Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’oligarque Denis Olivennes n’a pas apprécié son portrait dans l’OJIM

La chose se passe en deux temps : un, le site de l’Observatoire du journalisme taille un portrait plutôt juste, avec quelques imprécisions, de l’oligarque Denis Olivennes, fils du poète Armand Olivennes, né Olievenstein, et donc neveu du célèbre psychiatre spécialisé dans la toxicomanie Claude Olievenstein, qui a tant fait parler de lui dans les années 70. Deux, un courrier d’avocat du cabinet Temime lui enjoint de publier un droit de réponse sous forme de rectificatif du portrait.

 

Le portrait est intitulé « Denis Olivennes, l’homme des réseaux ». On suit sa progression dans le monde politique (idéologiquement proche de Fabius, Sarkozy puis de DSK) et dans le monde économique où il laisse, selon Wikipédia, des comptes renforcés à chacun de ses passages : Air France, Canal+, PPR, la FNAC, Le Nouvel Obs, Lagardère... C’est la légende Olivennes, le redresseur de comptes. Or quand on gratte un peu, on se rend compte que là où cet énarque passe, l’herbe a du mal à repousser. C’est un libéralisateur dans l’âme : les chiffres sont bons, mais au détriment du social.

« Il a adopté la tactique dite du nénuphar, commente un grand patron. Telle la grenouille qui saute de plante en plante. Et il se barre juste avant l’échec, juste avant que cela ne se voie. Canal +, PPR, Air France, la Fnac, la grenouille a beaucoup sauté et n’a pas franchement marqué les mémoires. ”De lui, on ne se souvient de rien, aucune trace, sauf ses incroyables indemnités de départ”, grince un malveillant. Un élu acerbe qui l’a beaucoup fréquenté lorsqu’il était fabiusien alourdit la barque : ”Il est plus fort pour faire parler de lui que pour accomplir quoi que ce soit”. Et, ajoute un patron de presse, ”il est plus doué pour les relations publiques que pour la gestion’. » (Le Canard Enchaîné, 8 décembre 2010)

Aujourd’hui, il gère le pôle média du repreneur de la presse française, l’investisseur tchèque dont Faits & Documents a fait un portrait précis. Olivennes est bien un oligarque français : dans le monde très confus de la politique, des médias et des affaires, où tous les pouvoirs s’entremêlent, il arrive toujours à rebondir et à retrouver un poste exposé. Il n’y reste jamais longtemps, c’est un haut fonctionnaire passé dans le privé sans attaches, qui n’a jamais rien créé, comme un Dassault ou un capitaine d’industrie. Il se contente de gérer à l’américaine les grosses boîtes qu’on lui propose. Ce qui n’est pas une mince affaire.

Le portrait de l’OJIM l’a donc fait tiquer. Surtout, pour un homme de gauche, ce passage délicat :

« Fin 2015, sa compagne est la cible d’une plainte pour travail dissimulé et licenciement abusif ; sa gouvernante de 55 ans, qui a cessé d’être payée, affirmait qu’elle devait son licenciement à son refus de devenir auto-entrepreneur (et donc de prendre les cotisations patronales à sa charge). D’après le Canard Enchaîné “Chantal s’occupait de faire le ménage, les courses, les repas pour les invités en plus de veiller sur la propriété de 9 hectares et d’aller chercher les visiteurs du couple à la gare d’Avignon lorsqu’ils avaient de la visite. Et pendant deux ans et demi, son employeur aurait “oublié de lui réclamer des factures” pour la payer”. Les prud’hommes auraient ordonné le paiement de 4 680 euros comme rappels de salaires fin décembre 2015. Plus tôt dans l’année, une dépendance de la maison de Tarascon qu’occupent l’ex-mannequin et son compagnon a fait l’objet des attentions de la justice, car elle a été construite sans permis. »

Le diable se cache dans les détails, c’est bien connu. À ces allégations le cabinet d’avocats répond (avec des fautes d’orthographe) :

