Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’arrêté interdisant le MMA en France attaqué devant le Conseil d’État

Attention, on ne frappe pas un arrêté au sol

L’arrêté ministériel du 3 octobre, interdisant notamment la pratique du Mixed Martial Arts (MMA) en France, est l’objet d’un recours en annulation auprès du Conseil d’État. Cette demande d’annulation a été déposée au nom de la Confédération française de MMA présidée par Bertrand Amoussou, a précisé Maitre Tatiana Vassine, avocate de la CFMMA.

 

S’attaquer au MMA (sans le nommer)

Le 23 octobre était paru au Journal Officiel un arrêté redéfinissant les « règles techniques et de sécurité applicables aux manifestations publiques de sports de combat ».

[...]

De 40 à 50 000 pratiquants en France

L’arrêté stipule également que les combats doivent être affiliés à une fédération sportive reconnue par l’État, ce qui n’est pas le cas du MMA. Le 8 novembre, un rapport parlementaire commandé en mai par le Premier ministre Manuel Valls, prônait cependant la légalisation sous observation de cette discipline qui compterait en France quelque 40 à 50 000 pratiquants.

Lire l’article complet sur europe1.fr

 


 

Le MMA en France

La France est l’un des pays européens à bannir les compétitions officielles de MMA ou Mixed Martial Arts, le sport de combat le plus populaire actuellement. Elle compte néanmoins plusieurs pratiquants qui s’entraînent de manière totalement légale depuis la création en 2008 de la Commission nationale de Mixed Martial Arts rattachée à la FFFCDA (Fédération Française de Full Contact et Disciplines Associées). En parallèle, les fans et les opposants de ce sport de combat ne cessent de débattre sur une éventuelle autorisation complète de la discipline dans le pays, dans un silence incompris des autorités, synonyme d’obstination.

 

Le MMA en France est encore interdit…

Les arts martiaux mixtes ont beaucoup évolué depuis des décennies, notamment au niveau des règles qui semblent altérer peu à peu le concept de combat libre. Ces restrictions visent toutefois à arrondir les angles à propos des accusations souvent à tort lancées par les opposants de ce sport. La violence souvent pointée du doigt dans le MMA semble désormais égalée, voire dépassée par celle des autres sports de combat comme la boxe anglaise.

Malgré ces améliorations, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports français refuse d’autoriser la moindre compétition officielle via une recommandation de l’Union européenne. La préconisation du Conseil de l’Europe de 1999 condamne notamment la pratique d’un sport dégradant pour deux raisons : les frappes au sol et la cage de combat communément appelé l’Octogone.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a également banni la retransmission des combats à l’étranger, notamment ceux de l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Il condamne une atteinte à l’épanouissement physique, mental ou moral des mineurs. D’autres avancent en même temps le non-respect de l’adversaire, de l’intégrité physique, des valeurs éducatives du sport, de la dignité humaine ainsi que de la santé. Concernant la cage, ils dénoncent la barbarie, car pour eux, « deux hommes qui se battent dans une cage grillagée » est synonyme de l’apologie de la violence. Consulter la recommandation du CSA citée ici.

Parallèlement, les fédérations de karaté et de judo en réelle compétition avec celles du combat libre craignent de perdre leurs licenciés au profit de cette nouvelle discipline. Leurs lobbyings qui comptent d’ailleurs quelques anciens et actuels licenciés dans ces disciplines portent pour le moment leur fruit auprès du Ministère des Sports.

Quoi qu’il en soit, les Français peuvent accéder à ce type de programme via la chaîne RTL9 et Internet. L’UFC vient aussi de signer avec KOMBAT SPORT HD un accord de diffusion pour 2015-2016.

 

… et reste pourtant une discipline très appréciée par les Français grâce à ses règles

Pour les adeptes de ce sport, le freefight est tout aussi dangereux que la boxe anglaise ou le muai-thaï. Les nombreuses règles contribuent par ailleurs à limiter la violence des combats. L’arbitre, le médecin ou les hommes du coin peuvent par exemple arrêter un affrontement dès qu’un combattant semble ne plus pouvoir assurer sa protection. Il n’est pas alors « compté » comme dans la boxe et peut à tout moment présenter sa soumission dès qu’une prise le met en danger.

