Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

Le sociologue Stéphane Édouard, spécialiste des relations homme-femme, présente ainsi cette vidéo :

Il paraît que les femmes françaises sont décimées, mais seront-elles bientôt en voie d’extinction ?

 

 

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’excision première cause de violence conjugale (et tribale) !

    Ça Marlène oublie de le préciser, que cette pratique n’est pas exactement française !

     

    • #2275184

      Tout comme notre secrétaire d’État que le monde nous envie, reste bien silencieuse, à propos d’une ténébreuse histoire de massages sur chanteur plus si populaire et qui aurait mal tourné. (Le massage) Pas (encore) le chanteur...


    • #2275214

      @Gj vas y exprime le fond de ta pensée du con comme dirait alain soral, et bien cette pratique n est pas islamique mon petit , voilà ce sont les africains generalement qui le fond , et c est condamné chez les chiites, alors on est loin du débat proposé, là il parle de l arnaque féminicide, pourquoi tu vas directement te focaliser sur les musulmans c est devenue une habitude chez certains speudos patriotes,
      vive la resistance,vive soral , vive er,vive kk et vive moi !!!
      hussein


    • Hussein : désolé mais il y a contradiction : Schiappa ne peut pas dire je défends les femmes et ne pas reconnaître que cette pratique 1ère cause des violences nous vient d’Africa, pour faire large, sinon elle serait taxée de raciste, et forcément elle peut pas hi hi.
      Quant à toi le faux patriote faux musulman, je t’emmerde.
      Cordialement.


    • #2275273

      @Hussein calmes toi et présentes des excuses ! Y’a qu’un pauvre type mal dans sa peau et pas dans son pays qui peut réagir comme ça, personne n’a parlé d’islam ici ! Et même s’il avait critiqué ta religion ça n’aurait rien changé, t’es pas content, tu te sens blessé, c’est la même et si ça devient insupportable pour toi changes de religion ou de retourne dans ton pays du tiers monde ! y’a pas que les musulmans qui nous envahissent mais c’est pas pour autant qu’on doit en préférer certains !


    • @hussein
      Il n"est aucunement question des musulmans dans le commentaire de GJ et c’est pô bien de faire dire aux autres ce qu’ils n’ont pas dit...
      L’excision est pratiquée essentiellement dans l’Afrique subsaharienne et sans différences de religions. C’est une perpétuation d’une pratique animiste et donc plus ancienne que les religions monothéistes.
      Il ne faut jamais oublier le but (bien) commun...
      Hussein, t’as l’air d’être un mec bien, alors calmos !


    • #2275318

      une femme tuée par son compagnon tous les trois jours
      un flic qui se fligue tous les 7 jours
      un homme tué par sa compagne tous les 12 jours

      les musulmans n’ont ni inventé la prison ni la violence.


    • #2275402

      Rappel : Au présent de l’impératif, pas de ’’ s ’’ à la 2e personne du singulier.

      Ex : Soigne ta conjugaison et ton orthographe. (et non soignes)


  • #2275151

    L’exemple du mannequin russe à 10’30....

    Là, je crois que stéphane m’a fait me tordre de rire !


  • #2275154
    le 10/09/2019 par rockfaitlheure
    Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

    Quel connerie les femmes éternelles victimes des méchants hommes
    ah ce gouvernement de merde ne sait plus quoi inventé pour monté les gens les un contre les autres
    après le méchant réchauffement climatique (A 95 % du au soleil )
    maintenant ont invente encore un nouveaux délire psychotique
    putain la France devient vraiment un pays de couilles molles et de gens qui s’invente des problèmes
    les féministes sont des bourgeoise mal bais.. qui s’invente des combats imaginaire
    Ci demain une guerre mondial éclate vos délires de névrosé post modern finiront au fond des chiottes !


  • #2275177
    le 10/09/2019 par André Pierre
    Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

    à 9:30 : LA PHRASE QUI VAUT A ELLE-SEULE CETTE VIDÉO.



    La réalité c’est qu’il y a des millions d’hommes pondérés, discrets, sensibles, qui ne lèveraient jamais la main sur une femme (et encore moins sur un autre homme) mais, ceux-ci, vous les ignorez, ils sont ternes, ils sont ennuyeux, ils ne vous mettent pas les ovaires en transe...



    Et voilà ! Le cœur du problème !

    Depuis toujours on apprend aux hommes à réfréner leur sexualité, à se contenir, à ne pas être représenter un danger pour les femmes, sans quoi, tout manquement à cette retenue que l’on attend d’eux serait immédiatement sanctionnée par l’enfermement et/ou la castration chimique (ce qui est bien normal).

    Peut-être serait-il temps également d’éduquer les filles dans la retenue de leurs pulsions sexuelles qui les mettraient, elles-mêmes, en danger.

    L’écrasante majorité des femmes qui restent en couples avec un homme violent le font volontairement (les cas de séquestration existent, mais ils sont rares), pourquoi ?

    Parce qu’un homme, sur-bourré de testostérone, qui sait défoncer la gueule de sa copine, sait aussi lui défoncer autre chose.

    On ne cesse de dire aux hommes d’arrêter de penser avec leur b/te, et on a raison !
    Mais peut-être faudrait-il également apprendre aux femmes à cesser de ne penser qu’avec leur cha...

    Si la libération de la femme implique surtout que les femmes doivent être libres de rester avec un mec violent, si elles le veulent ... alors je pense que dans les années qui viennent, cette libération risque d’être furieusement contestée.

    Le jour où la mère d’une victime de violence conjugale se plaindra que des gardes-fous auraient dû être mis en place par le gouvernement pour empêcher que sa fille ne se mette en couple avec un mec violent et multi-récidiviste, là, on saura que le M.L.F. est bel et bien mort !

     

    • #2275319

      Parce qu’un homme, sur-bourré de testostérone, qui sait défoncer la gueule de sa copine, sait aussi lui défoncer autre chose.



      Enfin un esthète !
      Mon Dieu...
      Parfois, à lire ce genre d’affirmation, l’on se dit que l’auteur ne dispose de ni l’un, ni l’autre : incapable de défoncer quoi que ce soit et d’en prêter le pouvoir à d’autres...

