Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les hommages à Rémi Fraisse dégénèrent, au moins 6 blessés à Nantes

Au moins trois manifestants et trois policiers ont été blessés dans des affrontements qui ont éclaté en marge d’un défilé à Nantes contre les « violences policières », six jours après la mort de Rémi Fraisse. Des incidents similaires ont également été relevés à Toulouse.

Comme cela était à craindre, la nouvelle manifestation en hommage à Rémi Fraisse a dégénéré, samedi après-midi, dans le centre-ville de Nantes. Des affrontements ont éclaté entre opposants radicaux au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et gendarmes et policiers, après que les premiers aient jeté des bouteilles en verre et divers projectiles sur les seconds. Ceux-ci ont répliqué en ayant recours à des gaz lacrymogènes, provoquant des mouvements de foule sur le cours des Cinquante-Otages, l’une des principales artères du centre-ville. Peu avant 17h, trois blessés étaient ainsi à déplorer du côté des forces de l’ordre et autant chez les manifestants.

Parmi ces derniers, une jeune fille de 21 ans a été blessée aux jambes par une « grenade de désencerclement » qui a éclaté à ses pieds. Elle a dû découper son jean sur le parvis de la cathédrale de Nantes, pour se faire soigner par les « équipes de soignants » montées par les organisateurs de la manifestation : une dizaine de petits morceaux de plastique avaient transpercé son pantalon. « Il n’y a même pas eu de sommation ! Est-ce cela, la « violence légitime » de l’État ? », s’est-elle indignée auprès des journalistes.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel rapport avec les oiseaux et les grenouilles ?
    Avouons le la majeure partie de ces gens sont allergiques aux basse-cours.

     

  • Démasqués comme des agents du système, les antifas tentent de se racheter une virginité de " rebelle " en usant de violences . Ils sont cependant toujours chouchoutés par le ministère de l’ Intérieur qui ne Tolèrerait pas un millième de ces violences si elles étaient exercées par l " extrême -droite ".
    En réalité il s’agit d’une mise en scène en accord avec le PS pour que la colère des citoyens soit canalisée vers l’ extrême - gauche, à la place des partis patriotes.


  • La France n’a jamais digéré 1789, mettez-vous bien çà au fond, amis franc-maçons.

     

  • Un flic dont les chefs ont tous été recrutés et sélectionnés sous Mitterrand, Chirac ou Sarkozy, donc pas des fachos, tire une grenade sur un collègue de Clément Meric.

    Ses petits amis gauchos cassent Nantes, ville de l’ancien premier ministre de Hollande, parce qu’ils ont été excités par les députés de gauche et alliés du PS Mamère et Duflot.

    Pendant ce temps en plein crise économique alors que de nombreux français ont des inquiétudes voire n’arrivent plus à joindre les 2 bouts, Hollande fait installer un plug anal pour bien signifier à ces électeurs pauvres qu’ils les baisent...

    Les larmes au yeux de rire.

    Dans l’hypothèse d’un 2ème tour UMP PS il faut absolument revoter PS : ce sont des petites gamines gauchistes qui font TOUS ce que nous voulons.


  • Et ils continuent a soutenir ces délinquants...

    qui ressemblent , s’ assemblent.


  • "De son côté, le maire de Nantes et ex-premier ministre Jean-Marc Ayrault a condamné fermement les violences et leurs auteurs, qu’il qualifie d’« adversaire de la démocratie »."

    Jean-Marc Ayrault se moque du monde car la démocratie est foulée aux pieds par l’Etat aussi bien dans l’affaire du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes que dans l’affaire du projet de barrage de Sivens. Dans les deux départements concernés la population n’a pas été consultée par référendum et des oligarques veulent imposer leur volonté aux populations locales.


  • A qui profite la casse ?
    Qui à besoin de détourner la colère ?
    Qui à intéret à décrédibiliser l’anticapitalisme et l’écologie véritable ?
    Qui voit d’un bon oeil le peuple s’entredéchirer et réclamer de lui meme plus de "sécurité" ?
    Ils sauront toujours exciter et instrumentaliser les plus épidermiques d’entre nous.Quel espoir ça laisse,franchement ?


