Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Conjuration antichrétienne, de Mgr Delassus : indispensable dans la bibliothèque d’un catholique

Mgr Henri Delassus (1836-1921) est l’un des maîtres de la pensée antilibérale et contre-révolutionnaire.

La Conjuration Antichrétienne, sous-titrée Le Temple maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’Église catholique, est l’un de ses ouvrages majeurs et examine en détail la guerre que mène la franc-maçonnerie contre la civilisation chrétienne.

Mgr Delassus commence par montrer comment la société s’éloigne de Dieu à partir de la Renaissance, suivie de la Réforme, de la Révolution et du naturalisme qui l’accompagne. Ensuite, il fait un historique de la franc-maçonnerie depuis ses débuts jusqu’aux lois de séparation de l’Église et de l’État. Puis Mgr Delassus étudie les moyens d’action de la franc-maçonnerie à travers la corruption des mœurs et la corruption des idées. Ensuite, c’est le but de la franc-maçonnerie qui est décortiqué avec lucidité. Enfin vient la conclusion, sévère mais non dépourvue d’espoir.

Ce livre remarquable, bien que terrifiant, est suivi d’une impressionnante succession de notes et de documents qui viennent efficacement compléter la démonstration de l’auteur.

Certains documents bousculeront la bien-pensance rétive à accorder crédit aux écrits de Mgr Delassus. « J’ai quitté ma loge et l’ordre définitivement, parce que j’ai acquis la conviction que nous n’étions que l’instrument des juifs qui nous poussaient à la destruction totale du christianisme. C’est à cela que la foule des adeptes, qui n’y voit pas grand chose, est menée par les juifs qui dirigent tout. » Cette affirmation d’un ancien franc-maçon fut publiée le 2 avril 1870 par le journal Le Monde.

La lecture de cet ouvrage est indispensable pour comprendre comment la destruction programmée de l’Église catholique fait partie du plan mondialiste et de toutes les officines qui y participent.

La Conjuration antichrétienne, Mgr Delassus, éditions Kontre Kulture, 781 pages, 25 euros.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un très bon livre. A compléter avec la "Controverse de Sion".


  • Tout débute ’’officiellement’’ en 1791...
    « La conjuration antichrétienne », Mgr Henri Delassus ; proposition du 25/09/1791 de Regnault de Saint-Jean d’Angely à l’Assemblée constituante coupant la parole à Rewbell, Alsacien opiniâtre qui ne voulait pas que les juifs aient les mêmes droits que les citoyens actifs en disant : « Je demande qu’on rappelle à l’ordre tous ceux qui parlent contre cette proposition car, c’est la constitution elle-même qu’ils combattent ». ILS AIMENT LE 25 SEPTEMBRE...


  • Un ouvrage à lire pour celui qui s’interesse à l’histoire et la société.
    Je croyais avant de le lire que ca serait très orienté cul, avec un fond vide comme on entend les papes aujourd’hui et les prêtres qui passent à la tv.

    En fait c’est quasiment un livre enquête avec énormément de sources qui sont mises en avant, car la période s’étend de la renaissance à 1910.
    On découvre tous les noms que la république met en avant qui sont des francs-maçon, une obstination à détruire l’église (qu’avait elle fait pour mériter tant de haine ?) pour détruire la morale et laisser libre cours au matérialisme.

    Les méthodes décrites des francs-maçon pour arriver à leur fin est impressionnante ou le mot d’ordre si on ne peut pas détruire, il faut corrompre (c’est plus facile et plus efficace).

    Avec ce livre, je me suis rendu compte que les noms que je lisais dans les stations parisiennes ....étaient des francs-maçon...

    En lisant ce livre, ca rajoute une couche d’informations complémentaires à Marion Sigaut (livres et vidéos) , à l’histoire de France de Bainville que je viens de finir (à lire absolument aussi) et aider à peut être mieux comprendre d’Alain Soral, Pierre Hilard, quand ils parle de ce groupe international.