      Le problème de votre gonze c’est qu’il ne sait que défoncer la partie basse quand l’essentiel consiste à prendre possession de la partie haute : plus loin, lorsqu’il voit débarquer un type qui dispose de plus de testostérone encore, doublée d’intelligence, de courage et de détermination, l’empli de testostérone, suffisamment lâche au point de s’en prendre aux plus faibles (cela vaut aussi pour les gosses comme pour les animaux domestiques), émet un « prout » : et il n’est même pas besoin de sortir une barre de fer ou autre calibre : il suffit qu’il croise votre regard (si tant est que vous n’ayez pas le gabarit au-delà du sien).
      Dans mon esprit qui sert de fil conducteur au mental qui l’accompagne, peu importe qu’elles soient encore de ce monde, existantes ou inexistantes, si pour être empli de testostérone « vous » venez défoncer la gueule des miennes (des grands-mères aux petites filles en passant par les amies, les collègues, les voisines, les inconnues, du gosse, du chien ou du chat) je « vous » démonte : parce qu’il ne suffit pas seulement d’être porteur de testostérone, d’être expert en va-et-vient de bourrin hardi, encore faut-il être préparé à la guerre et aux inconvénients de se mettre sur ce chemin. Et la discipline en question se veut martiale. Or, nous l’avons vu, chez certains « mâles » - pour abonder dans la désignation de votre propos - lorsqu’ils sont soumis à une certaine pression que leur mental ne sait gérer, alors s’évanouit toute testostérone : l’effet du cortisol dû au stress ; c’est ballot...

      Plus loin, vous devriez savoir que les femmes aussi secrètent de la testostérone : certes en moindre mesure. Puis encore, observer que, dans une meute de loups, ce n’est pas le plus balaise qui dirige (puisque le couple alpha lui délègue certaines tâches) : c’est donc aussi la femelle alpha qui lui impulse ce qu’il doit faire : ou non. Tout aussi « couillu » soit-il...
      On en connaît de telles portant leur type un peu mulet au pinacle.

      Il reste donc permis aux Pierpoljack de penser avec leur b*te lorsqu’une femme pense avec son c*l : sans qu’il soit besoin de lui tarter la tronche avec leur testostérone.


    • #2275425
      le 11/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ Sedietam (que je remercie pour ses compliments)



      Parfois, à lire ce genre d’affirmation, l’on se dit que l’auteur ne dispose de ni l’un, ni l’autre...



      Juger les faits plutôt que les paroles énonçant les faits (ou pire, juger l’énonciateur) est la première étape pour formuler une réponse satisfaisante. La majorité des femmes battues sont battues parce qu’elles restent avec leur bourreau au lieu de partir. Pourquoi donc ?
      Elles ont une intuition plus poussée que celle des hommes et le mariage forcé n’est pas une norme en occident à l’heure actuelle : donc rien ne force une femme à rester avec un homme violent.
      L’expérience prouve que la première raison pour laquelle une femme part est d’ordre sexuelle.
      Même avec une bonne situation et des manières délicieuses : si tu n’as pas de passion et que tu bandes mous...la femme aura tendance à disparaitre (mais en règle générale, si tu as une bonne situation, c’est que tu as de la passion à revendre).



      Le problème de votre gonze c’est qu’il ne sait que défoncer la partie basse quand l’essentiel consiste à prendre possession de la partie haute



      Ce serait peut-être bien de parler de ce que tu connais.
      Comme disait Coluche : une femme préfèrera toujours un homme qui la prend sans la comprendre que l’homme qui la comprend sans la prendre.
      Le temps que tu passeras à psychologiser ta copine, tu ne le passeras pas à lui donner du plaisir.
      Il n’y a que Schiappa qui soit sapiosexuelle ... pour une femme normale, le mec intelligent c’est bien, mais ça tond mal la pelouse.



      plus loin, lorsqu’il voit débarquer un type qui dispose de plus de testostérone encore, doublée d’intelligence...



      Le problème, c’est que Dieu n’a pas donné assez de sang pour alimenter muscles et cerveau en même temps. La brutasse fera prout face à un intello dans un concours de grammaire. Mais pas dans la vie réelle...l’idéal (ou l’homme normal) étant un homme qui équilibre sa testostérone et son intellect. Faisant donc un homme qui ne concervra jamais de fusée spatiale...et ayant assez de testostérone pour transporter un sac de ciment, mais pas assez pour se sentir l’envie de taper sur ce qu’il ne comprend pas ... bref, la majorité des hommes normaux.

      Pour le reste, désolé si mon vocabulaire un peu rude mais franc a choqué. Je n’ai fait qu’énoncer la réalité.
      Les loups et des mules...c’est du hors-contexte.
      Jamais dit que c’était bien, au contraire. Je dis juste que c’est comme ça que ça marche.


    • #2275595

      @ André-Pierre

      Ce n’est pas une question de testostérone, mais une question d’agressivité gratuite. Les femmes sont aussi agressives que les hommes, si ce n’est plus de nos jours. La seule chose que la testostérone va changer c’est si cette agressivité s’exprime physiquement ou psychologiquement, mais 99% des hommes ont assez de testostérone pour que leur agressivité s’exprime physiquement.

      L’agressivité gratuite, qui est celle qui est recherchée inconsciemment par beaucoup de femmes, qu’elle soit physique ou psychologique, découle de l’animalité de l’individu, pas de sa masculinité.

      La recherche de l’animalité chez l’homme ne vient pas de la féminité, mais de l’animalité de la femme.

      Si les femmes ont plus d’animalité en elles que les hommes aujourd’hui, c’est parce que l’homme civilisé a en lui ce qui lui permet de dépasser le statut d’animalité et d’accéder au statut d’humain, ce sont des gènes qui s’expriment sous l’action de la testostérone. En revanche, la femme civilisée n’a jamais eu elle ce qui lui permettait de dépasser le statut d’animalité, c’étaient Dieu, la société et les hommes qui l’avaient en eux pour elle. Or ce mécanisme par lequel les hommes permettaient aux femmes de dépasser le statut animal s’appelait la religion et le patriarcat, et on y a renoncé.

