Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

J’allais failli en dire un mot rapide samedi, et puis je suis passé à autre chose de moins insignifiant. Mais vu les rebondissements, le jeu des médias et les réactions, je me dis que c’est intéressant de développer…

C’est toujours éloquent de comparer ce qu’on nous sert dans les médias (avec des journalistes qui ont 30 min pour creuser le sujet) avec ce qu’on peut trouver après des heures de recherche…

Surtout qu’on ne parle pas beaucoup de culture ici en général – remontons donc le niveau !

Attention, comme ce billet parle d’art contemporain, il est interdit aux mineurs…

La « sculpture »

À l’occasion de la Foire internationale d’art contemporain, « l’artiste » d’art contemporain américain Paul McCarthy avait installé temporairement jeudi une statue gonflable de 24 mètres sur la place Vendôme.

 

Sujet ? – euh, pas clair pour certains, comme L’Express ou Libération :

 

 

 

[...] La débandade

Dans la nuit de vendredi à samedi, « l’œuvre » a été dégonflée par des passants, qui ont déjoué la surveillance du gardien :

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur les-crises.fr

À lire également sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1004036

    Bravo et respect à ceux qui ont sauvé l’honneur des Parisiens en s’arrangeant pour forcer la Préfecture à retirer cet objet immonde.


  • #1004048
    le 19/10/2014 par horizons lumineux
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Le truc a été dégonflé : http://www.msn.com/fr-fr/actualite/...

    Aussitôt les zélateurs des "zeurslesplusombresdenotrehistoire" réagissent : Bruno Julliard, l’adjoint gay à la culture : « La honte et l’humiliation pour la France, ce n’est pas l’oeuvre gonflable éphémère place Vendôme. Ce sont ces imbéciles qui la dégradent ». L’espagnole Anne Hidalgo a manifesté son indignation.

    La ministre de la Culture, la coréenne Fleur Pellerin, ne reculant devant rien, a même comparé ce dégonflage à l’interdiction par les nazis de l’art moderne qu’ils qualifiaient « d’art dégéneré ».

    Les politiques considèrent officiellement les français comme des imbéciles ou comme des nazis et la France, comme le pays de la honte. Rien que ça.

    Curieuse comparaison, les Picasso et autres Mondrian, Paul Klee..., ne considéraient pas la France comme une poubelle, ni comme un terrain de jeux pour une propagande publique de la pornographie explicite et de la pédophilie. Ca c’est réservé aux pseudo artistes soutenus par tous les politiciens d’aujourd’hui qui nous gouvernent.

     

    • #1004156
      le 19/10/2014 par Colorectal bleu blanc noire
      L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

      @horizons lumineux
      Oui ! Certainement c’est de l’art dégénéré, mais encore plus dégénéré(e)s, les politiciens et surtout politiciennes, prenant la défense de ce genre de baudruche godemichée, et de cet "artiste" enculeur, (PD ?).
      On en viendrait presqu’à mal y penser, que certains adorent les pratiques sexuelles déviantes.
      Félicitations à tous ceux qui se sont chargés de prendre toutes mesures adéquates pour faire disparaître cette injure au bon goût !


  • #1004050
    le 19/10/2014 par MankindFails
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Tout ce que fait ce con est absolument dégueulasse et écoeurant.
    J’ai regardé par curiosité et maintenant je regrette.
    Votre gouvernment ne recule devant rien pour provoquer et pour promouvoir tout ce qui est mal et laid. Bravo à ceux qui ont eu le courage de s’y opposer.


  • #1004052
    le 19/10/2014 par Patriotu Corsu
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Jusqu ou la décadence va t elle aller ? je pense que meme pas l empire Romain n etait arrivé si bas dans sa pèriode de décadence.
    Il y a de quoi etre tres inquiet pour nos enfants.
    Le capitalisme et modialisme sont le cancer de l humanité. N en déplaise a tous les anticomunistes qui frequentent ce site jamais en Union Sovietique la societé n avait connue une telle décadence morale et culturelle.


  • #1004058

    Ce qui s’exprime là est une réalité. C’est un constat objectif de ce qu’est devenu un ’homme’ dans l’ici-maintenant et c’est quelque chose d’ignoble. Il ne faut pas y voir un quelconque encouragement aux attitudes et pratiques névrotiques qui sont représentées mais plutôt, de manière excessive, caricaturale et superprovocatrice, un constat navré, désespéré sur une ’époque’. Quand ils ou elles promotionnent cette expression spécifique tout en ayant des responsabilités publiques, les personnes impliquées se positionnent, parfois sans s’en rendre compte, comme les premières cibles visées par ce qu’on pourrait définir comme un hurlement d’indignation frénétique, car elles personnifient le ’système’ que cet auteur stigmatise(c’est elles et d’eux aussi qu’il ’parle’. Aux côtés de ce fou furieux d’indignation, de révolte, de désespoir, et de profond mépris, pensez juste un instant, par exemple, à ce que font ou ont fait un straus khan ou un bhl, et essayez d’imaginer un moyen d’exprimer ce que ça soulève en vous de la manière la plus percutante possible en utilisant le même moyen d’expression. Celles et ceux qui promotionnent cet homme et ce qu’il fait, croient probablement, pour beaucoup avoir trouvé un ’sympathisant’ quelqu’un qui les accompagne dans leur névrose alors qu’en fait ils font un bout de chemin avec quelqu’un qui va les détruire. Cet homme se sortira de la réalité dans laquelle il s’est rué, et y laissera ceux qui auront interprété ce qu’il exprime comme un acquiescement et un encouragement à ce qu’ils sont.


  • #1004060
    le 19/10/2014 par Simone Choule
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Oh chic : nos aristocrates nous rappellent qu’ils nous la mettent profondément dans le cul et s’en vantent ! Les Français sont bien dociles à supporter leurs provocations doublée d’arrogance...


  • #1004081
    le 19/10/2014 par redsniper06
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Ce Godemiché vert écolo aurait pourtant faire l’affaire pour Fourest .......merde quand même !!!........

     

  • #1004082

    Oui mais que voulait donc l’artiste faire passer comme message ?

    Dénonciation ou incitation ?

    L’art stylite (une colonne) a été vu par certains psy comme la représentation d’un phallus géant...est ce que la comparaison avec la colonne Vendôme signifierait qu’on l’a dans le cul ?

