Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Axe de la Résistance #2 – Opération Qâssem Soleimaini (Partie 2)

L’Axe de la Résistance est l’une des nombreuses émissions d’ERFM. Présentée par Aïssa, cette émission vous donne le point de vue de l’Axe de la Résistance sur les événements internationaux.

 

La présentation de l’émission :

Les conflits qui agitent le Proche-Orient n’en finissent pas et leur actuelle médiatisation massive n’aide paradoxalement pas à en saisir la véritable teneur. En dévoilant des informations souvent passées sous silence et les logiques profondes qui les animent, une voie méconnue, celle de l’Axe de la Résistance, vous permettra peut-être d’élucider des questions restées jusqu’ici sans réponse.

 

La présentation de ce second épisode :

Après avoir dénoncé les mensonges diffusés dans la presse mainstream à l’encontre du général Qâssem Soleimani, cet épisode traite des erreurs involontaires émises dans les médias alternatifs.

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas compliqué de deviner de qui on parle :)


  • Beaucoup d’analystes de notre bord n’ont pas compris une chose : l’assassinat de Soleimani était un inévitable et nécessaire sacrifice. Trump n’avait pas le choix. Il est contraint de composer avec l’extrême droite israélienne dans sa lutte contre la partie la plus nuisible du deep state (les réseaux mondialiste pédo-sataniste de Soros, du clan Clinton...) Or l’inaction de Trump contre l’Iran, sa mollesse en Syrie...commençait à agacer et jeter le doute sur ses intentions réelles.

    Faut-il rappeler qu’un président n’est pas un être tout-puissant et qu’il est contraint de composer avec certains réseaux d’influence. Un chef quel qu’il soit ne peut pas venir et dire "Allez tous vous faire enculer !" Et en ce qui concerne la dynamique du pouvoir dans le monde occidental on ne peut pas que difficilement dans l’état actuel des choses complètement s’émanciper des réseaux liés au pouvoir organisé juif. Même le prétendu autocrate Poutine est obligé de composé ! Regardez les déclarations de Poutine juste avant le vote de la réforme constitutionnelle en ce qui concerne le covid 19. Il a dit qu’il fallait arrêter avec les théories complotistes sur l’origine artificielle du Covid...Cette déclaration n’est pas une trahison mais un message envoyé aux puissants réseau lié à l’OMS, à Big Pharma : foutez moi la paix, venez pas foutre le nez dans nos affaires intérieurs et je ne vous emmerde pas avec votre pandémie..." Même Poutine n’est pas tout-puissant, doit composer, doit faire des gestes d’apaisement afin d’éviter d’être emmerdé...

     

    • @goy pride

      C’est quand même incroyable d’être à ce point amoureux de Trump, vous pourriez être neutre, ou objectif, mais non, il faut systématiquement jouer les nettoyeurs en communication de Trump et des USA.

      Tout ce que vous allez gagner a le soutenir à ce point c’est de tomber de haut, c’est tout.

      Vous vous accrochez à une branche pourrie.


    • Donald Trump a entamé dès janvier le sprint final pour les élections. Il lui fallait absolument un acte fort (mais pas trop) vis à vis de l’Iran afin de ne pas se voir reprocher par les plus extrémistes (de ses adversaires, de ses soutiens et des électeurs) une certaine "faiblesse". Les américains aiment voter pour des présidents "forts". Lors de chaque campagne électorale, les présidents essaient de se valoriser par des actes forts à l’international (libération d’otage, attaque militaire, arrestation, signature d’accords etc...) le tout médiatiquement orchestré de façon spectaculaire (the show must go on). Tout n’est qu’une question de calendrier.


    • #2497332
      le 05/07/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Club des Amis de l’Amérique
      L’Axe de la Résistance #2 – Opération Qâssem Soleimaini (Partie (...)

      Faut-il rappeler qu’un président n’est pas un être tout-puissant et qu’il est contraint de composer avec certains réseaux d’influence



      Il compose vraiment bien... Je dirais même plus !

      - C’est un homme inspiré. Bien entouré...

      Il faut prier pour que les Voix du Seigneur continuent ainsi à la pénétrer.

      Prions mes Frères & Soeurs ! Deux mains la Victoire !


    • @Salvador Pessi

      C’est quand même incroyable d’être pessimiste à ce point. On n’est pas amoureux de Trump. On a juste envie de voir un peu de lumière au bout du tunnel. Sinon à quoi bon...


    • @Borntogrowl positiviste

      D’accord je comprends, mais pourquoi chercher cette lumière du côté des Ricains ? Ils vous ont pas assez prouvé que c’était les pires enflures de l’Humanité ?

      On passe d’Obama à Trump et hop c’est bon, tout le monde ici devient pro-USA...


