Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’eau potable de six millions de Français contaminée au tritium

Une «  contamination   » radioactive de l’eau potable concernerait 6,4 millions de personnes en France selon des données communiquées par l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro). «  Aucune valeur ne dépasse le critère de qualité de 100 Bq/l (Becquerel par litre) instauré par les autorités sanitaires  », reconnaît toutefois l’association.

 

[…]

Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), bras technique de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), «  le code de la santé publique fixe une référence de qualité de 100 Bq/l pour le tritium qui ne représente pas une limite sanitaire mais un seuil qui, lorsqu’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour caractériser la radioactivité de l’eau  ».

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande «  une valeur guide de 10 000 Bq/l pour le tritium dans l’eau de boisson, à considérer en cas de consommation permanente de l’eau  », selon l’IRSN.

Mais «  la présence régulière dans l’eau du robinet de tritium rejeté par les centrales nucléaires met en évidence un risque de contamination d’autres polluants radioactifs à des niveaux beaucoup plus élevés  », argumente l’ACRO.

 

 

[…]

La «  carte exclusive de la contamination radioactive de l’eau potable en France métropolitaine, publiée par l’ACRO à partir des données du ministère, fait apparaître plusieurs zones avec une présence régulière de tritium dans l’eau du robinet  » notamment le long de la Seine, de la Vienne et de la Loire, «  à cause des rejets radioactifs  » de centrales nucléaires, selon le communiqué.

[…]

«  Les autorités acceptent, pour les polluants radioactifs, des niveaux de risque cancérigène plus de 100 fois supérieurs au maximum toléré pour les cancérigènes chimiques  », affirme, dans un mail à l’AFP, [la Criirad] basée à Valence pour qui la limite applicable à une contamination durable par le tritium ne devrait pas dépasser 10 à 30 Bq/l.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans un article, il y a des années de cela, ils expliquaient que les stations d’épuration ne pouvaient filtrer l’eau de façon optimale. De ce fait, il pouvait rester des particules de médicament et/ou de la pilule. Ce qui a pour cause, les parties génitales des hommes se féminisent. En d’autres termes, ne pas boire l’eau du robinet car dangereuse à long terme pour les hommes et pour les femmes aussi. C’est pas cher l’eau en bouteille... Vos couilles en valent bien la peine, non ? ;)

     

    • Les microplastiques (polypropylène, de nylon et de polytéréphtalate d’éthylène) contenues dans celles ci sont elles plus saines que les merdes dans l’eau du robinet ? Va savoir Charles... Un conseil, privilégiez San Pellegrino à Nestlé.
      Alors que je me trouvais en Thaïlande, j’avais fait la connaissance d’un Français qui s’étonnait du nombre de khatoey. Il avait une théorie, qui me semblait vraisemblable, à savoir que les Thaï utilisent des sacs en plastique pour transporter leurs repas chauds préparés, et ce depuis leur enfance. Selon des scientifiques, le taux d’hormones féminines est 2 x plus importants dans l’eau en bouteille que dans celle du robinet. J’imagine que lorsque l’on chauffe ce plastique, cela est pire...


    • théorie qui tiendrait la route si on avait assisté à une augmentation des Kathoeys depuis 60 ans or la proportion n’a pas augmenté depuis l’apparition des plastiques alimentaires (les Kathoeys devant passer devant la commission du service militaire, les statistiques sont exactes).
      Petite précision : la culture thai est la plus concilliante avec l’homosexualité masculine ET féminine (car le lesbianisme est aussi très fréquent, ce qui ne colle pas avec cette théorie) mais elle s’explique traditionnellement le phénomène par un mauvais karma dû à une vie antérieure, donc elle accepte les déviants par compassion bouddhiste, parce qu’ on plaint des gens qui paient leurs fautes d’une autre vie. Enfin les Kathoeys sont exonérés psychiatriquement du service militaire pour "désordre mental permanent". (on a essayé de les intégrer mais cela se passait mal avec les autres militaires, ils sont incapables de s’intégrer , d’où la classification mentale).
      Et pas de gaypride en Thailande, ce serait très mal vu car il n’y a aucune fierté à être kathoey, au contraire. (ils ont essayé à Cheng mai il y a quelques années mais ça a tourné à l’affrontement avec la population.Il y a par contre une pseudo gaypride annuelle à Bangkok mais dans un quartier réservé,à Patpong, le quartier du sexe tarifé soit un endroit de dépravation fréquenté uniquement par les touristes, une sorte de camp de concentration du cul


    • https://neo-masculin.com/bisphenol-...

