Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Nazification de l’Amérique, une réalité cauchemardesque

Du choix délibéré du mot « nazification » :

Nazi n’est bien sûr pas à prendre dans le sens historique de « national socialisme » mais dans son sens violent qui frappe les esprits comme lorsque l’on traite quelqu’un de « facho » à fin de stigmatisation, le nazisme étant considéré encore plus que le fascisme comme l’archétype du système totalitaire, dictatorial à l’intérieur et avec une volonté implacable de puissance hégémonique, de domination forcenée et absolue à l’extérieur, régime honni d’entre les régimes honnis, sans doute un des pires de tous et c’est bien pourquoi ce terme s’applique pour caractériser la tendance prise par le régime actuellement en place aux Etats Unis, cette qualification infâmante de « nazification » ne doit évidement concerner que l’élite dirigeante des USA et non les Américains qui sont et restent un grand peuple valeureux aujourd’hui dramatiquement abusé.

Par Amérique il faut bien sûr comprendre les Etats Unis.

1) sur la montée en puissance de ce totalitarisme obtenue par ruse, mensonge et meurtre.

Le processus date historiquement du XX siècle, on peut distinguer 3 étapes majeures :

1ère étape - la création de la FED en 1913 et la prise de pouvoir par l’oligarchie financière.

La création de la FED a constitué un véritable coup d’état financier qui a scellé le sort des Etats Unis, désormais tous les politiques devront passer sous les fourches caudines de ce consortium bancaire privé étant donné son pouvoir démesuré, il n’y aura plus désormais de président élu que provenant des 2 grands partis institutionnels, également subventionnés par la FED et faisant encore semblant de s’opposer sur des points de détail, l’uniformité règne ;

A la suite de ce 1er coup d’état chaque entrée en guerre des USA, non souhaitée par le peuple américain, a correspondu à la volonté de ses dirigeants qui pour cela se sont livrés à une manip (tromperie) de l’opinion par des attentats sous faux drapeau (Lusitania, Pearl Harbour) ces entrées en guerre « forcées » démontrent la puissance du complexe militaro industriel, elles pouvaient être également incitées par des puissances extérieures (lobby sioniste, finance apatride) mais ont été à chaque fois contraire aux vœux du peuple américain.

2ème étape - l’assassinat de JF Kennedy en 1963 et la montée du complexe militaro industriel

Cet assassinat, car c’en est un, commandité par les plus hautes instances à l’intérieur de l’appareil d’état américain est un véritable coup d’accélérateur qui démontre bien le cynisme de ces « décideurs de l’ombre », car Kennedy, président patriote, entendait agir dans l’intérêt de ses concitoyens, parmi ces « décideurs » sans doute (mais pas que) la FED qui était directement menacée dans son monopole exclusif d’émission de la monnaie contre lequel Kennedy s’apprêtait justement à réagir ..

Evènements ayant suivi l’assassinat de JFK :

La guerre du Vietnam, déclenchée elle aussi par un attentat false-flag, un très bon coup pour le complexe militaro-industriel ;

La rupture des accords de Bretton Woods décidée par Nixon en 1971, autre véritable coup d’état financier, désormais le Dollar ne reposerait plus sur rien ou plutôt sur la seule force de persuasion des canons américains, c’est une devise purement virtuelle tout en étant la valeur de référence mondiale !

La guerre du Kippour en 1973 avec pour conséquence un 1er choc pétrolier et la généralisation du Dollar comme monnaie de règlement des hydrocarbures, apparition des « pétrodollars » ;

Le renversement en 1979 du Shah d’Iran, trop indépendant et nationaliste, ce qui entrainera l’arrivée au pouvoir des islamistes et un 2ème choc pétrolier contre l’économie européenne ;

Le piège afghan en 1980 (tendu à l’URSS), à chacun son « Vietnam » ;

Le programme de la guerre des étoiles en 1983, voulu par l’administration américaine, qui entrainera un développement exponentiel des dépenses militaires provoquant un endettement considérable même si le but principal (et d’ailleurs atteint) était de faire « craquer » l’Union soviétique ;

Enfin durant toute cette période l’instrumentalisation par la CIA des réseaux terroristes Gladio, surtout en Italie, ce qui a été officiellement reconnu récemment, c’est quelque chose d’incroyable qu’il n’y ait eu aucune protestation parmi les états européens, preuve de leur parfait assujettissement, qu’on se souvienne de l’attentat de la gare de Bologne qui a été un carnage horrible ou des « tueurs fous du Brabant », des milices terroristes sanguinaires et impitoyables !

3ème étape - la chute de l’URSS en 1991 suivie de la volonté d’hégémonie totale.

Ce sont les années Bush et Clinton, marquées par un emballement généralisé à croire que la machine devient folle !

Dès 1991 eut lieu la 1ère guerre d’Irak qui mettra le pays sous embargo durant 10 ans, encore au début y mettaient-ils les formes (résolution de l’ONU) ;

Puis les choses se gâtent avec l’instrumentalisation des guerres de Yougoslavie, premier conflit démontrant la puissance de feu des médias occidentaux ;

L’attentat d’Oklahoma en 1995 qui fut très utile à la réélection de Clinton, voila pour ceux qui croiraient encore aux « gentils » démocrates ;

L’extension de l’Otan aux pays d’Europe de l’est contrairement aux promesses qui avaient été faites ;

Puis fin 2000 les premières élections visiblement truquées, celles de 2004 le seront aussi mais plus discrètement (grâce aux machines à voter) comme quoi la démocratie déjà factice est en plus délibérément bafouée !

Le plus beau restait à venir, les fameux attentats du 11 septembre, prodigieuse mise en scène, fantastique opération d’intoxication, c’est le crime fondateur de la politique américaine du XXI siècle, on change d’échelle et on passe la vitesse malgré les révélations d’internet ..

S’en est suivie la 2ème guerre d’Irak qui vit la mise à mort de l’ennemi vaincu comme lors des procès de Nuremberg, il ne suffit pas de vaincre il faut en sus faire disparaitre, tout cela au nom du droit, de la morale et de la justice, s’entend bien.

2) les événements actuellement en cours, présage à un développement encore bien plus dramatique.

- le Patriot Act promulgué juste après les attentats du 9/11 et qui voit l’amorce de la fin de la démocratie par une série de mesures liberticides

- la crise financière programmée, débutée avec la crise des subprimes (crédits de second rang) en 2007, puis des crédits default swap (permutation d’impayé), elle semble avoir été délibérément provoquée (voir à ce sujet M. Drac “crise ou coup d’état”) et n’en finit plus de rebondir, car le système financier mondial est définitivement condamné, mais dans ce jeu cynique les principaux responsables (les financiers américains) tachent de faire payer à d’autres le poids de leurs erreurs, ainsi sacrifier l’Euro pour sauver (ne fut ce que temporairement) le Dollar !

- les révolutions téléguidées parées du beau titre de printemps :

2010 ou le « printemps » arabe, largement piloté de Washington dans le cas de la Tunisie et de l’Egypte, dans le cas de la Libye il a fallu user de méthodes militaires car le « soulèvement » populaire ne suffisait pas, à cette fin des supplétifs Otanesques (France + Grande Bretagne) permettent de faire le sale boulot sur place, liquidation du chef inclus, le prochain pays qui était prévu (la Syrie) semble plus récalcitrant, il faudra s’armer de patience et de duplicité, ah révolution, quand tu nous tiens !

- la Loi d’autorisation pour la défense nationale, National Defense Authorization Act, adoptée en décembre 2011, trouvera son application dès 2012 et transformera le territoire états-unien en vaste champ de bataille où tout résident pourra être abattu arbitrairement !

- puce RFID bientôt obligatoire pour tous les citoyens américains, cela ressemble à une blague mais n’en est pas une, rendue obligatoire dès 2013 en principe pour raison médicale, elle permettra ensuite n’importe quel contrôle transformant la population d’un Etat en un immense troupeau, il suffisait d’y penser !

Plus concrètement et directement prés de nous le 11 novembre 2011 (11-11-11) les dirigeants grec et italien ont été débarqués fissa pour être remplacés par des hommes liges de Goldman Sachs, idem à la BCE, n’y a-t-il pas plus merveilleux symbole que celui de la chute de Rome et d’Athènes le même jour pour le plus grand profit de l’oligarchie financière Talmudique ?

Si vous ne voyez pas là la preuve manifeste de la chute de notre civilisation chrétienne, ce vieux monde gréco-romain, terrassé par son ennemi de toujours, la puissance usuraire des Pharisiens, je ne sais pas ce qu’il vous faut comme symbole ?

3) les causes de cette fuite en avant, de ce désir de puissance éperdu.

