Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’émir du Koweït en Iran pour une visite historique

L’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a entamé dimanche une visite officielle en Iran, un déplacement qualifié d’historique et qui doit contribuer à la sécurité et la stabilité dans la région du Golfe.

Les relations entre l’Iran chiite et ses voisins sunnites se sont récemment dégelées en dépit des divergences sur la Syrie, Téhéran soutenant le régime de Bachar al-Assad alors que la majorité des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), Arabie saoudite en tête, appuient les rebelles.

Les monarchies du Golfe s’inquiètent aussi des ingérences prêtées à Téhéran en Irak et à Bahreïn. Elles scrutent également le rapprochement entre l’Iran et les grandes puissances, qui doivent reprendre à Vienne le 16 juin leurs négociations en vue d’aboutir à un accord définitif sur le programme nucléaire controversé iranien.

Cette visite sera un tournant décisif dans l’approfondissement des relations entre les deux pays, a affirmé le président Hassan Rohani en recevant cheikh Sabah en fin d’après-midi.

L’Iran et le Koweït ont des vues proches sur les questions politiques, régionales et internationales, a ajouté M. Rohani, dans un communiqué publié sur le site internet de la présidence, soulignant que son pays était prêt à étendre ses liens avec tous les Etats-membres du CCG.

L’émir a pour sa part estimé que son voyage profiterait aux deux pays, selon le communiqué.

Nous avons des intérêts mutuels et historiques avec le Koweït et le terrain est préparé pour étendre ces liens, avait auparavant affirmé le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, cité par l’agence officielle Irna.

Les relations bilatérales se sont améliorées depuis l’élection du président Rohani en juin 2013, après plusieurs années de tensions.

L’émir, qui effectue sa première visite en Iran en tant que chef d’État, est accompagné d’une importante délégation comprenant les ministres des Affaires étrangères, du Pétrole, des Finances et du Commerce et de l’Industrie.

Au cours de sa visite de deux jours, il doit également rencontrer le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

Dans un entretien vendredi au quotidien panarabe Al-Hayat, le sous-secrétaire des Affaires étrangères koweïtien Khaled al-Jarallah a affirmé que son pays était aussi prêt à jouer le rôle de médiateur entre l’Iran et l’Arabie saoudite.

"Un rapprochement entre ces deux puissances régionales pourrait avoir une grande influence dans la résolution de nombreux problèmes régionaux", a-t-il expliqué.

Selon M. Jarallah, cette visite historique pourrait entraîner une coopération iranienne plus positive et réaliste sur les affaires concernant le Golfe et en retour aurait un effet positif sur l’avenir, la sécurité et la stabilité des pays du CCG.

L’Arabie saoudite avait jusqu’alors ignoré les appels du pied de Téhéran en vue d’un réchauffement des relations. Mais le 13 mai, le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, avait annoncé que son pays était prêt à négocier avec son voisin iranien pour améliorer les relations bilatérales, et Ryad a invité le chef de la diplomatie iranienne dans le cadre d’une réunion de l’Organisation de coopération islamique (OCI) prévu à Jeddah les 18 et 19 juin.

M. Zarif a toutefois décliné dimanche l’invitation, en raison des négociations nucléaires avec les grandes puissances qui se dérouleront au même moment.

"La date des négociations (nucléaires) avait été décidée avant (l’invitation) et il n’est pas possible de la changer", a indiqué le ministre iranien, qui chapeaute les négociations, cité par Irna.

Sur ce sujet, voir aussi :

Sur la République islamique d’Iran, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que l’Iran se méfie des Koweïtis qui aiment se faire appeler "les Juifs du Golfe"... L’émir précédent, Jaber, s’est entendu en 1990 avec l’ambassadrice US, April Glaspie, pour attirer Saddam dans le piège du Koweit, cette merde sioniste est donc co-responsable du massacre d’un ou deux millions d’ Irakiens et de l’assassinat légal de Saddam .

     

    • L’ambassadrice US April Glaspie auprès de Saddam lui avait menti en lui déclarant en substance que les US ne bougeraient pas s’il envahissait le Koweit . Les sionistes ont ainsi attiré Saddam au Koweit pour pouvoir lui sauter dessus , comme ils cherchent aujourd’hui à attirer Poutine en Ukraine pour avoir LE motif pour l’attaquer .


  • - Violation de l’éspace aérien Finlandais par les russes.
    - Les monarchies du golfe qui se trouvent des affinitées avec l’iran.....et j’en passe les meilleurs....plus j’avance,plus j’entrevois clairement la manipulation à une échelle intergalactique...et si finalement on est que des pantins ????

     

    • #843952
      le 02/06/2014 par Karim le namurois
      L’émir du Koweït en Iran pour une visite historique

      je suis exactement de ton avis. Cela corrobore l’avis de Pierre Hillard. Nous allons vers des blocs régionaux qui se font opposition et se renforcent mutuellement


    • #844232
      le 02/06/2014 par l’oracle a dit...
      L’émir du Koweït en Iran pour une visite historique

      à l’échelle française, il y a l’opposition bidon entre l’UMP et le PS, à laquelle se réfèrent encore des millions de Français, et qui a meublé le décor et les conversations 4 décennies durant...à l’échelle mondiale, c’est pareil : on nous presse de choisir entre l’Empire et la Russie, mais la comédie ne prend plus me concernant : je sais que le jeu est fait par les puissants, et que je n’ai rien à y gagner !!!!


  • #843695

    L’antisémitisme attaque le Koweït. Nulle doute que la réaction des sinistrosioniste sera épidermique contre l’Adolf Koweitien.


