Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’armée a-t-elle précipité la chute de Jérôme Cahuzac ?

Les coupes prévues par l’ex-ministre Jérôme Cahuzac dans le budget de la Défense l’auraient conduit à sa perte. C’est ce qu’affirme L’Hebdo dans son édition de jeudi. L’hebdomadaire romand publie sur le sujet une enquête citant des « sources sécuritaires », des députés UMP et des membres de la Commission de défense de l’Assemblée nationale.

Avant sa démission, l’ex-ministre du Budget considérait l’armée comme un poids lourd à alléger. Il envisageait ainsi de raboter dans son budget jusqu’à 1 milliard d’euros en 2014. D’autres milliards étaient prévus les années suivantes.

Le tout aurait figuré dans la future loi de programmation militaire (LPM) couvrant la période de 2014 à 2019. La LPM aurait fait passer les dépenses de l’armée de 1,5 % du PIB français à 1,1 %. Un plus bas historique pour la France.

Concrètement, la taille aurait signifié la suppression de 31 régiments dans l’Armée de terre, la vente du porte-avion Charles-de-Gaulle, l’annulation de commandes d’hélicoptères Tigres et de deux sous-marins nucléaires Barracuda, l’arrêt de production des avions Rafale et des transporteurs Airbus A400M, ainsi que la suppression de quelque 51 000 postes. Des bases françaises à l’étranger auraient été fermées et les budgets des renseignements intérieurs et extérieurs revus à la baisse.

Coupes inacceptables

Ces mesures auraient été jugées inacceptables de l’intérieur, affirme L’Hebdo. Davantage d’économies dans le ministère de la Défense risquaient même aux yeux de certains de mettre en péril le statut de grande puissance internationale de la France et de rendre le pays indigne de siéger au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Ainsi, avant que le président François Hollande ne se prononce le 22 mars sur le projet de loi de Jérôme Cahuzac, ce dernier a fait face le 19 mars à l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre. Il démissionnera dans la même journée. Le 2 avril, il avouera devant la justice posséder un compte non-déclaré à l’étranger, détruisant ainsi durablement sa carrière politique.

Les « sources sécuritaires » de L’Hebdo sont très claires. Aucun hasard n’est à lire dans cet enchaînement d’événements. « L’armée a eu sa peau. On ne s’attaque pas impunément à nous. Il voulait notre mort. Nous l’avons eu. Et d’autres ministres pourraient suivre si Hollande continue sur cette voie », menace l’une des sources.

La précision des informations aux mains de la justice française sur le compte en Suisse de l’ex-ministre du Budget a surpris les autorités genevoises, souligne encore L’Hebdo. Cette minutie porterait la marque de l’intervention des services de renseignement français qui enquêtent depuis des années sur les fraudeurs du fisc.

Un certain nombre d’informations seraient gardées au chaud, plutôt que d’être livrées à la justice, afin de conserver une certaine influence sur les politiques en cas de besoin. Les enquêteurs l’ont reconnu dans un document collectif signé par des officiers de la Direction centrale du renseignement intérieur et remis le 16 février à un groupe de travail sur les exilés fiscaux.

Le lobby militaro-industriel à dos

Outre les coupes dans le budget de la Défense, Jérôme Cahuzac envisageait de s’attaquer à l’industrie militaire. Il avait ainsi annoncé en février vouloir renforcer le mécanisme de contrôle et de contre-expertise dans les achats du ministère de la Défense. Une démarche qui lui aurait mis à dos le puissant lobby militaro-industriel au chiffre d’affaires annuel de 15 milliards d’euros.

Face à la pression de l’armée et de ce lobby, François Hollande aurait été contraint d’agir. La nomination de Bernard Cazeneuve comme remplaçant de Jérôme Cahuzac est ainsi à comprendre comme un geste en direction de l’armée et de l’industrie militaire, selon L’Hebdo. L’article souligne que le nouveau du gouvernement est originaire de Cherbourg, une importante base maritime et de production militaro-industrielle.

Dans la foulée, le président a également repoussé le débat sur la loi de programmation militaire (LPM) à l’automne. Le temps de revoir sa copie ?

Étudier le rôle de l’armée dans l’histoire de France, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La grande muette se reveille enfin !

