Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’amour très sélectif du pouvoir pour les graffitis

Cambrai : les deux graffeurs de Dieudonné condamnés à une amende

Le 14 janvier, une semaine après l’attentat de Charlie Hebdo, deux jeunes graffeurs ont tagué le portrait de Dieudonné, l’humoriste controversé jugé le 4 février dernier pour apologie du terrorisme. Un portrait ambigu sur le mur latéral d’un poste de transformation haute tension, situé près du tribunal de Cambrai.

Interpellé lors des faits, les deux Cambrésiens, âgés de 24 et 31 ans, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Cambrai ce vendredi pour dégradation.

« Je pense que l’on n’a rien dégradé. On est des artistes peintres, c’est notre métier, notre passion. On embellit les murs abandonnés. À plusieurs reprises on a été pris par des personnes de la mairie qui ne nous disaient rien. Au contraire, ils nous laissaient continuer. C’est qu’ils trouvaient cela beau. On s’approprie les murs tout gris, tout moches », explique l’un des prévenus. D’ailleurs, la mairie n’a pas souhaité porter plainte dans cette affaire. « On a fait à plusieurs reprises des demandes de murs d’expression à la mairie, mais on n’a toujours pas eu de réponse », précise le duo.

 

Embellir les centres sociaux ?

« Vous avez dégradé un mur qui appartient à autrui sans autorisation. Le dessin importe peu, il s’agit d’une dégradation. Vous imposez à tous vos dessins. Il y a des personnes qui n’ont pas forcément envie de voir ce genre de dessin », lance le substitut du procureur de la République, qui a requis une peine de 400 euros d’amende. « Au lieu de nous condamner à une amende, pourquoi ne pas nous mettre au service de la mairie pour embellir les centres sociaux par exemple », propose l’un des tagueurs.

Après délibération, le tribunal a prononcé une peine de 400 euros d’amende assortis du sursis à l’encontre des deux jeunes hommes. Il a en outre ordonné la confiscation des scellés, en l’occurrence les bombes de peintures.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour une fois que le tag a une évidente valeur esthétique...

     

  • #1125401
    le 21/02/2015 par Colère Bleu Blanc Noire
    L’amour très sélectif du pouvoir pour les graffitis

    #Je suis
    Dieudo#


  • #1125408

    " Le dessin importe peu, il s’agit d’une dégradation. Vous imposez à tous vos dessins...", un peu comme la marche "je suis charlie" et toutes les dégueuleries qui l’ont accompagnée, imposée a tous, sans discution et menaces pour ceux qui n’en étaient pas.

     

  • "On est des artistes peintres, c’est notre métier, notre passion. On embellit les murs abandonnés"...

    Artistes, la valeur esthétique du travail semble évidente. C’est un autre handicap, qu’un ministère de la culture ne peut pas laisser passer. Pour être ’artiste’ dans cette pseudodémocratie, il faut commencer par être homologué par les autorités officielles qui donnent les instructions nécessaires et subventionnent qui de droit. Encore des clandestins de l’art, des gens qui s’imaginent qu’ils peuvent faire comme un américain qui gonfle un plug anal en plein Paris. Ils croient qu’ils peuvent imposer leurs œuvres à tous le monde en pleine rue !!! Heureusement qu’il y a des procureurs de la république pour montrer les limites. Quand même ! Embellir !? Embellir, et puis quoi encore !?

     

  • #1125436
    le 21/02/2015 par Soldat du Christ...
    L’amour très sélectif du pouvoir pour les graffitis

    Le graffiti en 2015 a une réelle expression politique et cela va quand on peint des rappeurs ou des jeunes avec des casquettes, le multiculturalisme , le ghetto par contre allez peindre l’effigie d’un héros nationaliste, un drapeau français ou autre et là il vaut mieux ne pas se faire attraper....



    http://www.egaliteetreconciliation....




  • « Au lieu de nous condamner à une amende, pourquoi ne pas nous mettre au service de la mairie pour embellir les centres sociaux par exemple »



    Oulah ça en est une belle...qui a dû bien désarçonner la Justice.

    Merde, ils acceptent la demande et en plus ils y mettent de la bonne volonté dans leur sanction éventuelle au bien-être de tous.

    Face à autant de clairvoyance que vaut-il mieux faire ? satisfaire la demande si bien entrevue qui serait bénéficiaire au bien commun ou taper au portefeuille ces "délinquants" ?

    Dilemme très particulier et là que va dire le juge ?


  • #1125505

    "Le dessin importe peu / Il y a des personnes qui n’ont pas forcément envie de voir ce genre de dessin."
    L’incohérence, c’est pas handicapant quand on est substitut du procureur ?


  • #1125506

    "Bravo" les flics trop zélés, vous avez sauvés la France, car ces 2 "dangereux terroristes" avaient des bombes... de peintures.