  • Début de situation, 15 h : un excité somme violemment des gens en train de prendre un pot en terrasse de se lever en mémoire du camarade. Plus loin un spectateur maugrée. Une excitée le menace de "sortir une lame et de creuser sa tombe". Beaucoup d’instantanés de ce calibre. Mais pas une caméra. Et pour cause, la télé est du côté de la préfecture. Elle sait déjà qu’il faut attendre quelques heures pour filmer la situation acceptable : images d’émeutes vagues. Aux casseurs de type "travellers-black-bloc-clodos-alcoolos", ceux qui vivent en pension complète dans la région pour les besoins de la situation "anti-aéroport", à ceux-là se sont joint quelques branleurs violents de type "quartiers". J’en entends un dire "on va se faire la bac" (gros niveau de lecture des événements !")
    Voilà, en trois minutes tout était prévisible. Le reste n’est que mise-en-scène spectaculaire. Un type avec un gilet pare-balle marqué "Press" ? Plus proche des caméras que des "agités".
    La gestion médiatico-politique du peuple par les situations d’émeute... Pas la gestion des situations d’émeute. Il y a un distingo.

     

    • #1018673

      Parfit résumé. L’"édito" de Claude Askolovitch sur iTélé ce matin était de ce point de vue tout à fait représentatif de la tentative permanente des médiamenteurs d’associer ces groupuscules d’abrutis "radicaux" (radicaux en quoi ? dans l’alcoolisation ?) à l’anticapitalisme et à la vraie résistance pour discréditer cette dernière.
      Je bossais hier après-midi dans le centre de Nantes, j’étais au cœur des évènements et la boite pour laquelle je travaille avait fait appel comme à chaque fois en pareille circonstance à des agents de sécurité. L’ironie de la situation c’est que tous ces agents sont des maghrébins ou des français d’origine maghrébine, polis, bien éduqués et qu’on fait appel à eux pour protéger les biens et personnes que quelques abrutis asociaux manipulés et au QI inversement proportionnel à la connerie, mais bien blancs ceux-là pour l’essentiel, ont décidé d’attaquer au prétexte de "rendre hommage" à un jeune qui était au mauvais endroit au mauvais moment.


    • C’est marrant que tu cites Claude Askolovitch... Parce que juste après avoir vu le début de la manifestation, je suis allé faire un tour à la FNAC. Rayon "histoire". Je tombe sur un bouquin titré, en gros, Les années trente sont de Retour. Feuilletage : Askolovitch écrit que Dieudonné s’est fait virer des médias après un sketch antisémite où il était déguisé en... Rabbin !
      J’imagine que le calcul c’est de ne pas parler de colons, de colonies, d’Israël et de dire que c’était une pure charge antisémite visant tous les juifs de l’univers. Je me demande si c’est pas un début de révisionnisme. En tout cas c’est du mensonge institutionnel, bien grossier.
      Entre ces manifestants et ce genre de "journaliste", l’état de dégradation de la politique commence à sentir la charogne.


  • Plusieurs axes intéressants sur ces évènements.

    * l’Ouest est aux baronnies, je te fais un aéroport par-ci, un barrage par la, enfin si on va à l’Est et l’OL et sont futur stade c’est un peu pareil finalement.
    Et en baronnie ça tire dans le tas de la piétaille.

    * Sociologique, le Gers immigration 1%, Nord 18%.
    Le Tarn étant un coin mi campagne mais pas si loin de la cosmopolite Toulouse, avec son maire M.Cohen (enfin ça a peut être changé dernièrement) avec pas mal de folklore à la Mehra qui pullule.
    Puis suivant une étude Européene le sud-ouest est la région à la meilleure qualité de vie du continent, nature techno emploi.
    Bref on a les problèmes de riches qu’on peut la-bas, c’est moins pire qu’ailleurs mais en votant à gogauche mon nez me dit que ça va vite vite se dégrader.

    * l’antifa est un mode de vie courru la-bas, nature moins dense, nombre de paumé souchien déraçiné qui viennent de toute la France, ou occitanisme réservé quand même à des gens qui ont du bagage, ben ce contexte ça donne ça.
    D’ailleurs il se dit qu’en bon gauchistes, ils pillent les agriculteurs et rackette les habitants, c’est ce qu’ils appellent de l’impôt révolutionnaire.

