Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La catastrophe de l’euro

Radio Courtoisie, le 21 novembre 2014

Paul Deheuvels reçoit dans son Libre Journal des sciences et des techniques Jean-Jacques Rosa, professeur à l’Institut des sciences politiques, auteur de L’Euro : comment s’en débarrasser aux éditions Grasset (2011), pour une émission particulièrement complète, très pédagogique, retraçant toute l’histoire de l’euro depuis sa genèse jusqu’à la situation actuelle, relevant les aberrations et les mensonges volontaires ou non qui ont présidé à son instauration, ainsi que les conséquences souvent dramatiques en matière d’économie et de souveraineté qu’a entraînées le passage tant voulu par notre oligarchie européiste à la monnaie unique dans toute la zone euro.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1040160
    le 25/11/2014 par Schacht
    La catastrophe de l’euro

    L’Euro, c’est... le Deutschmark ! la preuve : rien n’a changé pour les Allemands quand ils sont passés du DM à l’Euro : ils restent les premiers exportateurs mondiaux et enregistrent le premier excédent commercial industriel du monde . Alors que les Français décaissent le pire déficit commercial d’Europe . Ce Deutschmark est décidément une monnaie bien trop forte pour nous, jadis on s’en sortait en dévaluant : 25 dévaluations au cours du XXème siècle, une tous les 4 ans !


  • #1040359
    le 25/11/2014 par Capitaine
    La catastrophe de l’euro

    Excellente émission que j’ai déjà écouté deux fois avec intérêt.
    Objectivement, la question est traitée de façon neutre et sous tous ses aspects, en particulier sa genèse, et c’est fort utile. Paul Deheuvels et le professeur Rosa se mélangent parfois un peu les pinceaux dans la délimitation des différentes phases économiques après la mise en œuvre de l’euro, mais si on a écouté attentivement on s’y retrouve très bien.
    Je la recommande vivement, il y en a pour trois heures au total, et je suis heureux qu’E&R la mette à disposition d’un public plus large.


  • #1040363
    le 25/11/2014 par Pierre Ghi
    La catastrophe de l’euro

    Ce qui récompense le pigiste-pige-juste met du pigment dans sa nature de pigmentaire de là-pigmente-à-Sion l’Art de pigmenter là-pines-y’a-tas qui très-pigne (paum’homme de pine) d’un pas-science de pigne-hochet la valeur de l’haut-pignon de ce qui n’a pas pignon-sûr eu.
    Le côté pigne-au-rât’If du capitalisme dément humainement piloté par des pignoufs filent-âfres-au-pilage jusqu’au pile-hères, et c’est-là le pile-astre qui guide le pige-juste qui restitue pile-charre le pile-eux pileux.

    Page 1903 de droite des Valeurs.


  • #1040438
    le 26/11/2014 par ferdisland
    La catastrophe de l’euro

    Emission très intéressante, mais qui nécessite un peu de concentration de la part des auditeurs. Une vraie formation à l’économie monétaire, histoire de ne pas "mourir idiot".


  • #1040455
    le 26/11/2014 par djdjef
    La catastrophe de l’euro

    Pour l’Euro, lisez Murray Rothbard (école autrichienne et partisan d’un étalon or moderne).

    Il a prédit son avenir dès 1997 : le fait que les dirigeants atlantistes européens, grâce à son échec, sauveront les états grâce à la commission européenne qui se fera aimer des peuples comme étant ce qui les a sauvé !

    Nonobstant complètement que l’Euro a été crée pour échouer : seul les sympathisans ER le savent.


  • #1041051
    le 26/11/2014 par ripoublicain
    La catastrophe de l’euro

    je ne voudrais pas donner de conclusions hâtives , mais l’inflation , ne veut rien dire en soit :
    Une ’inflation, n’est que comparable, qu’à celle des autres autres Pays .

    l’inflation est les dévaluations sont les armes des branlsters , pour garder leurs esclaves en esclavage , et essayer de niquer les autres banksters des autres Pays .

    Moi esclave occidental, qu’est ce que je peu essayer de faire conte ça ?

    Informer mes contem porains, et essayer de mettre mes proches à l’abrit du besoin . ( Genre survivaliste )


  • #1041081
    le 26/11/2014 par L’hirondelle
    La catastrophe de l’euro

    Je n’avais jamais entendu, à ce jour, M. Rosa s’exprimer sur ce sujet. Ce rappel des faits de notre perte de souveraineté est liée à l’abandon pour la France de battre monnaie (Loi VGE-Pompidou-Rothschild 1973) pour se réfugier derrières des subterfuges malsains : traités de Maastricht-Lisbonne qui ont conformé la supranationalité des lois européennes sur les lois nationales. De ce fait, l’Union Européenne, notre prison à tous, se substitut aux Etats Européens dans sa gouvernance. Ainsi, les Présidents de chaque nation qui la compose ne sont que des laquais (Préfet) de la commission européenne. Quant aux peuples, eux, ils n’existent pas et sont absents des commentaires de nouveaux oligarques esclavagistes qui poussent l’extension de l’Europe toujours plus toujours plus loin (calé sur la fable de Jean de Lafontaine de la grenouille se voulant plus grosse que le bœuf dont la moralité est que celle-ci explose par de trop fortes convoitises). J’espère nos médiocres élites ont prévu une sortie de secours au cas où l’Euro éclaterait en plein vol au lieu de le diviniser ; ce qui clos, ainsi, tout débat -l’argument facile des sots-.


  • #1042067
    le 28/11/2014 par Pierre Ghi
    La catastrophe de l’euro

    L’immigration massive est constituée de vagues d’expulsions de territoires, et l’immigration massive est une entreprise de colonisation qui ne dit pas son nom : pendant que l’Europe devient un gigantesque camp de travaux forcés, les multinationales peuvent, à leur aise, piller les territoires qu’elle a vidés.
    L’immigration massive rend immensément riche et, nous savons l’intérêt de regrouper la masse quand il s’agit de passer "un grand coup de Kärcher" (j’espère que je l’écris bien).
    "Les alliés" nous ont prouvé qu’ils n’ont aucun remord à bombarder des camps de travail ainsi qu’ils l’ont fait pendant la deuxième guerre mondiale. Mais avant cela, l’immigration massive doit provoquer des guerres civiles et faire des morts de goyim, le plus de goyim morts possible.
    L’iimigration massive est la volonté d’Israël, d’Israël illégitime sur son sol et colon démesuré de territoires légitimes !
    D’Israël viennent tous les maux de l’Humanité mais, nous ne parlons pas-là de territoire, non, nous parlons d’hommes, de femmes et nous parlons de descendance, nous parlons-là de la poursuite d’un projet apocalyptique, une histoire de fous.