     

    • elle se réveille mais restera muette , vous allez voir que Cahuzac va etre présenté comme une victime du lobby militaire , le rapport sur le budget militaire pour l’automne , il y a le temps que le français oubli cette affaire.


  • N’empêche,

    Cahuzac, plus fort que le Pape.

    Pas mal pour une soupape.

    Il profite de l’imbroglio

    Pour éclipser Bergoglio !


  • Bon article.

    Dommage que seuls nos amis suisses ont encore les coudées franches pour rédiger ce genre d’article.


  • L’Israélien Rotschild (celui qui a changé de nationalité pour faire du cheval) avait commencé à attaquer Fabius via son journal "Libération". Il doit être de la partie, lui aussi.


  • #381963
    le 12/04/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’armée a-t-elle précipité la chute de Jérôme Cahuzac ?

    Un fusible a sauté, c’est tout. Ils sont tous tenus et ceux qui restent ont des crimes et délits bien plus graves à leur actif. Utilisez vos capacités d’analyse pour d’autres sujets.


  • Cette thèse a du sens en tout cas

    En résumé, l’ex-ministre du budget se serait retrouvé dans une impasse, obligé de rembourser la dette pour les puissances bancaires tout en nuisant au lobby militaro-industriel !

    La situation est inextricable, ça sent mauvais.

     

  • « Le lobby militaro-industriel à dos »
    OuhhhhHHH le complotisme !!!!!
    Mais voilà que ce torchon confond la France avec les USA...

    Cet article pue la désinformation à plein nez. Tout ça pour cacher les luttes internes dans les loges maçonnico-truands. La preuve à charge qui l’a fait tomber est vieille de 13 ans ! D’où elle sort après tout ce temps, d’après vous ?

    L’armée n’est plus rien, et depuis un bon moment déjà, son élite est dégénérée comme dans le monde politique, financier et médiatique.


  • #382132

    L’armée a failli faire tomber un domino qui en aurait entraîné un autre (j’avais entendu dire qu’à la suite de Cahuzac, il était sensé y avoir une affaire Fabius (dont on ne parle plus maintenant)...et en plus Moscovicieux a porté plainte pour rappeler aux journalopes qu’on peut leur abandonner un goy élu mais que l’on ne s’en prend pas aux élus élus) ce qui m’interloque c’est : comment l’armée pouvait savoir ?

    L’armée et le quai d’Orsay, l’armée & les services secrets, ce n’est pas tout à fait la même chose.

    Après, peut-être qu’il était question que les coupes budgétaires affectent aussi les R.G., du coup...
    Ceci dit, il n’est pas impossible qu’un militaire ait fait le boulot de journalistes que les journalopes ne font plus (et les salauds de mediapart de s’en attribuer tout le mérite), comme Jean Robin dans l’affaire Wiesel, parfois, il suffit d’un téléphone, de quelques adresses & de poser les bonnes questions pour apprendre des choses intéressantes...ce travail qui demande un peu de discipline peut être assumé par un militaire, une journalope à la solde du pouvoir, incapable ou drogué au politiquement correct n’est plus capable de faire ce travail journalistique de base.

    Si c’est bien l’armée qui a mené cette enquête, tout ce que je leur reprocherai c’est une faute de goût : celle d’avoir donné (si c’est vrai) ces informations à un nombriliste comme Edwige Plénière alors qu’ils auraient pu les donner à d’autre...ceci dit, c’est peut-être parce qu’ils l’ont donné à un nombriliste comme lui qu’ils étaient sûr de pouvoir faire sauter Cahuzac.

     

    • L’article de l’hebdo précise bien que l’armée aurait fait tomber Cahuzac à partir du 19 mars, grâce à des documents fournis à la justice (et pas a Mediapart). Mediapart auraient pu avaoir des informations indépendamment de l’armée...



    • ...ces informations à un nombriliste comme Edwige Plénière alors qu’ils auraient pu les donner à d’autre



      Je serais curieux de savoir qui serait l’autre, ou les autres.
      Quand on connait la soumission totale des médias qui savent bien des choses mais n’en informent personne.
      Il était peut-être, justement, judicieux de faire appel à un média alternatif, et surtout consulté, qui pour conforter sa jeune place dans le manège n’hésitera pas à divulguer ce genre d’information.