      2 remarques :
      - Une femme qui a eu un bon père (c’est à dire un homme qui n’a pas fait de compromis en voulant se montrer animal pour plaire aux femmes animales) accède au statut humain et ne recherche plus du tout l’animalité chez un homme. Elles sont rares.
      - Les hommes qui n’ont pas en eux ce qui leur permet de dépasser l’animalité et de devenir humain, soit n’ont pas les gènes en question, ils ne risquent donc pas de s’exprimer, soit n’ont pas assez de masculinité pour les exprimer, soit les 2. En moyenne ils ont donc plutôt moins de testostérone (ou de sensibilité à) que les autres.


    • #2275624

      "L’homme fort n’est pas celui qui prend le dessus sur les gens mais l’homme fort est celui qui prend le dessus sur sa propre personne"
      C’est à dire qu’il se maîtrise lorsqu’il est énervé.


    • #2275691

      @ André Pierre,

      Pour éviter que vous vous mépreniez et ne fassiez fausse route, il s’agissait pour moi de reprendre votre théorème :



      « Parce qu’un homme, sur-bourré de testostérone, qui sait défoncer la gueule de sa copine, sait aussi lui défoncer autre chose. »



      et de me demander « si... »
      Supputant que, si vous (ou n’importe lequel de ceux qui tiennent ce discours) aviez assez de testostérone pour défoncer le bas, vous en avez assez pour défoncer le haut et que, si vous-même ne défonciez pas le haut (ce que l’on souhaite), alors vous n’en auriez pas suffisamment pour défoncer le bas : selon votre propre théorie ; laquelle m’avait surpris puisque vous reprenez la réalité d’autres éléments soulignés par l’orateur du jour considérant la pondération, la discrétion et la sensibilité de la majorité des hommes.
      En cela j’ai essayé d’offrir quelques arguments contradictoires, comme l’ont fait vos contemporains ci-dessous.
      Mais voici que vous m’offrez votre expérience que je n’ai pas et que les faits démentent.



      L’expérience prouve que la première raison pour laquelle une femme part est d’ordre sexuelle.



      Dans les faits, pour les couples (qui ne sont pas recomposés) et qui ont trois enfants, les médecins affirment (par recoupement de groupes sanguins) que chez 75% d’entre eux, le troisième gosse n’est pas du père. Pourtant, la bonne femme est toujours dans la cuisine...
      C’est donc qu’elle ne s’est pas barrée et cela fait cent fois que l’on dit que le petit dernier ressemble énormément à sa mère...
      Plus loin, selon la chanson qui leur prête « des clochette au cul, au-dessus de la tête », il y a plus de cocus que de « féminicides ». Plus loin encore, vous n’entendrez jamais parler une bonne femme de ses désillusions sexuelles ou de la petite taille du truc de son mari tant que celui-ci assure dans d’autres domaines. L’expression des « mauvais coups » ne valent moqueries ou médisances que lorsqu’il s’agit d’un coup d’un soir ou seulement lorsqu’il en est fini de son conjoint/concubin.
      Par ailleurs, le Rocky Siffredo du coin, au RSA parce que sans diplôme et la moindre ambition, n’a aucune chance de durer dans le temps d’une relation s’il n’a pas d’autres talents et n’offre pas quelques perspectives, actées au quotidien.
      Comme vous citez Coluche, réécoutez son sketch sur le viol ainsi que celui de Dieudo avec le wok : tous deux parlent des fiotes (emplie de testostérone) qui se caguent devant le juge : comme devant les autres balaises...


    • #2275695

      @ François



      L’agressivité gratuite, qui est celle qui est recherchée inconsciemment par beaucoup de femmes, qu’elle soit physique ou psychologique...



      Les femmes ne veulent pas d’un homme agressif psychologiquement. Au contraire, même, il n’y a rien de plus manipulable qu’un abruti.
      Seule l’agressivité physique est vectrice "d’agressivité" (ou plutôt d’assurance) sexuelle.



      l’animalité de la femme canalisée par Dieu, la société...



      Là, je suis tout à fait d’accord avec toi, François, sur la nécessité de canaliser les instincts primaires aussi bien féminins que masculins qui sont la base d’une civilisation viable (soit le contraire de la nôtre, actuelle).
      Je ne sais plus qui disait que les guerres cesseront lorsque les femmes préfèreront étreindre le vaincu plutôt que le vainqueur mais le fait est que la pleine libération de la femme en occident n’a pas aboutit à une société apaisée, bien au contraie ... Seule une société qui accorde le droit de vote aux femmes peut voir qu’un Macron être élu à sa tête. Il faut bien s’en rendre compte !
      Aux USA, ce sont les hommes qui ont voté pour Trump, les femmes ont voté majoritairement démocrate.



      bon père (...) qui n’a pas fait de compromis en voulant se montrer animal pour plaire aux femmes



      Tout à fait, c’est justement la part de responsabilité de l’homme dans cette histoire. Celle de ne pas s’abaisser au niveau des femmes.



      Les hommes qui n’ont pas en eux ce qui leur permet de dépasser l’animalité ... En moyenne ils ont donc plutôt moins de testostérone (ou de sensibilité à) que les autres.



      Oui et non, la majorité des hommes utilisent leur testostérone pour accomplir des tâches manuelles. Celle-ci est équilibrée ce qui fait qu’ils sont performants physiquement, mais sans le besoin d’être violents derrière. Ce sont les pondérés.
      Certes, le pondéré sait être polyvalent et se destine donc à une ascension sociale plus grande que la simple brute ... mais la perversion de la société actuelle le déprécie.
      On est dans une société qui flatte les bas-instincts, inverse les valeurs mais surtout détruit la nuance. Tout comme il ne doit plus y avoir de classe moyenne mais uniquement des très riches et des très pauvres : il n’y a plus de place pour le manuel un peu cultivé ; mais uniquement soit pour des intello hors-sol, soit pour des caricatures de mâle alpha.
      Résultat, la brute domine le pondéré et comme les femmes ne sont attirées que par les dominants...


    • #2275705
      le 11/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ Yjack

      Je suis tout à fait d’accord avec toi...toutefois, il faut que cette domination sur ses propres instinct soit partagée entre les 2 sexes. Ça ne sert à rien que la plupart des hommes de bonne volonté se dominent si, au même moment, les femmes les délaissent au profit des petites brutes.

      Si pour plaire aux femmes il faut être une caricature de brute machiste à la c** ... alors les hommes deviendront massivement des caricatures de brutes machistes.