    • Message @goypride

      Je dois avouer que je suis assez déçu de ces deux reportages, qui ne racontent que des banalités pour les gens qui connaissent bien le sujet. Pour ma part je pense surtout que l’assassinat de Soleimani a été possible grâce à l’aval de Rohani. Soleimani lui faisait de l’ombre et beaucoup de médias du Moyen Orient en faisaient leur futur champion pour prendre un jour la présidence de la RII. Il ne faut pas oublier que Rohani est un libéral pro occidental qui a fait ses études aux USA ( lire les articles de Meyssan sur le sujet ) , qui était l’artisan de l’accord sur le nucléaire et était aussi en contact avec la CIA pendant la guerre Iran/irak.
      Aucun spécialiste n’en parle encore mais pourquoi personne ne parle de l’intronisation de Khadimi à la tête de l’appareil sécuritaire irakien ? C’est un agent de la CIA ( donc il a été intronisé avec l’aval de l’Iran ), et ses premières décisions ont été d’arrêter des combattants des brigades hezbollah d’Irak qui tirent sur l’ambassade US. Ce qui veut clairement dire que le clan Rohani est passé de l’autre côté. Il y a eu aussi pendant le Covid des échanges importants de prisonniers ( passés sous silence dans tous les médias ) clairement il y a eu un gros deal, et quand on voit les développements en cours, il est évident que l’axe de la résistance a pris un coup sur la tête et que l’Iran a mis un genou à terre. Est ce la situation économique dramatique de l’Iran qui lui a fait agir de la sorte, par pragmatisme ou pour temporiser ? ( n’oublions pas qu’ils ont même été à demander l’aide du FMI ) Ce qui est clair pour moi c’est que Soleimani a été sacrifié par Rohani.


    • Le générale et Martyr Soleimani a mené un combat d’avant garde au cours de sa vie et malheureusement à son prix aussi, qui le place bien au dessus de ce que Trump n’accomplira jamais, son âme fera de l’ombre pour toujours à ceux qui se sont salit les mains en l’assassinant de la pire des manières au nom d’intérêts politique (dans votre hypothèse) ou simplement d’une lâche soumission à des pressions extérieure. Depuis sa mort le monde a vacillé dans une période qui ressemble de plus aux textes de l’apocalypse, c’est presque à s’en demander si Dieu n’a pas punit ses bourreaux quand on voit la situation politique des US en ce moment, car comme vous pouvez le voir le fait que Trump ai pactisé avec les extrémistes évangéliste et les Israéliens n’a pas empêcher son pays de s’approcher d’une guerre civile et d’un chaos politique et social incertain. Soleimani a incarné ce que n’incarnera jamais Trump et beaucoup de politique soit disant contre courant, c’est a dire le courage réelle celui d’aller sur le terrain en jouant sa vie pour ses convictions et sa foi, se battre aux côtés des oppressés de l’Irak à la Syrie, de la Palestine au Yemen, que son âme repose en paix à jamais.


  • Merci à E&R pour ces précisions importantes et, en tant que chrétien, je souhaite la paix et la prospérité pour le grand peuple Iranien.

     

  • La voix en question est celle d’Alexis Cossette sur radio Québec, Très bonne vidéo bon courage à tous

     

  • Merci à E&R et à Aïssa, pour les explications, et les précisions qu’ils développent, de manière très intéressante.


  • Mieux vaut tard que jamais...


  • Merci ... vraiment pour cette excellente émission axe de la résistance .... vivement la prochaine ... bravo !


  • Bonjour,
    J’ai une certaine admiration pour l’Iran que je connais pourtant assez peu.
    Bien que chrétien, je perçois une certaine fraternité spirituelle avec ce peuple, et tous ceux qui luttent contre Satan et ses anges.
    Je suis bien triste et très en colère aussi de voir la France à ce point noyautée par des démons d’apparence humaine (la liste de Schindler et ses laquais, démons de second rang).
    Et notre pauvre peuple de France, spirituellement endormi, qui a des yeux mais ne voit pas.
    Pourtant Macron, lui-même possédé, a été explicite : "nous sommes en guerre contre un ennemi invisible."
    Un ennemi invisible, qui évolue dans les airs tout comme le virus.
    Le chef des esprits de l’air n’est autre que Satan.
    Satan n’est pas un mythe. Il est réel, substantiel.
    La plupart des humains ne dispose pas, ne dispose plus, des outils opératifs pour accéder au monde autre et se confronter aux réalités spirituelles qui gouvernent notre monde.
    Nous vivons dans un monde embrumé par un ennemi illu(sonniste), menteur mais imitateur de la vérité, où il appartient à chacun de connaitre par l’expérience sensible pour se positionner spirituellement en connaissance de cause.