    * politique, enfin des problèmes qui me dépasse sur les calculs politiciens de la gauche expliqué ici :
    http://www.bvoltaire.fr/mariedelaru...
    Mais en gros Valls cherche à faire sans les écolos et l’extrême gauche, qui se rachètent une conscience par démission ou par surdose de critiques, mais bon la gamelle était bien bonne avant, ça trompe de moins en moins.
    Valls voudrait changer le nom du PS et ratisser jusqu’a Kosisko-Morizet qui en gros doit penser a peu près la même chose que lui. Tout le monde le sait y a pas un papier à cigarette entre eux.


  • Ouf ! A un moment, j’ai cru qu’aucune de nos zélites n’allait "condamner fermement" ces débordements.
    18H31, c’est Ayrault qui s’y est collé, je respire !


  • #1018415

    Ils les puissants peuvent travailler avec des mercenaires soit en Libye, Syrie, Sinai et Ukraine et même en France.

    Un écolo qui brule des poubelles ! oui c’est cohérent Jackie
    Là il s’agit de rabaissé les corps constitués, et là on ne parle plus du soldat de 32 ans tué par des mercenaires.

    Faire peur le peuple pour ne pas râler ( hausse du tarif EDF, transport, médecin, redevance et bien d’autre)


  • Il se trouve qu’un proche de ma famille (depuis fâché avec moi pour "incompatibilité politique" dirons-nous), s’est mêlé au mouvement zadiste, d’abord à NDDL puis à Sivens. Son sectarisme et son envie de "dénoncer les fachos" m’ont donné des sentiments d’affolement puis de colère...

    Je ne sais s’il est représentatif de ces mouvements, mais cela donne l’impression de gens enfermés dans leurs idéologies et qui ne veulent plus d’arguments contradictoires ou même d’une approche différente du problème.

    Car l’enjeu est tout de même nos campagnes, notre patrimoine rural et naturel, il s’agit d’un choix de société. Il s’agit de choisir entre une campagne vivante, avec des petits paysans faisant une agriculture respectueuse de l’environnement ou d’opter pour des zones rurales "à l’américaine", dépeuplées, acculturées et adoptant des méthodes d’agriculture qui détruit la diversité écologique de nos régions ainsi que leurs traditions culinaires. C’est tout de même un enjeu important et pour ma part, je choisirais la première option si on en m’en laissait le choix.

    Thierry Carcenac, president du cg81 et ses potes du FDSEA veulent transformer le Tarn en paradis de l’agro-business et c’est ainsi dans tous nos départements !

    Il est regrettable et je pense personnellement que cela fait l’affaire des semenciers industriels et autres producteurs de produits chimiques destinés à l’agriculture, que ce soit des illuminés qui s’emparent de ces problèmes. Illuminés qui disent choisir l’agriculture traditionnelle mais veulent briser les structures locales et familiales en soutenant les réformes sociétales et le transhumanisme !!

    Je pense qu’au départ, ces mouvements portés par des locaux, n’avaient pas ces aspects délirants et la force du mouvement du Larzac, même s’il avait été noyauté par des idéologues fumeux est qu’en dernier ressors, ce sont les agriculteurs du cru qui portaient le mouvement d’où la victoire finale... Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

    Pour conclure, je ne soutiens absolument pas les "gauchistes" casseurs mais je ne soutiens pas non-plus les tenants d’une agriculture productiviste et leurs soutiens au plus haut niveau de l’état. Le drame est que les gens raisonnables vis-à-vis du devenir de notre société ne peuvent pas s’emparer du problème à cause de la présence d’idéologues sectaires dans les milieux écologistes...

     

    • #1018694

      La manifestation d’hier a été dénoncée la veille par les vraies asso de la ZAD anti-aéroport. Elle était composée de la même engeance que celle qui a foutu le souk à Lyon : une marmite de punks à chiens débiles, d’attardés mentaux et de kairas.
      Elle a rassemblé moins de 500 personnes selon la police locale (j’ai pu m’en rendre compte de visu), le nombre de cars de CRS et de fourgons était impressionnant en revanche (+ un hélico).


    • Exactement !
      On pourrais etiquetter ca : opposition controlée

      On met en place et médiatise des opposants qui se mettent a dos tout le monde afin de décrédibiliser l’opposition.


  • Des jeunes "cons de la dernière averse" comme dirait Brassens.
    Tu veux éduquer ça comment, ni les parents, ni l’Etat n’ont fait le boulot, puis c’est pas voulu, peut-être l’ Eternel s’en chargera.


Afficher les commentaires suivants