Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Russie propose à l’Iran de lui fournir le système de défense aérienne S-300VM

En septembre 2010, le président russe, qui était alors Dmitri Medvedev, décida de geler la livraison de systèmes de défense aérienne S-300PMU1 à l’Iran, commandés trois ans plus tôt, en prenant prétexte de la résolution 1929 des Nations unies, laquelle interdit la fourniture d’armes conventionnelles à Téhéran en raison de son programme nucléaire.

À l’époque, il était question d’options militaires « sur la table », notamment en Israël, pour dissuader Téhéran de continuer ses activités nucléaires, suspectées d’avoir une dimension militaire. Bien évidemment, la livraison des S-300 aux forces iraniennes, qui les auraient déployés sur les sites sensibles, aurait compliqué toute frappe aérienne.

Seulement, en 2011, l’Iran porta l’affaire devant la Cour international d’arbitrage pour rappeler la Russie à ses obligations contractuelles, en affirmant que les S-300 en question, de nature défensive, n’était pas concernés par la résolution 1929, alors que cette dernière interdit toute livraison de « chars de combat, de véhicules blindés de combat, de systèmes d’artillerie de gros calibre, d’avions de combat, d’hélicoptères d’attaque, de navires de guerre, de missiles et de lanceurs de missiles. » Et Téhéran demanda 4 milliards de dollars de dédommagement.

Depuis, le contexte international a changé. Suite à l’élection d’Hassan Rohani à la présidence iranienne, des négociations sur le programme nucléaire mené par Téhéran ont été engagées sur la base d’un accord arraché en novembre 2013. Quant à la Russie, ses relations avec les Occidentaux se sont dégradées avec l’affaire ukranienne, avec l’adoption de sanctions à son égard.

Le 20 janvier dernier, la presse russe a évoqué une livraison prochaine des systèmes S-300 à l’Iran à l’occasion d’une visite du ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou à Téhéran, au cours de laquelle un accord renforçant la coopération militaire entre les deux pays a été signé.

Puis, ce 23 février, ce qui passait encore pour une rumeur a été confirmé par Sergueï Tchemezov, le PDG du groupe Rostec, lors du salon de l’armement IDEX d’Abu Dhabi. Enfin presque.

« En ce qui concerne les S-300, nous ne les produisons plus. C’est pour cela que nous avons proposé à nos collègues iraniens un autre système sol-air. Il s’agit de l’Anteï-2500 qui constitue une version modernisée du S-300. Nous produisons actuellement des S-400, mais puisque nos partenaires iraniens insistaient sur les S-300, nous leur avons proposé des Anteï-2500. La décision n’est pas encore adoptée », a ainsi affirmé M. Tchemezov.

Le système Anteï-2500 est aussi connu sous le nom de S-300VM. Il est capable de suivre simultanément une centaine d’objectifs et de détruire une douzaine de cibles (missiles, aéronefs) à 200 km de distance et à une altitude de 30 000 mètres.

Voir aussi, sur E&R :

Sur la République islamique d’Iran chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce sera plutot le S400 en définitive.



  • Le système Anteï-2500 est aussi connu sous le nom de S-300VM. Il est capable de suivre simultanément une centaine d’objectifs et de détruire une douzaine de cibles (missiles, aéronefs) à 200 km de distance et à une altitude de 30 000 mètres.




    Moins cher que le F 35, et puis associer à des armes à énergie dirigé ça déchire ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_%...


  • Ce n’est pas ce type de missile qui avait eviter la bombardement de la Syrie il y a un an ????
    Qd un cruise missile US tiré d’une frégate israélienne avait ete explosé en l’air quelques minutes apres le tir....
    Regis Chamagne (ex colonel de l’armée de l’air et ex pilote de chasse, ingénieur de l’armement) conseiller militaire de l’UPR avait alors expliqué que les russes avait à minima 10 ans d’avance sur les USA en ce qui concerne les missiles défensifs....
    A titre indicatif les russes sont deja en train d’étudier la generation des S 600...


  • Poutine se fout du monde : cela fait des années qu’il aurait du livrer les S300 à la Syrie, qui en aurait bien besoin, et maintenant il fait mine de les offrir à l’Iran . C’est peut-être pour faire pression sur les Israélo-US .

     

    • Poutine fait très bien son "job" parce que qd on dirige la deuxieme puissance militaire au monde on reflechit à deux fois avant d’agir.... Poutine regarde l’interet direct et indirect pour sa patrie. Il n est pas là pour satisfaire nos desirs personnels et c est heureux sinon je pense qu on serait déjà en pleine guerre mondiale et que plus personne ne déposerait de message sur ER....


    • La Russie protège déjà la Syrie avec ses systémes de défense anti-aérienne, c’est pour ça que Obwana et ses sicaires non jamais mis leurs menaces à exécution.
      Ils n’en ont pas fourni en tant que tel, mais ces sytémes ont un rayon d’action plus que conséquent et je gagerais que, de toute façon, il ne doit pas y avoir que des armes légères sur la base de Tartous.

      De plus, ils avaient aussi un contrat de fourniture avec l’Iran qui fut différé car la Russie, bien imprudemment, fit confiance aux USA.
      Un mal pour un bien que ce délai puisque les Anteï-2500 sont en réalité totalement nouveaux et surclassent haut la main les anciens S-300.


  • S’ils pouvait glisser quelques ogives nucléaire dans la commande, il est certain que la paix reviendrait au Moyen-Orient en 15 jours ,parce que toutes les ordures,qui créés le chaos depuis des décennies, poserait leur cul sur une chaise à la table de négociations ,en tremblant pour leurs familles ,comme tremblent les peuples arabo-musulmans depuis 70 ans !!!


  • Méfions -nous de ce type de déclarations ! Quid des livraisons à la Syrie ? et ce missile anti aérien, est-il vraiment si performant ?


  • Si, j’ai bien compris, Israël et les occidentaux ont des moyens de pression pour empêcher les autres pays de se fournir en système de défense pour protéger leur territoire des agressions militaires... entre autres, d’Israël et des occidentaux.
    Attaquer un adversaire qui ne peut se protéger, c’est du gâteau. Rien d’étonnant que les va-t-en-guerre occidentaux trépignent d’impatience, la bave aux lèvres, d’aller larguer leurs bombes.
    Allez ! Je vais me prendre un p’tit maalox pour éviter les reflux.


  • Comme dit dans mon premier post c’est des S400 ulta modernes dont il est questionet non des antei 2500 qui sont une version modernisée des S300 prévus initialement au contrat.


  • La République Islamique d’Iran ne cherche plus à obtenir les S300 car son industrie militaire est déjà capable de produire des copies de ce système. Elle a par ailleurs, déjà refusée la proposition russe de remplacement par des Anteï-2500. Ce qu’elle veut obtenir ce sont les S400 beaucoup plus perfectionnés et capables d’abattre tout objet volant. Personnellement je pense que la Russie ne fournira jamais les S400 à l’Iran. Le gros point noir de l’armée iranienne c’est qu’elle ne dispose pas de forces aérienne digne de ce nom : sauf quelques MIG 29 de première génération et de F14 qu’elle maintient en état de vol avec les moyens du bord. Il faut absolument s’équiper d’avion de 4ème génération comme les nouvelles version de MIG 29 M/SMT/M2/. Le rêve serait les Sukhoï 30 MKK vue l’étendu de son territoire.