- le caractère messianique de la nation américaine, nation jeune, enfant terrible :

Ces populations pionnières venues d’Europe à partir du XVII siècle pour ensemencer le nouveau continent, n’avaient la plupart du temps que la Bible comme seul ouvrage de lecture d’où la grande profusion de mouvements dits « évangéliques », ces nouveaux immigrants étaient donc très marqués par la lecture de l’Ancien Testament et en particulier les pérégrinations du peuple Hébreu dans lequel ils ont pris l’habitude de se reconnaître, ce fait permet de comprendre le processus d’identification avec le « peuple élu » qui ne cessera de grandir dans une grande partie du peuple américain, celui-ci voyant le sol du Nouveau Monde comme une nouvelle Jérusalem et considérant qu’il a une mission divine à accomplir pour l’humanité, cet élément de la culture des mouvements évangéliques est très inscrit dans la mentalité américaine et se trouve démontré par l’attitude nettement pro-israélienne du corps électoral américain !

- le basculement au début du XX siècle vers l’Amérique du centre de gravité économique :

Les grandes fortunes mondiales, la finance apatride, avaient élu domicile depuis le début de la révolution industrielle essentiellement en Grande Bretagne, les individus qui composent cette superclasse mondialisée avant l’heure se caractérisent par un pragmatisme absolu (comprendre : cynisme) et une cupidité et âpreté au gain inégalables, point chez eux question de limite ou de scrupule, tous les moyens sont bons pour dominer, écraser l’autre avec tout de même une prédilection pour la subtilité, la ruse et la traitrise, tradition de nature tout a fait anglo-saxonne, tout est pris à l’autre mais cela est effectué le plus souvent avec finesse et en se revendiquant comme légitime de surcroit, c’est une nation de gentlemen ne l’oublions pas !

- l’économie réelle de plus en plus cannibalisée par une économie virtuelle hyper-vorace :

« L’argent va à l’argent » c’est un truisme de l’énoncer, c’est aussi ce qu’ont compris depuis bien longtemps les financiers qui dominent le monde depuis l’ère capitaliste et qui se sont depuis des décennies installés aux Etats Unis dont ils contrôlent la politique, leur activité « d’ingénierie financière » économie purement virtuelle basée uniquement sur la spéculation possède un vice originel, c’est que ne produisant rien pour rester les maîtres il leur faudra « voler » toujours plus les autres et pour cela élaborer des systèmes de plus en plus sophistiqués et trompeurs, de pure arnaque en fait, mais qui ont obligatoirement une limite !

Il y a forcément un moment où la réalité refait surface et où tous les montages financiers (basés en sus sur une monnaie totalement décrédibilisée) en viennent au point de s’effondrer ce qui n’est pas tolérable, alors que fait-on ? Si la tromperie, la duplicité et l’intimidation permanente ne suffisent plus, on décide de passer en force en utilisant la méthode forte autrement dit militaire, or nous sommes tout prêts de cette échéance (Loi d’autorisation pour la défense nationale).

4) face à cette menace majeure, une opinion publique française passive comme hypnotisée.

Toute vérité n’est pas bonne à dire, mais tout de même, bah non même pas un petit peu, l’opinion française ne voit vraiment rien venir, pourquoi l’opinion publique est telle aussi passive ?

- Conditionnée par des réflexes dus au passé :

L’Amérique est vue positivement à presque tous les niveaux comme l’exemple de la réussite de peuples européens lorsqu’ils sont libres, réussite économique, technique, militaire, culturelle (Hollywood), politique comme le pays alliant stabilité et liberté mais surtout les Américains sont les libérateurs du vieux continent dans l’histoire officielle (écrite par les vainqueurs), ce dernier aspect étant sans doute celui qui pèse le plus dans l’inconscient collectif des Européens.

- Prisonnière de dogmes historiques :

« A l’est le totalitarisme, à l’ouest la liberté » exemple récent : les élections législatives en Russie aussitôt qualifiées de fraude car le parti de Poutine ressortait largement vainqueur même s’il avait beaucoup perdu par rapport aux fois précédentes, c’est un peu fort lorsque l’on sait (mais ne dit pas) que Bush junior a par deux fois été élu frauduleusement face à son concurrent !

- Subjuguée par les mensonges des médias :

Qu’il suffise de se remémorer la dose de propagande qu’on nous faisait avaler quotidiennement avant la révolution Internet, or la population liseuse de blogs (et de cet article ?) reste très minoritaire, le citoyen lambda n’a pas le temps de surfer pour dénicher l’info alternative et d’ailleurs qu’en ferait il ? Et quand on sait de quel lobby communautariste dépend la quasi totalité des médias, on n’a pas de peine à imaginer que la soupe soit servie en priorité aux Etats Unis et à leurs alliés…

5) en opposition à cette démesure violente et prédatrice, les contre exemples chinois et russe.

Mais tout pays qui devient une super puissance n’est il pas forcement amené à un « toujours plus » prédateur ?

Non, heureusement non et il y a des contre exemples historiques ;

- la sagesse de la Chine, qui se vit comme empire du milieu, et n’a jamais manifesté de volonté expansionniste envers ses voisins au cours de l’histoire, il lui suffisait d’être et elle ne recherchait que sa protection, point la conquête alors qu’elle en aurait eu largement les moyens, elle a par exemple laissé les Russes s’emparer de la Sibérie.

- l’empire Russe des Romanov, devenue ensuite l’URSS a fait le choix de se saborder, preuve de la bonhomie un peu rustre et grossière des Russes, qui se sont toujours tenus à une ligne relativement pacifique, visant en tout cas à éviter une politique du pire durant la guerre froide. Lorsqu’ils se sont retrouvés face à une défaite inéluctable (programme américain de la guerre des étoiles) ils ont préféré jeter l’éponge et s’avouer vaincus que de risquer le tout pour le tout en embrasant la planète entière, offrant ainsi au Monde une formidable occasion de paix, qu’ont donc fait ensuite leurs adversaires de cette occasion ?

Opinions énonçant très clairement la réalité de cette menace, qui n’est donc pas un fantasme ;

Michel Drac « Crise, le moment décisif approche » :

Selon lui une dictature d’un nouveau type est en train de se mettre en place, ce sera dictature sans conflit (le mieux) ou dictature avec conflit, limité ou global ..

Aymeric Chauprade énonce lors d’une émission radiophonique :

« .. les américains ont l’horizon de la guerre ce que les européens ont perdu .. »

« .. je ne vois pas comment les Etats Unis pourront rester No 1 mondial sans guerre .. »

Une lueur d’espoir face à cette menace « nazie » d’outre atlantique ?

Se remémorer la sagesse des anciens : « rien de trop » énonçaient-ils ;

Toute démesure finit tôt ou tard en autodestruction, elle doit finir ainsi ..

Enfin avant qu’elle ne survienne, seul hic, quelques dégâts « collatéraux » !

Hieronymus, janvier 2012

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Exellent résumé des situations passées et présentes que le monde a subi.Du pessimisme ?Oui parce que c’est nous et surtout nos enfants qui vont devoir faire face à cette abomination.J’aime la fin de cet article car elle entrevoit une impossibilité majeure à ce projet ;laVIE en temps que principe sacré ne le tolérera pas.


  • Très, très bon résumé sur notre histoire et ce qui c’en vient.
    Je suis tout à fait d’accord aussi avec votre conclusion. Des articles comme ça l’on en redemande.
    cordialement


  • merci pour les commentaires
    je renvoie au site originel, en plus de l’iconographie (assez accessoire)
    l’article dispose de plusieurs liens Internet (qui fonctionnent et donc renseignent)
    http://www.scriptoblog.com/index.ph...
    Hieronymus


  • #82971

    Jim Marrs l’avait déjà annoncé avec son livre "Rise of the Fouth Reich", ouvrage qui rend fou de rage les conspirationnistes philo-nazis comme "The Savoisien".


  • Chapeau bas. Article très intéressant et très synthétique. Éclairant.


  • le shah d’Iran, trop indépendant et nationaliste... trop drôle !! C’est pour le prochain sketch de Dieudo ?

     

    • #83037
      le 07/01/2012 par jimmy les grosses claquettes
      La Nazification de l’Amérique, une réalité cauchemardesque

      alors ça fallait oser le dire.C’est la phrase qui ruine tout le reste mdr...


    • En effet Attila ! C’est à mourir de rire ! Le blogueur qui a rédigé cet article devrait mieux se renseigner avant de débiter ce genre de bêtises. Manifestement il n’a jamais entendu parlé de l’opération Ajax qui était une opération secrète menée par le Royaume-Uni et les États-Unis en 1953, exécutée par la CIA, pour mettre un terme à la politique nationaliste du Premier ministre d’Iran, Mohammad Mossadegh, et consolider le pouvoir du Chah, Reza Pahlavi, ceci afin de préserver les intérêts occidentaux dans l’exploitation des gisements pétrolifères iraniens. Cet article aurait mieux sa place dans un journal pour maison de retraite à l’instar de Charlie-Hebdo !