    Ou bien n’est ce qu’un objet publicitaire géant ventant les mérites controversés de la pénétration anale ?

     

    • #1004394
      le 19/10/2014 par coq de combat
      L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

      C’est pas un artiste, c’est un pommé à qui on file 8000 euros de subventions payées par les impôts des parisiens, pour fabriquer une de ses merdes, en contrat avec les entreprises de la Place Vendôme pour leur ramener des clients, çà s’appelle du mécénat d’entreprise, c’est çà la vocation actuelle de l’art aujourd’hui qu’on appelle "art contemporain".

      "Art contemporain", qui n’est ni un art, ni contemporain, mais çà permet de tromper les gens sur le terme, en leur infligeant ce genre d’obscénité sous prétexte que c’est l’art d’aujourd’hui et qu’il faut l’accepter, ce qui colle par ailleurs, exactement au mode consumériste, à l’idéologie libérale et au règne de la marchandise : nous faire accepter, nous vendre tout et n’importe quoi, à n’importe quel prix, quitte à y perdre son âme.
      Donc il s’agit pour les mondialistes-capitalistes d’inverser les valeurs morales ou de les anéantir carrément, en fait un processus réel mais qui prend le nom de liberté individuelle et de progrès, bref l’enjeu est de faire de nous des moutons consommateurs, pervers et décadents, privés de morale et de réflexion, incultes et passifs, voués entièrement au Marché, donc à leurs bénéfices.

      Pour nous, au contraire, cela aboutit à une totale soumission (et non "plus de liberté"), et à une totale dépression (dû à l’individualisme, mais comme on le sait un individu seul consomme davantage - pour se rassurer).

      Pour eux, toujours plus de fric, donc toujours plus de pauvres, et finalement des peuples qui leur sont soumis car totalement dissolus dans le Marché mondialisé multiculturel, du moins c’est le projet que cache le terme "Nouvel ordre mondial".

      Mais c’est pas encore fait, puisque l’"oeuvre" a été détruite, ce qui prouve qu’il y a encore un esprit populaire critique chez certains !


    • #1004424

      A l’origine McCarthy dénonce cette société de consommation et l’élite...il suffit de voir la pièce Bush enculant un cochon...Le problème est qu’il est devenu l’idiot utile du Système et de milliardaires pervers. Une idée/oeuvre peut être interprétée et vendue selon le regard qu’on lui accorde.
      Le fait que Hidalgo, Pellerin et autres imbéciles protègent ce plug géant montre que ces personnes sont sans morale et prêts à vendre leur âme : Ce sont en fait des psychopathes. McCarthy est très clair dans sa video lorsqu’il signale que cet arbre est un plug anal.
      Hidalgo peut rester sur la place Vendôme avec son arbre bien planté dans son trou, merde alors !


  • #1004083

    cette affaire me fait penser au conte’ les habits les neufs de l’empereur ’ seuls les sots ne voyaient pas les vêtements disaient les faux tisserand roublards et bien là c’est pareil ces ordures de vendus d’élus ou dégénérés comme monsieur Fourest et consorts au système talmudo-sioniste et ou franc-maçon veulent nous faire croire que toutes ces merdes sont de l’art mais ce n’est pas nouveaux ils ont réussis à nous vendre un abrutit comme président et un grand amis de néonazie comme le plus virulent des pro juifs sionistes mais malgrés tout j’ai confidence le peuple se réveil c’est bon signe et pour faire référence à Georges Marchais je ne dirais pas "Liliane fait fait les valises" mais Fourest B H Hell Manollo François préparez vos valises car cela risque de chauffer plus tôt que prévus


  • #1004091

    Chers parents ! La place Vendôme est de nouveau
    accessible aux enfants.

    La communauté organisée a flanché

    Dissidente Girl


  • #1004100
    le 19/10/2014 par Capricorn One
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Je chipote peut être un peu mais bon "J’allais failli" pour commencer un article ?

    Sérieusement ?

    (Respect à l’auteur et à son travail admirable sur son site tout de même).

     

  • #1004110

    Si n’importe quoi est art, alors la "performance" du mec qui a dégonflé cette baudruche est autrement plus subversive. Il s’agit d’une magnifique mise en abîme du destin d’une culture éternellement condamnée à tuer son père. C’est con, ils auraient du filmer. L’underground contemporain se les serait arrachés.
    A un moment donné faut arrêter.


  • #1004111

    Il suffit de regarder les "oeuvres" de McCarthy toujours pornographiques qui montrent le devenir d’une humanité dégénérée. En fait ce sont des milliardaires et leurs larbins ou idiots utiles qui poussent les sociétés à accepter de devenir du bétail dégénéré. C’est du sadisme à l’état pur !
    C’est positif qu’enfin les gens comprennent l’utilisation de l’art conceptuel par le NOM ! Finalement ce plug anal géant aura permis de dévoiler ce qui se cache derrière cet arbre....une forêt monstrueuse d’un artiste avec un QI de mollusque et bloqué à l’âge d’un enfant de 2-3 ans avec sa phase "Pipi Caca Boudin", un idiot utile dans les mains d’un Système.
    Il existe bien des élites perverses et manipulatrices qui ne désirent qu’une chose, faire de chaque individu un psychopathe, pire un zombi.


  • #1004118

    Ce pseudo scarabée ( attention,il y a une astuce… un peu comme si on parlait d’un certain Georgio Harissa !!!) est,comme tout bon anglais qui sévit dans la culture officielle,un obsédé du porno roosbeef insulaire… copain avec feu Jimmy Savile,autre artiste injustement calomnié !!!

    Ces “œuvres” qui se vendent si cher prouvent,au moins,que les pauvres possèdent une fortune dans le fondement mais,blague à part, n’oubliez pas que le marché de l’art est un des moyens financiers comme les subprimes ou les junk bonds qui permet de blanchir ou transformer l’argent sale en valeur négociable tout en évitant l’impôt (en France,en tout cas)…. !!

    Ce n’est QUE CELA et rien de plus !!!


  • #1004139

    Vu le contexte, cet "artiste" aurait dû signé son "oeuvre" : "Quenelle sauce guacamole", là il aurait fait un carton MDR !!!

