Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"La censure est contre-productive"

Entretien avec l’organisateur des spectacles de Dieudonné en Suisse

L’organisateur en Suisse des spectacles de l’humoriste appelle à la mesure et au respect de l’État de droit. Interview exclusive.

Dieudonné vient de se produire à Lausanne en faisant salle comble et sans aucun trouble à l’ordre public... Ce qui rend l’arsenal sécuritaire déployé disproportionné. Interview de l’organisateur en Suisse des spectacles de l’humoriste qui tient à garder son anonymat.

 

Comment expliquez-vous que Dieudonné se produise depuis des années en Suisse sans le moindre problème, ni dérapage ?

Cela n’a pas été souvent dit, mais contrairement à ce que l’on pense, le public de Dieudo est un public éduqué de la jeunesse, à mille lieues de la sociologie d’un public à risques ! À Nantes, quand son spectacle avait été interdit à la dernière minute, 5000 personnes se sont dispersées dans le calme et en chantant ! Qu’on le veuille ou non, le public de Dieudonné est plus pacifique que celui que l’on peut voir lors de certains spectacles en Suisse !

 

Pourquoi avoir alors émis tant d’obstacles à sa venue ?

Je ne sais pas. Mais je m’insurge lorsque l’on dit que Dieudonné n’est plus un humoriste mais un politicien. La politique est au cœur même de la démarche d’humour. L’humoriste est un peu le fou du roi qui met le doigt là où ça fait mal. D’ailleurs, la Convention européenne des droits de l’homme admet que la liberté d’expression inclut que l’on puisse choquer ou heurter. Ceci étant dit, l’artiste a bien sûr une part de responsabilité et je l’ai d’ailleurs dit à Dieudonné. On peut tout dire du moment qu’on respecte les lois, mais il faut aussi tenir compte du contexte, comme celui qui a prévalu après les horribles attentats de Paris.

 

Malgré les diverses tentatives d’interdiction, Dieudonné parvient toujours à se produire...

Et c’est tant mieux ! De mon point de vue, toute censure est contre-productive, voire même franchement dangereuse. C’est le message que je souhaite envoyer aux politiques qui caressent cette idée. Tout ce que l’on gagne, c’est de frustrer son public, qui, comme je l’ai dit, est non-violent, éduqué et pacifique. Les fans de Dieudonné sont des citoyens comme les autres. On n’a pas à leur imposer quel humoriste ils doivent voir ou pas.

 

Les mesures de sécurité exceptionnelles n’ont-elles pas mis en danger financièrement la tournée de Dieudonné à Lausanne ?

C’est clair, les dépenses de sécurité engendrées par les spectacles de Dieudonné sont impressionnantes. Il faut ajouter qu’en plus de ces dépenses, l’artiste va payer à la Ville une taxe de 14 %, soit 6 % d’impôt supplémentaire. Sans compter les frais liés à la billetterie, location de la salle, production du spectacle, etc. Le chiffre d’affaires est certes intéressant, mais le bénéfice l’est beaucoup moins. Enfin, en ce qui me concerne, en tant qu’organisateur de ces spectacles en Suisse, l’aspect financier est secondaire. Mon engagement est fondé d’abord sur deux principes : le respect de l’État de droit et le refus du « deux poids deux mesures ».

 

Tout s’est finalement très bien passé. Dieudonné reviendra-t-il en Suisse ?

Je ne sais pas. En Suisse, probablement. Mais honnêtement, avec tout ce qui s’est passé, je ne suis pas très emballé à l’idée d’organiser encore quelque chose à Lausanne !

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1104541
    le 28/01/2015 par Henri
    "La censure est contre-productive"

    " Mais honnêtement, avec tout ce qui s’est passé, je ne suis pas très emballé à l’idée d’organiser encore quelque chose à Lausanne !" - et voilà...objectif atteint par Jérusalem !

