Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France renonce au projet initial du barrage de Sivens

Le gouvernement français a renoncé au projet originel du barrage de Sivens, dans le Sud-Ouest du pays, critiqué par Bruxelles et qui avait été le théâtre à l’automne de violentes manifestations dans lesquelles un jeune militant écologiste avait trouvé la mort.

La réalisation du projet dans sa version initiale n’est « plus d’actualité », a affirmé vendredi la ministre de l’Écologie Ségolène Royal, précisant avoir « validé » deux scénarios alternatifs, proposés par un rapport d’experts. Le premier envisage « la réalisation d’un réservoir de taille plus réduite sur le site de Sivens » et le second inclut plusieurs retenues combinées, notamment en amont du site.

 

Projet initial

Contesté depuis plusieurs années par des associations locales, qui épinglaient son coût et son impact sur l’environnement, le projet initial du barrage prévoyait une retenue d’eau d’1,5 million de m3 pour l’irrigation de terres agricoles. Il était également critiqué par la Commission européenne, qui avait ouvert fin novembre une procédure d’infraction contre la France pour non respect de la directive sur l’eau.

 

Nouvelles propositions

Selon Mme Royal, les nouvelles propositions « sécurisent les besoins en eau » et « répondent à l’objectif » d’un bon état des eaux rappelé par Bruxelles. Le rapport d’experts « établit à 750 000 m3 les besoins de stockage » d’eau.

 

Affaire Rémi Fraisse

Mme Royal s’est impliquée dans ce dossier local après la mort fin octobre d’un militant écologiste âgé de 26 ans, Rémi Fraisse, tué lors d’affrontements sur le site avec les forces de l’ordre. Le décès du jeune homme, le premier dans de telles circonstances en France depuis 1986, avait suscité une émotion considérable dans le pays.

Voir aussi, sur E&R :

Une écologie locale, saine et dépolitisée,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1092253

    Les mecs, il faut maintenant se battre contre les eoliennes.

     

    • Exact . Elles ne servent à rien (les centrales nucléaires produisent trop d’électricité, ce qui nous permet d’en exporter) , sinon à enrichir leurs propriétaires PRIVES ("tuyautés" et sionistes) auxquels NOUS payons l’électricité fournie un prix exorbitant , grâce à une loi votée en 2001, rapportée par l’imbécile et peut-être escroc Yves Cochet .


    • #1092898

      Une gigantesque arnaque bénie depuis le début par la classe politique en général à tous les étages , par les propriétaires des terres agricoles , TOUS arrosés copieusement et régulièrement par ceux qui les construisent , qui eux touchent le pactole ....pourquoi personne ne gratte un peu ? Ben tu parles , c’est comme pour tout : une fois que tu gaves les principaux intéressés , ...y plus de vague ! C’est le monde merveilleux ...de la mafia , donc de l’omerta !


  • Elle est épatante Ségolène Royal, l’écolo en peau de lapin qui recule sur l’écotaxe, les feux de cheminées, le barrage de Sivens , et qui parle carrément de la nécessité de construire de nouvelles centrales nucléaires, les trop vieilles ne pouvant être prolongées indéfiniment . C’est la seule qui semble avoir un peu de bon sens dans ce gouvernement de branquignols .


  • En ce moment ils sont entrain de flatter l’extrême gauche , verts ,
    le but étant les élections prochaines

    Sivens , Charlie Hebdo.......tout ça , manoeuvres de récupération électorale.... !