    • Le Shah a ete mis en place par les USA, puis elimine par ce meme pays, car effectivement il ne leur obeissait plus.
      L article me semble donc tres juste.


    • #83214

      Bien vu @Attila !
      Chat alors ! : un valet de pied de l’Empire "trop indépendant et nationaliste" ?! Il y a là une manière de revisiter l’histoire qui prête à en sourire ! Non !, c’est le peuple iranien avec à sa tête leur guide Khomeiny, qui a débarqué manu-militari ce sinistre tyran et sa police politique (la redoutable Savak).

      Quoique l’on pense de la république des "mollahs" ( terme à connotation péjorative largement repris par les laîcards mondialistes et les médias aux ordres de la haute banque), l’Iran islamique est et reste le dernier obstacle au Mondialisme. La vision religieuse de cet État (entre-autres, l’interdiction absolue de la pratique de l’USURE source satanique de profits et de domination) est naturellement en opposition radicale avec le Système mondialiste matérialiste, sûr de lui-même et dominateur.

      L’Iran, ce modèle islamique est un exemple à suivre pour les autres pays musulmans et donc, une menace pour l’Empire, à éliminer......quitte à provoquer un cataclysme planétaire ce dont les apprentis sorciers talmudistes planqués dans leurs bunkers secrets ne se priveront pas de mettre en œuvre si leurs intérêts supérieurs le commande.

      N’oublions pas que le monde islamique détient les 3/4 des réserves énergétiques (pétrole+gaz) et comme le disait cyniquement le boucher Kissinger (1) cela est et doit rester entre les mains rouges de sang du Big business anglo-saxon.

      (1) Hanz-Henry Kissinger : "Le pétrole est une affaire trop sérieuse pour le laisser entre les mains des Arabes " .


    • Le Shah d’Iran était aussi indépendant et nationaliste que le sont aujourd’hui Sarkozy, Kouchner et DSK. N’importe quoi !


    • #83287
      le 07/01/2012 par Je pense donc je suis antisémite
      La Nazification de l’Amérique, une réalité cauchemardesque

      @Philippe,

      Le Shah éliminé par la CIA pour mettre à sa place une République islamique authentique et donc souverainiste, antiimpérialiste et antisioniste ? C’est le niveau zéro de la réflexion politique !


    • bonjour
      je n’avais pas vraiment envie de répondre mais je vois que la machine s’emballe et certains se répandent en propos excessifs, or d’un point de vue factuel, historique, Philippe énonce la réalité :
      le Shah d’Iran a été debarqué par les Americains en 1979 même s’il avait été mis en place par eux en remplacement de Mossadegh, il s’est produit un phénomene fréquent dans l’histoire, càd qd la créature échappe à son créateur pour suivre sa propre voie, le Shah s’affirmait comme leader défendant les intérets de son pays qui n’entendait plus se plier aux diktats de Washington en particulier en ce qui concerne la politique pétroliere ..


    • Le Sha à propos du Lobby qui n’existe pas et son hégémonie aux USA : http://www.youtube.com/watch?v=6kyS...
      .
      Ca fait un sacré mobile pour renverser le Sha ...


  • « l’empire Russe des Romanov, devenue ensuite l’URSS a fait le choix de se saborder, preuve de la bonhomie un peu rustre et grossière des Russes »...

    Les mots me manquent, pour qualifier la jobardise de l’auteur. Celui-ci confond le peuple russe et l’élite soviétique*, alors que la dissolution de l’URSS fut décidée à un moment où le pouvoir était, là-bas, concentré comme jamais.

    De plus, il semble ignorer le dessein mondialiste de Gorbatchev - ce fameux membre du "Luxis Trust" !

    * donc, aussi, amalgame des Russes et des habitants des autres républiques soviétiques...

     

    • "Les mots me manquent, pour qualifier la jobardise de l’auteur. Celui-ci confond le peuple russe et l’élite soviétique*, alors que la dissolution de l’URSS fut décidée à un moment où le pouvoir était, là-bas, concentré comme jamais."

      commentaire assez abscon qui risque de nous faire perdre ds une multitude de polémiques, ce n’est pas un article sur la chute de l’URSS sur laquelle il y a effectivement qq zones d’ombre dont le role ambigu de Gorbatchev, qui aux dernières nouvelles réclamait le départ de Poutine, la chute de l’URSS ne lui aura donc pas suffit, il lui faudrait en plus celle de la Russie !
      Que je sache les dirigeants de l’URSS à l’époque étaient bien des Russes même s’ils ne vivaient pas exactement comme les gens du peuple ? Ils avaient tous les défauts propres aux membres d’une oligarchie mais n’étaient pas animés par une passion féroce du pouvoir, au contraire ils semblaient presque y répugner après la mort de Staline et l’élimination de Béria, un peu comme les Thermidoriens après la chute de Robespierre, ils tenaient encore la "boutique" mais prêts à refiler les clefs à un éventuel repreneur ..


    • Ce n’est pas la guerre des étoiles qui balayé l’URSS, même si la course aux armements a été ruineuse. Ce sont les pétro-dollars et les Saoudiens, comme agents de l’Empire, qui ont inondé le marché de pétrole à prix très bas et ont ainsi asphixié financièrement l’URSS, la privant d’une part importante de ses revenus. Au moment de sa chute elle était déjà le premier producteur mondial de pétrole. Et deuxièmement la traître incompétence de Gorbatchev qui s’est retourné et a embrassé l’Empire. Il a finit au niveau qui lui convient en faisant des publicités pour Pizza Hut... Et aujourd’hui il demande à Poutine de quitter le pouvoir !


    • C’est assez curieux de trouver chez les antisionistes, des nostalgiques de l’URSS.
      Voila un extrait de "la fin des mensonges" d’une historienne russe

      "« Si l’officier, l’officiel aristocrate ou le bureaucrate en uniforme étaient typiques du régime tsariste, ensuite sous le nouveau pouvoir révolutionnaire bolcheviste, le commissaire juif avec sa veste de cuir et son pistolet automatique, qui parlait souvent mal le russe, devint un spectacle courant dans la rue. »

      « Le citoyen russe ordinaire avait une bonne chance d’avoir affaire à un interrogateur et à un exécuteur juif. Partout où le Russe allait, il rencontrait un Juif dans un poste supérieur. Ce n’est pas une surprise, quand les Russes d’aujourd’hui comparent leur situation avec celle du passé, s’ils arrivent à la conclusion que le pouvoir actuel [de Eltsine] est à nouveau juif et donc si horrible. »

      « Le peuple était révolté par le fait que des communistes juifs participent à la destruction des églises russes. »

      Il n’y avait rien a soutenir dans cet empire de criminel, dont on peut rappeller le genocide ukrainien orchestré par le sioniste lazar kaganovitch disposant d’un monument à sa gloire en Israel. Derriere l’URSS comme derriere la dictature des banques actuelles, on ne retrouve que la haine d’elite sioniste à l’egard du goyim .


    • @ Etienne . Bizarre votre façon " d’argumenter " ? Vous avez vu la tronche des gars qui composent l’administration des USA depuis le coups d’état de Bush ? Sont tous bouddhistes ... Panetta , Perle, Ben Shalom, rien que des bouddhistes ... D’ailleurs, c’est bien connu, ce ne sont pas les ricains qui arment et supportent Israël depuis sa création, hein ?! Faudrait accorder votre violon ...
      .
      Et d’un point de vue Français, il est indéniable que la Russie, et plus précisément, l’URSS, ont eu un impact positif pour tous les gueux de France.


    • @V
      En quoi est ce "bizarre", il me semble évident que l’Amerique est dirigé par un conglomérat de banquiers "bouddhistes" de la même manière que l’URSS etait dirigé par un conglomérat de comissaire "bouddhistes". Si les Allemands representait l’amerique par un gros "bouddhiste" en haut de forme et l’URSS par un gros "bouddhiste" en uniforme se serrant la main, ce n’etait pas pour rien.
      Connaissez vous l’affiche "Et derrière , le Bouddhiste ?" c’est caricaturale, mais ça donne une bonne idée de qui s’est toujours trouvé derrière les regimes qui ont opprimé les europeens, mediteranéens, germains, ou slaves. Les "heros" de l’URSS, qui ont orchestré le meutre brutale des Ukrainiens, le viol systematique des allemandes sont aujourd’hui loué en Israel, de Trotsky à Kaganovitch. Il n’y a que Staline qui n’etait pas de la bande et lui même a finis en fin de vie a reconnaitre qu’il etait entouré par des Bouddhistes "s’infiltraient et dirigeaient absoluement tout". Bonne analyse le Vodj, mais un peu tard, il aurait fallu laisser le Tsar, on aurait éviter plusieurs genocides, et la destruction de l’ordre traditionnelle dans la foulé.