     

    • #1004323

      Quelqu’un sait il ce que le "maitre" a fait du morceau de plastique vert ? A tout hasard, je suis preneur , je cherche de la bache pour recouvrir mon bois . Eventuellement, je peux meme me déplacer pour prendre livraison


  • #1004143

    Je suis donc un obscurantiste religieux car il est vrai que je ne suis pas un de ces garçons français vivant à Paris en école de commerce prestigieuse allant se taper une belle camarade rousse et riche de classe pour s’amuser le vendredi soir avec deux ou trois potes en même temps sur elle.

    Ne pas être aussi dégénéré que eux est on est tout de suite un sale catho trad ou nazi ( ce qui revient au même ).

    Si on est pas obsédé par sa chatte, par le caca qu’on a dans le ventre ou par la grosse bite de son poto au point d’en faire des oeuvres d’arts ou de les défendre... On est un mauvais français...


  • #1004149

    "J’allais failli"

    Je me suis arrêté là...

     

    • #1004864
      le 20/10/2014 par Szczebrzerzyszczykowski
      L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

      Pour se faire l’avocat du diable : pour moi, ça sent la faute de frappe de quelqu’un qui est trop pressé sur son clavier, ou distrait par quelque chose. Je ne veux pas croire que ce monsieur ne maîtrise pas les conjugaisons…


  • #1004170

    Tu mets ça dans ton jardin, tu te retrouves avec un procès des voisins au cul pour nuisance visuelle.
    Tu mets ça place Vendôme avec toutes les caméras de la tv et on te dis que c’est de l’art.

    Rien que pour ça tu sais qu’ils n’ont aucun respect pour nous.

     

  • #1004188

    Article pertinent. J’ai fort apprécié la réaction de monsieur Jean-Louis Harouel (le réac’(cf)), excellent.


  • #1004201

    Peut être une "quenelle" gouvernementale ? Du genre, on va vous la mettre bien profond à vous citoyens français édentés que nous méprisons profondément...


  • #1004232
    le 19/10/2014 par roland re 501 . dub fatal !
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    méme avec des centaines de milliers d’euros , ils n’ont pas accés au gout du beau ..
    c’est dire le niveau de ces friqués à la culture du niveau d’une devanture de "farces et attrapes" ...

    200 000 euros et aprés concertations dans les milieux "autorisés" = un gode.

    allez y suivez l’exemple ! tapez vous une scolaritée des années d’études supérieurs et à l’arrivée vous serez peut étre au niveau de cette caste de "picharons" en costards cravates.

    ps:allez voir la production du zartiste en question ..c’est clair ,c’était son chezdeuvreuh...


  • #1004239

    Comme il fallait s’y attendre, les américains (qui sont d’ailleurs toujours derrière ces merdes) d’indignent. "Paris est une ville un peu moins magique !" est-il écrit dans le journal de la pègre américaine (le Washington Post). Les américains évidemment ont bien sûr des leçons à donner aux européens et aux Français en matière d’art, n’est-ce pas ? Pour la culture la moins artistique de tous les temps ; donner des leçons aux français ! "Paris a perdu en charme". Paris n’est plus Paris sans son "plug anal" ! Hallucinant.

    Mais comme toujours avec les yankees, il y a une perversion d’ordre juridique : ils prétendent que c’est "une atteinte à la liberté artistique" . C’est typiquement américain, cela ! "Le droit à la liberté artistique" comme un des droits reconnus .. gnan gnan gnan.. par la déclaration des immortels droits .. gnan gnan gnan ..

    Mais si juridiquement, évidemment, les artistes ont le droit de créer comme ils l’entendent, corollairement, toute personne qui se trouve devant une "création" constitutive non seulement d’une simple merde mais d’un foutage de gueule ou d’une provocation, a aussi le droit le plus absolu de la foutre en l’air. Il a aussi tous les droits y compris celui de foutre des coups de pieds au cul de l’artiste (ou pseudo-artiste.. ).

     

    • #1004605

      Je peux te dire que les sites ouebs US conservateurs felicitent bien au contraire les Francais.


    • #1004647

      Réponse à Pifou : Merci de cette précision. J’ignorais que la faille qui s’agrandit entre la société pseudo-distinguée de New-York et de la Cote-Est et la population qui garde un certain bon sens allait jusqu’à prendre une position de ce genre. Mais hélas peut-être cela ne fera pas revenir les touristes américains à Paris, hélas car eux l’appréciaient comme elle était et ne s’occupaient pas de reconstruire des quartiers de Paris et une tour Eiffel ridicule à Las Vegas...


    • #1005858

      A Listener :

      Fort bien vu !

      Selon le Droit libéral, l’artiste, dans sa production, jouit d’immunité juridique.

      Or n’importe qui peut se déclarer artiste, selon les "canons" de l’Art Contemporain.

      Monsieur Durand se déclare artiste, le voilà donc artiste, ou, comme on aime à dire de nos jours contemporains, plasticien.

      Durand est maintenant habilité à exécuter des "performances" ou produire des travaux, des "oeuvres d’art".

      Voici qu’un beau matin un "concept" lui suggère une "intervention" à la place Vendôme.

      Notice explicative : l’Artiste Contemporain fait deux choses : il EXPLORE et il INTERVIENT et, ce, en vertu de concepts.

      Le concept de notre plasticien en herbe est fort simple : il se propose de couper les filins qui maintiennent l’"Arbre" enculeur du plasticien McCarthy.

      C’est donc une "performance" effectuée dans les règles mêmes de l’Art du Con-temporain.


  • #1004247

    L’aberration et exprès, ne parviennent pas à comprendre, même quand l’auteur affirme lui même que c’est un plug anal...
    Soit ils sont insuffissant mentalement soit ils sont obligés de suivre quelque chose qui de fait les dépassent, l’immonde a un avis ?


  • #1004268
    le 19/10/2014 par Acte patriote
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    De toutes façons, c’est amerloque et on n’en veut pas de par chez nous !
    Merde au New-York Times qui chiale avec nos traîtres dégénérés !
    Fourrez les vous tous seuls votre tafta et vos macdos !
    Gardez vos saletés et rendez-nous notre statue de la Liberté !
    Elle n’a rien à faire chez vous !

     

    • #1004357

      C’est juste !