      (bon, je modère ce que j’affirme, heureusement, beaucoup de femmes dominent (encore) leurs propres instincts sexuels et finissent par se mettre en couple avec un homme moins satisfaisant sexuellement, mais aussi moins violent ... c’est la seule raison pour laquelle la majorité des hommes continuent de croire que se comporter bien suffit pour avoir une femme...le problème c’est que c’est chaque jour un peu plus aléatoire et que rien n’empêche une femme de tout plaquer, du jour au lendemain, pour le voisin au regard de braise qui la met en extase...raison pour laquelle, globalement : le modèle de l’homme pondéré est chaque jour un peu moins crédible, hélas.)

      Je repense souvent à la lettre qu’avait écrite à AS une des victimes potentielles de JoDalton et qui disait que les hommes violents avec les femmes sont des semi-homosexuels qui contrebalancent leur impuissance sexuelle par de la violence physique.
      Cette affirmation est en partie vraie, mais en partie seulement.

      L’homo refoulé qui tabasse sa femme parce qu’il n’arrive pas à avoir de relations sexuelles correctes : je ne pense pas qu’il représente la majorité des bourreaux et des mecs violents, pour une simple raison. Une femme quittera un homme violent si la douleur des coups & des insultes reçus dépasse le gain au niveau du plaisir sexuel.
      Une femme ne reste jamais très longtemps avec un impuissant, violent ou pas.
      Les femmes qui restent en couple avec des hommes qui les battent et finissent parfois par les tuer sont en couple avec des hommes qui les comblent sexuellement. Même les actes d’infidélité sont excusés pourvu qu’un niveau suffisant de puissance sexuelle continue à leur être prodigué.


    • #2275706
      le 11/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ François



      L’agressivité gratuite, qui est celle qui est recherchée inconsciemment par beaucoup de femmes, qu’elle soit physique ou psychologique...



      Les femmes ne veulent pas d’un homme agressif psychologiquement. Au contraire, même, il n’y a rien de plus manipulable qu’un abruti.
      Seule l’agressivité physique est vectrice "d’agressivité" (ou plutôt d’assurance) sexuelle.



      l’animalité de la femme canalisée par Dieu, la société...



      Là, je suis tout à fait d’accord avec toi, François, sur la nécessité de canaliser les instincts primaires aussi bien féminins que masculins qui sont la base d’une civilisation viable (soit le contraire de la nôtre, actuelle).
      Je ne sais plus qui disait que les guerres cesseront lorsque les femmes préfèreront étreindre le vaincu plutôt que le vainqueur mais le fait est que la pleine libération de la femme en occident n’a pas aboutit à une société apaisée, bien au contraie ... Seule une société qui accorde le droit de vote aux femmes peut voir qu’un Macron être élu à sa tête. Il faut bien s’en rendre compte !
      Aux USA, ce sont les hommes qui ont voté pour Trump, les femmes ont voté majoritairement démocrate.



      bon père (...) qui n’a pas fait de compromis en voulant se montrer animal pour plaire aux femmes



      Tout à fait, c’est justement la part de responsabilité de l’homme dans cette histoire. Celle de ne pas s’abaisser au niveau des femmes.



      Les hommes qui n’ont pas en eux ce qui leur permet de dépasser l’animalité ... En moyenne ils ont donc plutôt moins de testostérone (ou de sensibilité à) que les autres.



      Oui et non, la majorité des hommes utilisent leur testostérone pour accomplir des tâches manuelles. Celle-ci est équilibrée ce qui fait qu’ils sont performants physiquement, mais sans le besoin d’être violents derrière. Ce sont les pondérés.
      Certes, le pondéré sait être polyvalent et se destine donc à une ascension sociale plus grande que la simple brute ... mais la perversion de la société actuelle le déprécie.
      On est dans une société qui flatte les bas-instincts, inverse les valeurs mais surtout détruit la nuance. Tout comme il ne doit plus y avoir de classe moyenne mais uniquement des très riches et des très pauvres : il n’y a plus de place pour le manuel un peu cultivé ; mais uniquement soit pour des intello hors-sol, soit pour des caricatures de mâle alpha.
      Résultat, la brute domine le pondéré et comme les femmes ne sont attirées que par les dominants...


    • #2275758
      le 11/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ Sedietam (toujours aussi choqué)

      De



      Pour éviter



      à



      démentent



      Comme je le disais celui qui n’a pas de réponse et se contente de réagir à l’affect (mon dieu ! Il a employé des termes cru comme "défoncer") se contente de gloser sur le contradicteur et non sur les arguments de celui-ci.
      Je ne fais que rapporter le réel. Il n’est pas plaisant, je sais, mais il est comme ça.
      Quand à mon taux de testostérone, sans être celui d’un mec violent, il doit être bien supérieur au tien vu que la nature de tes réponses (psychologiser l’adversaire) dénote une part de féminite très (trop ?) prononcée.



      Dans les faits, pour les couples (qui ne sont pas recomposés) et qui ont trois enfants, les médecins affirment (par recoupement de groupes sanguins) que chez 75% d’entre eux, le troisième gosse n’est pas du père. Pourtant, la bonne femme est toujours dans la cuisine...



      Alors déjà, ça se base sur quoi ce genre d’observation ?
      Ensuite, on vie une époque où les femmes sont quand-même très peu présentes à la cuisine et au foyer (d’où le succès de la mal-bouffe-rapide, micro-ondes, macdo, pizzera...)



      Plus loin, selon la chanson qui leur prête « des clochette au cul, au-dessus de la tête », il y a plus de cocus que de « féminicides ».



      Oui, les femmes préfèrent faire cocus les hommes pondérés et gentils avec les grosses brutes viriles, c’est vieux comme le monde.



      vous n’entendrez jamais parler une bonne femme de ses désillusions sexuelles ou de la petite taille du truc de son mari tant que celui-ci assure dans d’autres domaines.



      D’où le fait de garder un mari pour l’argent et un amant pour le plaisir.
      De plus le fait d’avoir un "avenir" ne protège plus du divorce (taux de divorces : 1,2/2).



      Rocky Siffredo du coin, au RSA parce que sans diplôme et la moindre ambition, n’a aucune chance de durer dans le temps d’une relation s’il n’a pas d’autres talents...



