce soir à 22h. Noter comme sputnik et RT minimisent l’affaire (avoir la victoire discrète afin de ne pas contraindre le vaincu à contre-attaquer) :

      [Le Figaro] Visite du roi Salman à Moscou : « Pour Riyad, les Russes font partie de la solution au Levant »
      [RFI] A Moscou, Poutine et le roi Salman réchauffent des relations longtemps glaciales
      Boursorama A Moscou, le roi Salman défend l’intégrité de l’Irak et la Syrie
      [La Croix] Le roi Salman d’Arabie saoudite en « visite historique » à Moscou
      Zonebourse.com Le pétrole aidé par le rapprochement entre Moscou et Ryad
      AgoraVox Droit des femmes à conduire en Arabie saoudite : il ne faut pas réduire cela à une simple diversion
      [LaPresse.ca] Poutine et le roi Salmane scellent leur rapprochement
      [Yahoo Actualités]L’Arabie saoudite va acheter des systèmes anti-aériens russes
      [Sputnik France]Les fusils d’assaut Kalachnikov seront fabriqués en Arabie saoudite
      [Sputnik France] Riyad semble intéressé par l’achat de systèmes de missiles S-400
      [Sputnik France] Arabie saoudite : une femme trouve la mort au volant après le décret royal
      [Sputnik France] Lavrov : la lutte contre le terrorisme est une priorité pour Moscou et Riyad
      [Le Monde] La Russie et l’OPEP unies pour soutenir les prix du pétrole
      [RT en français] Russie et Arabie saoudite signent un accord de coopération énergétique d’un milliard de dollars
      [L’Echo]Un rapprochement stratégique et ciblé entre Saoudiens et Russes
      [Le Télégramme] Arabie saoudite. Un accord signé pour acheter des systèmes anti-aériens russes
      [RT en français] L’escalier roulant du roi Salmane en panne à son arrivée à Moscou


  • Sous l’ère Eltsine, dans le monde des affaires, la Russie avait la réputation d’un pays mafieux. Poutine a aussi amélioré la cote de son pays en virant nombre des oligarques les plus cyniques, les plus corrompus, en grande majorité issus d’une communauté qu’il est interdit de nommer.
    La Russie de Poutine avance vers l’échec et mat avec ce virage impressionnant de la famille Saoud, et a en face d’elle un adversaire, qui ne dit pas son nom mais que tout le monde commence à identifier, qui préférera renverser le plateau de jeu plutôt que de perdre.

     

  • Poutine essaie de changer la donne et visiblement en cherchant àcréer de nouvelles alliances notemment avec les Saouds, pourquoi pas ? Si il parvient à les désengager partiellement de l’emprise des USA c’est tout bon !

    Après il ne faudrait pas que le système que la russie leur vend se retourne un jour contre elle...
    C’est délicat.

     

    • les S-400 sont dotés d’un système friend-foe.
      On ne sait pas si les Saoudiens en auront le contrôle, mais on peut penser a priori que non, sachant que Erdogan ne l’a pas obtenu de Poutine pour ses propres S-400.

      Il s’est écoulé plusieurs années entre la production du premier S-400 et la première exportation. Les ingénieurs russes ont eu le temps de blinder ou piéger l’électronique contre les tentatives de bricolage par le client. Et a priori, c’est eux qui font la maintenance, donc ils gardent un oeil sur les missiles après la livraison.


  • Ca serait pas un peu pour que des amis à eux puissent les examiner en détail ! ))


  • C’est un joli retournement, pour vendre ses S-400 Poutine à du recevoir des garantis solide du roi des séoudes.
    le roi Salmane ne pourra plus prétendre craindre des frappes de missile iranien désormais.
    Je ne peux pas imaginer non plus que Poutine accepte de vendre un fleuron de la technologie russe à un chef d’Etat qui continuerait à comploter contre son allié Assad.

    Du grand Poutine, il se bonifie avec l’age comme les grands vins.

     

  • C’est pour se protéger des missiles syriens de fabrication ....russe


  • L’Arabie saoudite n’a pas d’autre politique étrangère et intérieure que celles de ses maitres.

    Qui ont leur résidence secondaire à Washington,leur résidence principale à Tel Aviv, et leur résidence secrète à Jérusalem.

    L’astuce c’est le couple "Tel-Aviv / Jérusalem" ( apparent) ou "Jérusalem / Washington".(reel mais peut-être dans le sens inverse Jérusalem/ Washington)

    Comme hier, "Rome / Jérusalem" ou "Jerusalem/ Rome"

    Il faut avoir une vision en poupées russes du conflit (...)

    Ce qu’il faut regarder c’est quand Rome va siffler la fin de la partie et "brûler le Temple"

    Donc ce que nous devons regarder c’est à QUI l’Arabie saoudite obéit quand elle achète de l’armement russe ?

    Jérusalem ?
    Ou Rome ?

    C’est ça la question.


  • Quant tout le monde aura les mêmes joujoux, il restera quand même l’arme suprême : la bombe H. C’est elle qui protège vos frontières et votre souveraineté !!


  • Trump est passé en Arabie Saoudite juste avant Poutine, pour réaliser des contrats d’armements gigantesques. Cela augure d’une guerre tout aussi gigantesque. De quel basculement parlons-nous ? Poutine a t-il condamné l’Iran ? Comme dit Nasrallah : les civils vont morfler grave. Je serais à la place des Israéliens je resterais pas dans la région. De toute façon c’est pas leur terre.


  • Rien de tel que quelques drones israéliens abattus pour faire la publicité du matériel russe.
    Je suis heureux pour ce courageux peuple. Après les sanctions ce réchauffement des relations avec Ryad est bienvenu, même si je n’apprécie pas l’Arabie Saoudite.


  • Preuve supplémentaire que quelque chose a basculé :

    le pentagone vient d’annoncer l’annulation des excercices militaires conjoints US/Arabie Saoudite qui étaient prévus.
    Explication officielle : c’est pour favoriser la réconciliation de l’Arabie avec le Quatar.


Commentaires suivants