      Non contents d’occuper la planète militairement à d’aide de centaines de bases militaires disséminées, de faire la guerre tous azimuts, de massacrer des millions de personnes (au moins 6 millions depuis 1947), d’occuper autant de marchés que possible avec leur malbouffe, leurs films et leurs séries télévisées colportant leur idéologie infecte, leur stupidité exponentielle, leur bassesse et leur malignité, ainsi que leurs gadgets électroniques qui ne font qu’aliéner le monde entier et polluer la terre entière, les Etats-Unis se sont aussi fait un devoir d’insulter, d’avilir et de traîner dans la boue toute beauté traditionnelle, tout savoir-faire ennoblissant, tout artisanat (tels la peinture, le dessin, la sculpture et l’architecture traditionnelles) en occupant les hauts lieux des grandes cultures mondiales (dans le cas de la France, Versailles, la place Vendôme, le Louvre, etc.) qu’ils maintiennent en état de vassaux, des ignobles et ordurières productions de leurs "artistes" auto-proclamés.

      Le cas qui nous occupe révèle bien qu’il s’agit d’une entreprise délibérée d’assassinat de la culture, car McCarty, le vendeur de godemichés géants et le militant enculeur de toute tradition, a tenté de tromper les gens en faisant passer son ordure pour un sapin de Noël, alors qu’un rapide coup d’oeil aux immondices qu’il défèque sur le monde ne laisse aucun doute sur ses intentions et sur ce qu’est la saloperie verte dont il a occupé la Place Vendôme et que de courageux patriotes ont heureusement jetée à bas.

      Disons-le bien fort : nous n’avons pas affaire là à un simple art dégénéré, mais à toute une "culture" dégénérée, un régime de dégénérescence qui risque de détruire toutes les cultures traditionnelles, voire la quasi totalité de la vie sur terre.

      U.S. go home and stay home !


    • #1004501

      Pour Fulcanelli : je eux tout à fait souscrire à ce que vous écrivez. "Untarte Kuntz", voilà l’ennemi ! Il vient de l’Ouest.

      Inspiré par Wikipedia (très intéressante page) : "Art dégénéré" (en allemand : "Entartete Kunst") était la plateforme officielle adoptée par l’état national-socialiste pour arrêter l’expansion de l’art moderne en faveur d’un art officiel appelé l’« art héroïque ». La théorie était la suivante : l’art héroïque a symbolisé l’art racial pur, la libération de la déformation et de la corruption, alors que les modèles modernes déviaient de la norme prescrite de la beauté classique. Les artistes de races pures ont produit l’art racial pur, et les artistes modernes d’une contrainte raciale inférieure ont produit les travaux qui étaient dégénérés. Ironiquement, la théorie a commencé avec Max Nordau, un intellectuel juif. Dans l’adaptation nationale-socialiste, elle a été employée pour défendre les vues d’une théorie culturelle de déclin et de racisme. D’abord appliqué aux arts plastiques, le terme "art dégénéré" est ensuite étendu à la musique (Schönberg, Bartok, par exemple, mais aussi la musique swing), à la littérature ou encore au cinéma (Max Ophüls, Fritz Lang, Billy Wilder). Cette expression a été reprise en 2007 par le cardinal Joachim Meisner à propos de l’art se coupant de la religion. Cette affirmation a fait objet d’une polémique en Allemagne.

      Nous sommes en matière de (ce me semble quoique je peux me tromper) "sculpture". Arno Brecker n’a pas été malheureusement très convainquant. Une exposition de cet artiste en 1943 au Palais de Chaillot montraient de gigantesques statues en pierre d’athlètes musculeux et nus qui ont fait plutôt sourire les parisiens. Cocteau en est sorti en déclarant : "si jamais les statues s’étaient mises à bander, on ne pouvaient plus passer".

      Mais cette notion d’"entartete kuntz" doit donc être "revisitée", comme disent les snobs.Le problème, c’est qu’attaquer une oeuvre d’art fait monter sa cote. Les américains, toujours pragmatiques, l’ont bien vu. Donc il faudrait plutôt "rapter" les œuvres d’art dégénéré, les séquestrer en lieu sûr, au lieu de les détruire. Ensuite, demander une rançon ! Ça c’est une idée qu’elle est bonne ! On verra qu’un "plug anal" en plastoche vaut plus que les 80 fillettes enlevées par Boko Aram ! (sur le marché, pour l’instant, elles valent 20 $). Et je suis certain que là, des milliardaires américains se bougeront et paieront !

      .


    • #1004704

      Une petition symbolique du style "Rendez-nous la statue de la liberte" serait une excellente idee.En profiter pour leur caler une quenelle subversive.Histoire de voir si nos bras peuvent aussi faire office de plugs anals.A ce propos, je suis consterne d’avoir ete oblige de decouvrir cet objet a l’insu de mon plein gre.Après y en a qui osent te dire qu’il y a beaucoup de "reacs" qui connaissent le plug ?!Avec tout ce tapage mediatique on est bien oblige de connaitre et de se familiariser avec leur vocabulaire de decadents.


    • #1004765

      Pour "goy pride" : vous soulignez trait assez particulier de cet art dégénéré : le public est comme "captif". Il est évident que pas grand monde n’irait à des expositions d’art de ce genre et c’est pourquoi ils s’en prennent aux places et endroits publics (avec la complicité des autorités), où le public est obligé de contempler. Je l’ai remarque pour un artiste japonais (je ne me souviens plus de son nom) qui a exposé ses "œuvres" dans les jardins de Versailles. Les placides visiteurs de Versailles étaient obligés de regarder mais n’avaient pas payé pour cela et n’auraient surtout pas payé pour cela. C’est très important de comprendre cela : nous sommes transformés en oies gavées de force à l’art contemporain.


    • #1004769

      A Listener :

      Je vous remercie de votre contribution.

      Je voudrais préciser au cas où la formulation de mon texte concernant la notion d’art dégénéré (en allemand, entartete Kunst, une expression mise en circulation par l’exposition du même nom organisée par le pouvoir National-Socialiste à Munich en 1937 et qui ouvrit ses portes le 19 juillet de cette année) prêterait à confusion.