      Si tant est que cette information ne soit en fait que la trame machiavélique d’un plan plus complexe, ce que je subodore.


  • Si je peux me permettre, et ça n’engage que moi : je ne crois pas du tout à cette théorie, les militaires ayant été bien châtrés depuis longtemps. Ce sont surtout de bons petits fonctionnaires, bien dociles, qui attendent leurs cong-pay. et leur droit à la retraite, en faisant des colloques à l’École Militaire. Quant aux têtes-brûlées, c’est pour les rangs subalternes, qui vont au casse-pîpe.

    Il est pour l’instant bien fini, le temps des Commandant Guillaume (le crabe-tambour), Honoré d’Estienne d’Orves, Bigeard, Hélie de Saint-Marc et ce fameux mercenaire gascon, son nom m’échappe, qui est même passé en Justice peu avant sa mort, pour des opérations en Afrique.

    Cette théorie, c’est du bidon, à mon avis !

     

  • Pour moi cette histoire ce n’est rien d’autre qu’un os à ronger jeté au peuple. Sacrifier de temps en temps un de leurs larbins, goy de préférence, ne peut pas faire de mal.


  • Là par contre, je n’y crois pas trop. Cahuzac est tombé pour d’autres raisons....


  • Si c’est véritablement l’Armée Française qui est derrière la chute de Cahuzac, alors il reste encore de l’espoir pour la France.


  • Tu parles ! Les 550 (!) généraux de l’armée dite "Française", en fait des régiments de supplétifs de Tsahal, sont esclaves de la gamelle qui est servie par le pouvoir sioniste . Ils obéissent passivement, plus servilement encore que des fonctionnaires, et n’ont aucun pouvoir de décision . " Cedant arma togae JUDAICA" ( Cicéron, j’ai rajouté judaica) .


  • Elle ferait mieux de précipiter la chute de toute cette racaille plutôt que d’un guignol fraudeur ! Car si tel est le cas l’extraordinaire opportunisme de ce système parasite est entrain d’utiliser à son avantage ce faux scandale afin de nous préparer aux petits oignons un arsenal fiscal répressif qui en dernière instance baisera la gueule à la classe moyenne.

     

    • Il est certain que la Grande Muette a de quoi faire démissionner 90% des élus, mais elle ne l’a jamais fait, ou dans des cas que ma culture moyenne ne me rappelle pas. En revanche, au début du XXème siècle, l’affaire des fiches, dite "des casseroles",c’était un groupuscule de militaires contre une certaine composante de l’Armée d’alors.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Affai...
      Et ça existe officieusement au moins dans certaines filières éducatives. J’ai même quelques doutes sur certains concours militaires, et sur les campagnes de recrutement.

      Bref, les casseroles c’est pas maintenant qu’elles apporteront plus de liberté.


  • Chers camarades,
    Une fois de plus vous vous excitez tous (ou presque) en conjectures délirantes avant d’examiner la crédibilité de la source. Lisez d’abord l’Hebdo en détails, analysez sa ligne, recenseuses ses annonceurs publicitaires et ses soutiens financiers... allez ! A vous de bosser !
    Un aperçu de la crédibilité dudit média : voici un article de janvier dernier dans le blog de l’homme politique suisse Leonard Bender (pro UMP)

    ":Jérôme Cahuzac est innocent
    Mis en ligne le 10.01.13 à 17:04
    Léonard Bender

    Jérôme Cahuzac est innocent

    La gauche au pouvoir en France mène une mauvaise politique. Sa conception du rôle de l’Etat et sa vision de la fiscalité sont proprement archaïques.

    Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, aux compétences reconnues, ne ménage pas la Suisse. Il est au contraire partie prenante de la vaste offensive fiscale menée par Matignon contre les expatriés, mais aussi contre les intérêts suisses. Jérôme Cahuzac est typiquement quelqu’un à qui nous autres ne devrions pas faire de cadeau.

    Selon Mediapart, ce ministre emblématique du Gouvernement Ayrault aurait eu un compte en Suisse à l’UBS et l’aurait soldé en 2010 pour transférer les supposés fonds vers des cieux asiatiques plus cléments.