      Quels sont les véritables effets a long terme de ce composant chimique ?

      Bio ou pas, ce Bisphenol est partout.


    • @Zorgl
      San Pellegrino est une marque appartenant à Nestlé.


    • Pour ce qui est de la disparition des caractères masculins , lacause essentielle semble etre l’ATRAZINE….Un pesticide utilisé en agriculture dans la lutte contre les insectes , et qui est abondamment utilisé , y compris sur les produits importés : riz ;mais, sapins de noel ,fruits etc....le problème est connu , mais comme pour le ROUNDUP , ils changent le nom du produit, ou de la boite qui produit , ou les deux ! et les politiques soutiennent et nous imposent ça, car ce sont ces boites qui les paient !


    • Les stations d’épuration arrêtent les sables et autres éléments par décantation,sauf que les produits chimiques qui sont dissous passent jusqu’à votre robinet.L’eau du robinet n’est sans doute plus conforme à une eau saine,on y rajoute de la Javel pour tuer tout ce qui s’y trimballe,mais ce çà aussi ne doit pas être très sain.
      L’eau en bouteille qu’on nous vante reste parfois des semaines avant d’être consommée:elle aussi est une eau morte.
      La meilleure eau est celle qui est magnétisée,l’eau de source par ex. qui court entre les herbes et les cailloux:c’est une eau vivante:c’est elle qu’il nous faudrait boire en priorité quand c’est possible.


    • @ olegna
      Vous avez raison. Mais je voulais parlé des eaux étiquetées Nestlé : Nestlé Pure Life, Nestlé Aquarel. Des études montreraient que ces dernières sont les plus toxiques alors que la San Pellegrino serait une des moins. Après, les études...
      @ Paramesh
      Auriez vous un lien internet confirmant vos dire concernant la non augmentation du nombre de Kathoey en Thailande ? J’ai des doutes au vu du marché noir d’œstrogène en pleine expansion dans ce pays.
      https://www.cqv.qc.ca/les_enfants_s...


  • Concernant le tritium, il y a aussi le gadolinium méconnu dans l’eau potable, rejeté par les grands centres hospitaliers (et qui concerne les grandes villes, Berlin c’est sûr, et Paris ?).
    Voir ces deux articles :
    Chuck Norris contre Gadolinium (1/2)
    https://healthnaturalnews.wordpress...
    et
    Le Gadolinium de San Francisco (2/2)
    https://healthnaturalnews.wordpress...

    Certainement, un sujet encore trop tabou pour les média, pourtant cela concerne l’eau potable.
    Cordialement.


  • Je trouve que le chiffre de 6 millions revient trop souvent...

     

  • et oui certains paranos se font chier a acheter de l’eau en bouteille...parce qu’ils ont confiance dans leurs dominants pour tout bien gerer...

     

  • "Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande ..."

    En fait non.
    Pour tout ce qui releve du nucleaire, l’OMS est interdite de declarer quoi que ce soit par elle meme, ni prendre aucune initiative. Celle-ci doit s’en remettre a l’AIEA
    Celle-ci donne alors la marche a suivre a l’OMS, qui repete tout betement ce qu’on lui demande de dire.

    voila le lien :
    http://independentwho.org/fr/accord...
    (l’AIEA c’est l’organisation qui gere le nucleaire dans le monde et dont le but est de le promouvoir. c’est dans leur charte).

     

    • Merci beaucoup de cette précision éclairante.