Lire la suite de l’article sur cnmma.fr

De la théorie à la pratique sur Kontre Kulture

Découvrez la politique, cet autre sport de combat
avec Kontre Kulture

 

Le MMA, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est vrai que nous sommes le 24 décembre , dans quelques heures va être célébrée la nativité de notre Jésus Christ ,dans toutes les églises paroissiales et des différentes fraternites de France , le divin enfant , avec ( veillée puis Messe ) , qui depuis 20 siècles est la clef de voûte de notre civilisation , alors comment comprendre cet autisme , c’est vrai que la survie de la MMA apparaît plus circonstancielle à vos yeux , je n’ose pas aller de l’avant dans mes propos et préfère la retenue .


  • #1630061

    Le combat au sol, je ne trouve pas cela très beau a regarder, mais je reconnaît que c’est une technique qui fait partie de l’affrontement d’ailleurs j’imagine qu’elle doit être enseigné de manière intensive dans les services d’action spécialisés.


  • Ce n’est pas le MMA qu’il faut légaliser, c’est le service militaire qu’il faut rétablir .


  • Bonjour ER,
    Personnellement, je n’approuve pas ce "sport".
    Combien de fractures, de traumatismes physiques, de contusions profondes et de handicap post traumatique.
    Du sport spectacle version ultra-libérale.
    Inutiles d’en ajouter à la télévision pour voir des petites frappes (je ne dirai pas qui) jouer les Bruce Lee dans les rues.
    Cordialement.

     

    • Je ne voudrais pas les voir à 60 ans. Déjà du point de vue des idéaux du sport la boxe c est limite. J ai connu pas mal de boxeurs pros sur le tard. C est triste...
      C est une version légale de la barbarie issue des pays arriérés qui exportent leur sauvagerie bien en phase avec l inhumanité liberale


    • Le MMA est bien moins violent qu’il n’y parait.
      Un petit comparatif avec la Boxe anglaise pour se faire une idée.

      En Boxe anglaise pour gagner il y a la décision des juges ou un KO.
      En MMA pour gagner il y a la décision des juges , un KO ou bien une soumission (chose que je ne trouve pas excessivement violente)

      En Boxe anglaise les boxeurs ne visent que la tête , ce ciblage est très néfaste sur le long termes (boxeur qui ont perdu de la vu etc...)
      En MMA la zone de coup est bien plus diffuse ce qui limite ce risque.

      Le MMA d’il y a 10 ans c’était vraiment n’importe quoi , une bagarre de rue dans un octogone rien de plus. Mais ça c’est énormément professionnalisé depuis (car $$$)

      Après vous n’aimez surement pas les sports de combat ce qui peut se comprendre.
      Mais si vous aimez , vous ne pouvez pas rester insensible à la virtuosité technique d’un Conor Mc Gregor contre Eddie Alvarez par exemple.


    • Remettons les pendules à l’heure, jeune efféminé. Il y a plus de blessures graves au football qu’à la boxe française et plus à la boxe qu’au MMA. Ce sport qui semble ultraviolent dans les yeux d’un "homme" bourré d’oestrogène est en fait l’un des moins violents. Quand à l’interdiction de la chose elle est juste stupide.


    • le mma moin violent ? non mais qu’est ce qui faux pas entendre comme anneries ? regarde le nombre de debiles qui pratique le mma, puis compare a la boxe le nombre de licencié .. puis par un petit calcul tu comprendras vite qu’il ya forcement plus de blessure en boxe qu’en mma puisqu’un bien plus grand nombre de participant.. ton argument est falacieux... quand a ceux qui glorifie la violence, un bon psy dirait que derriere il y a du trauma, un manque chronique de confiance en soi, de la colere refoulé et surement un flou identitaire (psychose) ... bref, "un esprit qui craint dans un corps qui se plaint".....................................quand aux vieux combattants de mma, ils doivent surement etre aussi nombreux que les vieux quatterback americain...


  • Vous vous rendez compte si le MMA se développait en France et que les Français se voyaient repousser une paire de baloche ? Trop dangereux pour l’establishment !

     

    • On n’arrête pas la "tarlouzification" en marche.


    • Le terrain du logos est beaucoup plus périlleux.
      J’ai mille fois plus de respect pour des intellectuels comme Marion Sigaut et Vincent Lapierre que pour des petites frappes (souvent addicts à la violence, qui s’exprime par le verbe quand elle ne peut s’exprimer par le poing).