    • #83593

      Étienne se fourvoit gravement avec son histoire de "génocide ukrainien". Cette histoire "d’holodomor" n’est rien de plus qu’une tentative du gouvernement ukrainien actuel de faire du chantage au génocide comme le lobby juif sioniste avec sa "shoah". Il est vrai qu’il y a eu de nombreux morts de famine dans l’Ukraine des années 30 mais certaines régions de Russie et du Kazakhstan ont souffert du même mal bien davantage que l’Ukraine à cette époque. Il est temps de mettre un terme à cette exagération factuelle qui ne sert qu’au pendant ukrainien de l’Empire et aux philo-nazis dégénérés comme "The Savoisien" qui sont incapables d’aller plus loin dans leur esprit que U.R.S.S.=dictature juive.

      Bien qu’il ne soit pas une source des plus fiables, William Guy Carr suggère dans son livre "Des pions sur l’échiquier" que cette famine des années 30 en U.R.S.S. soit le fruit d’un chantage de la haute-finance internationale sur l’économie soviétique. Ils voulaient le grain de l’Est pour compenser l’Ouest aux prises avec sa grave crise économique. Ce qui serait une explication bien plus plausible que cette histoire de famine calculée pour envoyer du grain à l’Ouest à des fins de propagande. Surtout que Staline avait dit à Trotsky "le socialisme dans un seul pays" et donc qu’il se foutait bien de ce qui se passe au "paradis capitaliste". Sans compter que l’élite soviétique n’était pas inconsciente : elle savait bien qu’en saisissant le grain de semence, le pays courrait à la famine. C’est pourquoi une pression extérieure est plus que probable.

      Autre exagération grave dans les propos d’Étienne, le prétendu viol "systématique" des allemandes par les troupes soviétiques à la fin de la deuxième guerre mondiale. Il est vrai qu’il y en a eu des viols d’allemandes mais ils n’étaient pas systématiques et ils n’étaient pas le choix des élites soviétiques. Toutes proportions gardés, il y a eu autant de méfaits du même genre par les troupes alliés sur le front ouest de l’Allemagne et là aussi, ce n’était pas systématique. Si aujourd’hui on entend parler d’exactions soviétiques en 44-45 en Allemagne et non de celles des alliés, c’est parce que c’est voulue par la propagande impériale actuelle. Cela est une évidence pour tous, sauf ceux qui sont incapables d’aller plus loin que U.R.S.S.=dictature juive.

      Si Étienne veut donner du sérieux à son "argumentation", qu’il commence par nommer son historienne russe et l’ouvrage d’où il tire ses citations. Autrement, c’est du n’importe quoi.


    • #83598

      Toujours pour continuer avec les propos d’Étienne sur l’U.R.S.S., il est drôle de constater que ces personnes comme "The Savoisien" savent reconnaître les mensonges de la propagande impériale sur un tas de sujets mais dès qu’il s’agit de l’Union Soviétique, alors là ils reprennent toute la propagande impériale comme étant la pure vérité, la "parole d’Évangile" (l’exemple le plus éloquent étant cette histoire "d’holodomor"). Un véritable "deux poids, deux mesures" pour satisfaire leurs idéologies personelles.

      Plutôt que d’aller dans ce genre de facilité, suivez le conseil de Soral qui dit qu’il faut tendre vers la complexité. Car oui, même s’il y a eu influence juive lors de la révolution de 1917, la réalité soviétique fut bien plus complexe qu’un paradigme "U.R.S.S. = dictature juive".

      N.B. : Annie Lacroix-Riz, une personne bien plus crédible et renseignée que "The Savoisien" et ses disciples, n’adhère pas à cette histoire de génocide planifié des Ukrainiens par la faim dans les années 30. Certes, certains pourront arguer : "Évidemment, elle est communiste elle-aussi" mais au final, ce genre de réplique facile est vide de sens, c’est de l’attaque ad hominem.


    • RÉPONSE à Etienne

      EXACT Etienne, cette pseudo "Révolution" qui n’est en réalité qu’un coup d’état théorisé et financé par les J... dont l’objectif est de détruire un pays entier et de réduire sa population en esclavage est une réalité prouvé et prouvable si on se donne la peine de là chercher en dehors des manuels scolaires Falsifié par les B’Nai B’Rith.

      DÉTRUIRE religion , monarchie , identité et culture de tout un pays est un but inavoué de la Judéo-Maçonnerie de Haut degrés . Un petit extrait de ( Franc-Maçonnerie et religion : le rôle de la Franc-Maçonnerie ) du Juif Franc-Maçon Anarcho-Socialiste Bakounine en dit long sur leurs intentions.

      "[le révolutionnaire] doit comprendre que l’avènement de la liberté est incompatible avec l’existence des États. Il doit vouloir par conséquent la destruction de tous les États et en même temps celle de toutes les institutions religieuses, politiques et sociales, telles qu’Églises officielles, armées permanentes, pouvoirs centralisés, bureaucratie, gouvernements, parlements unitaires, universités et banque d’État, aussi bien que monopoles aristocratiques et bourgeois.


    • #83655

      "EXACT Etienne, cette pseudo "Révolution" qui n’est en réalité qu’un coup d’état théorisé et financé par les J... dont l’objectif est de détruire un pays entier et de réduire sa population en esclavage est une réalité prouvé et prouvable si on se donne la peine de là chercher en dehors des manuels scolaires Falsifié par les B’Nai B’Rith".

      Même hors des manuels scolaires "B’nei Brith", celui qui cherche s’apercevra très vite que malgré l’importance des Juifs dans les évènements de 1917, l’histoire de l’Union Soviétique fut plus complexe que "U.R.S.S.=dictature juive". Staline s’est opposé directement à Trotsky et sa bande internationaliste et il a ramené le mouvement de la révolution vers l’identité russe, comme le dit Alexandre Douguine. Certes, il y aura l’argument facile "Kaganovitch" pour s’empresser de mettre Staline sur un pied d’égalité avec Trotsky, mais Kaganovitch à lui-seul ne peut justifier un alignement de Staline sur le sionisme. Et si Staline avait été le moindrement sioniste, après la guerre il aurait accepté le plan Marshall pour toute l’Europe de l’Est.

      Quand à la réduction à l’esclavage, c’est pendant l’ère stalinienne qu’il y a eu la grande modernisation du pays, avec électrification, métro de Moscou, etc. Certes, vous pouvez me rétorquer "Goulag" mais alors vous reprendrez, que vous le vouliez ou non, la bonne vieille rengaine TROTKYSTE anti-stalinienne. Il est vrai qu’il y a eu de l’esclavage en U.R.S.S. (comme dans tout impérialisme), mais rappelons-le encore une fois : l’histoire de l’U.R.S.S. n’est pas monolithique dans le temps, il n’y a avait pas que des Juifs sionistes au pouvoir et que le concept de "totalitarisme" à la Hannah Arendt n’explique ou ne résume pas tout.


    • Oui, mais apparemment Etienne, vous semblez insensible aux nuances. Du coup, vous avez la même tare que les juifs qui, dixit Desproges, voit le monde selon deux catégories : les juifs et les antisémites. Vous avez un problème avec les temps ... L’URSS "ETAIT", tandis que les USA " SONT ". Et depuis la trahison de Gorbatchev, on peut présumer qu’une partie des réseaux impériaux boudhistes russes sont tombés en se dévoilant. J’identifie le danger aux USA, pas en Russie. Ou loge la bête à votre avis ? Je vois les choses ainsi :
      - Avant : http://farm4.static.flickr.com/3203...
      - Maintenant : http://www.telegeography.com/assets...


    • Tres curieusement, lorsque ce sont les europeens qui sont victime de genocide, la chose est tout de suite minimisé.
      Voila donc les sources : Sonia Margolina dans le livre "la Fin des mensonges".

      Mais on pourrait aussi citer Alexandre Soljenitsyne qui a dit "les bocheviques étaient majoritairement dirigée par des non russes, qui en realité haissaient les russes".

      Maintenant on peut aussi se pencher sur l’excellent video de David Dukes , qu’on aura du mal a faire passer pour un sioniste "l’armée rouge sioniste". D’ailleurs tres curieusement, la dites armée rouge, et ses dirigeants ont droit à des monuments en Israel.

      Concernant le viol systematique des allemandes, lorsque monsieur Erhenburg , ce talmudiste antieuropeen notoire dit "tuez , tuez , dans la race allemande, il n’y a que le mal , parmis les vivants et ceux à naitre rien que le mal, par la force , brisez la fierté des femmes allemandes, prennez les comme votre butin légitime" ne faut il pas y voir la haine traditionnelle de la communauté X à l’encontre des goyims ? Lorsqu’il declare qu’il n’y a rien de plus plaisant qu’un "tas de cadavre allemand " n’est on pas assez proche de certaines declarations sur les palestieniens aujourd’hui ?