    • En même temps, l’OMS est bien la dernière source que j’écouterai pour ce qui est de la tendance et surtout, qu’ils gardent leur recommandations. C’est le seul endroit où les lobbys pharmaceutiques ont des représentants permanents.
      N’avez vous pas remarqué que les normes en "santé" vont toujours en faveur de plus de prescriptions ? Ils ne s’attaquent jamais à la cause primaire des maladies. Ça devrait suffire comme argument non ?


    • #2242820

      L’OMS est une organisation terroriste. Ca qu’elle dit n’a pas grande valeur, sauf pour comprendre de quelle manière ils vont vous tuer.

      Le mec de l’OMS, comme suite à l’épidémie d’Ebola au Congo, a déclaré qu’il ne fallait pas fermer les frontières. lol

      Cette institution est nue. Elle est comme l’ONU, c’est un repère de criminels.


  • #2242473
    le 18/07/2019 par C’est pas moi j’ai rien fait
    L’eau potable de six millions de Français contaminée au tritium

    En même temps tout ce qui permet de pas trop s’éterniser... Et puis le couillu et sa bibine peut s’adapter à tout si il veut vraiment. À tout mal son remède. En ce moment le remède c’est de pas se soucier de sa santé physique, mais plutôt spirituelle voyez. Je sais c’est facile à dire. Mais c’est vrai en même temps. On supporte et on est pas touché Dieu merci, et on aime ça même. Il faut aprendre à aimer le Tritium. Et les chemtrails. Rien de bien méchant à la base c’est atomique, subatomique même. Et nous sommes des alchimistes de tout ce merdier. ( Transformer le bousin en amour)


  • J’ai acheté un distillateur chez Casasnovas.

     

    • J’ai remplacé le mien par un purificateur Berkey (distillateur = bruyant, lent, coûteux, dépend de l’électricité).

      https://www.berkey.fr/


    • Attention, l’eau distillée va vous pomper tous vos minéraux.


    • #2242784

      @à magic:quand j’avais 16/17 ans,j’avais dit celà un notre prof de chimie:il m’avait rit au nez !
      Mais c’est bien vous qui avez raison.


    • @hoplapom

      J’ai un Berkey également, c’est ce que tout les survivalistes ont.


    • Bonne chance pour distiller des atomes


    • Une molécule d’eau au tritium a les meme propriétés chimiques qu’une molécule normale malheureusement, ça ne servira à rien.


    • à magic
      L’eau distillée ne pompe pas de minéraux directement, elle est mieux absorbée au niveau de l’intestin et facilite même l’absorption des autres nutriments. Et pour ce qui est de faciliter l’élimination des toxines circulantes, elle est d’un grand apport.

      Le problème avec une alimentation en eau distillée exclusive, c’est qu’elle supprime un apport non négligeable en minéraux essentiels à la fonction rénale normale (entre autres, il y a également la sudation et autres pertes minérales) qui entraine avec elle une fuite irréductible de minéraux (dont sodium, potassium et calcium), si le corps n’en trouve pas dans l’alimentation, il en puise dans ses réserves, d’où la confusion. Donc ne pas dénigrer l’eau distillée, il faut simplement compenser le manque d’apport minéral.

      Le plus simple est de prendre une série de marques d’eau en bouteille, lire la composition en minéraux (en mg ou µg par litre), faire une moyenne et trouver les aliments ou autres apports qui font le travail, et on n’est pas à la décimale près. Ça évitera de boire le l’eau de robinet ou en bouteille.

      Et pour ce qui est des filtres (charbon, résine échangeuse ou sable), ils sont malheureusement inefficaces contre l’eau lourde (au deutérium ou au tritium), la distillation quant à elle ne doit jamais être menée jusqu’à épuisement du conteneur car l’eau lourde est la dernière à s’évaporer, d’ailleurs, c’est une méthode de séparation utilisée dans les laboratoires pour en concentrer la teneur. Une bonne pratique consiste à soit laisser le tiers de l’eau et simplement s’en débarrasser, soit pratiquer une série de distillations avec un rejet moindre à chaque fois (ceci dit, cette dernière solution n’est pas pratique et relativement couteuse)


  • Pour le fric ils sont prêt à empoisonner des millions de citoyens !!
    Ça on le savait depuis longtemps , mais là franchement , celà commence à vraiment se voir dans tous les domaines !
    À l’heure qu’il est le pays est livré aux représentants de commerce et à leurs patrons !