      Oui, on passe d’une brutasse sans avenir à une autre, voir d’un superblack du Nigera à un superblack du Mali...et au terme de toutes ces déceptions, on se contentera de dire que c’est la faute aux hommes qui sont tous mauvais, pas au niveau, etc.



      Comme vous citez Coluche, réécoutez son sketch sur le viol bla bla bla...



      Les fiottes qui imitent les grosses brutes paniquent à l’idée d’aller en prison où se trouvent souvent pas mal de tueurs (notamment de femmes) qui croulent sous les demandes en mariage.


    • #2275886

      @ André Pierre,

      Pour un type qui parle de qualité...
      Sortez de devant votre télé et de vos poncifs et venez sur le terrain : vous verrez (avec nous, lorsqu’il s’agit de ne pas laisser une femme isolée en pareille posture) que les brutos dont vous parlez sont tous des névrosés, jaloux comme ce n’est pas permis, qu’ils manquent cruellement de confiance en eux (et surtout dans leur manche réglé sur 3 minutes lorsque ce n’est pas avant de le dégainer) des manipulateurs à la petite semaine (dont ils tirent leur puissance) et que face à un bonhomme, ils s’effondrent comme de petites merdes (emplies de testostérone) qu’ils sont : tout comme devant le juge. (Je ne saurais encore dire s’ils ne préfèrent pas les condés et les juges, plutôt qu’un entourage « particuliers » offert aux Nénettes menacées.)
      Au-delà des alcooliques et autres absorbeurs de substances, nous connaissons ces lopettes qui frappent (femmes, gosses, chiens, chats) et qui cessent instamment dès qu’ils deviennent proie : terrorisés plus encore tant ils savent ce qu’ils font subir.

      Même ceux « d’en haut », qui se croyaient au dessus du panier se chient dessus quand la récréation tourne court : Epstein et son comparse en « ....ine » du cinoche, le lascar du Sofitel, le cineaste sodomite d’ado et l’on en passe. Testostérone ? À l’âge qu’ils ont pour certains ? Mouahahah.
      C’est de se sentir intouchables, d’exercer un pouvoir illégitime que les mecs déconnent. Jusqu’à ce qu’ils se prennent des taquets ou que ne tombe le maillet du juge.

      Quant à la « psychologiser » la femme, dès lors qu’elle vous a mis le grappin dessus, vous avez plutôt intérêt à savoir quel film elle a planifié de projeter pour vous jusqu’à la fin des temps et quel rôle vous allez y tenir, si vous ne voulez pas aller au devant de déconvenues et vous entendre dire un jour « tu as changé » (alors qu’il n’en est rien) et que toutes les problématiques qui sont évoquées par autant d’expériences que de commentaires ci-dessus, ne tombent sur votre seul taux de testostérone qui n’y pourra rien. Plus loin, si vous aviez un taux tel que vous nous le décrivez, vous sauriez qu’il n’y a rien de féminisant que d’essayer de savoir quelle type de moitié vous avez à vos côtés : cessez de faire l’andouille.
      Oubliez vos seules affaires de testostérone ; pratiquez un art martial que vous conjuguerez au tantrisme en usant de quelques aphorisme de Vātsyāyana : dérivez jusqu’à l’art Kinbaku si vous vous sentez dominant à ce point. Cela devrait vous rasséréner.


    • #2275919

      @ André Pierre

      Vous êtes une blague, vous osez me répondre en citant une phrase que je n’ai jamais écrite. Cette phrase c’est vous qui l’avez écrite, pour ensuite dire que vous êtes d’accord avec moi. Je n’ai pas lu la suite.


    • #2276362
      le 12/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ François

      Non, je n’ai pas fait erreur, relis-toi.


    • #2276674
      le 12/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ Sedietam



      Pour un type qui parle de qualité...



      Et oui, moi au moins, je sais de quoi je parle.



      ... brutos ... tous des névrosés, jaloux comme ce n’est pas permis, qu’ils manquent cruellement de confiance en eux



      Je ne dis pas que ça n’existe pas...je remarque juste que pas mal de brutes sont si peu névrosées qu’ils ont femme, enfants et maîtresses. Curieux, non ? Normalement, ça aurait dû les forcer à la solitude.



      3 minutes ...absorbeurs de substances...



      Alors déjà, je ne suis pas sûr que tu connaisses les bourreaux dont je parle.
      Ensuite, la question ne les concerne même pas eux.
      Le sujet c’est que nombre de femmes préfèrent trop souvent, justement, ces hommes-là aux autres.
      Soit-disant parce qu’elles pourraient les changer ... mais la véritable raison, la réflexion que je défends, c’est qu’elles y trouvent leur compte sexuellement. Et il se trouve que Stéphane Edouard met justement le doigt là-dessus.



      Même ceux « d’en haut »... en « ....ine » Testostérone ? À l’âge qu’ils ont pour certains ? Mouahahah... illégitime que les mecs déconnent... le maillet du juge.



      Oui, donc, à part ça : quid donc de la question féminine sur laquelle tu sembles manquer clairement d’arguments ?



      Quant à la « psychologiser » la femme ... quel rôle vous allez y tenir



      Cela ne répond toujours pas à la question.



      si vous ne voulez pas aller ... votre seul taux de testostérone qui n’y pourra rien.



      Et voilà, mentalité féminine à 2 balles : on psychologise l’adversaire, voir on le pathologise, mais on ne répond toujours pas à la question de départ.
      On s’en fiche de mon taux de testostérone. C’est pas la question, encore une fois.



      Plus loin ... cessez de faire l’andouille.



      Attention, l’insulte est l’argument de celui qui n’en a plus.
      Non ce qui est vraiment féminisant : c’est de ramener le sujet au contradicteur afin de ne pas répondre à la question de départ.



      Oubliez vos seules affaires de testostérone ... Cela devrait vous rasséréner.



      Merci mais je n’ai pas besoin des conseils d’un dissidents 2.0, je préfère me fier au réel, moi.


  • #2275194

    Opération venant de l’état profond sorossien, ceci dit c’est un problème lié à l’insécurité qui devient la norme partout, corollaire de la pauvreté voulue par le capital qui bien entendu ne sera jamais dénoncé. Par exemple des femmes qui ont voulu quitter leur mari devenu fou ou presque n’ont pas été aidées par les forces de l’ordre (justice et police unies pour une fois). Ce fut le cas lors du meurtre de Julie en Corse il y a quelques mois en mars je crois.
    Et toujours ce décorum à base de hifi ésotérique (platine Transrotor, K7 Tandberg etc) : y a-t-il un sens caché ?