      Au lieu de passer des heures à jouer, les sportifs feraient mieux de consacrer leur énergie à des tâches utiles, que ce soit un projet personnel (du petit bricolage à construire une maison) ou social (faire les vendanges par exemple).
      Les seuls sports qui se tiennent sont la gymnastique et la musculation, qui aident à garder le corps en bonne santé. Tout le reste : jeux.


  • Il faut rappeler que c’est un sport de combat où on a vu des types de plus de 45 ans rester dans le top 10. Quel autre sport permet de voir ça ? En boxe thaï et anglaise, c’est déjà plié depuis longtemps.

     

    • Le bodybulding,que je pratique depuis bientôt 40ans,et maintenant que je suis à la retraite je vais pouvoir y consacré la plus part de mon temp libre et faire des compétitions en vétéran plus de 50 ans, grâce à une hygiène alimentaire un entraînement régulier et structuré,et peut-être même en master plus de 60 ans.Il y a sûrement d’autres sport que l’on peut pratiquer à plus de 60 ans, mais je doute qu’il faille autant d’ernergie et de mental.


  • Espérons que cette controverse ne se termine pas sur un ring.


  • Eh oui, il faut désarmer le citoyen jusqu’au bout, même de ses poings..


  • #1630410

    C’est qui le champion du monde de MMA ,F.Hazziza non ?
    Éternel champion !


  • Merde mais comment va faire Conversano pour se préparer à la ratonnade alors ?


  • Le MMA est une HONTE. C’est du catch déguisé.
    Le match consiste à faire tomber l’autre. Le combat se déroule à terre et les combattants ne se donnent pas de coups, c’est très visible. Faut arrêter de prendre les gens pour des kons.

     

    • C’est vous qui devriez arrêter de prendre les gens pour des cons...
      Les combattants ne se donnent pas de coups en MMA ?! Allez dire ça à José Aldo après qu’il se soit fait sécher d’une bonne droite par Mc Gregor ou à Miesha Tate quand elle a eu le pif éclaté par Amanda Nunes !
      Et non le match ne consiste pas à faire tomber l’autre : seuls les combattants qui excellent dans le combat au sol (pratiquants de MMA venant de la lutte, du judo, du sambo, ou du jujitsu ) cherchent à amener leurs adversaires par terre afin de prendre l’avantage, mais nombre de pratiquants de MMA l’évitent dans la mesure du possible (Mirko Crocop, Chuck Liddell etc).

      Le combat au sol en MMA n’est que le reflet de ce qui se passe lors d’une vraie bagarre : 90% des bastons de rue se terminent au sol (que l’on soit bourré ou pas).

      Que vous n’aimiez pas ce sport ne me pose aucun souci, mais cessez de dire des inepties je vous prie.


  • Chaque coup appuyé porté au visage et ce sont des centaines de neurones qui meurent ; chez des gens , pour l’immense majorité , qui n’en font pas usage , c’est dramatique ; et comme pour beaucoup de sports pour lesquels les pratiquants payent des assurances "bidons" , c’est notre bonne vieille "sécu" qui crache au bassinet après blessures !

     

  • Avant de poster un commentaire sur un sujet, les gens feraient bien de se demander s’ils savent de quoi ils parlent.
    J’ai lu des énormités ici sur le MMA. J’en fait depuis 4 ans, vous devriez pousser les portes d’une salle ne serait ce que pour un cours d’essai gratuit, ça vous évitera de répéter ce que vous avez vu écrit par un journaliste qui n’a lui-même jamais été dans une salle.
    J’ai aussi pratiqué la boxe anglaise et la boxe thaï et vous pouvez demander à n’importe quelle personne qui a fait comme moi et elles vous répondront toutes que le MMA est beaucoup plus agréable parce qu’on ne passe pas son temps à prendre des coups dans la tronche.
    Ce qui est vrai pour l’entraînement l’est aussi pour la compétition. Un combat dans la rue c’est choquant et violent, mais un combat sportif ça ne l’ai pas entre deux adversaires de même niveau, et un entraînement c’est carrément très convivial et tout en retenue. Même des jeunes qui peuvent être violent à l’extérieur, dur à gérer, voire borderline, deviennent très soucieux de ne pas blesser leur partenaire et de montrer de la considération pour lui.


Commentaires suivants