      J’ai donc parlé de dégénérescence culturelle et, ce, pour éviter et mettre à l’écart toute interprétation raciale ou génétique du phénomène. On pourrait aussi parler d’effondrement culturel : les Etats-Unis se trouvent maintenant dans un état de tel effondrement. Pour le concept d’effondrement culturel, voir, par exemple, l’ouvrage de Dmitry Orlov sur la théorie des phases d’effondrement d’une société The Five Stages of Collapse (publié en 2013).


    • #1005136

      Réponse à Fulcanelli : j’ai bien compris les nuances mises dans votre contribution. La mienne était, je pense, également nuancée. Mais je souligne que le rapport que vous faites à "l’Entarte-Kuntz" est tout à fait pertinent et fécond. Mon intention n’est nullement de faire l’apologie d’Arno Brecker, évidemment, et vous l’aurez compris. Elle part de l’observation que nous sommes devant un art devenu bel et bien "officiel", officiellement soutenu et financé par des pouvoirs publics (en l’occurrence la FIAC) , ce que n’était absolument pas le cas des artistes et des œuvres stigmatisés -à tort à mes yeux - par le régime national-socialiste. Un artiste est un artiste. Les voies de l’art sont impénétrables. D’ailleurs il paraît que la fameuse et absolument historique exposition d’art dégénéré de Berlin en 1937 d’une part, n’a pas donné lieu à une destruction systématique des œuvres comme on veut le faire croire mais en fait aurait abouti à des stockages et à des ventes à l’étranger pour faire rentrer des fonds. D’autre part, les moindres clichés photographiques de cette exposition sont des documents précieux et rares sur l’art moderne que l’on s’arrache. Nous français d’ailleurs, nous avons eu le "Salon des Refusés" sous le second Empire, où tout le monde se pressait après avoir vu les œuvres des Puvis de Chavannes, Bouguereau, Carolus-Duran, Meissonnier, pour s’indigner et se tordre de rire devant les œuvres de Manet, Courbet, Pissaro, Jongkind, etc. etc. On riait .. mais on y allait.

      Mais l’art est aristocratique et les Etats-unis sont étrangers à toute noblesse et à toute aristocratie. Ce qu’il faut remarquer, c’est ce double caractère de l’art contemporain à la fois art "officiel" et "dégénéré". C’est un "Offiziell Entartete Kuntz". Il sera difficile de s’en débarrasser si facilement car il faudrait lui opposer un art non officiel et non dégénéré. A part des ateliers de poterie en Ardèche, je ne vois pas que faire. Je ne suis donc pas favorable à la destruction de ces œuvres mais à leur utilisation détournée vers un but en apparence crapuleux mais en fait humanitaire : les voler, les séquestrer, les prendre en otage et en demander des fortes rançons (on appréciera alors leur valeur marchande réelle évidemment très surfaite, mais s’il y a un marché ..) et ensuite utiliser l’argent pour une cause humanitaire, comme par exemple, libérer des otages américains en Irak, que leur gouvernement abandonne à leur triste sort.


    • #1005882

      A Listener :

      En vrac :

      C’est bien que vous nous rappeliez Max Nordau (1849-1923), médecin et critique sociologique : il est, avec Theodor Herzl, l’un des fondateurs de l’Organisation sioniste mondiale. Une de ses oeuvres principales s’intitule justement Entartung (Dégénérescence) et fut publiée en 1892.

      Vous avez tout à fait raison de souligner le caractère officiel, institutionnalisé, de cette affliction sociétale, de ce symptôme d’effondrement culturel qu’est l’Art du Contemporain (l’expression est de Jean-Philippe Domecq). Ce qui le distingue tout de suite de l’entartete Kunst de l’exposition de 1937 à Munich.

      Non seulement l’artisanat, que ce soit celui des potiers d’Ardèche ou celui des fabricants de sabres japonais, peut bien sûr être opposé à l’Art Contemporain, qui, avec d’ailleurs beaucoup d’art moderniste, se définit précisément négativement, c’est-à-dire par son rejet de la tradition des savoir-faire artistiques et artisanaux, des pratiques d’art telles que la peinture et le dessin du monde qui se donne aux sens ou à l’imagination ; mais encore on peut lui opposer le travail de peintres actuels tels que Antonio Lopez Garcia, Odd Nerdrum, Jacob Collins ou Juliette Aristides, pour ne citer que quelques exemples.


    • #1005991

      Réponse à Fulcanelli : En effet, il y a peut-être des artistes totalement inconnus et mis de côté qui sont en train de créer un art nouveau et hors de la ligne actuelle de l’art contemporain. Ils ne sont pas "visibles" c’est tout. Mais il serait drôle de demander à la mairie de Paris de laisser installer place Vendôme à la place de "l’arbre de Noël" une statue signée Arno Brecker, même en plastique, comme exemple de "l’art héroïque" du futur. Cela aurait peut être un succès fou. Et je suis sûr qu’il y aurait des dames patronnesses pour stigmatiser l’érotisme provocant de l’oeuvre !


  • #1004302

    Il y en a un autre qui est dégonflé mais il est pas place Vendôme.


  • #1004312

    Il semblerait que les Parisiens viennent de prendre conscience qu’ils vont l’avoir dans le c.. avec la nouvelle (quoique pas si nouvelle) équipe municipale


  • #1004330

    C’est une bonne chose que cette saloperie aie été "vandalisée" - mais peut-on vandaliser une ordure ? C’est peut-être le signe que de jeunes Français refuseront désormais que telle ville, telle place soit ridiculisée, et nous avec, par les sous-artistes sionistes . Tenir le pas gagné : il faut empècher ces messieurs-dames de déféquer leurs excréments "artistiques" dans les lieux publics, on va leur apprendre à "ramasser".... Peut-être faudrait-il créer une "BRIGADE VOLANTE" , dans chaque ville, composée de gars qui courent très vite et qui "interviendront" à la vitesse de la foudre . Hidalgo a reculé, et elle est tombée sur le derrière et sur un... plug . A empalé, empalée et demi...

     

    • #1004712

      Pas besoin de courir vite.Quand on est determine et qu’on sait que notre action est juste moralement,cela suffit.L’autorite morale est plus forte que l’autorite de systeme.Bon après ya les poursuites mais ca en comparaison des milliers de fusilles dans l’histoire "pour ne pas avoir ete d’accord avec la politique de leur pays",faut vraiment avoir perdu ses c’.....s’ pour avoir peur de poursuites "judiciaires".