      On estime a 2 millions le nombre de viols commis par cette armée de criminels. Duke cite notament le recit d’un officier russe qui decrit le viol d’une colonne de prisonniere allemande par les soldats rouges.

      Faut il citer le nombre de juifs parmis les dirigeants sovietiques, responsable de crime contre le peuple europeen , de Kaganovitch à Erhenburg à Zverdlov , Zimoniev et Kamenev en passant par Trotsky, pour comprendre que le bolchevisme n’a jamais eu comme objectif que d’asservir les hommes et de les eloigner de Dieu ?
      Pour en revenir a l’Holomodor
      Aron solts n’est pas un russe ethnique, Yakov Rappoport,Lazar Kogan, Mateiv Berman, Yagoda et Frenkel ne sont tous pas des "russes ethniques ".

      Faut il rappeller egalement, que l’amerique et l’URSS ont été des alliés ? Aujourd’hui, les prétendu adversaires font l’objet de monument en Israel, nombre de criminels sovietiques comme Erheburg y ont d’ailleurs transferé leurs archives et leur bien . Les vrai héros, ceux d’Allemagne, n’ont eu ni monument , ni point de repli.


    • @V
      On est d’accord sur le principe, ce que j’essaie de dire, c’est qu’il ne suffit pas que ça disparaisse pour que ça devienne sympathique ou que ça justifie la nostalgie...si demain , la Chine domine le monde et impose au monde des conditions "à la chinoise" , on ne vas pas se mettre à devenir nostalgique des USA.
      Et ainsi de suite.
      D’ailleurs les principales ordures sovietiques encore en vie , comme Erhenburg avait de leur vivant delocalisé en Israel...le reseau en lui même n’a jamais fait que changer de place.

      La russie actuel n’est pas l’URSS, malgres le fait qu’elle ne soit pas exempte de ce type de reseau.


    • @Etienne

      Bravo ! .... Félicitations Etienne pour tes Commentaires riche en détails !


    • @Etienne

      Peux tu me dire ou je pourrais me procurer le Livre de Sonia Margolina ( la Fin des mensonges )
      Car j’ai beau chercher sur le Web je ne le trouve pas, as tu une librairie spécialisée ou je pourrai l’acheter .

      MERCI d’avance !


  • Celui qui c’est réellement battu pour Libéré son Peuple de l’ Oppression de l’Empire Juidéo-Maçonnique c’est bien Hitler.

    En sortant d’un congres Hitler avait dit "Si je gagne la guerre je serais l’homme le plus aimé de tout les temps .... Si je là perd je deviendrai l’homme le plus détesté de tout les temps"
    Hitler avait compris mieux que quiconque la nuisance mensongère de cette Empire parasitaire Usurier qui falsifie l’Histoire et les manuels scolaires à des fin de destruction de Civilisation et de Nations entière pour les réduire à l’esclavage .

    Le documentaire de Blanrue ( un Homme ) sur Faurisson le démontre bien "je remercierai jamais assez Égalité et Réconciliation de l’avoir diffusé car je n’aurais jamais pu le voir ailleurs que sur votre Site"


  • Mais quel rapport avec le troisieme Reich ?!!
    Je ne vois pas en quoi la creation de la FED , les delires totalitaires de Rotschild et Rockfeller puisse être comparé avec le national socialisme....
    Voir le systeme sociale du NS en Allemagne, la lutte contre le chomage, les droits des animaux rédigé par Adolf Hitler, l’interdiction des societés secrètes ?

    Le national socialisme etait l’opposé de ce qui est décrit ici, c’est le regime qui a le plus pris soin du peuple (un allemand sous le troisieme reich n’avait pas a se plaindre, contrairement a un americain sous le capitalisme ou un russe sous le bolchevisme), c’est le regime qui a le plus fait dans la lutte contre les nuisibles qui a poursuivis les speculateurs et les comploteurs. C’est du passé et s’en revendiquer est aussi bête que ce revendiquer de Napoleon...mais de la le comparer avec le systeme federal Yankee ...
    On a l’impression que l’auteur n’a juste pas digeré l’histoire de la ligne Maginot.

    Sans compter la "sagesse millenaire de la Chine". C’est un metisse asiatique, resident en Asie qui vous le dit, la Chine est vécu par tout ses voisins du Cambodge a la Mongolie et de la Corée au Tibet comme un superprédateur. Les chinois ont en Asie , la réputation que les juifs ont en Europe, à savoir des escrocs qui s’installent un peu partout et qui s’approprient les biens de population locale. Les Europeens ne voit Lao Tseu et les moines de Shaolin. Même les vietnamiens les trouvent affreux et pourtant ils sont communistes aussi ...

     

    • le rapport avec le IIIéme Reich est évident. Après l’incendie du Reichtag, hitler a accusé les cocos, ce qui lui a permis de les supprimer avec tous les syndicats pour faire plus propre et plus efficace puisque les ouvriers travaillaient 16 h par jour, ce qui faisait l’admiration de beaucoup de patrons dans le monde . Hitler était une crapule avec des méthodes typiques de tous les empires . Le racisme également et ce n’est pas l’élection d’une marionette noire qui peut nous faire oublier l’histoire récente des USA .
      Les spéculateurs et comploteurs internationaux ont misé dans un premier temps sur Adolf et prévu sa victoire . Les analyses d’Annie La Croix Riz dans "le choix de la défaite" sont passionnantes et incontournables.
      Les USA semblent accomplir la tyrannie la plus définitive qui soit avec cette puce de l’enfer : Adolf aurait adoré .


    • RÉPONSE à picadello

      Arrête de raconter n’importe quoi , Etienne a raison !
      Se sont les Vainqueurs qui écrivent l’ Histoire , alors le prétexte fallacieux de l’incendie du Reichtag à d’autres s’il te plait.

      Le Nouvel Ordre Mondial voulu par les Juifs prône le MULTICULTURALISME et le Melting-pot, tout le contraire de ce que désirait Hitler qui refusait tout croisement interraciaux.

      Les Termes MULTICULTURALISME et le Melting-pot ont été inventé par 2 Juifs .

      Multiculturalisme : … mot inventé par un juif asckenase américain d’ origine allemand du nom d’ Horace Kellen qui a passé sa vie à promouvoir le brassage des peuples . Sauf bien sûr dans sa propre communauté !

      Melting-pot : … ce terme forgé en 1908 par un juif anglais, Israel Zangwill, auteur d’une pièce de théâtre vantant les mérites de la fusion des peuples sur le sol américain. Israel Zangwill est l’ un des principaux promoteur du Sionisme avec Théodor Herzl .


    • #83601

      "C’est un metisse asiatique, resident en Asie qui vous le dit".

      Wow ! Quel argument sérieux ! Au diable la recherche historique, il suffit d’être un "metisse asiatique" pour savoir ce qu’est la Chine ! Encore un exemple où les émotions et l’idéologie du monsieur prennent le dessus sur la volonté de rigueur. Quelle compétence !

      Ainsi, avec son "métissage asiatique", Étienne a demandé à tous les Cambodgiens, Mongols, Tibétains et autres ce qu’ils pensaient de la Chine et ils lui ont tous répondu la même chose ? Visiblement, au-dessus d’Étienne, c’est le soleil !


    • Libre a toi d’idolatrer les chinois depuis la France, tout en imitant Dieudo par manque de personnalité. Si ce pays de capitalistes délirants t’attirent, tu peux même tenter l’installation. Avec un peu de chance tu pourras aussi vendre tes organes sur place pour te faire un peu d’argent.
      Résumer la Chine actuelle à la sagesse de Lao Tseu, c’est faire croire que l’Amerique est guidé par l’esprit de Sitting Bull. Tout les voisins de la Chine la deteste, du vietnam au tibet et de la mongolie au Cambodge...les seul qui roule avec, c’est la Corée du Nord.
      Au cambodge, 1/3 de la population est décédé sous le regime Khmer rouges soutenu par les dingues maoistes, on est pas dans le registre shoahnanas. Pour aimer la Chine aujourd’hui, il faut soit être chinois soit même, soit être un occidental qui adore les films de Jackie Chan et qui a adoré son voyage dans la cité interdite.


    • #84338

      Depuis la France ? Mais c’est que je suis pas en France, je n’y ai même jamais mis les pieds. Je ne suis pas non plus dans les DOM-TOM, ni même en Europe. Ce qui démontre déjà tout le ridicule de la réponse d’Étienne. Sans compter qu’il peut bien parler de ma "personnalité", il ne me connaît même pas et on ne peut connaître quelqu’un à la suite de quelques commentaires. Pathétique.

