Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 23 décembre 2016

Spéciale "Je veux un gros chaos à Noël"

 

C’est le contexte qui fait l’événement. Il y a 30 ans, un camion qui aurait écrasé des gens aurait fini dans la rubrique des « chiens écrasés ». Le conducteur du camion fou aurait eu sa page dans Détective, avec l’histoire de sa femme qui l’a quitté la veille, déclenchant une furieuse envie d’en finir.

 

Le 23 décembre 2016, en cette veille de Noël, le contexte international particulier transforme tout acte meurtrier en explosion médiatique génératrice de terreur, une terreur qui ne s’éteint pas. La terreur diffuse, qui boucle la population chez elle, plus sûr moyen de ne pas la voir descendre dans la rue. Au fond, pour les gouvernements dont le peuple souffre, c’est l’effet recherché.

Bien sûr, il y a l’ingénierie à grande échelle, qui consiste à produire du chaos quand le mécontentement populaire dépasse la norme autorisée, celle que la « démocratie » peut absorber, avec son dispositif théâtral et ses discours éculés. Aujourd’hui, par exemple, plus personne ne « croit » au pouvoir législatif né de la Révolution, cette Assemblée nationale devenue un club d’apparatchiks inutiles et coûteux.

 

JPEG - 81.3 ko
Cliché populiste antiparlementariste
des années 30

 

Également, plus personne – c’est une expression, parce qu’il reste tout de même un bon paquet de grands naïfs – ne croit à la justice, qui condamne aussi durement les gens d’en bas qu’elle absout gracieusement ceux d’en haut. Un enfant de 7 ans même pas surdoué comprendrait à quoi sert cette justice passée entre les mains de l’oligarchie : un outil de pétrification de la hiérarchie sociale (donc de la violence interclasses), destiné à maintenir le peuple dans l’obéissance et la crainte (en ce sens le terrorisme n’est qu’un prolongement, un durcissement de la justice), et à laisser les membres de l’oligarchie exploiter tranquillement le peuple. C’est ce qui se passe, objectivement, et Christine Lagarde est le symbole de cette spoliation qui joue les innocentes.

Les gens vivent dans un brouillard artificiel composé par des médias complices, qui n’ont pas le choix : à force de mentir aux gens, ils ont perdu le soutien populaire, du coup ils dépendent encore plus de l’oligarchie qui les tient financièrement. C’est parce qu’on n’achète plus les journaux qu’ils nous trahissent, et c’est parce qu’ils nous trahissent qu’on ne les achète plus.

 

JPEG - 47.3 ko
Pigasse, Capton et Niel, artisans souriants du Média Unique

 

Des titres raflés pour une bouchée de pain par les chevaliers de l’Apocalypse médiatique Drahi, Niel, Pigasse et Capton. Cependant, ces milliardaires rachètent du vent : dans leurs mains crochues (allégorie de l’avidité), les médias impopulaires se transforment en sable, comme dans ces films où les méchants finissent ensevelis sous leurs propres spoliations. Les médias ne suffisant plus à contenir la colère anti-oligarchique, le Système passe au stade supérieur de la contention : pour lui, le peuple est devenu fou, et il va falloir le camisoler, le piquer.

 

Protégez-nous de vous !

À coups d’attentats, le troupeau est sommé de rester ou de rentrer dans les clous prévus à cet effet. Concrètement, la campagne de terreur ne s’arrêtera que quand les gens arrêteront de s’interroger et de chercher une information alternative sur Internet. Ce qui n’est pas près d’arriver. Vous croyez que les salopards à l’origine de tout ce bordel vont lâcher le pouvoir comme ça ? Ils vont au contraire augmenter les doses, jusqu’à ce que le peuple demande grâce... ou protection. C’est-à-dire soumission.

Il se peut aussi qu’un vrai terrorisme sol-air (bas-haut mais c’est moins joli) voie le jour. Le terrorisme actuel étant un terrorisme air-sol, c’est-à-dire pure violence oligarchique. La dominance ne peut plus tenir que par la répression, et elle fait feu de tout bois : état d’urgence éternelle, loi Renseignement invasive, loi Travail antisociale, liberté d’expression restreinte, harcèlement procédural, encouragement à la délation, propagande qui s’en prend aux enfants. Et tout ça en 10 ans à peine. Accélération de l’Histoire, ou de l’ingénierie sociale ?

 

JPEG - 80.4 ko
Gilles Oups Kepel, l’homme qui a un peu oublié les manipulations du renseignement dans ses bouquins

 

À part ça, depuis 10 ans que le terrorisme est revenu chez nous, sans trop de raisons explicites – sauf pour ceux qui croient aux fables de Gilles « congruence » Kepel (si on l’écoute c’est E&R qui assassine des Français) –, on remarque qu’on est passé de victimes juives à victimes chrétiennes. Un Halimi, trois enfants de l’école de Toulouse, quatre clients de l’Hyper Cacher, puis des dizaines de victimes non juives. Comme s’il s’agissait du même terrorisme, mais à une autre échelle. On dirait que quelqu’un a amorcé la pompe, que l’eau est montée, mais qu’assez rapidement, un autre liquide l’a remplacée. Le sang des Français. Et à gros bouillons ce coup-ci.