  • #1004344
    le 19/10/2014 par bienveillant
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Bravo pour les gars qui ont dégonflé ce gode , j’espère qu’ils avaient un go-pro et que l’on va bientôt voir leur intervention in vivo sur le Net . Puissent-ils créer une "brigade volante" qui interviendra quand il y aura récidive des emmanchés sionistes . Car ils voulaient nous f... le gode dans le cul et ce sont eux qui se sont retrouvés empalés !

     

  • #1004360

    En n’appréciant pas à sa juste valeur la performance artistique que représente le happening du dégonflage de l’ enc... du peuple, Julliard, Hidalgo et Pellerin montrent leur étroitesse ... d’esprit et leurs préjugés petit bourgeois. C’est pas joli joli.

     

    • #1004450

      C’était pourtant une fin logique pour cet oeuvre artistique...le dégonflage d’une baudruche digne d’un happening à la Duchamp,comme le fût sa voisine la colonne Vendôme en 1871 par le grand Courbet en personne... !!!

      Et personne pour y voir un parallèle pourtant flagrant ?..

      "Le peuple reprend ses droits" comme le soulignait un communard..:et on connait tous la réaction de la bourgeoisie aujourd’hui comme hier...l’indignation,les menaces et la répression !

      Rien de nouveau,donc,sous le soleil !


    • #1004695

      Le dégonflage de ce truc et son remplacement par un ananas ou une quenelle géante gonflable aurait permis de mesurer la « tolérance » exigée par nos maîtres « modérés ».


  • #1004390

    Ce qui est effrayant, ce sont les réactions de nos politiques. Car j’ai quand même l’impression que l’artiste s’inspire souvent de scènes pédophiles pour retranscrire son "art" (Voir images)

    En ce qui concerne ce "plug" de 24 mètres, la Mairie ainsi que la Préfecture de Paris, ont donc donné leur accord pour l’emplacement, Place Vendôme, face au Ministère de la Justice.
    Je me demande simplement s’il eut été possible pour un artiste français d’exposer, par exemple, un vibromasseur géant devant la Maison Blanche ?


  • #1004397
    le 19/10/2014 par redsniper06
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Je ne comprend plus..... peut être ne suis-je pas assez fute-fute mais la quenelle est interdite et sévèrement réprimée en France mais le gode géant vert est de bonne augure voire tendance pour être exposée a Paris pour les bobos dégénérés façon Delanoé , Hidalgo, voire Fourest !!!...
    Faudra qu’on m’explique !!!.........moi qui croyais que ma b... ne servait qu’à pisser !!! ...


  • #1004403

    Une question me taraudait depuis longtemps !
    Est- ce du lard ou du cochon ,
    Visiblement l’équipe en place à la mairie de Paris à la réponse !
    L’art est cochon :)

     

    • #1004659

      C’est "SAPINE DE NOEL".... ça n’a pas plu à un laicard de la république maçonnique et christianophobe ! Enfin, moi, c’est comme ça que je vois les choses ...


  • #1004428
    le 19/10/2014 par Substance2004
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    On comprend de suite pourquoi ce McCarty enchante l’oligarchie...
    Cette élite défendant l’artiste suite à son agression, cherche désespérément depuis 40 ans à sortir du beau et de la tradition qu’elle aime plus comme un Harpagon aime sa cassette et dans lequel elle y a trouvé une vraie tour d’ivoire.

    McCarty leur offre donc ce qu’ils souhaitent :

    Le plaisir d’approcher sans se prendre un parpaing dans la figure des images de gens et d’univers des classes populaires à moyennes...
    Non pas dans ce qu’ils font de plus beau, mais à l’œuvre dans la crasse et la débauche...
    Une vision disons très limitée d’une majorité de la population et de bien peu d’intérêt pour son salut.
    À la rigueur, voir la classe moyenne dans une position humiliante ou ridicule serait pour nos élus un spectacle de tout premier ordre !
    Si le pornographe actuel peut chercher dans l’orgie une certaine esthétique visuelle, en prenant l’excuse de la présence du nu dans l’art occidental voir mondial, McCarty ne cherche que l’immonde comme ces trois femmes écartant froidement les jambes comme chez le gynécologue pour faire de leur sexe le seul et unique sujet.

    Même Blanche-Neige n’est pas épargnée. Devenue un personnage réel, elle n’est plus ce qu’elle était censée représenter dans le conte. Elle n’est plus celle qui éduque et nourrit les 7 nains et nettoie leur maison (en somme tout ce que veut Najat). La sorcière et sa pomme ont bizarrement disparues du conte (tiens tiens... ou sa pomme aurait-elle d’autres effets), mais aucun prince charmant ne souhaitera plus l’embrasser.

    A moins qu’il soit plus au combat (et à côté d’Alain Soral) pour renverser ces démons...

     

    • #1004730

      Dans l’Eschatologie musulmane, il est enseigné que :
      "Parmi les Signes annonciateurs de l’Heure : les pervers seront honorés, les pieux méprisés, les actes et pratiques se feront rares tandis que l’on parlera beaucoup..."


  • #1004497

    non mais j’ai envie de pleurer quand j’ai vue une des œuvres de cet américains achetée 4500000 dollars, ( je fais la même avec les crottes de mon chat et de vieux jouet récupérer en brocante) alors c’est vrai je suis pas un expert, mais la seul définition qui me vient à l’esprit après avoir vue ses œuvres c’est "folie débauché perverse". Et un sexe toy géant en pleine rue c’est de l’art ?


  • #1004545

    Tout cela serait dans la ligne assez connue de la défense de "l’entarte kuntz", "l’art dégénéré" selon un terme national-socialiste. Mais à l’époque, cet "art dégénéré" n’était pas l’art officiel et ce deux formes d’art étaient censées diverger, voire s’opposer ! Les nationaux socialistes voulaient créer un "art héroïque" (pas con d’ailleurs comme idée). Ce qui est fou aujourd’hui, c’est l’apparition d’un art qui est "et" dégénéré (et qui s’assume tel d’ailleurs) "et" officiel ! Un "offiziell-entarte-kuntz" en quelque sorte. C’est là que cela dérape et c’est là le débat est grotesque. En Amérique, il n’y a pas d’art officiel car il n’y a rien. Tout est soumis à la loi de la pègre. Mais en France, il y a nos éternels petits marquis qui cherchent toujours à faire des courbettes aux puissants et soulever des petits débats scolastiques.