      Pour le reste, avec ses allusions au trafic d’organes, à Dieudonné, à Lao-Tseu et à Sitting Bull, Étienne démontre bien qu’il incapable de faire mieux que de l’attaque ad hominem. Ce qui confirme ce que j’ai déjà écrit : "les émotions et l’idéologie du monsieur prennent le dessus sur la volonté de rigueur". Ce qui est fort dommage car cela nuit à la volonté de Réconciliation de l’association ici-présente.

      Pour ce qui est de l’U.R.S.S., Étienne se donne des impressions de précision historique avec ses quelques noms cités mais je remarque que ce sont tous des bolchéviques de la première heure, ceux-là même qui ont été écartés par Staline (ce qui valide le propos de Douguine, de Soral et de moi sur la question).

      Pour ce qui est du prétendu génocide ukrainien, je remarque qu’Étienne fut incapable de donner une objection sérieuse à mes propos sur cette escroquerie historique contemporaine. On s’en fout si les noms qu’il cite sont russes ethniques ou non, il n’en demeure pas moins que des régions de Russie et du Kazakhstan ont souffert davantage de cette famine que les Ukrainiens et ils ne hurlent pas "au génocide" pour autant.

      Quand aux viols d’Allemandes par les Soviétiques, ce n’est pas UN témoignage cité par David Duke qui fera un argument de poids. Il y a eu des gestes malheureux mais ce ne fût pas systématique, ni du côté soviétique, ni du côté allié. Et puisqu’Étienne aime tant les nazis, qu’il regarde le film "Viens et regarde" (Idi i Smotri) d’Elem Klimov. Il aura un petit aperçu de toutes les écoeuranteries nazis perpétrés en sol russe. Surtout cette scène de la fin où les Boschs rassemble tout un village dans une église, qu’ils y fouttent le feu et regardent le "spectacle" en riant. En comparaison, toutes les histoires de viols qu’Étienne pourrait sortir sont au final, pas grand’chose. Rappelons que ses nazis-chéris ont quand même tués entre 20 et 30 millions de Russes et qu’ils ont fait disparaître des centaines de villages, y compris en Ukraine.

      Non Lapinblanc, Étienne est trop aveuglé par ses émotions et son idéologie pour avoir un point de vue juste.


    • RÉPONSE à Charles Tremblay

      Quand on ne connait pas le sujet on évite de la ramener !

      Les Russes sont là. Terrées, en compagnie des enfants et des vieillards, dans l’obscurité des caves ou des bunkers, pour la plupart sans nouvelles de leur homme parti sur le front, les femmes de la capitale du Reich savent à quoi s’en tenir. La propagande nazie contre les "Russische Bestien" (ces "bestiaux de Russes") a bien fait son travail.

      Les soldats Soviétiques, souvent des paysans venus de Russie, Biélorussie, Ukraine, Sibérie, du Caucase ou de Mongolie, veulent des femmes, symboles de leur victoire sur l’Allemagne hitlérienne. Mères de famille, adolescentes, sexagénaires... toutes satisfont à l’idée valorisante que les "Ivan" - ainsi les surnomme-t-on en Allemagne- se font de la "Deutsche Fräulein". Livrées en pâture, maintes Berlinoises seront extirpées de leur souricière et traînées dans les couloirs, les annexes des caves, les cages d’escalier, pour y être violées. Les historiens évoquent 100 000 viols commis à Berlin entre avril et septembre 1945, et en tout 2 millions d’Allemandes violées sur le front Soviétique.

      - 100 000 Viols commis à Berlin entre avril et septembre 1945

      - 2 millions d’Allemandes Violées sur le front Soviétique.


    • #84978

      Monsieur Lapinblanc, ce "brave" bien caché derrière son pseudo, devrait se regarder dans le miroir avant de reprocher à quelqu’un d’autre un manque de connaissances historiques. Non seulement tout ce que j’ai affirmé reste valide mais en plus, ni lui ni "Étienne" n’a été capable de me donner une réplique crédible.

      Quelle est la réponse de ce glorieux "Lapinblanc" à mon égard ? Rien de plus qu’une prétendue description basée sur les images de son esprit, du procès d’intention et de la généralisation à outrance. Je mentionne les 20 à 30 millions de Soviétiques massacrés, de villages complètements rasés et lui me reviens avec ses deux millions d’Allemandes violées. Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas eu d’abus de la part de l’Armée Rouge, je n’ai fait que remettre les choses en perspective (une petite leçon de science historique pour Étienne et Lapinblanc).

      "Les historiens évoquent"... Tous les historiens ? Sinon, lesquels ? Ceux qui travaillent pour l’Empire en 2012 peut-être ? Ceux-là qui veulent maximiser les méfaits de l’Armée Rouge pour ensuite nous présenter les Alliés comme "les vaillants défenseurs de l’Humanité et de la démocratie" ? C’est exactement ce que je disais : certains veulent tellement défendre les nazis qu’alors qu’ils reconnaissent les propagandes impériales sur de nombreux sujets, dès qu’il s’agit d’U.R.S.S., ils reprennent toutes les affirmations impériales aveuglément sans se poser de questions, trop ravis de pouvoir enfin disculper leurs "héros", faisant du même coup le jeu des sionistes. Un bel exemple de généralisation injustifié que nous afflige Étienne et Lapinblanc. Et il aura beau le répéter deux fois ses "2 millions d’Allemandes", contrairement à l’adage, répéter une affirmation exagérée plusieurs fois n’en fait pas une vérité pour autant.

      Je ne suis pas membre d’Égalité et Réconciliation, je ne peux parler pour cette association, mais je sais qu’elle veux combattre l’Empire avec un discours historique CRÉDIBLE, et non un paquet de suppositions, de généralisations et d’exagérations parce que cela fait le bonheur de quelques fans des nazis.

      Lapinblanc voulait me reprocher la paille dans mon oeil alors que la poutre dans le sien est si évidente !


    • RÉPONSE à Charles Tremblay

      Monsieur Charles Charles s’indigne et accuse les autres d’avoir une vision partielle de l’Histoire , mais c’est bien Monsieur Charles Charles qui nous affirme cela !

      "Quand aux viols d’Allemandes par les Soviétiques, ce n’est pas UN témoignage cité par David Duke qui fera un argument de poids. Il y a eu des gestes malheureux mais ce ne fût pas systématique, ni du côté soviétique, ni du côté allié."

      - 100 000 Viols commis à Berlin entre avril et septembre 1945

      - 2 millions d’Allemandes Violées sur le front Soviétique.

      Et OUI Charles Charles ne vient pas te plaindre mon petit Coco quand on minimise certains faits la crédibilité en prend un coup.

      Quand aux Villages Russes rasez par les Nazi , les Américains ont fait la même chose au Vietnam et les Français
      idem ! ...... Et je sais de quoi je parle mon Voisin un ancien militaire a fait la même chose en Indochine.
      Il appelait cela "Nettoyage". J’avais 16 ans à l’époque quand il m’a expliqué ses missions d’extermination d’Hommes de Femmes et d’Enfants dans les Villages de l’Indo. Il n’épargnait que les animaux car il avait de l’affection pour les bêtes me disait-il .

      Horrifié je lui demandais pourquoi ? .... Sa réponse fut celle là !
      "Un jour une équipe de nettoyage n’avait pas fait le nécessaire et avait eut pitié des Villageois, les jeunes recrus inexpérimenté qui sont passé derrière eux ce sont fait exterminé car le boulot n’avait pas été fait ."

      Il me dit "la guerre, la Véritable Guerre c’est pas comme dans les films d’un coté les Gentils et de l’autre les Méchants, dans une guerre tous le monde en prend plein la gueule et ceux qui trinque le plus sont les civils femmes et enfants car ils n’ont n’y armes n’y organismes hiérarchisé pour les avertir des dangers potentiels.

      Ce sont les Vainqueurs qui écrivent (l’Histoire) et les crimes contre l’Humanité sont toujours commis par les Vaincus. Nagasaki, Hiroshima, Dresde, Vietnam, les USA ont ils été poursuivi pour ces crimes ? NON bien sûr car le TPI ou CPI Cour pénale internationale ont été créer par les USA !

      Alors Charles Charles arrête avec tes Leçons de morales et de savoir vivre , car tes tartines culpabilisantes sont Naïves au possible .


    • #85320

      À Lapinblanc, ce "brave" toujours caché derrière son pseudo.

      Comme Étienne, vous ne savez pas faire mieux que de l’attaque ad hominem. Je ne suis pas communiste, je ne l’ai jamais été et si vous aviez pris la peine de me lire plutôt que de faire dans l’emballement émotif, vous auriez compris que je ne fais pas dans la morale ou la culpabilisation non plus. Quand à mes supposés crédibilité et naïveté, il est clair à la lecture de vos messages que quiconque ne vas pas dans votre sens n’est pas "crédible" et qu’il est "naïf".