« Il y était également allégué que Monsieur Olivennes aurait connu un contentieux prud’homal avec une gouvernante qu’il aurait employé dans sa résidence de Tarascon, qu’il aurait fait l’objet d’une plainte pour travail dissimulé et licenciement abusif et enfin qu’une dépendance de sa maison qu’il occupait “avec sa femme” aurait été construite sans permis.
Or, Monsieur Olivennes n’est pas marié, il n’est propriétaire d’aucune maison dans le sud de la France, il n’y a jamais eu d’employé et il n’a jamais fait l’objet d’une plainte pour travail dissimulé ou licenciement abusif ni connu de contentieux d’urbanisme. »

Ce à quoi l’OJIM répond :

« L’histoire de la propriété de Tarascon est plus compliquée. Il est en effet possible que Monsieur Olivennes ne soit « propriétaire d’aucune maison dans le Sud de la France ». La maison en question semble être possédée par sa compagne. Il n’en est pas le propriétaire mais en tant qu’usager très régulier il est informé des événements majeurs s’y déroulant. »

En citant ensuite deux articles, l’un du Canard enchaîné, l’autre de Libération.

Bref, les échanges sont en cours, et on apprend, comme souvent en France malheureusement, que les hauts fonctionnaires font la navette entre public et privé pour gagner plein d’argent. Ce qui n’est pas un crime, mais qui dénote d’un sens de l’intérêt général plutôt moyen. Le gros paragraphe sur sa rémunération au Nouvel Obs est un morceau d’anthologie...

« D’après le Canard Enchaîné et le Nouvel Obs (Olivennes, un patron très cash), une partie de ses avoirs seraient investis outre-mer, pour défiscaliser. Il a aussi bénéficié de la niche Girardin industriel, “mécanisme incroyablement généreux pour les riches contribuables, avec un retour sur investissement de 25% à 40% quasiment sans risque, et effroyablement onéreux pour les dépenses publiques”. »

La fabuleuse gestion de Denis Olivennes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Liste des avantages d’une immigration invasive et criminogène :
    1) peser sur les salaires (c’était valable dans les années 60-70, maintenant, ça ne présente plus aucun intérêt en raison du chômage endémique).
    2) Faire monter le racisme (ce qui permet de dévier la colère de la population contre des boucs émissaires).
    3) Faire monter l’insécurité (ça rend la population hagarde et stressée et permet de fabriquer des mentalités de chiens battus).
    4) L’afflux de population fait tourner le commerce et l’industrie.
    5) La partie productive de la population (les gens qui se lèvent tôt) est amenée progressivement à travailler à mort pour conserver un niveau de vie décent car les taxes en tout genre pleuvent sur ces malheureux qui doivent nourrir des millions de parasites mal lunés.
    6) L’organisation artificielle de la montée du racisme envers les populations extra-européennes est un excellent dérivatif aux haines ancestrales, ce qui permet de faciliter la construction d’une union européenne constituée à la base de peuples souvent ennemis depuis des siècles. Une haine chasse l’autre comme un clou chasse l’autre.
    7) Enfin, en application de la théorie du sociologue serbe Andreï Simic, l’afflux d’une populace dangereuse et criminelle venue d’autres continents permet de compenser les effets pervers qu’amène avec lui le confort de la vie moderne : les populations européennes se sont dangereusement embourgeoisées, au point de verser dans des excès de débonnaireté qui les rendent extrêmement vulnérables. La présence d’effrayeurs publiques (les trop fameux bandits du désert et les sauvages cannibales venus d’Afrique tropicale) agit comme une espèce de vaccin contre la débonnaireté excessive en forçant le bourgeois européen à s’endurcir au contact de la violence crapuleuse, de l’insécurité quotidienne et d’une incivilité paroxystique.
    On voit donc qu’à l’usage, l’immigration est un "merveilleux" outil permettant de gouverner commodément les peuples en les pressurant à mort sans que ceux-ci ne puissent ne serait-ce qu’imaginer pouvoir se révolter.

     

    • Faure monter les tensions sociales est aussi un excellent lrétexte pour augmenter l’Etat policier


    • Déjà lu ca quelque part...

      Sinon vous auriez un lien quelconque avec l’article ?

      Parce que le quidam dont parle l’article, c’est un des acteurs, et pas mineur apparemment. Lui, immigrés ou pas il s’en fout, globalement il est francais et il se sert dans toutes les poches, y compris les votres et celles de ceux qu’il exploite, immigrés en tête for probablement.

