Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’avenir de l’Écosse entre les mains des électeurs

L’Ecosse décide jeudi si elle veut devenir indépendante ou rester dans le giron du Royaume-Uni, lors d’un référendum dont l’enjeu a suscité un débat politique parmi les plus passionnés de son histoire.

Les 2 600 bureaux de vote écossais ouvrent leurs portes à 7h00 locales (6h00 GMT) et ferment à 22h00 (21h00 GMT). Les premiers résultats sont attendus vendredi au petit matin.

Quelque 4,29 millions d’électeurs -dont 600 000 ont déjà voté par correspondance- sont appelés aux urnes et une participation massive est attendue, de l’ordre de 80%.

Personne ne veut en effet rester silencieux quand l’avenir de l’Ecosse est en jeu et que le scrutin s’annonce serré.

Après avoir largement mené dans les intentions de vote, le non à l’indépendance a marqué le pas ces dernières semaines, rattrapé par le oui qui a mené une campagne plus agressive et visible.

Les derniers sondages donnaient cependant un léger avantage aux tenants du maintien de l’union, mais avec un nombre d’indécis suffisamment important pour faire pencher la balance.

Cette indépendance "faisons-la ! ", a appelé le leader des indépendantistes et Premier ministre écossais, Alex Salmond, dans une lettre solennelle publiée par la presse mercredi.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • si le non gagne ça vas être beau mais se referendum sera t-il bon ou pas ??


  • Même si nous savons bien que ce réferundum sert les causes mondialistes, je dois avouer que ça me ferait bien plaisir de voir une Ecosse indépendante, rien que pour faire ch*** ces Anglais arrogants


  • Après avoir annoncé qu’Obama se positionne en faveur du "non" sur l’indépendance de l’Ecosse, Yves Calvi (ce matin sur RTL) a dit "de quoi je me mêle ?".
    C’est drôle, il n’a pas le même genre de réflexion quand Obama se mêle réellement de ce qui ne le regarde pas.
    Pourtant les occasions sont très nombreuses…


  • Ce référendum (comme tout les référendum) est une escroquerie intellectuelle ! Tout cela est du théâtre destiné à faire croire au peuple, que, dans cette illusion démocratique c’est lui qui à décidé de "s’émanciper" du royaume-unis (ou de l’empire) ; tout cela et déjà voulu et organisé par nos maîtres qui feignent d’êtres contre.....


  • Ce qui me fait toujours marrer ce sont les sondages " 50/50".
    Y’a un truc qui m’échappe ... ca sent la combine à plein nez dans des cas comme ça.

     

  • #970225

    C’est louche cette histoire. Dingue que ce type de référendum soit autorisé. Y a forcément une entourloupe. Quelqu’un pour m’expliquer ??

     

    • C’est pourtant simple ça sera truqué, le Non à l’indépendance va remporter la victoire et voilà fin de l’acte, en attendant on continue de croire à la démocratie, au rêve de l’émancipation des peuples et à l’autodétermination...


    • De cette façon les anglais et la famille royal seront tranquille pour au moins 100 ans, ils diront :"vous avez eu votre referendum, arreter de nous les casser..."


    • .." quelqu’un pourrait m’expliquer ?"..

      C’est simple : Londres est démocratique. Cameron a dit que si une population souhaitait s’exprimer..elle le pourrait !
      Paris n’est pas démocratique, vérouille les débats, nie l’existence de peuples..pourtant une langue, une culture singulière, parfois une histoire aussi...= peuple..sur sa terre = Nation !..Basques, Bretons, Corses....il n’y a que lors d’épisodes dramatique que l’on laisse s’exprimer une population = Algérie 1962, Kanakie...
      En france , l’Etat sur ces questions est violent, il n’y a que ceux qui instaure un rapport de force violent qui obtienne quelque chose, c’est malheureux, mais c’est ainsi....... Scotland Free..YA.........Breizh (Brittany, Bretagne)..YA


  • Et hier j’ai encore vu sur ARTE un dirigeant écossais dire qu’ils voulaient s’éloigner du Royaume-Uni car les anti-europe y gagnent trop de terrain et que eux au contraire veulent affirmer leur soutien à l’europe..


  • #970280

    Amis écossais, SVP, votez Oui !

    Après, au tour de nos frères québécois !

     

    • Puis des Irlandais du nord, du Pays de Galles, et enfin de la Bretagne... Euuuh


    • d’accord, le Québec libre et l’Ecosse indépendante ! Ca sort d’un magma uniforme et ça ramène les caractères propres à chacuns.


