Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La FFF demande aux arbitres de ne plus arrêter de matchs pour "homophobie"

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a affirmé ce mardi 10 septembre avoir demandé aux arbitres de ne plus arrêter les matchs pour des chants ou banderoles homophobes dans les tribunes, rapporte l’AFP.

 

Alors que la polémique sur les interruptions de matchs suite à des chants de supporters jugés homophobes continue, Noël Le Graët a réagit.

« J’espère » que cette demande sera prise en compte dès la prochaine journée de championnat, ce week-end, a répondu le président de la FFF, interrogé par Franceinfo. La FFF a sous sa responsabilité l’arbitrage du championnat de France : en effet, la direction technique de l’arbitrage en dépend.

« L’arrêt des matches ne m’intéresse pas. C’est une erreur. J’arrêterais un match pour des cris racistes, j’arrêterais un match pour une bagarre, des incidents s’il y a un danger dans les tribunes », a poursuivi M.Le Graët, assurant que le racisme dans les stades et l’homophobie en tribunes, « ce n’est pas la même chose » et appelant les clubs à « agir » via leurs services de sécurité.

« Le service sécurité des clubs doit contrôler les personnes qui rentrent sur le terrain, il y a des services qui sont là pour faire en sorte que ces banderoles disparaissent rapidement », a-t-il lancé. « Mais l’arrêt des matchs, c’est autre chose. Le jeu, c’est quelque chose de compliqué, de beau. On va faire en sorte qu’il n’y ait plus de banderoles, mais arrêter les matches, non ».

Noël Le Graët s’était déjà positionné vendredi dans un entretien au journal Ouest-France sur cette question, montant au créneau contre les politiques, à commencer par le ministre des Sports Roxana Maracineanu, qui lui avait répondu en estimant qu’il avait tenté de « décrédibiliser » sa parole.

M.Le Graët a insisté ce mardi : « L’homophobie c’est un problème national. Je n’accepte pas que seul le football soit concerné par l’homophobie parce que c’est tellement faux, c’est un problème national », a-t-il martelé sur France Info.

Depuis le début de la saison, plusieurs rencontres ont été brièvement interrompues en L1 et L2 pour faire cesser des chants homophobes lancés des tribunes ou le déploiement de banderoles injurieuses. Une fermeté réclamée et vivement saluée par le ministre des Sports, sa collègue chargée de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, et par les associations de lutte contre l’homophobie.

Schiappa ou l’effet boomerang, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A chaque fois on a un petit espoir, enfin une personne qui a des responsabilité va mouiller la chemise et dire "ça suffit ces conneries" mais non...

    Le type nous annonce que l’homophobie est un problème NATIONAL !!!

    Foutage de gueule comme d’hab qui va donner lieu à de nouvelles mesures contre la famille à coup sûr.

    Non, il n’y a aucun problème d’homophobie en France.

    Même pendant les gay prides pas un seul ne se prend une tarte pour s’être exhibé dans la rue devant des enfants (alors que ce serait mérité), et quand un travelo, par provocation, traverse une place remplie d’Algériens qui manifestent vaguement, le pire qu’il ait à supporter c’est que les types lui demandent de les sucer et qu’ils soient vexés de son refus.

    Même Bassem, le youtubeur maghrébin, a fait une vidéo pour dire que les gars des cités avaient de plus en plus tendance à se sucer mutuellement dans leur caisse après un splif...

     

    • Comme quoi le cannabis te fait prendre les vessies pour des lanternes...
      Dans le même temps, cela fait un bon entraînement pour la taule.


    • @imus : d’accord avec toi. D’autant que les supporters qui donnent dans le "on t’encule", etc., si on était sincère 2 minutes, on avouerait que ça n’a strictement rien à voir avec les homos (dont tout le monde se fout, franchement). De même que les "nique ta mère" sont l’apanade de certaines personnes, qui ne font pas là l’apologie de l’inceste...

      Mais il y a des sous à se faire, alors...


  • Moi si j’étais d’un club de football, je proposerais pour les prochaines rencontres des chants et banderoles à base d’ « Enculés d’Hétéro ! », « Sale Mâle blanc, sale mâle noir... » etc.
    Ça serait non condamnable et on rigolerait bien.

     

  • Cool, un peu de couille, en espérant qu’il tienne le plus longtemps possible (jusqu’à ce qu’on le traite d’antisémite en gros)

     

  • La FIFA reste muette.


  • Le Graet fait partie de l’ancienne génération, (ayant connu de Gaulle et Pompidou) qui garde son quant-à-soi, et ne cède pas à l’injonction médiatique ou la folie des réseaux sociaux....