  • Ce n’est pas seulement la destruction du catholicisme qui est recherchée, mais celle de toutes les Traditions soutenant d’intelligentes barrières morales : l’objectif étant l’inversion complète de toute saines valeurs afin de créer un terreau favorable pour un mondialisme de terreur et, pour ceux qui y croient, pour faciliter l’accès au pouvoir d’une certaine personne...
    Quant aux liaisons avec la (fumeuse et séditieuse) F.M. : Lien


  • La Conjuration antichrétienne, de Mgr Delassus : indispensable dans la bibliothèque d’un catholique. Titre fallacieux, il faut enlever " d´un catholique ".
    Livre indispensable, qui pourrait bien christianniser beaucoup de gens qui se disent qu´il y a un hic dans le fromage républician du meilleur systeme de tous les temps qu´on nous envie partout, sans savoir d´ou peut venir ce hic.

    Car, avant d´avoir été punk a chien, républicain, mélanchonniste, ou meme soralien, nous étions tous chrétien, ou musulman. Nous avons tous choisi ces voix, car il faut bien en choisir une dans l´offre présente, sans se rendre compte que le caractere chrétien du peuple francais a été recouvert peu a peu, depuis 1789, par le culte de la laicité, des droits de l´homme et de la liberté de consommer, qui nous semble un état naturel et pour dire, indépassable. Le travail a été tellement bien, et lentement mené, que nous n´arrivons pas a nous souvenir, qu´il y a eu un avant spirituel, remplacé recemment par le culte du temporel.

    Monseigneur Delassus explique pendant 300 pages les différentes étapes de la déchristannisation lors du XIXe siecle, le reste du livre, intéressant également, est davantage dédié a une suite d´exemple. Comme tout ce qui est intéressant, ca demande du temps et de la sueur. Le livre n´est pas complexe mais il est exigeant. Le plus grand livre édité par Kontre-Kulture avec La Controverse de Sion. Complémentaire.

    Un livre qui doit semer le doute, minimum, chez tout bon athée qui se respecte, convaincu par les droits de l´homme, la fraternité, l´école républiciane, l´égalité des chances.
    Normalement apres la lecture d´un livre pareil, on se sent con et on se remémorre les milliers d´heures passées a écouter Pujadas ou Les Guignols, a lire Sartre, Malraux, ou Freud, a visionner Shoah, non la je déconne.
    Bref, on comprend comment on en est arrivé a ca. Ca fait mal a la gueule la prise de conscience.

    A ne pas offrir aux partisans du pacte républician de Dimanche.
    Une édition abrégée, moins longue, serait pas mal.

     

    • Effectivement cher ami, la gueule de bois des lendemain de cuite fait très mal, surtout lorsque l’on n’a pas bu le champagne...


    • J’en suis à la fin du livre et j’adhère parfaitement à ton commentaire si ce n’est que personnellement je n’ai jamais lu du Sartre ou du Rousseau , car collé au fond de la classe ,contre le radiateur ! Je me dis que finalement avoir été un pitre à l’école , me sert davantage aujourd’hui , pour reconstruire sur des bases saines ! Livre incontournable !!


    • Exactement muss, l´université, comme dit Francis Cousin, dont je te recommande hautement les conférences, sert a fabriquer du crétinisme officiel.
      Manque de bol, tu as cité Rousseau, un des rares que la franc-maconnerie rousseauiste n´a pas réussi a avoir par l´oubli. Rousseau, c´est un grand philosophe, qui vient du peuple, ou presque, qui a dit des choses, notamment sur la propriété, et l´état de nature et de culture, phénoménales.


  • Le journal Le Monde n’existait pas en 1870. Petite erreur.


  • L"avènement absolu du NWO ne se fera pas sans la destruction du christianisme, et du catholicisme en particulier car son Eglise est hiérarchisée et son influence est mondiale. C’est bien cette hiérarchie qui est sa fondation et sa force, garante de sa surprenante longévité, garante de ses dogmes et de ses valeurs qui doit être abattu. Le reste s’effondrera ensuite, et l’Eglise deviendra inoffensive. De la même manière que le protestantisme l’est.

    Il s’agit bien là de détruire la profonde structure de l’Eglise et ainsi apporter un autre système pyramidale à son exact opposée à la place. Même s’il existe d’autres courant qui ont des valeurs similaires au catholicisme, voilà pourquoi le catholicisme doit être "tué" en priorité. Et il n’existe qu’une seule manière pour y parvenir ; s’attaquer à l’Eglise de l’intérieur (en plus des pressions extérieurs en tout genre). Le plus grand danger vient de son infiltration qui semble effective depuis Vatican II.