  • Six millions, six millions !!!

     

  • #2242571
    le 19/07/2019 par La république c’est tenter de gouverner dans le désodre.
    L’eau potable de six millions de Français contaminée au tritium

    De plus en plus inquiétant...
    Entre ça et Tchernobyl...

     

    • Pourtant la nature semble avoir repris ses droits à Tchernobyl. La soit-disant radioactivité ne semble pas avoir fait grand chose si ce n’est amener la peur.


    • Pour ce qui de la nature qui a repris ses droits, tout à fait mais les animaux vivent moins longtemps que nous d’où des effets moins visibles car cela agit sur le long terme ! Le site a été decontaminé, sans parler du sarcophage sur la centrale.... Mais en 86 et pendant les années qui ont succédé, la vie a du se réadapter petit à petit en absorbant beaucoup de radioactivité....


  • #2242590

    Raison de plus pour boire du pinard ! L’eau c’est pour se laver les pieds. D’ailleurs sur les routes ne sommes nous pas limités à quatre vins ?


  • #2242598

    Mais enfin ? Le Tritium dans l’eau des froncais ? C’est normal ! Nous somme le Peuple des Lumières :-O

    - Briller à tout prix, telle est notre devise ! Porter la lumière de Venus à Jupiter LOL

    Hey ! Remet moi une luciole Gégé !


  • Perso je tourne au purificateur berkey depuis quelques années (https://www.berkey.fr/).
    Permet d’avoir une eau saine et une solution en cas de coupure des approvisionnements (possibilité de consommer eau de pluie, provenant de points d’eau...).
    Pour info, une eau est potable lorsque le préfet le décide (même si les analyses de laboratoire sont dans le rouge).

     

  • Et qui dit que l’iode qui est ajouté au sel de table n’est pas radioactif ?

    Le gadolinium... Il y a des infirmier(e)s qui ne l’administre pas aux patients et qui le récupère... Pour quoi faire.... ???

     

  • vous pouvez acheter tous les distillateurs ou purificateurs que vous voulez, vous ne pourrez jamais enlever la radioactivité de l’eau.


  • Il faut savoir raison garder, surtout venant des articles à sensation de la presse mainstream.
    la région incriminée fait partie de celles qui ont le plus de radioactivité naturelle
    https://www.science-et-vie.com/natu...
    Quel est l’intérêt de cette "information" : alimenter la peur du nucléaire qui, couplée à celle du CO2 des énergies fossiles (bien que cela soit contradictoire, c’est promu par les mêmes officines écolo) va entraîner la ruine de nos entreprises et l’appauvrissement de la population. But recherché.

     

    • Sans oublier de renforcer l’adhésion de la population à la "nécessaire" transition énergétique.
      Ça commence à coincer avec l’éolien industriel. Une gabegie financière ! Coût total évalué à 120 milliards d’euros pour fournir péniblement 15% de la consommation nationale (à condition qu’il y ait du vent)
      Pour rappel, le programme nucléaire, à coûté 90 milliards d’euros
      (actuels) et fourni plus de 70% des besoins. Technologie française et
      emplois en France, ce qui n’est pas le cas pour l’éolien.
      Interessez-vous à la commission d’enquête parlementaire présidée par le député Julien Aubert. Les débats sont savoureux et les témoignages scientifiques sans appels.
      Des machines de plus de 200m de haut, a 500m des maisons, les ploucs (dont ma pomme ) commencent à flairer l’escroquerie...
      Dans l’estuaire de la Gironde les chasseurs astiquent leurs fusils, les professionnels de la vigne commencent à faire la gueule.
      Pour faire passer la pilule il va falloir un gros coup de com et faire peur avec le nucléaire. Pour ça on peut faire confiance à la presse.