      Lui c’est une des nombreuses causes du marasme actuel, pas sûr qu’il ait un lien direct avec l’immigration à proprement parler, sauf si ça lui rapporte bien entendu...

      On vous montre un de ceux qui vous détrousse, vous scandez "ah les immigrés !". Bon, mais faites le lien avec l’article svp. Il y en a surement un.


    • @Adolfo stalini

      Heil Komrad ! Sympa le commentaire. Mais quel rapport avec l’article ?
      Il m’a semblé , qu’il s’agissait de Denis Olivennes cet oligarque ;énarque ;nomade et de sa propension à se remplir les poches et tutti-quanti !


    • Le plan kalergi en plein deploiment , que ce soit la France les pays-bas la belgique l’allemagne les pays scandinaves ou l’angleterre on est a la meme enseigne une multiculterisation force pour detruire les etats nationaux
      si on resiste on se prend une flash ball dans la gueule en france ou ont procede a des crimes politique aux pays bas avec fortuin et theo Van Gogh histoire de faire rentrerl les politiciens refractere dans Les rangs .
      conclusion ont est pas encore sortie de l’auberge seul point positief pour la france il y a 3 a 4 million de chasseur donc l’etat peut probablement s’attendre a un sacre retour de manivelle s’il continue avec sa politique insencer !


  • Tiens donc, je ne savais pas qu’il avait travesti son nom... J’ai vu ce sinistre personnage récemment quelques minutes sur CNEWS et il était tout à fait infect, tenant un discours méprisant, injuste et cynique sur les GJ.


  • Voilà une étude vraiment essentielle à réaliser : une anthologie de ces épouvantables personnages, batraciens glauques qui sortent du marais de nulle part, ne sont attachés à rien, à l’œil vitreux et aux cheveux gras et pelliculeux.

    Très intéressant à regarder, l’oeil et sa plus ou moins grande clarté. En France, on l’a clair, droit, limpide et le regard franc. Remarquez l’oeil petit et asiate et le regard fuyant et biaisé de certains journalistes genre Olivenne...)

    Et ils n’ont aucun idéal, à part l’extase que leur apporte les hauts et nobles faits pseudo-guerriers d’un micro-état proche oriental, et celui de s’enrichir mystérieusement et rapidement.

    Ils font dans la caisse à chats du "journalisme", parce que c’est flou et que s’y attachent des flux financiers aussi secrets qu’imposants, et que c’est là que se déploient les rois de l’époque : les "publicitaires" (autrefois appelés "réclamiers")..

    La pub, la pub la pub, tout est là ! Le journalisme, aujourd’hui, c’est la PUB ! Qui tient la pub tient les journaux. Qui tient les journaux devrait tenir l’opinion, mais cela, ça ne marche plus.

    Il faudrait un autre Edouard Drumont...


  • Ce Olivennes c’est un synthèse comme dirait l’autre !

     

  • Le parasitisme est une relation non réciproque entre des organismes de différentes espèces où un seul des deux, le parasite, bénéficie d’avantages au détriment de l’autre, l’hôte. Traditionnellement, est appelé parasite tout organisme qui a besoin d’un hôte.


  • - "Ce nez, ce regard biaiseux...tu es le petit fillot de la Fripouille !"


  • Truchot a une tête d’honnête homme à côté de ce sbire....
    Plus qu’une synthèse, un archétype.


  • Christine Ockrent raconte (fascinée) les oligarques russes. Elle appelle oligarques ceux qui entourent Vladimir.
    Elle parle du chaos dans lequel a été plongée la société russe grâce aux oligarques qu’elle qualifie de "brillants".
    Elle aime bien Yeltsine qui aurait évité la "guerre civile" (genre protestations timides de gilets jaunes) aux Russes.
    https://www.rts.ch/play/radio/linvi...
    nous sommes dans la phase pillage. Bientôt la ruine ?
    L’oligarque de France (typé Olivennes) est encore plus parasitaire que l’oligarque russe, et jamais patriote (français).

     

    • La plupart des "oligarques " de la période post soviétique étaient déjà bien en cour sous le régime précédent , et appartenaient à la meme élite que Olivennes ( tein)….comment s’étonner que la "reine christine " soit en admiration, puisqu’elle en fait partie ?