  • #2275305

    Y’aurait -il un projet d’extermination de la gent féminine ?? C’est ce à quoi ce mot me fait penser, raticide , insecticide ,acaricide,vermicide..

    Ils osent tout décidément ,ces grands génies de la manipulation mentale ,psychologique...
    Tout est faux , on ose dire à la télé que la France est une société patriarcale .. en 2019 ??

    La femme est totalement libre ,indépendante ., plus du tout sous la coupelle d’un père ,mari ,frère..

    La vérité est que c’est un mâlicide en coupe réglée qui s’est opéré depuis des décennies . Les violences subies par les hommes sont d’ordre psychologique ,mental .La perversité des femmes est sans égale .

    La féminisation a détruit la famille, le mariage, la société et maintenant la filiation.

    Le feminisme conduit au porno , le porno comme substitut à l’inaccessiblité des femmes .
    .. le feminisme conduit au "feminicide" car la majorité des décès ont pour origine des disputes conjugales . L’homme de par sa nature est plus fort musculairement.
    Combien d’hommes sont morts lentement par la perversité de femmes .combien d’hommes rendus dépressifs ,alcooliques suicidaires.. à cause de la cruauté de femmes.
    Le mâle occidentale est à genoux

    Feminicide encore une trouvaille pour creuser plus profondément la tombe des hommes. Toujours cette stratégie de la tension permanente.

    L’attraction naturelle des deux sexes doit être anéantie pour promouvoir aussi l’homosexualité . Et qui dit homoxeualité dit couple non fertile ..donc achats de bébés ..ou banque de sperme ..donc marchandisation et anéantir la filiation .

     

    • #2275350

      Merci Stéphane, ltout cela très bien dit, nous les femmes sommes instrumentalisées au bénéfice du pouvoir qui societalise tout, et veut seulement des armées faites de li
      clones psychiques interchangeables. Les hommes faits femmes et les femmes faites homme, le capitalisme absolu. Pour les enfants y a la techné. Nous les femmes nous sommes ma ipulees à longueur d’images et de discours.


    • #2275365
      le 10/09/2019 par Albert Montanardi
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      Tu as tout compris !


    • #2275393

      Si le diagnostique que vous ressassez à la suite de tous les lanceurs d’alerte, sur le sujet, se veut assez juste, en revanche il n’est pas la faute de leurs initiateurs qui l’ont refilé à quelques initiatrices et je souhaiterai faire un parallèle. Si la télé (puisqu’elle participe grandement à la chose aussi) décidait de vous rendre carrément con, lançant en cela un humanicide sur toute les chaînes avec quelques succédanés de télé réalité, vous laisseriez-vous faire ou iriez-vous vous informer par ailleurs tout en essayant, de haute lutte, de changer de comportement ; ou de conserver votre comportement réfractaire initial : voire même celui naturel ?

      Comme vous et les autres, je constate cette tentative répétée d’influence : pour autant cela m’est complètement étranger et seule la grande faucheuse creusera ma tombe : aucun de leurs idéaux.
      Né bonhomme, c’est l’axe enfant, fils, homme, père, grand-père qui restera le fil conducteur jusqu’au passage de l’autre côté : et ce n’est pas une bonne femme (des petites-filles jusqu’aux grands-mères, maîtresses d’écoles, amies ou maires en passant par les étrangères) ou la prégnance sociétale qui changera cela. Vous me direz que cette pression est forte et que chacun dans son coin n’y arrivera pas ? Tel le colibri, je vous rétorquerai que je fais ma part.

      Nous sommes d’accord : au milieu de ce dédale, il faut désormais un permis bonne femme, de jour comme de nuit, autant que par temps de brouillard que par temps de pluie, sur la neige comme sur la glace, vérifier sans cesse les niveaux, les différents points de contrôle, les bruits épars, le moindre couinement, le moindre soubresaut. Gérer les courroies de transmission, s’occuper de l’admission comme de l’échappement en échappant aux explosions. Tout ce qui, avant, vous était refilé au bout de deux anneaux : « Tiens p’tit, vl’a les clefs ! » Combien se sont-ils vautrés la gueule dans les premières courbes, combien sont revenus avec des gnons tout autour de la carrosserie pour avoir trop picolé, combien d’autres encore se sont gourés de voiture en repartant du bal, mettant leur clefs dans de mauvais Neiman, jusqu’à ce que ça casse... Combien, combien, combien ?
      Si l’association des pilotes patriarcaux avait conservé l’âme qui lui était dévolue aux origines, jamais la compagnie d’assurance Kapital n’aurait pu s’immiscer dans ses failles. Seulement voilà, au-delà de croire que cela allait durer, les gonzes (aussi) ont voulu piloter des avions de chasse sans permis...


    • #2275760
      le 11/09/2019 par André Pierre
      Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

      @ Sedietam

      C’est bien d’écrire ... mais la quantité ne prime pas sur la qualité.


  • #2275356

    Très bonne vidéo, il y avait aussi a dire sur le terme débile et archi médiatisé de " féminicide" qui est parfaitement à l’image de ce que décrit Stephane, de ces nouveaux mots diffusés au maximum pour suggérer une " nouveauté " et donc faire applaudir la réactivité du gouvernement face a un faux vrai nouveau problème.
    En réalité , comme le souligne Stéphane, on parle d’’un phénomène qui non seulement existe depuis toujours, mais qui en plus diminue depuis toujours avec l’évolution des moeurs occidentals.
    La réalité, c’est que ce sont les gouvernements comme celui de schiappa qui prétendent défendre les femmes, qui créent les conditions de la résurgence de la violence faite à leur encontre, en nous imposant dans le même temps , de force des populations étrangères dont les moeurs sont bien differentes, entre autres sur ce sujet la de la femme.
    Un Refugié Afgan qui poignarde une femme, c’est pas un" féminicide " et un Malien qui excise ses fillettes, c’est pas de la violence ou de la maltraitance faite aux femmes.
    Voila l’hypocrisie de la politique mensonge du tout sociétal, qui se prend comme toujours la réalité en pleine poire, exactement comme avec " l’homophobie".


