Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’armée états-unienne échoue lors d’une simulation à reprendre le contrôle d’une arme nucléaire

D’après un document interne, maintenu partiellement classifié, obtenu par Associated Press, les forces armées américaines ont échoué à des manœuvres organisées l’été dernier et visant à reprendre rapidement le contrôle d’une base nucléaire.

L’exercice visait à simuler une prise de contrôle hostile d’un silo de lancement de missiles nucléaires et donc à la perte d’une ou plusieurs armes nucléaires. L’US Air Force pointe une "déficience critique". Les militaires ont été incapables de reprendre rapidement et de manière appropriée le contrôle de l’arme nucléaire.

Cet échec n’avait pas été rendu public antérieurement mais il était connu que la base, situé dans le Montana, avait échoué à une inspection de sécurité. Le rapport interne pointe "l’inaptitude à répondre effectivement au scénario de capture" en "prenant toutes les actions légales nécessaires pour reprendre effectivement le contrôle de l’arme nucléaire".

Cet échec est l’un des maillons de la chaîne qui permet d’expliquer le moral bas et certaines défaillances au sein du corps des missiles nucléaires qui a conduit à plusieurs missions internes ces deux dernières années.

L’US Air Force avait mentionné des "erreurs tactiques" à l’époque sans mentionner les éléments qui sont révélés aujourd’hui. Contacté par l’AP, les représentants de l’Air Force n’ont pas communiqué, évoquant l’interdiction d’évoquer de possibles vulnérabilités.

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.