     

    • #1104845
      le 28/01/2015 par La Voix du Nord
      "La censure est contre-productive"

      J’allais le dire , Enfin l’écrire ! Tu pourris la vie de tout ce qui se rapporte au spectacle , et ils en ont des " ascenseurs " ...et tu ramasses à la fin des organisateurs démotivés ( au bas mot ) !


  • #1104610
    le 28/01/2015 par le corbeau
    "La censure est contre-productive"

    Tout comme le public de Soral ,les gens du livres ,éduqués,de savoir sont plus de ce côté.
    Les merha,Coulibaly,kouachi sont des microbes qui proviennent de la culture rap,Street,Skyrock,financés depuis des années par le parti socialiste et sa lutte pour permettre l’ expansion de la drogue et de la délinquance . La même fibre que manuel Valls c’est à dire idiot,méchant,vulgaire,crétin,analphabète et manquant cruellement de culture.
    Pourtant ils osent rattacher ces microbes à Alain et Dieudonné.


  • #1104651
    le 28/01/2015 par Féthi
    "La censure est contre-productive"

    J’ai reçu un petit courrier de Suisse moi-aussi,300 balles d’amende parce-que j’ai enlevé la laisse de mon chien pour qu’il fasse ses besoins dans l’herbe tranquille...d’accord,je vais payer...mais ce qui est insupportable dans votre beau pays,c’est de se faire emm.rder par la police pour rien alors qu’il y a vingt dealers de came et des prostituées juste à côté,c’est ça qui est vraiment insupportable camarades Suisses,vraiment (j’ai travaillé deux ans sur des chantiers CFF,j’ai vu vos gares de jour et de nuit,c’est la vérité que je baragouine...et non pas "bar à gouines",rien à voir...j’ai croisé SanGiorgio une fois à vélo,vers l’usine,il pourra confirmer ce que je dis,des dealers et des seringues partout en pleine journée)...Féthi


  • #1104670
    le 28/01/2015 par JUL
    "La censure est contre-productive"

    Il devrait pourtant etre facile d’utiliser un pare-feu juridique, pour contrer le sempiternel argument mensonger "risque a l’ordre publique", par le fait meme que jamais un seul spectateur de Dieudonne n’ait causé le moindre desordre public durant toute sa carriere.

    Des lois contre l’harcelement judiciaire, ca existe, non ?


  • #1104710
    le 28/01/2015 par bachar
    "La censure est contre-productive"

    Quand on voit l’état de la presse institutionnelle en France, son niveau de soumission en comparaison avec d’autres pays, ça fait peur...


  • #1104713
    le 28/01/2015 par Géronte
    "La censure est contre-productive"

    Il n’y a pas de dictature sans Censure et Napoléon disait qu’il perdrait le pouvoir en un mois s’il accordait la liberté de la presse : "Je redoute trois journaux plus que cent mille baïonnettes" .


  • #1104735
    le 28/01/2015 par curtis newton
    "La censure est contre-productive"

    On avance les amis... Doucement, mais on avance...


  • #1104759
    le 28/01/2015 par Eric
    "La censure est contre-productive"

    "On peut tout dire du moment qu’on respecte les lois,..."

    Les lois en question ont été votées par quelques centaines d’oligarques et non par la majorité des Français.


  • #1104781
    le 28/01/2015 par zlika911
    "La censure est contre-productive"

    il est plus malin que les autres il faut l’avouer.
    Censurer Dieudo est trop voyant.
    Alors qu’il suffit de lui rajouter des taxes et des frais, sous couvert de raisons "humanistes".

    Et quand dieudo ne gagnera plus rien a venir en suisse, il ne viendra plus.
    C’est malin de vaincre par la ruse.

     

    • #1105249
      le 29/01/2015 par Hadrien
      "La censure est contre-productive"

      Amusant qu’en France la Liberté d’expression permette à Dieudo de faire de la scène, tandis que les suisses en viendraient à traverser leur frontière pour rencontrer l’humoriste, chez eux prohibé.