    Lorsque un Pape décide de plaire aux hommes plus qu’à Dieu à travers davantage de préoccupation pour le temporel (politique, climat..etc), on peut déjà s’en inquiéter.
    Lorsqu’un Pape décidera de n’être que l’évêque de Rome (et pas juste avec des mots comme le Pape actuel) en renonçant à sont titre de pasteur universel, nous serons fixés.

    Mais pour finir sur une note positive, je pense que dans son sein il se passe des choses qui nous dépasse. Le renoncement de Benoit XVI est un élément révélateur. L’Eglise ne pourra se sauver et se relancer qu’en faisant le grand nettoyage dans sa gestion et à l’intérieur de sa curie. Et paradoxalement aux positions publics de François (qui n’engage pas dogmatiquement l’Eglise malgré tout), cela semble être le cas. Il n’a pas d’autre choix que de jouer l’équilibriste entre les différentes forces pour rester audible, et il le reste.
    Benoit XVI, en attaquant de face certains problèmes, avait perdu toute influence. Et un Pape sans influence et un Pape qui devient inutile et qui affaibli l’Eglise.
    Et puis il y a la position de certains cardinaux, notamment africains (Turkson, Sarah) qui laisse planer le doute. Il semble y avoir de l’espoir.

    Au risque de ne pas mettre tout le monde d’accord ici, le Pape actuel semble vivre une papauté sacrificielle au nom de la survie de l’Eglise, nageant entre plusieurs courant. Essayant de plaire au monde d’un coté pour garder son influence (indispensable même si pas vraiment catholique) et nettoyer l’intérieur de l’autre.


  • Personnellement , un livre incontournable et nécessaire à la compréhension de l’évolution et la genèse de notre société , en poursuivant avec les écrits de P.Hillard pour ce qui concerne le xxème siècle et le de développement " naturel" du mondialisme , la boucle est bouclée , et vous détenez les tenants et aboutissants de la société dans laquelle nous vivons . ( si vous désirez faire un " raccourci " il y a " comprendre l’empire " , mais ce livre , à mon avis est à lire Apres les autres , car dans les mains d’un néophyte pourrait avoir des effets contraires néfastes à la compréhension de ce monde : ceci n’étant que mon avis ) .


  • Je suis en train de lire un livre exceptionnel : "la maison battue par les vents" écrit par un ex-jésuite qui a été un membre important du Vatican (Malachi Martin).
    Les choses dévoilées dans ce roman qui n’en est pas un, écrit en 1998 peu avant la mort de son auteur sont tellement incroyables. En particulier il y a l’annonce de la démission d’un prochain Pape et bien d’autres choses comme les positions politiques de l’Eglise actuelle). Si je n’avais pas été préparé par "Comprendre l’empire" et le Delassus, je n’en aurais rien cru. Je dois beaucoup à ces 2 livres pour ma formation.


  • Les musulmans disent toujours que si les hommes avaient écouté et suivi Jésus et l’Evangile qu’il portait, Dieu n’aurait pas envoyé le Coran ni fait de Mouhammad son dernier messager ... A méditer ; surtout pour les islamophobes qui ne savent de l’islam que ce qu’ils entendent à la télévision.

     

    • Votre commentaire est hors de propos. Ce qui se passe dans l’Eglise est relativement récent et réversible. Cela n’enlève en rien la foi en la Vérité des Évangiles et du Credo, Vérité qui est une et universel pour les catholiques.
      Je ne vois pas pourquoi vous venez parler d’islamophobie sur un sujet qui parle du christianisme.
      Il ne faudrait pas tomber dans la paranoïa non plus...


  • Un des meilleurs livre que j ai lu de ma vie, que je recommande chaudement. Avec ça vous passez un niveau sur le plan intellectuel.
    Avec l histoire de France de Bainville, Émile de Rousseau qui m ont aussi beaucoup marqué.
    Par ailleurs, pour ceux qui liront ce commentaire et que je salue, dans ce livre monseigneur Delassus cite régulièrement De Maistre que je recommande aussi chaudement, notamment ses textes sur le principe générateur des constitutions et sur le protestantisme, tous deux très puissant.


Commentaires suivants