    Les accusateurs de Cahuzac présentent comme des preuves des histoires tellement rocambolesques qu’ils font plus penser aux Pieds Nickelés qu’à Eliot Ness.

    La meilleure preuve que Cahuzac est innocent et qu’il n’a donc pas eu un compte secret à l’UBS, c’est que son avocat s’emploie, non sans difficultés apparemment, à obtenir de cet établissement précisément la preuve du contraire. A-t-on déjà vu un crocodile forcer la porte d’une maroquinerie ?

    L’UBS sait que les accusations contre Cahuzac sont fausses. Si elle tarde à produire l’attestation tant attendue par ce dernier, c’est qu’elle veut sans doute prendre toutes les précautions juridiques afin de ne pas créer un fâcheux précédent qui pourrait l’exposer, ainsi que les autres banques, à des demandes multiples et intempestives.

    Que l’UBS s’active cependant, car la mauvaise politique de Jérôme Cahuzac et du Gouvernement socialiste doit être combattue sans entrave ni réserve !"

    Oui l’UBS s’est activé mais pas du tout dans le sens qu’escomptait l’Hebdo !
    Ce journal affirme n’importe quoi, et vous vous agitez pour rien : 19 commentaires inutiles au moment où j’écris celui-ci !
    Ah pardon, j’ai peur de devoir en compter un vingtième avec le mien.

     

  • Si c’est vrai, cela fait plaisir de savoir qu’une partie de nos élites (militaires) ont encore des couilles et défendent encore la France et ses intérêts. Ce que voulait Cahuzac n’était ni plus ni moins détruire l’armée française.
    Si cela s’est bien déroulé de cette manière je me reconnais bien plus dans ces personnes que dans le gouvernement actuel et souhaite qu’ils prennent une part plus active dans la vie politique du pays. "On ne s’attaque pas impunément à nous. Il voulait notre mort. Nous l’avons eu. Et d’autres ministres pourraient suivre si Hollande continue sur cette voie."
    Hollande te voilà prévenu, la France se réveille et ton gouvernement d’anti-français étranger risque de passer à la casserole.


  • Si les chefs de l’armée étaient des patriotes, il feraient un coup d’Etat pour dissoudre l’Assemblée et rendre le pouvoir au Peuple en organisant des élections à la Proportionnelle . Ce serait très simple mais ils sont beaucoup trop avilis et "enjuivés" pour pouvoir le faire . Ils n’ y pensent meme pas, ils pensent à la gamelle, et à la retraite ! (comme en Juin 1940 !).


  • Je pense que l’affaire Cahuzac est là pour envoyer un message à TOUS les goys : VOUS ALLEZ PAYER !!!


  • Si l’armée Française était bien au service de la France, de son histoire, ou de nos ancètres bien oubliés, mieux encore du pauvre citoyen sans réels défenseurs à ses cotés, il y a bien longtemps que les premiers politiciens corrompus ou technocrates de bruxelles seraient moins en mesure de faire du mal à distance aux gens, aux familles, au pays, au franc perdu.


  • Que des marchands d’armes ploutocrates et adorateurs du Seigneur des armées aient voulu précipiter Cahuzac dans le vide, seule ma belle-mère peut y croire, ma voisine aussi. N’attribuons pas à l’armée un pouvoir qu’elle n’a pas. En fait, rien ne va plus dans cette belle France. Votre décadence a commencé quand vous avez laissé un juif allemand rouquin et pédophile cracher sur le général de Gaulle. Chers amis de France, vous êtes in-dé-crot-tables. Votre pays est devenu le foutoir de tous les rastaquouères, racailles, prostitués, apatrides, haineux sans patrie de la terre. Vous avez vendu votre âme à des ignobles. Sans délirer, seule votre ancienne violence féodale pourrait venir à bout de tout ça. Il vous faut faire marche arrière et foutre vos droits de l’homme dans le fumier de votre histoire.


  • Si c’est l’armée qui a fait tomber cette larve irrémissible et apatride, alors bravo a elle !!!

    Continuez les gars, ne vous arrêtez pas là car il ya un gros coup de balai a donner !


Afficher les commentaires suivants