Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’étrange concomitance entre l’agenda de l’OTAN et celui des ONG

Je compile ci-dessous les personnes et les groupes « défenseurs des Droits de l’Homme » les plus connus : beaucoup, voire la plupart, sont liés au Département d’État US et à des criminels comme George Soros.

[...]

- Avaaz : « Avaaz est une organisation de cyberlobbying fondée en 2007 par Jeremy Heimans (maintenant PDG de Purpose) et d’autres personnes. Le financement de départ a été fourni par la fondation de George Soros. Ils ont joué un rôle important dans la promotion de politiques étrangères néolibérales conformes à la ligne du Département d’État américain. Avaaz a très activement promu une No Fly Zone en Libye. Ils sont en train de promouvoir très activement la même chose en Syrie. On trouvera ici des études sérieuses qui montrent ce qu’Avaaz est en réalité. [...] [1] »

- Amnesty International (AI) : « AI prend de l’argent à la fois à des gouvernements et à des sociétés privées dont la plus fameuse, Open Society, est dirigée par le criminel financier condamné George Soros (son Open Society finance également Human Rights Watch et une myriade d’autres défenseurs « des droits de l’homme »). Suzanne Nossel , directrice d’AI-USA, par exemple, vient directement du Département d’État américain. Le site web d’AI mentionne précisément le rôle de Nossel derrière les résolution onusiennes, soutenues par le Département d’État, relatives à l’Iran, la Syrie, la Libye et la Côte-d’Ivoire. Les “contributions” de Nossel consistaient tout simplement à déguiser l’agression militaire pure et dure et la poursuite de l’hégémonie économico-financière mondiale sous le couvert de défense de “droits de l’homme”. [2] » [...]

- Médecins Sans Frontières (MsF) :« Est entièrement financé par les mêmes intérêts économico-financiers derrière la politique étrangère commune de Wall Street et de Londres, y compris le changement de régime en Syrie et en Iran. Le rapport annuel 2010 de MsF indique comme donateurs financiers : Goldman Sachs, Wells Fargo, Citigroup, Google, Microsoft, Bloomberg, Mitt Romney’s Bain Capital et une multitude d’autres intérêts économico-financiers. MsF compte des banquiers dans son comité consultatif, comme Elizabeth Beshel Robinson de Goldman Sachs. Ce qui complique davantage les prétentions à “l’indépendance” et à “l’assistance”, c’est le fait que leurs installations médicales se trouvent dans des régions de Syrie tenues par des terroristes, en particulier le long de la frontière nord de la Syrie avec la Turquie, membre de l’OTAN. [...] [3] »

Lire l’intégralité de l’article sur info-palestine.eu

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quelques un des faux-nez de la domination atlantico-sioniste. Au nombre desquels MSF dont le slogan pourrait bien être, conformément à la stratégie impérialiste de domination par le chaos, "pour un Monde Sans Frontières". Surtout ne jamais rien donner à une telle organisation : sachez que votre générosité est au service d’un projet de domination des peuples. Ils sont les faire-valoir de cette volonté de domination criminelle. Des bien-pensants qui soignent les blessés des guerres faites par leurs financeurs et évidemment sont aussi agents de renseignement pour les agences qui les financent.


  • ...Les puissants sont des satanistes, leurs employés pour la quasi majorité ne savent même pas pour qui ils bossent vraiment...

    ...Il y a quelques jours, en me rendant au travail, je me suis fait interpellé par un bénévole d’une organisation de Soros qui ne savait rien de rien sur rien...un petit branleur qui n’a pas de meuf, fils de fonctionnaire voire médecin qui glande entre la fac, les tapas dans les bistrots et les réunions pseudo-humanitaires et droitdelhommistes...


  • Les "ONG" les plus connus et les plus actives, les plus "philanthropiques" (!), comme AI, HRW, MsF, sont financées par... des Sionistes ! Les assassins et les tortionnaires peuvent ainsi jouer les compatissants, les altruistes etc... ! C’est le "service après vente" des guerres et des massacres programmés . Si l’hôpital de MsF en Afghanistan a été bombardé par les "US" c’est sans doute qu’il ne s’y trouvait pas un seul Elu et que l’équipe soignante n’était peut-être pas assez "sionistement correcte" . Ne comptons pas trop sur Rony Brauman pour nous éclairer à ce sujet...


  • L’intitulé de l’article souffre ici d’une petite erreur grammaticale. Ecrire "concomitance entre" est, il me semble, une tautologie, à l’instar des fréquents "au jour d’aujourd’hui" et "pallier à"...

    « OTAN et ONG : étrange concomitance des agendas. »

    Un possible parmi d’autres ;)