  • excellente nouvelle, il y a assez de morts comme ça, dans ces stupides guerres entre musulmans. Ca ressemble tellement à nos guerres de religions entre catholiques et protestants, d’il y a 400 ans


  • Ou les pays du golfe vont tenter de miner l’Iran par l’intérieur, ou ils sentent que les USA sont en perte de vitesse et ils cherchent de nouveaux alliés. Il va falloir suivre le feuilleton.

     

    • Oui, pour ma part, je ne sais pas trop quoi penser de tout cela. Leurs relations sont très ambiguës.

      Ce qui est sûr, c’est que nous avons perdu très cher en Iran. J’espère que lorsque nous aurons un gouvernement à peu près digne pour une France souveraine de son destin, nous pourrons enfin renouer avec le Moyen-Orient.


    • ce n’est pas d’aujourd’hui que les pays du golfe ont un double jeu, à la fois pro et anti américain.
      Et puis les pays arabes encore stables ont peut être peur de la contagion du cahot venu de Tunisie, Lybie, Egypte et Syrie pour eux, une non- guerre civile entre chiites et sunnites est certainement préférable au chaos irakien.

      Tout ce qui peut faire chier Netanyahu ,me réjouit, car c’est sûr que lui veut un Iran en ruine, à l’image de l’Irak.


  • #843897

    Élément majeur qu’oublie l article:30% des koweitiens sont chiites.
    Sans compter une communauté iranienne conséquente qui vit au Koweit...
    Je suis content du rapprochement Arabo-iranien actuel. L’union faisant la force....


  • #843934

    Je recolle mon commentaire que j’ai fait sur "le club bilderberg " ou j’en parle déjà

    #842015Le 31 mai à 10:55 par bilderberg
    Bilderberg 2014 : la liste des participants @ Louve de France

    Oui c’est bon signe.

    je voulais juste faire remarquer que tout ce qui est de près ou de loin assimilé au monde et à la culture Arabe est dans le viseur du club ; les familles royales du golf comprises.

    Les Saoudes que les Américains viennent de lâcher cherchent désespérément un accord avec l’Iran c’est pour dire.

    Sinon pour Bilderberg j’ai fait un commentaire dans l’article " le prix de l’atlantisme " juste en dessous de celui-ci sur E R


  • #843945

    Je ne fais pas confiances à tous ces connards du Koweit, Jordanie, Arabie Saoudite et le Bahrein. Ils veulent juste gagner du temps pour massacrer les FM puis se retourner contre l’Iran.


  • Pour assimiler et comprendre tous ces phénomènes changeants entre les pays pays du golfe et l’Iran, il faut savoir appréhender les facteurs religieux fondamentaux..

    En effet, il faut d’abord comprendre que tout ceci est influencé par les rapports sunnites/chiites et il est donc nécessaire de connaitre l’histoire des arabo-musulmans à travers les anciens clivages sectaires..

    C’est la raison pour laquelle la perspective chiite du problème est plus tranchée et s’investie plus dans la réconciliation à tout prix. Les chiites (qui furent traqués et tués là où ils se trouvaient depuis 13 siècles par les musulmans qui deviendront les "salafistes", du moins ceux qui s’auto-proclamaient "sunnites") parviennent enfin à jouer un rôle crucial dans la réconciliation avec leurs frères musulmans sunnites..

    Sans connaitre l’histoire des arabo-musulmans et sans comprendre le sens véritable de la "révolution iranienne khomeiniste", il est quasi-impossible de ne pas voir une énième anguille sous roche dans ces négociations géopolitiques et géo-stratégiques..

    Vous remarquerez que les seuls pseudo-musulmans sunnites auto-proclamés à rejeter toute union avec les chiites et à revendiquer que l’ennemi numéro 1 des musulmans serait d’abord le chiite avant Israël est encore et toujours le salafiste (takfiriste ou pas)..

    Pour nous français musulmans sincères le problème est d’autant plus important : c’est là que nous devons absolument nous dissocier de manière catégorique des enfoirés de salafistes qui nuisent fortement à notre réputation et à l’image véritable sensée caractériser le Croyant juste, intelligent, Sincère et patriote..


  • #844326

    Il est un autre piège, qui consiste à conjecturer sur ces gesticulations politico-géostratégiques mondaines, et investir notre précieuse énergie en pure perte spéculative autant que vaine. Prenons acte, sachant que nous n’avons pas à prendre parti, ni même à avoir un avis tranché. Il est bien plus sage de considérer toute cette scénographie comme puérilité, plus nous serons nombreux à le faire, moins nombreux ceux à y accorder la moindre importance, et plus se réduira l’impact sur la vraie vie.


  • Le vent commence a tourner... si l’Emir du Kowait prends l’intiative de normanliser les relations avec les Mollah Iraniens,cela est revélateur climat de défiance qui s’est installé entre les micro-monarchies du Golfe persique et leurs « protecteurs » USA & KSA...tous ces états ont des minorités Chiites,Bahrein a une population majoritairement Chiite avec une monarchie Sunnite évidament hostile a l’Iran...


  • Ne nous leurrons pas. Il n’y a rien à attendre de bon de cet émirat fantoche. Sabah al-Ahmad Al-Sabah est en mission commandée par ses maîtres donc méfiance.


  • le fameux rapprochement Teheran/Occident dont je vous parles depuis quelque semaines et qui prend forme de plus en plus ! Il faut comprendre que toute ces pétro-monarchies du golfe qui tendent la main a Teheran le font sous pression américaine !


  • encore une manipulation pour éloigner l iran de la russie on en reviens toujours à diviser pour mieux affaiblir ..heu...régner


Afficher les commentaires suivants