      Il est vrai qu’en temps de guerre, tous en prennent plein la gueule. Mais ce que les nazis ont fait en Russie dépasse largement le simple "nettoyage" stratégique. Comme le raconte l’historien Christian Ingrao à partir de journaux personnels de soldats allemands, ces derniers ont carrément versé dans les "trips de cruauté" et dans l’érotisation de la violence. Lancer des bébés de 6 mois pour que ses copains les tirent dans les airs comme des pigeons d’argile, en se disant que c’est moins pire que ce peuvent faire les "judéo-bolchéviques", ça va beaucoup plus loin qu’un simple question de nettoyage. C’est ce qu’Elem Klimov voulait démontrer dans son film "Viens et regarde". De plus, constatez votre incohérence : vous ragez au possible pour une question d’Allemandes violées que vous considérez inacceptable mais vous excuser des massacres 10 fois plus nombreux au nom d’un nettoyage (qui peut se justifier à certains moments mais pas systématiquement). Sans compter que, toute proportion gardé, les massacres de civils commis par vos chers nazis en Russie dépassent largement ceux commis par les États-Uniens au Viet-Nam ou les Français dans leurs campagnes coloniales.

      Mais au final, vous devrez bien accepter M. Lapinblanc qu’on peut être en désaccord avec vous sans être pour autant un "coco" ou un impérialiste judéo-protestant sioniste. Avant de donner des leçons, commencez par vous détacher de vos émotions et de vos partis-pris idéologiques pour voir les choses avec un peu plus de rationalité. Pas de morale ou de culpabilisation mais simplement d’avoir la tête un peu plus "à froid". Sans compter que je n’ai pas de leçon à recevoir de quelqu’un qui se cache derrière son pseudonyme, habitude nuisible s’il en est une sur le ouèbe.

      Je vous remercie quand même pour cet échange virulent, cela pratique mon talent d’écriture. Je vous laisse le champ libre pour le dernier mot, ainsi vous pourrez vous donnez l’impression que vous avez gagné.


    • RÉPONSE à Charles Tremblay

      La hiérarchisation des Crimes selon Charles Tremblay

      En temps de guerre le « Nettoyage » ou la politique de la terre brûlée permet d’éviter d’être attaqué à l’arrière et ces crimes sont étonnamment toujours imputable aux Vaincus. Les nettoyages Nazi du front Russe nous est rappelé constamment par les gardiens de la mémoire sélective conditionner à la diabolisation voulu des Vainqueurs.

      Par ce même conditionnement à long terme lié à une propagande de traumatisme émotionnel par l’horreur ( Chambres à G.. et autres conneries ) instauré dans les manuels scolaires et TV-propagande l’ idiot utile que tu es permet au manichéisme primaire exigé par ce Système J... de continué de prospéré.

      Les Nazi sont méchants et les Américains « L’Empire » nous ont sauver de cette barbarie . Mais voilà l’histoire nous montre pour ceux comme moi qui se sont débarrassé de cette diabolisation institutionnalisé par ces USA prétendu Pacifique nous montre le contraire . Des guerres continuelles au nom de la Paix et de la démocratie pour déboucher sur un Néo-colonialisme spoliateur de richesses étrangères.

      On se croit débarrassé de ce conditionnement alliénisant mais il n’en est rien, les idiots utiles comme toi continu sans le vouloir à véhiculé la diabolisation de ce légendaire « ennemi », en nous citant des extraits de films en guise de preuves historiques.

      MERCI monsieur Faurisson pour ces Véritables preuves historiques indiscutables qui permettent de voir la réalité tel quelle était et non comme celle qui nous est imposé par les Vainqueurs, nous montrant ainsi le véritable visage de ces Vaincus. ….. La supercherie est maintenant démasqué !

      Anathème … « Quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura introduit dans le pays où tu entres pour le posséder, et qu’il aura chassé de devant toi des nations nombreuses […] et que l’Éternel, ton Dieu, les aura livrées devant toi, et que tu les auras frappées, tu les détruiras entièrement comme un anathème. » (Dt 7:2) 

      Charles Tremblay pense que bien écrire c’est bien pensée …. MAIS voilà Charles Tremblay pense mal.


    • #86382

      Ainsi je pense mal... Heureusement qu’il y a la police de la pensée de Lapinblanc pour nous rappeler à l’ordre ! C’est rassurant !


  • Tonalité largement conspirationniste a laquelle je souscris globalement mais avec des erreurs factuelles
    La première guerre en Irak est la conséquence inévitable de l invasion du Koweit par SH, un geste délibéré du rais irakien, peut pas mettre vraiment sur le compte de la conspiration mais plutot d une opportunite

     

    • Ben voyons ... N’allons pas chercher plus loin les raisons de Sadam pour l’invasion du Koweit ... Il l’a surement fait pour le fun ! Le Koweit n’est-il pas lié avec les bush ? Cet état n’est-il pas un état zombi sur les terres de l’actuel peuple irakien ? J’ai ouïe dire que le Koweit et les Bush devaient des tune à l’Irak et que c’est pour cette raison que Sadam est allé chercher sa tune directement au Koweït pour faire pression sur ses créanciers ricains.


  • merci E&R pour cette synthèse politico-historique qui nos offre une perspective bien dégagée sur le pire qu’on dit pas toujours sûr, mais toujours fort probable si on considère justement cette perspective ...


  • En realité ils ont pris le pire de l’union sovietqiue, c’est a dire le controle sur la vie des individus et ont rejeté ce qui avait de bon dans la repartition des richesses. Au final une nouvelle abomination qui est considéré comme le modèle pour l’Europe.


  • Putain faut vraiment qu’ils arrêtent avec l’emploi de ce mot !
    Pour tous ces étrons intellectualisant , l’histoire du monde commence dans les années 30
    Merde ouvrez un vrai bouquin qui traite sérieusement de ce dont vous parler au lieu de nous déversez à longueur d’écrits la merde de la propagande des vainqueurs
    C’est sûr qu’une brique originale de l’époque en allemand , c’est plus ardu qu’un fascicule actuel de chez Fernand Nathan



    Du choix délibéré du mot « nazification » :

    Nazi n’est bien sûr pas à prendre dans le sens historique de « national socialisme » mais dans son sens violent qui frappe les esprits comme lorsque l’on traite quelqu’un de « facho » à fin de stigmatisation, le nazisme étant considéré encore plus que le fascisme comme l’archétype du système totalitaire, dictatorial à l’intérieur et avec une volonté implacable de puissance hégémonique, de domination forcenée et absolue à l’extérieur, régime honni d’entre les régimes honnis, sans doute un des pires de tous et c’est bien pourquoi ce terme s’applique pour caractériser la tendance prise par le régime actuellement en place aux Etats Unis, cette qualification infâmante de « nazification » ne doit évidement concerner que l’élite dirigeante des USA et non les Américains qui sont et restent un grand peuple valeureux aujourd’hui dramatiquement abusé.



    Bouh le méchant diable est sorti de la boiboite...ridicule entrée en matière comme d’habitude
    Un "antisystème" critique le Système en employant l’arme numéro un du Système pour faire fermer la gueule aux "antisystèmes" j’ai nommer roulement de tambour " NAZI "




    Nazi n’est bien sûr pas à prendre dans le sens historique de « national socialisme »



    Ben trouve un autre mot alors ! feignasse
    J’utilise le mot pain mais je parle de voiture , j’agite le mot arbre mais je montre un poisson

    Pilpoulage quant tu nous tiens par la nazichette


  • Bien pire que le nazisme fut le stalinisme et bien pire que le stalinisme fut le maoisme.... Pour etre credible faut il encore entre rigoureux et savoir hierarchiser les "horreurs" passées, sinon on devient la risée de ses petits camarades.... A bon entendeur, salut....


  • Il faudrait faire attention à ne pas reculer devant le dernier et plus gros tabou du système que nous n’avons pas complétement enfreint : le nazisme, ce n’était pas le régime atroce et démoniaque que l’on nous peint à longueur de temps, on le sait avec la Shoananas. Il faudrait donc que E&R soit pleinement cohérent sur le sujet et refuse de céder au procédé qui consiste à faire référence au nazisme dès que l’on dénonce une dérive liberticide, quitte à faire reculer d’horreur les bons petits soldats sur-conditionnés, certains finiront par y venir, c’est en gros mon parcours et celui je pense de beaucoup d’entre nous. D’autres sont irrécupérables tant pis pour eux, peu importe au final le risque de répulsion intitial.