    II tient bon la barre en pleine tempête ; Et cela, schiappa ou maracineanu ne peuvent évidemment pas le supporter.


  • M D R !
    Pas étonnant, faudrait arrêter tous les matchs !...
    C’est bon ça ! Les gaulois catholiques insoumis sont nombreux !
    Peut être aussi que le FFF se rapproche de la virilité de la FFR...


  • Le racisme, l’homophobie, l’antisémitisme, l’islamophobie, l’anti-ci, l’anti-çà, c’est comme la p’tite bête qui monte...qui monte...plus on en parle et plus on en voit partout... Cela devient une obsession surtout pour Marlène et consorts...


  • Nous n’en somme qu’à FFF. Commençant à connaître un peu la Marlène, elle va passer outre, c’est sûr. Le problème, c’est qu’après FFF, on arrive vite à KKK. Prions le Seigneur pour qu’elle s’arrête juste avant ... à KK (Kontre Kulture).

     

  • Du moment que le peuple se rend aux matchs en payant et ne fait pas chier ceux gouvernent, ceux qui gouvernent ne seront pas regardants si ces cons de goyim de toutes les couleurs s’entretuent !


  • Ba oui ils perdent du fric les gens ne vont plus voir les matchs bande de c******


  • Qu’est ce qu’ils nous font chier, ces usurpateurs... on en aura bouffer de la connerie avec eux, et c’est tous les jours un peu plus con, mais on s’y fait pas pour autant.

    Mais que faire.....

     

    • Adeon

      "Mais que faire....."

      - Aller à l’église
      - Avoir Foi en Jésus Christ
      - Prier la Vierge Marie

      - Jeter sa télé par la fenêtre
      - Ne plus voter
      - Ré-informer les autres autant que possible
      - Faire quelque réserve (nourriture, munitions ...)
      - Ne consommer que le strict nécessaire pour faire stresser les bilans comptables, les patrons, les commerciaux et toutes l’ingénierie planquée derrière : URSSAF, FISC, sécu, complémentaire santé, complémentaire retraite, assureurs, notaire ...

      - Surveiller l’ennemi


  • Avant que le gouvernement ne mette en place un arsenal législatif pour lutter contre la soit disant "homophobie", il n’y avait pas d’homophobie. C’est ce gouvernement et le précédent qui ont allumé le feu sur l’homophobie, pour mieux faire accepter la théorie du genre, la PMA, la GPA, au service des réseaux pédocriminels, et tout ceci suit un agenda.
    Legraet qui est un faux cul, qui voit que les stades risquent de se vider de leurs supporters et de leurs recettes , à demander aux arbitres de ne plus interrompre les matchs.
    Aujourd’hui, c’est nous les masses qui avont le pouvoir de continuer à gueuler pour l’homophobie dans les stades. Nous n’étions pas homophobes au départ, mais on risque de le devenir à force que l’on nous accuse. Ensuite, nous devront nous attaquer dans les stades à la GPA, la théorie du genre, et la PMA, au sevice des réseaux pédocriminels et critiquer vivement ces pratiques qui doivent être abolis et les coupables punis très sévèrement.
    L’homosexualité est une activité de loisir, et pas une identité sociale.

     

    • Et que dire de ce langage (novlangue) où le sens des mots est galvaudé pour les besoins de l’impérieuse "bien pensence", soit la nouvelle forme de fascisme sociétal lexical imposé par (entre-autres) les médias.
      La phobie est la peur irraisonnée de.. et non une haine quelconque, interdit-on d’être arachnophobe, agoraphobe ? ça va probablement bientôt arriver... au train de connerie où nous mènent les lobbies.
      Quant aux arbitres de parties de football, ce ne sont pas des commissaires politiques, ils évaluent et sanctionnent s’il y a lieu les comportements des joueurs car telle est leur mission.
      Ils peuvent le cas échéant suspendre la rencontre, pour des raisons de sécurité (orage, grêle, incendie dans les tribunes ou accidents entraînant des mouvements de foule) mais en aucun cas juger de la pertinence ou non des vociférations de supporters, jusqu’à siffler la suspension, même temporaire, de la partie.
      Les stades ont toujours étés des défouloirs n’en déplaise aux tapettes et autres trans non genrés de mes deux, que ceux à qui ça ne plait pas s’en détournent et basta !


  • Essayons tout simplement d’éviter le sport professionnel....


  • N’oubliez pas gens du gouvernement que les supporters sont avant toute chose des clients. Et le client est roi parce qu’il paie. Et si nous voulons critiquer la pédérastie (qui ne nous dérangeait pas avant que vous allumiez ce feu), alors nous la critiqueront, Vous ne pouvez pas vous y opposer, nous sommes des clients. C’est compris ?