  • "Au lieu de nous condamner à une amende, pourquoi ne pas nous mettre au service de la mairie pour embellir les centres sociaux par exemple." Eh bien parce que la justice n’existe plus en tant qu’institution indépendante en France (voire même ailleurs) et que dans ce contexte, l’esprit d’initiative des magistrats est au niveau même niveau que la profondeur réglementaire d’une fosse septique de camp de concentration.
    J’ai mérité mon billet pour Auchwitz, ou bien ?
    Attention, je ne persifle pas : je nauséabonde.


  • #1125518

    Faudrait vraiment arrêter cette manière de penser qui consiste à approuver systématiquement, même lorsque c’est moralement incorrect, tout ce que le système attaque ou tout ce qui soutient quelqu’un de la dissidence. Je carricature, mais si un pédophile se met à hurler j’aime Dieudonné ou j’emmerde la CRIF, ca reste un putain de pédophile.

    Je suis atteré de vous voir relayer des trucs du genre : "Je pense que l’on n’a rien dégradé. On est des artistes peintres, c’est notre métier, notre passion. " comme si c’était quelque chose d’acceptable. Peu importe que le mur soit moche, qu’il soit abandonné ou autre, on a pas à y toucher sans l’autorisation de celui a qui il appartient. C’est une question de principe et d’éducation.

     

    • Je pense que tu n’as pas compris l’absurdité de la situation surtout...et qui est repris dans l’esprit par tous

      Ce que tu écris est totalement vrai. Grafiti interdit.

      Seulement ils l’ont déjà fait par le passé sans que personne ne dise rien alors qu’ils en avaient les moyens, tant la gendarmerie que la mairie visiblement. Sauf que là, un Graf sur Dieudonné déclenche tout !
      Puis ce sont les arguments ridicules en rapport suite a ce déclenchement...pour cacher le déclencheur, le procureur réunit l’ensemble des dégradations à ce motif, alors qu’on ne les a jamais poursuivit avant tout en sachant qu’ils le faisaient.

      Désolé mais c’est ça qui est dénoncé par l’article, pas la promotion de la dégradation ou l’"up-gration" comme j’ai pu le lire, des murs abandonnés ou sales.

      Absurdité, hypocrisie, et reflet du muselage de la pensée. On peut être pour ou contre Dieudonné, mais il paraît évident que d’afficher son image mène droit à la barre.

      S’ils taguait Cukierman ou Jacubovitz, ils diraient quelque chose à la mairie ?


    • #1125684

      Un principe qu’on aimerait voir appliqué à tous les tags , y compris et surtout aux plus merdiques. Ici c’est bien l’hypocrisie du deux poids deux mesures qui est dénoncée.


    • #1125731
      le 22/02/2015 par Gerard John Schaefer
      L’amour très sélectif du pouvoir pour les graffitis

      Oui, le monde n’est pas Dieudo-centré, lol
      Dans une autre ville, un autre département, une autre région, il y aurait eu d’autres appréciations, qui tiennent à des raisons diverses et variées, plus ou moins légitimes.

      "Joli" ou pas, Art ou pas, au regard de la Loi, c’est interdit. On ne peut pas être irresponsable, sur ce coup-là...
      Je sais de quoi je parle, j’ai commencé à peindre précisément dans le graffiti.

      Et même lorsque dans certaines municipalités, certains quartiers, il y a des graffs légaux à tous les coins de rue (Bagnolet, Montreuil dans le 93, etc...), je ne trouve pas forcément ça une réussite, plutôt une pollution visuelle supplémentaire.
      Ça ne témoigne pas d’une grande élévation morale et spirituelle.


  • #1125528

    Devinez dans quelles poches iront ces amendes ? Hein !!!


  • Je n’ose pas imaginer le montant de l’amende qu’a du payer McCarthy pour son sapin vert imposé à tout le monde place Vendôme.


  • #1125664

    Je trouve que cette action pourrait entrer parfaitement dans la catégorie art contemporain.
    Il s’agit d’une belle performance. Graffiti, procès qui donne de l’importance à l’oeuvre, destruction, tous cela bien médiatisé c’est aussi vendable qu’une autre performance surtout à des amateurs de Dieudonné auquel cela fait de la pub. Bien joué les gars.


  • Vous imposez à tous vos dessins. Il y a des personnes qui n’ont pas forcément envie de voir ce genre de dessin », lance le substitut du procureur de la République,
    oui c’est vrai les mecs feraient mieux de sculpter des Plugs géant c’est QUAND MÊME plus joli
    MDR


  • #1125758

    Un train tagué aux couleurs de Charlie Hebdo :

    http://www.ledauphine.com/hautes-al...

    D’après les salariés de la SNCF, ce tag est resté plusieurs semaines sur le train, emmerdant les gens qui le voient, (Il y a des personnes qui n’ont pas forcément envie de voir ce genre de dessin) et les passagers qui se retrouvent sans vue et sans lumière naturelle pendant leur voyage... L’équipe de nettoyage spécialisé de la SNCF n’a étrangement pas reçu l’ordre de nettoyer cette souillure sioniste... Bizarre^^


  • Plutôt que prison,profanateurs #mur en béton devraient être contraintsÀvisiter #Auschwitz, lire Primo Levi, Loridan-Ivens voir #Shoah Lanzmann...


Afficher les commentaires suivants