     

    • Ils ne parviennent pas encore à faire le dernier pas et le plus difficile pour eux et c’est bien là le problème
      Ils restent dans le paradigme numéro un du Système qu’ils prétendent "comprendre"
      NAZISME = DIABLE ABSOLU
      En dernier recours ils se planquent tous derrière ce mot bien commode et confortable
      Terrain hyper miné par le Système ; reculez tous il n’y a plus rien à voir

      Holocauste avec Meryll Streep
      Shoah de Claude Lanzman

      Même combat , même enfumage...


    • RÉPONSE à Réveillez-vous

      Parfaitement EXACT ! ... une Diabolisation créer par les Vainqueurs avec la Shoah en prime pour faire taire les récalcitrants !


  • à lire les différents commentaires, une réflexion générale qui me vient ;
    l’analyse et la critique d’un certain nombre d’éléments factuels mérite certes notre attention mais ce n’est pas du tout le ressort de cet article et ce genre de guerre picrocholine nous éloigne du véritable sujet qui est absolument terrifiant : la dramatique et quasi absolue dérive totalitariste des Etats Unis, c’est une inversion maligne à 180° par rapport à la Constitution des pères fondateurs, comment en sont-ils arrivés là ? Pourquoi est ce que personne ou presque n’ose évoquer cette réalité ?
    Hieronymus

     

    • le fait qui me vient immediadement a l esprit est que l elite nationale et intenationale sionniste a mis hitler et bush au pouvoir quant bien meme quelqu un oserait en douter pour hitler cf "le matin des magiciens" l.powels certes c est loin d etre un monopole talmudique que de mettre des monstre au pouvoir donc oui parce qu hitler est juif et bush sionniste l amerique d aujourd hui terre d asile allemande d apres guerre est comparable au nazisme de dolfy quel sont les rares peuples assez vaillants sur le globe qui ont gagné des dirigeants humains a mon avis cela reprsentent un petit pourcentage de la population mondiale dont la survie depend essentiellement de l autodestruction des empires de l hemisphere nord

      tomate urge


    • #83497

      Pour votre gouverne et, en général, pour mieux comprendre la dictature mondiale de la démocratie totalitaire, je vous engage à lire un remarquable ouvrage intitulé : " Maçonneries et sectes secrètes. Le côté cachée de l’Histoire." Par Epiphanius(1) Celui-ci, qui doit se protéger, afin d’assurer sa sécurité, et non se dissimuler, est sans conteste l’un des meilleures spécialistes des questions mondialistes, des menées secrètes de ces organisations et de leurs méfaits.

      Ce livre préfacé par Henri Coston ( excusez-du peu !) répondra, à mon sens, à toutes vos attentes et "à ceux dont l’œil ne plonge pas dans les coulisses pour s’apercevoir que le monde est gouverné par de tous autres personnages que ne se l’imaginent le grand nombre"( Dixit Benjamin Disraéli).

      A vrai dire, après la lecture d’autres ouvrages d’écrivains d’investigations du XXème siècle, traitant du même sujet comme ceux de Yann Moncomble, d’Henry Coston, d’Anthony Sutton, de Jacques Bordiot, de Pierre de Villemarest, d’Emmanuel Ratier, de Pascal Bernardin et de bien d’autres, l’on serait tenté de dire, à l’instar du Dr Carroll Quigley : " la conjuration est trop avancé et les conjurés trop puissants".

      Mais, je ne peux résister à l’envie de citer cette fameuse déclaration de guerre aux peuples du monde entier, car c’en est sacrément une !, du banquier-sénateur multi-milliardaire ( vénéré par Jacques Attali ) Paul Warburg, en 1950, au sénat américain :

      " We’ll have world government, wether you like it or not. By conquest or consent" (1).

      Comme l’on peut le noter, tous les politiques sont issus de la Haute finance ou ses obligés. Ces derniers, sont fascinés ou intimidés par le Gros argent et prêts, jusqu’au délire, jusqu’à la mort à servir leurs maîtres. Et, d’ailleurs, toutes les récentes déclarations des ténors de l’UMPS , démontrent à l’évidence qu’ils sont tous et toutes pour le N.O.M

      (1) "Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. Par conquête ou consentement". !!!
      Ils ne se cachent même plus et très cyniquement nous préviennent.

      Pour conclure, je recommande l’excellente librairie d’Emmanuel Ratier sis au 4 rue de Clichy à Paris 9ème. Un temple de connaissances, en règle général, occultées par les médias.....et pour cause !


  • Par ailleurs, contrairement à ce que tu affirmes, il y a une volonté de l’empire de ne jamais présente l’URSS comme un "Empire juif". Bien au contraire, le role des juifs dans l’URSS n’est mis en evidence que par quelques types (les antisemiiiiii...).
    Dans les programmes scolaires, Lenine et Trotsky sont magnifiés. La responsabilités des millions de morts du communisme est quasiement toujours renvoyé sur le "stalinisme" et donc indirectement, sur le seul goyim.


  • Le nazisme représente la phase la plus aboutie du capitalisme : Disparition des syndicats, réduction de 30 à 50% des salaires, allongement in-extenso de la journée de travail, bagnes pour les récalcitrants, mise en esclavage des indésirables, liquidation des inaptes au travail (handicapés, déficients mentaux, personnes âgées, malades..)
    Le nazisme, financé par l’oligarchie économique et financière , n’a trouvé ses limites que lorsque l’union soviétique (promise par lui au rang de colonie et de ressources en esclaves) l’a combattu. ce qui ne lui a jamais été pardonné et a donné lieu à la guerre froide pour l’éliminer par d’autres moyens.
    Le nazisme est en germe partout où le capitalisme triomphe. Ce sont les mêmes.
    Les grands capitalistes ont financé et armé les nazis. Hitler a entrainé le peuple allemand dans sa chute et l’a ramené à l’âge de pierre. En revanche, les prêts fait par les nazis auprès du grand capital économique et financier US ont été réglés rubis sur l’ongle jusqu’en 1945. Preuve s’il le fallait que les intérêts nazis se confondaient avec les intérêts US et que le peuple, la patrie et le fameux reich de 1000 ans n’étaient que de l’enfumage pour entrainer le peuple allemand dans l’expérimentation du capitalisme le plus criminel.

     

    • salut

      Résumé parfaitement exact loin des élucubrations antisémites ou anticommunistes d’attardés de la guerre froide dont les délires servent directement les objectifs de propagande du capital financier. C est à se demander s’ils sont les idiots utiles de la grande bourgeoisie mondialiste ou bien de simples mercenaires à sa solde sous faux nez. L’heure est à l’unité de tous contre l’ennemi commun pas aux excommunications réciproques sur la base de chiffres ou de faits controuvés par les officines impérialistes.


    • Je ne m’y connais pas bien en économie ... vous dites que les prêts US étaient remboursés à l’Allemagne jusqu’en 1945... Avez-vous des sources à nous fournir .... ?


  • bon j’arrive un peu tard sur ce sujet, mais j’ai quand même une remarque et en ce sens je plussoie à un certain nombre de commentaires :
    - naïveté stupéfiante d’un auteur qui pense par pure association d’idées, fait de l’import-export à tout bout de champ avec le nazisme et se donne comme pétition de principe que tout logiciel d’analyse géopolitique doit se caler sur le nazisme comme valeur absolue du Mal. Ce qui a pour conséquence,
    1) non pas de penser l’Histoire, mais de substituer le Mythe (et quel mythe, mais ça c’est u npeu un autre sujet quoique connexe) à l’appréhension du réel
    2) de cesser de raisonner et de passer par un logos (discours organisé) pour donner le monopole à la pensée analogique. Même les exégètes religieux faisaient pas si réducteur, puisque l’analogie n’était qu’un outil mineur. Les penseurs (ou penseurs autoproclamés) politiques occidentaux n’ont jamais été aussi pauvres de moyens intellectuels et rhétoriques que depuis qu’ils se sont deshéllénisés et déchristianisés.

    D’ailleurs cet article a un aspect assez hallucinant, puisqu’il nous avoue benoîtement d’entrée de jeu que son ossature va reposer sur un truc vaguement métaphorique, au sens si vague et si décorrélé de son sens historique réel, qu’il ne faut pas le prendre autrement que comme la vague image qu’il est, tout en le prenant toutefois vachement au sérieux.

    et puis il y a, malgré l’alignement de références à des événement qui laisseraient croire à de la culture, des assertions stupéfiantes. Par exemple ?
    "la sagesse de la Chine, qui se vit comme empire du milieu, et n’a jamais manifesté de volonté expansionniste envers ses voisins au cours de l’histoire..."
    Sans oublier "l’empire Russe des Romanov, devenue ensuite l’URSS a fait le choix de se saborder, preuve de la bonhomie un peu rustre et grossière des Russes..." (sur celle-là je vais éviter de parler syntaxe, j’ai été suffisamment désagréable).

    eh.