  • L’homophobie c’est un problème national



    Cette formulation est le modele type du problème inventé.

    Si l’antisémitisme, l’homophobie, le racisme et le féminicide sont un "problème national" c’est donc qu’ils sont inventé de toute pièce.


  • Les homos, les juifs et les racistes, ca represente 1% du pays dont se fout 99% de ce meme pays. Des minorités qui ont besoin de s’inventer une souffrance pour avoir l’air d’exister.

     

    • Bonjour,

      J’ai du m’a a croire que les homos représenteraient 1% de la population.

      Le magazine Tétu annonçait le chiffre de 20% à Paris...


    • @Dentri
      Pour commencer, Têtu est un magazine militant dont on peut douter de l’objectivité. Ensuite la concentration d’homosexuels dans certains lieux a à voir avec un mode de vie qui pousse à se rassembler. 20% à Paris, si le chiffre est vrai, ça peut faire beaucoup plus dans certains quartiers.
      Une école de Droit américaine a mené une enquête qui a révélé que 3,5 % des adultes se définissaient comme homo ou bisexuels. Ça fait un joli paquet qui n’ont aucun problème avec ça et a qui on serait inspiré de ficher la paix.
      http://williamsinstitute.law.ucla.e...


    • En 2017 il y a eu 228 000 mariages, dont 7000 qui concernaient des couples de même sexe. Soit en gros 3%, ce qui doit représenter la part des homos dans notre pays... (on retrouve exactement la même proportion pour les pacsés de même sexe)


    • Bonjour Marion,

      Oui, j’entends bien et je ne connais pas les chiffres, mais le 1% balancé au hasard me paraissait étrange.C’est juste une façon de pondérer l’avis initial.


  • Non mais vous avez marché, vous, à "enculé est une insulte homophobe" ? Déjà le postulat de départ est débile.

     

  • L’homophobie un problème national ? Il y a des gens lapidé, lynché ou juste licencié de manière régulière à cause de leur homosexualité en France ? Dans un pays où deux mecs peuvent s’enculer en public le plus tranquillement au monde comme ce fut récemment le cas en plein centre ville de Strasbourg je pense que l’on ne peut faire guère plus en matière d’environnement "gay friendly" ! Il faut encore quoi de plus ? Imposer un rituel de dépucelage rectal pour tous les hommes à partir d’un certain âge ? Au lieu de la confirmation, première communion...on aura la "première sodomisation" avec un certificat prouvant que l’on s’est plié de bonne grâce à ce rituel initiatique aux bonnes mœurs. C’est ça ? Tout ceux qui auront refuser de se faire enculer seront qualifiés d’hérétiques, d’homophobes...J’exagère peut être un peu mais à peine ! En tout cas je suis sûr que bientôt il y aura à l’école des cours d’éducation à la tolérance où chaque élève aura pour devoir de faire un exposer faisant les louanges de l’homosexualité et expliquant que la sodomie est une modalité parfaitement normale, saine et hygiénique de la sexualité humaine. A vrai dire je crois que dans certains établissements cela se fait déjà !


  • "la FFF demande aux arbitres de ne plus arrêter de matchs pour homophobie" ?
    Donc, les arbitres ont euent pendant un certain temps, d’avantage de pouvoir que certains chefs d’états européens ? Parce que ces derniers sont incapables d’imposer aux étrangers (qu’ils font venir par centaines de milliers chaque année) quoi que ce soit pour qu’ils respectent les autochtones, qui eux, n’ont plus d’argent pour aller voir des matchs du championnat africain, à domicile. Quand aux cris homophobes des supportaires, ils ont certainement un rapport avec le niveau lamentable de ces "joueurs". Mais pour le fric, il faut que cela continue, le foot ne rapporte plus ce qu’il rapportait et pour causes.


  • Ou quand le profit fait face au sociétal...


  • #2275496

    A chaque chant homophobe dans les stades, on passera l’hymne albanais.


  • Sur le site l’equipe, les articles concernant les réactions (rouiller, licra, sos homophobe....) aux propos de Le Graët ne peuvent être commentés. Comme si la rédaction ou leurs maîtres n’avait pas envie de savoir ce qu’en Pense les français ! Ça ressemble de plus en plus à 1984


  • La FFF demande aux arbitres de ne plus arrêter de matchs pour "homophobie ???... Normal merde !...on n’arrête pas un match si on détracte les enculés !!!...


  • Si je dis "fils de pute", va-t-on voir défiler les mères maquerelles et les prostitués devant les stades également ?


  • Il faudra donc penser à arrêter bon nombre de Marseillais, car à priori, ils sont massivement homophobes... Putain, enculés !


Commentaires suivants