     

    • #1004717

      L’expression n’est pas sotte et je suis assez fier de l’avoir déposée à l’INPI : "Offiziell Entartete Kuntz" soit "Art Officiel Dégénéré". "O.E.K" en allemand ou "A.O.D" en français (pour suivre la mode des sigles militaires et administratifs). Ach ! Il y avait le "S.T.O", l’ "O.K.W", le "N.S.D.A.P", il y a maintenant "l’O.E.K", l"Offiziell Entartete Kuntz" !

      Ne pas oublier que nous sommes tout de même dans un pays où le ministre de l’intérieur dit ce qu’il faut penser de l’histoire ! Donc il peut dire ce qu’il faut penser de l’Art. Normal.


  • #1004551

    Celui qui a tout fait pour que ce truc s’effondre devait savoir ce qu’il faisait. Sans doute un certain sens du bien et du beau...
    Allez sans rancune, et bravo pour tout.


  • #1004693

    Le dégonfloirage de cette horreur doit etre le signal du début de la reconquète esthétique de notre pays : nous ne devons plus laisser les sionistes nous imposer leurs excréments "artistiques", il va falloir désormais qu’ils "ramassent" leurs étrons . Des jeunes patriotes - courant très vite - devraient s’organiser en "escadrons d’intervention" pour foutre en l’air de pareilles "œuvres" qui sont autant d’insultes à notre peuple .

     

    • #1004791

      Bien dit !

      L’exposition scatologique à venir de notre enculeur militant McCarthy à la Monnaie de Paris devrait en fournir l’occasion.

      Qu’on ne vienne pas nous parler de l’immunité légale de l’art : l’Art du Contemporain (ici, je reprends l’expression de Jean-Philippe Domecq), qui n’est ni art, ni contemporain (puisqu’il sévit depuis au moins la pissotière de Marcel Duchamp de 1917, qu’il a, comme McCarthy d’ailleurs, affublé d’un titre censé divertir l’attention des quidams, à savoir "Fontaine") aurait le droit de nous humilier et de défigurer nos institutions, d’insulter notre dignité, de nous cracher à la gueule (pour tout cela, voir l’affaire récente du "Piss Christ" en Corse et rapportée en détail sur ER) , d’abattre nos traditions, nos arts, notre artisanat, la beauté de nos pays, de nos villes et de nos sites culturels, de promouvoir la scatologie, l’immonde et l’immondice, la pornographie (voir les photos de Jeff Koons en compagnie de la Cicciolina, par exemple), la pédophilie, la violence, et j’en passe, et ce faisant bénéficierait d’immunité légale, alors que nous devrions nous baisser et nous faire enculer par le dit Art Contemporain.

      Il y a des limites et il est temps de le faire savoir haut et fort et d’affirmer notre dignité. En effet, nous en sommes arrivés à un état des choses in extremis, car, pour citer Jean-Claude Michéa, "il existe des conditions sociales ou historiques dans lesquelles ce qu’il y a d’humain en l’homme peut être effectivement brisé" (Les Mystères de la gauche, p. 107).


  • Ce même Paul McCarthy expose sa Chocolate Factory dès le 24 (inauguration) - 25 octobre à la Monnaie de Paris, Quai Branly, jusqu’au 4 janvier 2015. Il s’agira cette fois d’une expo sur les excréments.
    L’expo est payante mais le samedi 25 et dimanche 26 octobre 2014, l’exposition sera ouverte de 11h à 23h en accès libre, pour ceux qui seraient intéressés.

    http://art.monnaiedeparis.fr/fr/exp...

     

    • #1004807

      Les Corses ont bien réussi à interdire le "piss christ", nous les Parisiens devont empècher cette exposition qui déshonore notre ville, il faut dissuader cet américano-sioniste de chier n’importe où en France - comme un chien mal dressé .


  • #1004751

    Il en est de la culture comme de bien d’autres choses dont la vertu s’envole aussitôt leur nom prononcé. Au premier stade, il y a l’art gaillard, gratuit et plein de sève. Au second il y a l’invention du mot culture, qui met à l’art bon plomb dans l’aile. Au troisième il y a la culture de choc, la caporalisation de la culture, et plus d’art du tout.

    Dubuffet (Culture et subvertion).


  • #1004808
    le 20/10/2014 par Indépendances nationales
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Ca, c’est sûr, ils ne ratent aucune provocation ! Mais ils auraient tort de s’en priver, puisque les autres tombent systématiquement dedans. Et hop on est reparti pour un tour de buzz sociétal, qui fait oublier les problèmes économiques...

    Si personne n’avait rien dit, combien de personnes auraient aperçu cette baudruche à cet endroit là ? La provocation aurait fait "pshitt" toute seule. Mais pour les deux camps, l’occasion était trop belle de faire de l’agitation électorale, en chauffant ses partisans sur des thèmes bien clivants : d’un côté "les fachos qui menacent la liberté de création", de l’autre "les gauchos qui menacent nos enfants" (très nombreux place Vendôme comme on sait).

    Indéniablement, pour ne pas faire de vagues, les oeuvres d’art contemporain, par nature provocantes, sont mieux dans les musées, où seules les personnes désirant les voir vont les voir. Mais entend-on ceux qui conspuent la "pornographie dans la rue" protester contre l’omniprésente et constante agression visuelle par la publicité dans les lieux publics ? Non bien sûr, car la critique du libéralisme sociétal s’arrête en extase devant le libéralisme économique. Querelle pathétique.


  • #1004810
    le 20/10/2014 par milaitmichoco
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Tout ce qui peut envoyer un message destructeur direct ou subliminal aux chrétiens est encouragé, voilà ce que je constate.


  • #1004813

    Ce plug anal géant ridiculise la colonne Vendôme mais surtout Napoléon dont la statue se trouve à son sommet, Napoléon qui n’aimait guère les coréligionnaires du sioniste qui se fait appeler "Mc Carthy" . Aurait-il osé dresser le plug à coté de la statue de Dreyfus ?... J’en doute .