Alors, qu’est-ce qu’il faut qu’on fasse ou qu’on change, pour que ça s’arrête ? Qu’on se soumette ? À qui ? Et comment ? Doit-on faire comme Renaud, danser la bourrée israélienne ?

Voir aussi :

21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
6
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
12
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
10
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
23
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
12 septembre
Un jour en France : mardi 12 septembre 2017
Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde
27
11 septembre
Un jour en France : lundi 11 septembre 2017
Le 11 Septembre de Causeur, cheminots remboursez !, Griveaux le fainéant
10
8 septembre
Un jour en France : vendredi 8 septembre 2017
Plenel contre la Corée du Nord, Ménard contre Philippot, Sotto satisfaction
11
7 septembre
Un jour en France : jeudi 7 septembre 2017
Naturel, politique ou médiatique, le climat se barre en couille
6
6 septembre
Un jour en France : mercredi 6 septembre 2017
Aubry flingue Macron, pénurie de beurre, drones français armés
9
5 septembre
Un jour en France : mardi 5 septembre 2017
Goncourt communautaire, Marcel Campion résiste, Chronopost le dimanche
15
4 septembre
Un jour en France : lundi 4 septembre 2017
Plaidoyer pour Ruquier, Macron contre Philippot, le FN contre Montel
37
30 juin
Un jour en France : vendredi 30 juin 2017
Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !
19
29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11

Les gagnants et les perdants du chaos social sur Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1629751

    Bravo ! Pour cet édito aujourd’hui exceptionnel. Notre sentiment, tout simplement.

     

  • #1629776

    Putain, mais moi aussi, cela fait au moins 20 berges que j’en peux plus de toutes ces conneries humaines !

    Avec ou sans violence ?
    En tous les cas, je te rejoins sur le fait qu’ils ne lâcheront rien ces [error : pas de nom suffisament ressemblant trouvés en base de donnée !] et par conséquent, je crains le pire !

    Moi je dis, il faut jouer dans la discrétion, tout dans la souplesse, mais ferme pchouuuttt, un coup de gomme, et il n’y a plus de traces.
    Car il y a beau parlementer avec eux, même en devenant maître de diplomatie, rien, pas une once d’ouverture en face.

    En tous les cas, je prie pour que le futur soit le moins pénible pour tous les justes. Et vivement que le calme revienne un peu sur ce morceau de rocher perdu dans l’immensité du vide.

    Bien entendu, je n’incite personne, je pose juste une hypothèse, pour le plaisir de la réflexion. Bien loin de moi la violence, il est préférable de raisonner sainement, réfléchir, penser à des éventualités, échanger les points de vue, et après chacun fait comme il le souhaite.
    De ce point de vue, mon commentaire devrait, je l’espère, ne pas être censuré.

     

    • #1629943

      Bonjour je pense comme toi !!


    • #1630031

      @Jiseur,

      Surtout ces temps où ils sont affaiblis, je pense que l’on a une chance de se débarrasser de ces pauvres petites victimes, car leur jeu de victimisation ne fonctionne plus guère en ce moment (sauf pour les ramollis profond du bulbe).
      Mais je pense que c’est à la source qu’il faut aller, à savoir en premier lieu tout ce qui concerne l’économie de raquette par les banques. Ensuite, reprendre ce qui est vital à l’homme, à savoir énergie, nourriture, soin, et construction de l’habitat.
      En dernier lieu, si les derniers petits toutous n’ont pas compris, faudra les piquer pour cesser leur souffrance inconsciente.
      Qu’en penses tu ?

      Et puis je me faisais la réflexion l’autre jour, je pense qu’ils n’ont rien compris à leur texte sacré (comme beaucoup d’exemples dans d’autres spiritualités). En fait, ce sont des élus, pour être les heureux gagnants de pouvoir montrer à l’humanité le pire exemple de ce qu’il ne faut pas devenir.


  • #1629806

    Les éditos d’E&R sont toujours de grands cru, mais celui-ci détonne d’avantage. Un cri du cœur. La roue est en train de tourner et doucement les consciences se réveillent. Continuez sur ce cap les gars, le bien et la raison reprennent toujours le contrôle du bateau.


  • #1629864

    Les gens ne font pas beaucoup d’efforts non plus.

    Il y a toujours une bonne raison pour ne rien changer, et pour continuer à écouter les salades officielles, juste parce qu’elles sont "officielles" .

    Et si la vie était un peu plus facile,combien il en resterait pour râler après le même système ?


  • #1629888
    le 24/12/2016 par Bruce marine
    Un jour en France : vendredi 23 décembre 2016

    J’étais pas au courant qu’il y avait eu un attentat au parlement !! Mais c’est dingue !


  • #1630164
    le 24/12/2016 par Ifuckcharlie
    Un jour en France : vendredi 23 décembre 2016

    Quoi rajouter a ça ? Ha si , que la France c ’est Paris avec 2 millions et demi d’habitants qui emmerdent la population restante de 62 millions et qui regarde Paris comme une autre planète , avec des gens déconnectés dont les pensées , les paroles et les actes , prennent la tête et détruise le mode de vie des autres .