  • #2275378

    Cette ingénierie est contreproductif pour la majorité des femmes et elles le savent , en tout cas celles qui ne risquent aucune violence, mais elles y adhérent pour la plupart. Va falloir nous expliquer ce phénomène, ça serait très utiles car ça dépasse l entendement.

     

    • #2275477

      « elles y adhérent pour la plupart » car cette narration, bombardée par les merdias, avec pour objectif de diviser encore les “sans-dents illettrés”, est reprise au collège en « Lutte contre le féminicide » en classe de 3ème : ces profs de Gôche sont complètement abrutis, cela fait 11 ans que je n’ai plus de TV et cette merde arrive tout de même à rentrer dans mon foyer, c’est fatiguant.


    • #2275631

      Il vont réussir avec ces histoires à faire fuir homme et femme du mariage, de la vie de famille et de couple. C’est probablement ce qu’ils veulent faire, on les entend pas pour donner des conseils aux gens, valoriser et encourager la bonne entente et la patience et c’est sûrement pas un hasard. Fragiliser la structure familiale c’est faire des hommes de simples "chasseur de conquête" et des femmes un simple objet de tentation, au final les gens vont se définir uniquement par le boulot et le sex surtout, puisque le rôle de père et de mère est mit en arrière plan loin derrière. C’est une perte de repères pour les gens et sa fragilise la société collectivement et individuellement.


    • #2275950

      @Y jack
      Je vous confirme, après avoir mis au turbin les femmes dans le salariat, j ai comme l’impression que ces fils de p..e cherchent à nous diviser en nous traitant non plus comme un duo semblable et différent à la fois, pour créer un couple unifié par des sentiments afin d affronter le cours de nos vies, élever nos enfants et défendre nos familles comme conjoints. Nous singulariser en nous identifiant uniquement par nos sexes, comme si nous devions nous sentir étrangers les uns aux unes, pour preuve jamais on nous a autant bassiné avec le genre. Tout tourne autour du genre, du type de sexualité, de quelle putains de Lgtbyx on fait partie etc...Le couplé défini par la création car source de créatures n a plus droit de citer. Ces fils de p..e ont oublié qu un couple, c est composé de deux créatures différentes, donc homo et autre trucs juste bon à mettre bas de la propagande, ont tout faux et je reste poli.


    • #2276179

      Pitchou
      L’une des solutions les plus salutaire pour éviter de devenir fou, c’est l’exil et beaucoup y songe de plus en plus pour en avoir parler avec eux. C’est gens aux manettes fonce droit devant ils n’écoute personnes et rien ne semble les détourner de leur objectif, pire aujourd’hui une personne hetero valorisant la famille, la vie de couple etc passe au mieux pour un has been, au pire pour un criminel homophobe en puissance. Ma dernière discussion avec un pro homo lgbt m’a fait halluciner, il a dit d’énormes conneries mais en gros les gens qui ne sont pas pour ou pro homo n’ont pas bien été éduqué par leurs parents... On marche sur la tête, l’Europe et la France avec deviennent une partouse géante et gare à celui qui la ramène, y en a de partout : série tv, politique, pub, arrêt de bus, écoles... J’ai envie de pleurer desfois


  • #2275395

    Un homme qui frappe une femme ne le fait pas parce qu’il s’agit d’une femme mais parce qu’il peut le faire ! Dans un couple homosexuel composé de deux hommes ou même deux femmes on aura le même phénomène. Si l’un des deux à des troubles psychiatriques (dépression nerveuse, névrose, alcoolisme, drogue, personnalité perverse...) et qu’il a un ascendant psychologique et physique sur son partenaire il en abusera et pourra faire preuve de violence physique. Cette violence pourra s’exprimer sur une femme, un enfant, un homme, un chien...les critères déterminant choix de la cible seront avant tout déterminés pas la proximité/disponibilité de cette dernière et sa vulnérabilité et non pas pour des raisons essentialistes (parce que c’est une femme, un enfant, un chien...) Or dans un couple hétérosexuel, pour d’élémentaires raison de biologie c’est l’homme qui a l’ascendant physique sur la femme et qui peut de ce fait en abuser.

     

  • #2275422

    @yul, déjà merci de reconnaitre que je suis un mec bien, j ai peut être hâtivement interprété les propos de Gj , mais l’ autre desouche qui m insulte en me disant de changer de religion et de retourner dans mon pays il a surement un problème le type, je suis ici en France dans mon pays déjà, donc tu vois bien que ça le fait chier le mec, il devrait lire mes commentaires sur le site, moi je suis à 100% avec Soral pas comme certains qui me traite de faux patriote et faux musulman et l autre énergumène qui ne me connait même pas ,pour me dire je me sens mal en France etc etc la rhétorique de merde à la Zemmour il peut se la garder !!!bref, je ne retiens que le conseil yul , le bien commun tu as raison.Quant à ceux qui ne me connaissent pas je suis proche du Hezbollah comme le grand Soral qui a foutu une raclé au petit con vers de terre qui insultait les arabes , est ce pour autant que Soral est un baboucholatre comme disent riposte laique non !!!! je voulais simplement signifier que cette pratique n’est pas islamique comme tu le précises Yul, mainteant gj me traite de faux musulman et faux patriote ça le regarde. moi je sais qui je suis et ce que je veux pour la France, et la shiappa je l emmerde. elle ne sera plus là en 2022 bon débarras. @desouche " y a pas que les musulmans qui nous envahissent mais c est pas pour autant qu on devrait en preferer à certains" voila ton raisonnement de merde à la zemmour , j invente rien tu dis le fond de ta pensée de petit merdeux,tu dois avoir quoi 30 piges !!! moi je suis né en france , j ai grandi, travaillé et éduqué mes enfant mon petit , arrête de lire riposte laïque l ’ami tu t y perds !!!@gj , tu m emmerdes soit !!! parce que tu crois que toi tu es un bon patriote rigolo, regarde tous ceux qui insultent Soral et Dieudo c est des noms musulmans hihi, arrête tu vas me faire pleurer !!! Au fait desouche garde bien ma réponse au chaud au cas où , ça te reprendrait de me virer au bled !!!
    Hussein le chiite faut que je precise vrai patriote et vive Soral et l’axe de la résistance