  • #1004823

    On dirait que certains élus soutiendraient volontairement l’art dégénéré ! et après ils parlent de libre expression. ils sont malins,
    " Quand même !..." Comme dirait l’autre. Puis ils parlent de fascisme après avoir interdit un artiste comique de s’exprimer. La théorie du Gender montre ses dents. Des obus par abus de pouvoir dans ton cul, les plugs anals bientôt exonérés d’impôts !
    ben c est de l art-tille-rie lourde !


  • #1004849

    C a c est sur que le 21 eme siècle.....ne livrera que de la merde aux successeurs des lumières FRANCAISE DU 17 18 19 EME SIECLE

    CA C EST LE SIGNE ABSOLUE NON DE PROGRESSISME ? MAIS DE dégénérescence maladive et compulsive...

    ...et dire que nous avons de gentils garcons ,qui avec leurs simples rhétoriques de bon sens , se voient sanctionné par cette société dont l oligarchie dominante est totalement camée et pervertie

    peut être devraient ils envisager de virer la tour Eiffel pour le SAPIN GEANT , signe de ralliement de la nouvelle engeance.

    what else ?


  • #1004949
    le 20/10/2014 par vincentgétorix
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    En tant que cerveau malade proche imbibé d’une pensée nauséabonde, il m’arrive de supplier Dieu de ne jamais me guérir.
    C’est vraiment une oeuvre qui fait Pschitt, c’est une chance. Mais l’Art Comptant Pour Rien, ça fait plus d’un siècle ( urinoir de Duchamp-1914) qu’il n’en finit pas de faire Pschittt, qu’il nous pète à la gueule sa vanité pure qui ne saurait varier que dans l’excrément ( voir la table des matières). Evidemment si on pense comme ça, on finit toujours par aller se promener dehors en uniforme de la SS. Non mais t’as vu le prix d’un uniforme de la SS ?


  • #1005390

    Bravo au héro qui a dégonflé cette ignominie choquante et perverse pondue d’un esprit malade.


  • #1005822
    le 21/10/2014 par rectificateur
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    L’art contemporien ne fait plus recette, sauf pour les trafiquants d’artmes...

    http://www.cercledesvolontaires.fr/...


  • #1005974

    Dans tous les commentaires à propos de cet événement, il existe une lacune énorme : il existe une voie de droit pour arrêter cette provocation et pour éviter d’avoir recours à une vie de fait.

    Si cette "chose" est là, c’est que la mairie de Paris, le maire de Paris, a donné une autorisation à son installation ou a signé une convention d’occupation de la voirie. Il s’agit donc d’une décision administrative et elle peut faire l’objet d’une annulation par le juge administratif de Paris (la mairie ayant d’ailleurs peut être été trompé par l’artiste dont l’oeuvre est équivoque). Une telle décision peut faire même l’objet d’une instance en référé d’urgence et d’heure à heure. Sur quel fondement ? Très simple : un principe général du droit figurant en tête du code civil et opposable à l’administration : article 6 du code civil : "on ne peut déroger, par des conventions particulières ; aux lois qui intéressent l’ordre public et les bonnes mœurs". et comme il s’agit bien d’une convention entre la ville et l’artiste, l’article 1133 du même code : "la cause (du contrat) est illicite, quand elle est prohibée par la loi, quand elle est contraire aux bonnes mœurs ou à l’ordre public". Tout parisien payant ses impôts peut parfaitement et encore faire annuler cette convention corrompue par la fraude et l’atteinte aux bonnes mœurs au lieu de prendre des risques en pratiquant la voie de fait.

    Soit dit en passant que cette notion de "bonnes mœurs" devait aussi être à la base de la contestation contre le "mariage pour tous". Elle n’a jamais été évoquée alors que c’était le seul fondement juridique acceptable et à mon avis imparable (on voit mal un tribunal admettre la glorification publique de la sodomie). On a préféré faire du droit américain. Tant pis.

     

    • #1011455

      @listener à 11h44
      Merci pour cette analyse. Elle semble très forte et bien étayée. Il est bien regrettable que vous ne l’ayez pas faite valoir auprès de qui il fallait quand elle pouvait servir. Mais peut-être aviez-vous essayé ?


  • #1006114

    Merde, il y avait un gardien :
    1 la confiance règne dans le "beau"
    2 ça augmente la facture, il est au moins payé au SMIC ?
    3 payé à surveiller des œuvres contemporaines pendant que des roms font les poches des visiteurs, un boulot d’avenir


  • #1009649

    Pourquoi en faire tout un pataquès ? il suffit de colmater et de regonfler le ballon, non ? au pire qu’ils en achètent un nouveau ca doit pas couter bien chère une montgolfière en forme de sapin ...


  • #1009961

    Le message cynique est clair : on vous enfile tant qu’on peut. Si vous prenez ce truc pour un sapin c’est que vous aimez ça, vous faire enfiler. Et ils en redemandent les bobos, eux qui ne supportent pas la moindre crotte de chien sur le trottoir. Pourtant c’est du même niveau, mais en beaucoup plus cher et prétentieux. Là est toute la différence. Il n’y a que les pauvres incultes pour ne pas apprécier cette percée fabuleuse dans le ciel parisien artistique réalisée par un homme obsédé par son impuissance avec la complicité de tous les imposteurs en art, en affaires et en politique. Ils jouissent de se faire mettre par un type qui leur donne une nouvelle occasion de faire prendre une vessie pour une lanterne et d’être eux-mêmes dupes de la supercherie. L’imposteur qui se moque des gogos encore plus impuissants que lui. Et Hollande ne rate bien évidemment pas une si belle occasion de se faire foutre de lui en affichant son conformisme de gauche et en prenant de la merde pour de l’art et un escroc pour un artiste.


  • #1010557

    ..à l’entrée de paris il faudrait un grand panneau " cette ville n’est pas une porcherie !"......... !


  • #1011479
    le 25/10/2014 par VaeVictis80
    L’affaire du Godemiché de la place Vendôme

    Cette chère Fleur Pellerin qui nous dit que l’aimable nettoyeur public ayant dégonflé l’éructant immondice a commis une infraction pénale devrait savoir que le fait d’exposer des mineurs à de la pornographie EST une infraction pénale.
    Le fait de détruire ce "truc" fait donc en réalité cesser une infraction.


Afficher les commentaires suivants