  • Remboursement de l´eau devenue potentiellement toxique ! PETITION
    https://www.mesopinions.com/petitio...

     

  • Pas de polluants radioactifs dans notre eau potable !
    La CRIIRAD lance une pétition contre la banalisation de la contamination de l’eau potable. Les signatures viendront appuyer ses démarches auprès des autorités. Mobilisez-vous, mobilisez vos parents, vos amis et vos collègues. Nous sommes tous concernés par la qualité de l’eau qui coule du robinet. Nous avons tous le devoir de la préserver, pour nous et pour nos enfants.
    ·
    DEMANDE D’ENQUETE
    Je demande la suppression des privilèges accordés aux activités nucléaires et la révision à la baisse de toutes les limites sanitaires relatives à la radioactivité de l’eau.
    Je demande l’ouverture d’une enquête pour faire toute la lumière sur les anomalies, incohérences et irrégularités détectées par la CRIIRAD
    Je demande que l’intégralité du fichier soit adressée sans délai à la CRIIRAD pour lui permettre d’aller au bout de ses investigations.
    Je demande que les résultats soient publiés sous une forme facilement consultable, qui permette de sélectionner les données selon différents critères et de récupérer les données pour analyse.
    Je demande la levée du secret sur les dates et heures des rejets massifs de radioactivité dans l’environnement.
    https://blogs.mediapart.fr/associat...

    PETITION à l’attention de Mme BUZYN, ministre de la SANTE et des Solidarités
    Signez ici la pétition de la CRIIRAD
    https://www.mesopinions.com/petitio...


  • Les centrales nucléaires vraiment la source du Tritium dans notre eau potable ? Après l´absurde campagne contre le "réchauffement climatique" (tandis que la canicule règne en France, il faut presque se chauffer en Allemagne le soir...), la croisade contre les centrales nucléaires ? Si le "RC" n´est pas global, peut-on parler de "réchauffement climatique" ? Ne devrait-on pas parler plutôt de "temps" ? Cette campagne ve viserait-elle pas à toute autre chose que notre bien physique, notre santé ?

    "Contrairement à ce que proposent les ignorants et les menteurs, les pulvérisations de chemtrails les plus courantes contiennent de l’aluminium, du baryum et du strontium, dans cet ordre. Probablement des centaines de fois, des analyses de laboratoire menées dans le monde entier l’ont confirmé. (...)

    Différentes substances différentes utilisations :
    Les particules d’oxyde d’aluminium pour modifier le temps : Lorsque des particules minuscules sont dispersées et ensuite activées par l’énergie électromagnétique requise, elles se réchauffent. Lorsque de larges volumes de particules de la basse atmosphère sont chauffés, une zone de haute pression est créée... Combiner la capacité documentée de chauffer l’ionosphère et celle de modifier les courants d’air, ainsi que de nombreuses autres techniques, voilà comment on modifie le temps...

    Un peu plus tard dans "Les sciences atmosphériques 1961-1971", les auteurs s’étendent davantage sur l’utilité des isotopes radioactifs. Sous le titre « La recherche sur les traceurs », les auteurs du rapport écrivent : « Quand sont utilisés des composés radioactifs contenant du TRITIUM ou du carbone 14, leurs temps de désintégration radioactifs conduisent à un calcul du temps écoulé depuis la formation de l’eau ou du dioxyde de carbone dans l’échantillon. Ainsi, il est possible de dater l’eau de pluie et l’eau dans les puits, les rivières et les océans, et d’utiliser cette information pour étudier les processus d’échange entre la haute atmosphère et la basse atmosphère, entre l’atmosphère et les océans, et entre l’atmosphère et la Terre. La recherche dans ce domaine doit être poursuivie vigoureusement. » Ce passage explique comment le baryum est utilisé aujourd’hui comme moyen pour retracer l’ensemble du cycle hydrologique."
    http://www.cielvoile.fr/2015/07/alu...
    Levez la tête et regardez votre ciel...


  • Qué s’apelerio Quèzac-Tritiée.


Commentaires suivants