    • #970815

      @ Mansur : Historiquement, contrairement à la France, le Royaume-Uni n’est pas une nation mais une union de 4 nations !
      Dois-je vous rappeler que écossais et anglais sont ennemis, même aujourd’hui, les écossais détestent les anglais, à un point ! Ce qui fait que nous, français, soyons très proches d’eux car, historiquement en France, notre pire ennemi a été l’Angleterre (demandez à Jeanne d’Arc, à Napoléon...), et non pas l’Allemagne, ni la Russie ou d’autres !
      Donc arrêtez de comparer l’incomparable !


  • #970286
    le 18/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’avenir de l’Écosse entre les mains des électeurs

    Quand finirez-vous par comprendre que tout cela n’est que du cinéma ?
    Quelle que soit l’issue du scrutin (encore faudrait-il connaître l’étendue de la fraude), c’est l’Empire qui gagne !
    Depuis quand consulte-t-on le peuple pour des enjeux sérieux ? Depuis quand tient-on compte de ses choix ?
    Non, il faut au mieux y voir une guerre intestine proche du sommet, mais de toute manière le sommet du sommet sifflera bientôt la fin de la récréation par un événement qui mettra tout le monde d’accord !

     

  • Dans les 2 cas, les Écossais se font avoir.

    Le oui, car dans la foulée, l’Ecosse va intégrer l’UE (car c’est un de leur argument pour convaincre de voter oui) => le NOM y gagne.

    Le non, car même s’ils sont hors de l’Euro grâce au Royaume-Uni, ils sont dans l’UE, soumis au dicta de la commission Européenne et impliqués dans la politique pro-atlantiste.

    Voilà pourquoi ce référendum est autorisé. Voilà pourquoi le résultat ne changera strictement rien pour les Écossais.
    Cela n’aurait pas été la même chose si l’argument des "pro-oui" avait été la sortie de l’UE et la création d’une monnaie Écossaise.


  • Et le réferendum en France c’est pour quand ? on aimerait bien voter nous !

    Ah ouais c’est vrai que suis-je bête, on a déjà voté... mais nos élites qui n’etaient visiblement pas d’accord avec nous, nous ont dit d’aller nous faire foutre bien profond pendant que nos chers députés entérinaient le traité de Lisbonne.

    Allez qu’on nous fasse re-voter, merde quand même !


  • OUI, bien sur, mille fois OUI.
    PS/ Soyons clairs , je n’y crois pas une seconde. Il me parait invraisemblable que le porte avions américain en UE se saborde....


  • Ne soyons pas pessimistes. On ne sait pas quel sera, à long terme, le positionnement d’une Écosse indépendante par rapport à l’Union européenne. Il faut faire les choses progressivement. Personnellement, je vois mal les Écossais s’émanciper du joug britannique pour ensuite accepter de se soumettre aux technocrates bruxellois. Ce serait paradoxal. Espérons qu’ils seront dignes de William Wallace.
    Je ne suis pas d’accord, par ailleurs, avec les commentaires précédents. Je pense qu’il sera plus difficile pour le gouvernement mondial de contrôler , par exemple, l’Écosse, le Pays de Galles, et l’Irlande indépendants plutôt qu’une Grande Bretagne unifiée. L’indépendance signifie aussi la souveraineté juridique et donc la possibilité de dire merde au droit de l’Union européenne.( à condition d’avoir des couilles me direz-vous.)

     

    • C’est exactement ça @Marine, vous avez entièrement raison.
      D’un simple point de vue tactique des mondialistes, il est effectivement plus simple de soumettre l’avis des pays faisant parti de... Plutôt que d’imposer leur dictat à des pays "indépendant".

      Et c’est bien ça qui fait peur aux sionistes mondialistes, il est plus facile de contrôler des factions appartenant a plutôt que des factions indépendantes.

      Ces stratégies on peut même le retrouver dans nos entreprises.


  • Pour ma part je souhaite la victoire du OUI pour des raisons diverses (soumission à la couronne, religion et culture différentes). Aussi parce que les partisans du NON n’évoquent que des raisons financières.
    Cela dit, le Royaume-Uni est l’un des pays les plus eurosceptiques, et je crains de voir les écossais se précipiter dans les bras de l’UE, et qu’ils soient au final encore moins maîtres de leur avenir...
    OUI au référendum car je considère l’Écosse comme une nation.
    NON car les conditions géopolitques en Europe ne vont pas dans le sens du respect des souverainetés.

    Si le OUI l’emporte, la logique veut que dans la foulée il y ait un référendum sur la sortie de l’UE. Si les écossais restent, ils seront seuls responsables de leur soumission.


  • les anglais joue gros sur ce "référendum" ils feront tout pour que ce soit le non qui l’emporte même si il faut trafiqué les urnes. si en plus les états-unis sont pour que l’écosse reste dépendante de l’Angleterre c’est sur qu’il y aura des magouille au cas ou le oui serait en tête.