     

  • #2275423

    Stéphane Édouard si j’ai bien compris , les médiats et certaines élites dressent les minorités contre la majorité comme on fait avec des chiens à obéir pour attaquer grace à des mots-clef , les minorités sont utilisés comme de simples chiens pour tenir à carreau la grande majorité de la population , mais pour que les minorités soient obéissantes il a fallu dès le départ imposé des médiats dans les foyers pour fabriquer des voyeur passifs dont la particularité est d’avoir peur de la réalité qui entraine la haine des raisonnements de haine dans la tête , donc handicapés . Ce qui tirent les ficelles sont un mélange de pervers et de psychopathes .
    Bref ils veulent imposer un régime à la fois capitaliste et communiste , ils sont totalitaires , si le fameux POUR TOUS a été dicté c’est normal , ils s’agit d’un seul et même ensemble donc en totalité , d’où cette politique de totalitarisme .


  • #2275430

    Pendant ce temps, où va se nicher la bêtise crasse ? il faudrait expliquer à ces débiles qui si pas de coq, pas de reproduction et de jolis petits poussins…. et qui va gérer l’ordre dans le poulailler ??
    J’ai bien aimé le "collectif végan antispéciste Transféministe et libertaire, si si ça existe...

    https://lesobservateurs.ch/2019/09/...

     

    • #2275469

      @neribu : la photo des deux gonzes vaut son pesant d’or... !


    • #2276493

      la separation des coqs et des poules rend bien compte de la societe gynocentree moderne.Pas a cause de leur baratin de viol des poules par les coqs,mais bien par le fait de l’utilité d’un male par rapport aux femelles dans une optique d’agrandissement et de production d’un cheptel.Si il n’y a pas de predateur ( pas de guerre), on a besoin de peu de males pour faire grandir le cheptel:les autres sont des bouches inutiles : ils seront liquides (surproduction dans les industries,tertiairisations ou la force physique n’apporte rien dans la productivite au travail souvent) .D’ailleurs faut voir comment que les industriels massacrent les poussins males dans les elevages...
      bref plus vite un mec comprend qu’il compte pour du beurre et qu’il ne sera supporte que tant qu’il rapporte quelque chose,plus vite il se bouge le cul pour s’ameliorer et avoir une vrai valeur ajoutée pour soi puis eventuellement pour les autres.


  • Les femmes maltraitent plus les enfants que les hommes. Voila ce qu’il arrive lorsque la femme se trouve en position de force.

    99% des femmes n’ont pas la force physique d’empêcher un homme de la maltraiter. Donc se poser la question, si les hommes étaient comme les décrivent Schiappa, pourquoi n’observe-t-on pas 99% de maltraitance dans les couples ?

    50 Nuances de Grey est devenu un best-seller car acheté tres majoritairement par des femmes.

    Ce sont toujours les fourbes et les lâches qui s’inventent être victime.

     

  • #2275792
    le 11/09/2019 par The Hateful Harlequin
    Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

    Sur le site Insee.fr, on trouve un graphique de statistiques au sujet des "Préoccupations des Français selon le sexe en 2018" :

    Préoccupation numéro 1 des Françaises : le terrorisme et les attentats.
    Préoccupation numéro 2 des Françaises : le chômage et la précarité de l’emploi.

    Quid du féminicide ???

    Grosso modo :
    Le féminicide, c’est 130 homicides en 2018 ;
    La grippe, c’est 13 000 décès en 2018 ;
    Les demandeurs d’emploi, c’est un peu moins de 6 000 000 d’inscrits en 2018 (chiffres "officiels").

    A quand un "Grenelle du Plein emploi" ???

    On nous contrôle mentalement avec des sujets sociétaux à fort impact idéo-affectif boostés à grands coups d’émotionnel.

    Allez je retourne à ma dépression... J’en ai marre de penser par moi-même à propos d’un monde qui n’en vaut pas la peine.

    La France est en soin palliatif maintenue aux limites de la vie et de la mort, comme dans le crime de la paresse du film de David Fincher - SEVEN.
    Et c’est ces bouffons d’LREM qui tiennent tous les petits sapins désodorisants.

     

    • #2276108

      La France est en soin palliatif maintenue aux limites de la vie et de la mort, comme dans le crime de la paresse du film de David Fincher - SEVEN.



      Quand on pense qu’il suffirait de lui retirer l’intraveineuse qui la maintient dans un état léthargique et de lui supprimer la télé pour qu’elle retrouve sa pleine forme...


  • Le propos tenu dans la vidéo : "elles savaient pourtant à quoi s’en tenir le jour de leur mariage" laisse perplexe tant il est infondé. Il est évident que les femmes battues, pour la grande majorité d’entre elles du moins, à l’heure de leur mariage ne se doutaient pas de ce qui allait leur arriver, et qu’elles voient leur enfer se construire peu à peu, à la façon d’une toile d’araignée. Le profil psychologique du mari violent n’est pas maîtrisé par l’auteur de la vidéo, qui du coup ressemble plus à une réaction épidermique qu’à une réflexion constructive.
    Merci de publier cette réaction qui n’est pas louangeuse mais prouverait qu’on peut faire preuve de sens critique même à l’égard des défenseurs de la ligne E et R.


  • #2277070

    On est d’accord, " feminicide " c’est encore une invraisemblable stupidité, et en plus un contresens qui diviserait le genre humain ou Homme, et oui c’est comme ça, enfin, mais par ailleurs je me mefie des sociologues en général, et surtout des "specialistes en relation hommes /femmes "


  • #2277177
    le 13/09/2019 par Pépé le Moko
    Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

    Combien de " féminicides " ... par avortement , et qui s’ en offusque ?!?

    Quand on est civilisé , on se comporte comme un agneau à la maison , et comme un lion en dehors ... et pas le contraire ...

    Qu’attendre d’une majorité de mlecchas ( barbares qui ne suivent pas les principes védique ) ?!?


  • #2278291
    le 15/09/2019 par The Hateful Harlequin
    Stéphane Édouard – L’arnaque du "féminicide"

    Ah bah... ça fait "tâche" en plein Grenelle des violences conjugales !!!

    https://fr.sputniknews.com/france/2...


Commentaires suivants