Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’approvisionnement en gaz russe restera incontournable pour l’Europe

Alors qu’une explosion a eu lieu dans la région de Poltava en Ukraine sur le gazoduc Ourengoï-Pomary-Oujgorod qui alimente l’Europe en gaz russe, l’annonce de la cessation de fourniture de cet hydrocarbure à l’Ukraine provoque des remous.

D’après les représentants des groupes pétroliers ExxonMobil et BP au Congrès mondial du pétrole à Moscou, l’Europe pourrait assurer temporairement la fourniture de gaz mais elle n’est pas en mesure de soutenir la demande sur le long terme.

Ainsi, le groupe Statoil ne pourra pas remplacer Gazprom en cas de poursuite du litige avec l’ukrainien Naftogaz, a souligné le directeur général de cette compagnie pétrolière norvégienne.

Le Congrès mondial du pétrole qui a démarré à Moscou se poursuivra jusqu’au 19 juin. 69 pays sont membres de ce conseil, basé à Londres. Seule la province canadienne de l’Alberta (la principale région productrice de pétrole au Canada) a refusé d’y participer.

Voir aussi, sur E&R :

Retour sur les récents événements en Ukraine, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Là où c’est bien vu, c’est que comme ce gaz passe en Ukraine et que ces derniers sont en cessation de paiement, l’Europe risque d’avoir des problèmes, non pas à cause des russes, mais à cause des ukrainiens. Donc dans cette manœuvre (cet avertissement ?), les russes ne seront pas responsable. Les russes ont suffisamment été gentils avec les politiques européennes, mais maintenant ils nous font savoir qu’ils tiennent l’Europe par les couilles.



  • Seule la province canadienne de l’Alberta (la principale région productrice de pétrole au Canada) a refusé d’y participer.



    Par solidarité envers les démocrates de la Rada de Kiev,l’Alberta devrait vendre son gaz de schiste a 268 $/Mètre cube comme le gouvernement Ukrainien l’avait exigé a GAZPROM


  • Retour de bâton, les Ukrainiens vont apprécier la protection de l’UE, ils vivront en démocratie, mais frigorifiés et sans travail.


  • L’alberta arbore le masque d’une soit disante moralité démocratique pour cacher ses horribles cicatrices de pollueur planétaire avec son sable bitumineux dégueulasse
    Ce n’est pas une feuille d’érable que devrait arborer le canada, mais une cellule cancéreuse

    Moralité : pour pouvoir snober les russes aujourd’hui, il faut être un gros porc pollueur qui fous en l’air l’environnement et qui en est fier !
    Je vous prédis que ce congrès va d’ores et déjà être une nouvelle victoire pour poutine

     

    • Bémol : Au sujet des sables bitumineux, les entreprises Cananienne ne sont pas en 1ere ligne dans cette opération. Comme l’expliquait Pierre Hillard sur Meta TV (je n’ai plus de minutage ! http://metatv.org/pierre-hillard-co...) c’est dû soit au traité de l’Atlantique Nord ou traité de libre échange que les entreprises Cananienne n’ont plus le choix sous peine de poursuite judiciaire. Le laissé faire vient comme toujours de politiciens qui ne pense qu’à leur élection...


  • Poltava étant situé dans l’Ukraine orientale et russophone, l’explosion a peut-être été causée par des russophones qui marquent ainsi leur résolution à priver l’Ukraine de gaz russe .


  • " Ma chère Rachel, les US vont nous sauver une nouvelle fois en nous vendant leur gaz de schiste, ce gaz de schiste qu’ils ont interdit aux franchouilles d’exploiter chez eux... On va meme peut-etre essayer de transformer les deux Mistral destinés aux Russes en méthaniers , que ne ferait-on pas ici pour 6 millions de petits amis vivants aux USA, ma chère..."


  • Les abrutis qui tires les ficelles on complètement foirer l’opération diabolisation de la Russie par le Gaz ,

    Le problème c’est que les tarés pseudo-néo-nazi qu’ils ont mis au pouvoir pour faire chier les Russes sont incontrôlable et n’en ferons qu’a leurs tête ! Et les même eurocrates qui choyaient le nouveau gouvernement Ukrainien vont se mettre à leurs taper dessus pour qu’il plient face a Gazprom, ironique !

    Ou commence le génie de Poutine, ou s’arrête la bêtise de Bruxelles...


  • Au pire si on a plus de gaz, on fera une fournée.

     

  • Il n’y a pas d’alternative sérieuse au gaz russe. Le gaz de schiste nord américain est en partie une fumisterie qui plus est hautement polluante et destructrice de l’environnement. Et ceux affirmant que la non exploitation du gaz de schiste en Europe de l’ouest est un complot sioniste se trompent car si cette ressource devait être exploitée elle le serait pas des entreprises étasuniennes ce qui serait tout bénéfice pour l’Oncle Sam. Le problème c’est que l’exploitation du gaz de schiste à un impact majeur sur l’environnement qui serait vite perçu en Europe en raison de la haute densité de la population. En revanche dans des pays comme les USA, le Canada...où il existe encore de grands espaces peu densément peuplés on peut tout saccager sans avoir à exproprier trop de personnes ni déranger trop de monde aux alentours immédiats...l’exploitation du gaz de schiste c’est comme les OGM, seul des fous au sens littéral psychiatrique sont derrière ces technologies hautement nuisibles !

     

    • Vous avez raison pour le moment. Trop de densité et trop de visibilité si le gaz de schiste devait être exploité en Europe de l’ouest mais, la volonté du peuple, sa santé, son avenir et son environnement étant le cadet des soucis de l’oligarchie apatride et putride, et étant donné que la dictature s’installe sournoisement, viendra un temps prochain avec le traité transatlantique où le gaz de schiste sera exploité ici comme ailleurs.


  • A voir l’excellent film "There Will Be Blood" (2008) avec Daniel Day-Lewis, sur les débuts de l exploitation du pétrole aux U.S , qui illustre l’état d’esprit ravageur et l’univers impitoyable, qui n a pas tellement changé somme toute aux vues de l’actualité . .


  • Ne jamais jouer avec le feu, surtout quand il y a du gaz !


  • Ce qui serait intéressant c’est de connaître la proportion de gaz russe dans le gaz consommé en Europe. Et encore mieux, pays par pays.

    Histoire d’expliquer à nos compatriotes à quel point nos dirigeants se foutent de nous.


Afficher les commentaires suivants