  • Il aurait fallu faire ce référendum après celui si oui ou non les anglais restent dans l’UE pour que cela est un tout petit peu de sérieux


  • Vive les peuples Libres.
    Souveraine , la Bretagne était Maritime et riche, comme les pays-bas le sont encore aujourd’hui, même puissance, aussi peuplée, mais mieux située !! au centre de la façade européenne ou passe le plus de fret au monde !! ..Et ceci la france l’a bien compris..annexée par les franco-parisiens elle est devenu pauvre !..
    Economie tournée vers l’Est, par contre-nature, terrienne, exode, dépersonnalisation, linguicide et ethnocide..
    L’Etat français a alliénné les peuples hexagonaux, l’objectif ne plus faire qu’un français francophone unique, pas bilingue !..il faut tuer les cultures originelles !, Occitans (langue maternelle de Jaurès !), Catalan..de perpignan à Barcelone, flamand, Basque, Corse, kanaks,..L’Etat les a folklorisés quand il y avaient encore une culture.. ?!.
    Les Bonnets rougesBretons,
    On pourait parler de GAD, les soi-disant illétrés Du sieur Macron’, ma famille y a travaillé..c’est une entreprise créée par un local,..en région c’est ça , il faut se défoncer pour pas crever, on a que des miettes..quant en ile-de-france (ou j’ai vécu) le territoire bénéficie de tout les plus gros budgets de l’Etat les impôt de tout le monde depuis longtemps pour son dévelloppement, 5% de cet hexagone mais 80% du budget de la culture !!..c’est inégalitaire, scandaleux, anti-démocratique,
    l"Empire" (français), le colonialisme..c’est ça !! Il faut le comprendre pour s’en défaire, courage et soutiens aux Ecossais libèrés. Interceltic’s solidarity !
    Aliénation = Ne plus savoir qui l’on est.

     

    • Interceltic’s solidarity hein ? Bah sois content que la Bretagne reste en Gaule celtique alors ! Pourquoi vouloir vous couper de la plus grande nation celte, celle à l’origine des autres (c’est de Gaule que sont partis les Celtes qui ont formé la Bretagne et d’Espagne ceux qui ont fondé l’Irlande, alors Une vraie union interceltique ne peut se faire sans la France et l’Espagne, ce serait comme une union française sans la France, c’est ridicule


  • #971055

    Tout ça à l’air d’être incohérent, alors que c’est probablement tout à fait cohérent du point de vue des atlanto-sionistes, dont les indépendantistes font à l’insu de leur plein gré leur jeu. Dans le contexte actuel il n’y a que la Nation qui peut protéger le peuple.
    Je suis désolé mais les écossais, les catalans (très riches régions respectivement du Royaume Uni et de l’Espagne)(je mets les Corses à part) n’ont qu’une attitude égoïste et jouent le vrai jeu du mondialisme, faut pas se tromper !
    Le démantèlement des vieilles nations européennes se fait par les traités et par la communication indépendantiste...
    On est en train d’arriver par les deux bouts à la fameuse horrible Europe des régions égoïstes
    comme le laisse entendre Pierre Hillard...

     

  • Moi j’ai l’impression que le but de l’union européenne c’est de diviser les états en petites zones plus facilement contrôlables.

    Alors si on voit les choses de ce point de vue là est ce une si bonne chose ?

    On nous parle aussi de l’indépendance de la catalogne.

    Après je ne sais pas si quelqu’un ira casser les pieds aux écossais néanmoins. Quelque chose me dit qu’il ne faut pas les chercher ces gens là ^^


  • Le vote a été truqué c’est sur ! Regardez
    _http://www.youtube.com/watch?v=kUR-...


  • excellente analyse du site breitzao sur l,echec du referundum ecossais deux raisons les etrangers 17%de la population polonais paskistanais anglais installes en ecosse ! plus les vieux baby boomers qui comptent sur londres et les immigrés pour payes leurs retraites et assurer leurs conforts !!! exactement les memes raisons de l,echec des deux referundums sur l,independance du quebec !!! meme cause meme effet en occident le nationalisme de gauche de par sa conception ideologique ne peut que amener a la defaite !!!

     

    • Si c’est une défaite, je n’en sais rien, mais en tout cas, ce n’est pas une défaite du nationalisme, au contraire, c’est une défaite de la démocratie qui fait n’importe quoi à l’aveugle, que le vote soit oui ou non.

      Une fois de plus, les raisons que vous donnez sont justes, des étrangers à l’Ecosse qui votent, c’est débile, mais des baby boomers écossais qui votent dans leur intérêt particulier, ça montre aussi qu’on ne peut pas faire appel au vote du peuple pour le bien d’un pays, car les gens ne sont pas "éclairés" et votent égoistement dans leur intérêt personnel.


  • Afficher les commentaires suivants