Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’armée algérienne se prépare à un déploiement massif à sa frontière sud

Un hôpital, un hôtel (cercle militaire), des cabines spéciales pour les bases militaires dans le Sud, un réseau de fibre optique tout au long des frontières… Tout semble indiquer que l’Armée nationale populaire (ANP) a engagé un processus de déploiement durable, voire permanent dans la partie méridional du pays. Plusieurs dizaines de milliers de soldats seront déployés dans cette région située à proximité de pays instables : le Mali, le Niger et la Libye.

Des infrastructures gigantesques

Illustration de cette option : l’ANP va construire un hôtel 4 étoiles de haut standing à Tamanrasset. Le nouveau cercle militaire de l’Armée sera construit sur une superficie de 38 000 m². Il aura pour vocation d’héberger les officiers supérieurs et les délégations chargées de la sécurisation des frontières. De même que les officiers supérieurs des pays voisins impliqués dans la lutte contre le terrorisme. Le Comité d’état-major opérationnel conjoint (Cemoc), une structure de coopération militaire qui regroupe les principaux pays du Sahel (Niger, Mali, Mauritanie) dans la lutte contre le terrorisme, est également basé à Tamanrasset.

Un hôpital militaire est également prévu dans la même ville. Une manière de régler le problème de l’éloignement et l’indisponibilité des infrastructures de soin dans la région. Peu de détails ont filtré sur l’envergure de cet établissement, mais il servira également à prendre en charge la population locale, en plus des soldats stationnés dans la région. Une manière de renforcer ou de (re)gagner la proximité avec les citoyens.

Les soldats bénéficieront également de bases de vie nouvelles. En témoigne la commande de 18 000 cabines spécifiques, adaptées aux températures extrêmes du Sahara algérien, auprès d’une société privée algérienne. Actuellement en fabrication, ces constructions en préfabriqué sont destinées aux bases militaires dans le Sud du pays, notamment à Tamanrasset. À terme, plus de 100 000 militaires devraient être envoyés dans le Sud du pays.

Par ailleurs, l’armée vient d’achever l’installation d’un vaste réseau de fibre optique le long des bandes frontalières du pays. Ceci est un prélude à la mise en place d’un système de surveillance électronique des frontières. Prévu de longue date, ce système technologique avancé devrait se concrétiser. Il participera à la sécurisation des frontières et contribuera à lutter contre les différentes menaces.

Multiplication des menaces : protéger les frontières

Face à la multiplication des menaces, l’ANP semble vouloir opérer un repositionnement stratégique et résolu vers le Sud du pays. La Libye voisine sombre dans le chaos, laissant des stocks d’armes quasi inépuisables sans contrôle. Le territoire libyen s’est transformé en base de repli pour les groupes terroristes d’Al Qaïda et de Daech (État islamique). Une menace sérieuse sur la sécurité du pays.

Le Mali, au sud, est également une source d’inquiétude pour l’ANP. Bien que l’Algérie ait contribué à apaiser la situation grâce à l’accord d’Alger signé entre les rebelles Touareg et le gouvernement central, le calme est tout de même précaire.

Enfin, l’ampleur de la contrebande est également au centre des préoccupations de l’État algérien et de son armée. Le carburant, les denrées alimentaires, la drogue et les armes sont autant de produits qui circulent entre les frontières poreuses des pays de la région, faisant peser une menace sur l’économie et la sécurité de l’Algérie.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’Algérie et la déstabilisation des nations arabes,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "100 000 militaires devraient être envoyés dans le Sud du pays"
    100 000 ? Totalement fantaisiste et je ne suis même pas un spécialiste.

    La "fibre optique" ne serait-ce pas le système dont les algériens ne voulaient pas mais que les américains ont " fortement conseillé" ?

    Qui cherche l’info, la trouve...

     

    • Nul ne doute que l’algérie a besoin de sécuriser ses fontrières mais effectivement l’article parle sans citer de source comme si c’était un communiqué officiel de l’armée et pas un journaliste nous rapportant des informations récoltées quelques part.

      Aussi avec les problèmes financiers du pays à cause du crash pétrolier inversé, je ne vois pas où est ce qu’ils trouveront les sousous...


    • effectivement ca parait gros mais avec les reservistes ils sont presque un millions (un demi million sans), et ils ont pas vraiment de theatre d’operation exterieures, en fait c’est pas si fou que ca, ca parait juste gros...


  • Entre la projection fiction de lugan qui voit l’algerie au mains de " daech " en 2017 et cette article, je n’arrive pas à voir où se situe la verité, où se situe la propagande. Ce qui me parait sur, c’est que l’armée et la société algerienne sont plus fortes aujourdhui que pendant les années 90. A part une intervention etrangere ( et donc occidentale ) en Algerie, pas grand chose ne pourra l’atteindre.

     

    • écoutez ceux qui vous disent que l’armée algerienne est invincible (humour)


    • L’armée Algérienne n’est pas invincible mais possède un patriotisme, qui n’a plus lieux, par exemple en France, d’où la soumission de celle ci. Secundo, L’armée Algérienne n’est que la partie visible de la force du pays, avec ses plus 1 millions d’hommes, très bien entraîner et équiper, la vrais force réside dans la jeunesse Algérienne, 40 % de la population on moins de 25 ans (sur une population totale de plus de 40 million d’habitants ), ces jeunes on connus la période noir du terrorisme des années 90 et comme on dis, une personne avertie en vaut deux ! Je ne parlerai même pas de leur patriotisme et leur courage à ce dresser quoi qu’il advienne, contre les faiseurs de troubles et autres charognards, qui voudrais s’en prendre à leur pays.


    • Le patriotisme ne fait pas le poids face au $, et la jeunesse en plus d’être la plus manipulable, ne rêve que d’une chose : foutre le camp à l’étranger, restez pragmatique est la meilleure arme face à l’empire, ou se faire botter le c u l est l’autre alternative


  • Arrêtez de critiquer l’Algérie ,elle ne fait que se preparer contre l’empire terroriste dirigé par le sionisme qui a déjà pris le pouvoir partout autour d’elle ,a l’ouest avec le Maroc ,a l’est avec la Tunisie et l’Égypte ,au sud avec le Mali et la Libye ,et par la Méditerranée par l’Europe entière ou l’on sait que le sionisme et plus chez lui que le propre FRANCAIS de souche ou le Belge etc... On sait qui dirige tout çes territoires et vous le savez aussi car vous voyez jour après jour que le sionisme dirige vos pays il s’est accaparé de votre gouvernement et vous êtes devenu chez vous meme une race inférieur et çela ne fera que s’amplifier jusqu’à ce que vous n’aurez plus rien ni meme de pays car vous vous engagerez dans une 3 ème guerre mondiale pour les intérêts du sionisme une guerre ou il n’y a rien à gagner mais tout à perdre ,l’Algérie est loin d’être invincible et meme si sont gouvernement est en divergence avec son peuple ,vous pouvez être sur que concernant la soumission à une puissance etrangere le gouvernement et le peuple sont sur la même longueur d’ondes ,comme Dieudonné l’avait dit mieux vaut mourir dans l’honneur que de vivre soumis au sionisme et au satanisme comme 50% de la planete .le pire reste à venir pour les soumis ,car c’est le K.O total qui vous attend il y a un prix à payer l’orqu’on a vendu son âme au diable on vit dans un pays développé ou l’on manque de rien jusqu’à un jour ou tout s’arrête et la j’aimerai pas vivre ce moment .