Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Égypte veut creuser un deuxième canal de Suez

L’Égypte a annoncé mardi son intention de creuser un nouveau canal de 72 kilomètres le long du canal de Suez.

Ce projet de plusieurs milliards de dollars vise à favoriser le développement des échanges commerciaux sur cette liaison stratégique entre l’Europe et l’Asie.

Le projet prévoit un nouveau creusement sur 35 kilomètres, complété par 37 kilomètres d’"expansion et d’approfondissement", a dit Mohab Mamich, président de l’Autorité du canal de Suez, en présentant "ce projet gigantesque" lors d’une conférence de presse à Ismaïlia. Ce qui laisse entendre que le canal actuel, long de 163 kilomètres au total, pourrait être élargi.

M. Mamich a précisé que le coût du creusement de l’ouvrage avoisinerait quatre milliards de dollars et que les travaux pourraient être achevés en cinq ans.

Source de devises

Les autorités envisagent depuis plusieurs années déjà de développer une zone de 76 000 km2 le long du canal dans le but de favoriser la croissance du trafic et des recettes de l’Etat.

Vieux de 145 ans, le canal reliant la mer Rouge à la Méditerranée rapporte environ cinq milliards de dollars par an à l’État égyptien, ce qui en fait une source vitale de devises pour le pays alors que le tourisme et l’investissement étranger restent plombés par les suites de la révolution de 2011.

L’armée chargée du projet

Le nouveau canal, principal volet d’un vaste projet d’expansion du port et des installations commerciales de Suez, pourrait permettre d’améliorer l’image de lÉgypte auprès des entreprises étrangères et d’en faire un pôle commercial de premier plan.

Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, ex-chef d’état-major de l’armée, a précisé que cette dernière aurait la responsabilité du projet, pour des raisons de sécurité.

Sur les événements récents dans le monde arabo-musulman, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avec les engins de terrassement actuels, ce sera un jeu d’enfant . Mais le Canal actuel est il sature ? Je ne le crois pas .

     

  • #924658

    Le creusement d’un canal vers Gaza, ça ne leur est toujours pas venu à l’idée, à ceux qui gouvernent l’Égypte.

     

    • L’Egypte exerce un blocus sur Gaza, condamne à mort ses opposants politiques, et tue les "terroristes" du Sinaï qui sabotent les gazoducs Égyptiens qui fournissent Israël en pétrole.


  • #924763

    Projet hostile. C’est les plans des anglo-saxons d’amélioré les voies maritimes puisqu’ils les contrôlent. Ce projet n’est pas en faveur de la paix au moyen orient, il faudrait plutôt augmenter l’interconnexion des voies terrestre dans la régions et au-delà dans toute l’Eurasie. Le gouvernement égyptien est vraiment pourri jusqu’à l’os pour accepter un tel projet, mais c’est pas un scoop.
    Cette région est totalement sous contrôle de la plus puissante flotte des États-Unis et bien entendu c’est eux les premiers bénéficiaire du projet...


  • #924848

    c’est une bonne chose pour le peuple égyptien , l’Algérie doit participer pour aider à la réalisation de ce projet ...Pour rappel, l’Emir Abdelkader était l’invité d’honneur lors de l’inauguration du canal de Suez ... Tout ce qui est bon pour les peuples , c’est bon pour nous ... les gouvernements passent , les peuples sont éternels ...


  • "Marronnier" du mois d’aout . Le monstre du Loch Ness serait aussi un djihadiste qui aurait pris gout aux bains dans les eaux fraiches .


  • Projet déjà ancien, la réalisation va faire travailler de nombreux Egyptiens ce qui est une bonne chose. De plus le commerce maritime est en plein développement du fait de la mondialisation ; il ne faut pas se polariser sur les porte-avions, c’est secondaire pour eux. ils ont besoin d’une escadre et de sous marins de protection Tous les canaux sont en développement (Panama, Belgique....) sauf en France où nous n’avons plus de politique depuis des décennies. Dame Voynet l’idiote écologique a enterré le projet Rhin-Rhône.
    voilà où nous en sommes.


  • #925253

    Pourquoi ne pas améliorer l’actuel (agrandir, appronfondir etc...), construire un second qui sera ensuite annexer par l’armee la plus immorale du monde, c’est deja arrive dans le passé. Avec un soumis comme SISSI, qui pretend agir dans l’interet de son peuple ! demain dans ce meme interet il pourrait agir en concedant cette partie ! Je n’accuse personne, mais j’ai appris que dans cette region tout changement ou agissement est commandité à l’encontre des goyims que nous sommes. Je pose seulement la question suivante ; Dans l’interet reel de qui ? dans les annees a venir si un conflit se declare dans cette region !


  • #925554

    Comme le Sinaï est une zone démilitarisée, si l’Egypte souhaite se défendre face à Tsahal , elle mettra un second obstacle à ses blindés qui seront ralenti ... Les f16 auront plus qu’à éliminer le blindés coincés sur le continent africain

     

    • Ça me fait penser à une blague sur les compétences stratégiques de l’armée égyptienne :

      "Pourquoi les Égyptiens ont-ils perdus contre les Israéliens pendant la Guerre des Six Jours ?

      Parce qu’ils ont suivi les conseils des Soviétiques, leurs alliés : d’abord laisser l’ennemi s’enfoncer profondément dans son territoire, puis attendre l’hiver."


  • #925744
    le 06/08/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’Égypte veut creuser un deuxième canal de Suez

    Euh, si je ne m’abuse, n’y aurait-il pas un "Etat" dans la région qui borne son projet en l’affichant sur son drapeau ?
    Quand on connaît les habitudes de ce client, ne serait-ce pas pensable qu’il fasse financer et réaliser par d’autres des travaux d’infrastructure dans une région qu’il compte annexer ensuite ?
    Simple hypothèse, bien entendu...