Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La crise au Venezuela en dix minutes

La situation au Venezuela analysée et résumée par Vincent Lapierre dans cette vidéo pédagogique.

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

Retrouvez Vincent Lapierre, sur E&R :

Comprendre la situation au Venezuela avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1803454
    le 18/09/2017 par abc
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci Vincent. Est ce que tu nous parles de la fille de Chavez et comment elle a gagné sa fortune ?

     

    • #1803554
      le 18/09/2017 par ghislain
      La crise au Venezuela en dix minutes

      c’est dans les media appartenant a des banques ou dans les media appartenant a des fabricant (trafiquant) d’armes que tu as eu cette info , le vieux con de français que je suis te dirait que c’est normal le cordonnier et toujours le plus mal chaussé "je suis chavez "


    • #1804217
      le 19/09/2017 par The Médiavengers
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Puisque vous avez l’air mieux informé, pourquoi vous ne le dites pas ? Et surtout, pourquoi cela ne fait pas la une des médias ?


  • #1803495
    le 18/09/2017 par sa majesté
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Il en va de l’honneur de la France. Quel honneur ? Et que représente encore la France sur l’échiquier politique ? Cela m’ému que des gens puissent encore s’imaginer que ce pays aurait le moindre honneur. Autant en demander la définition à une pute qui a connu un parcours dans le X.

     

    • #1803642
      le 18/09/2017 par Ned
      La crise au Venezuela en dix minutes

      La France est l’un seul pays officiellement capitaliste libérale a avoir encore une tonne de programmes sociaux(le vraie socialisme) du coup ce serais logique que la France appuie des gouvernements comme celui de Chavez/Maduro, qui eux essaient aussi de mettre en place des tonnes de programmes sociaux au lieu de vouloir les détruire avec les ricains.
      Et c’est d’ailleurs pour cela que des pantins de la Finance et de la Banque comme Hollande et Macron sont mit en place et font tout pour supprimer ce coté authentiquement socialiste de la France et la je ne parle pas des faux socialistes du PS ou de la section gauchiste de Macron.


    • #1803683
      le 18/09/2017 par Fiat Lux
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Il y’a une France caché derrière l’autre.


  • #1803501
    le 18/09/2017 par Paul82
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Clair, net et efficace. Merci monsieur Lapierre !


  • #1803582
    le 18/09/2017 par Lecteur
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci Vincent pour cette vidéo et toutes les explications de vérité
    sur le Venezuela , ces Américains et complices n’arrêteront pas
    de vampiriser les états riches dans leur sol de matières premières,
    ces gens avides et cupides ne reculent devant rien , même pas
    devant la famine de tous ces peuples ainsi que les guerres qui vont
    de paire.....quand est-ce qu’ils s’arrêteront ces criminels.... ? et qui
    pourra les arrêter.... ? c’est bien le problème la Russie ne peut pas
    tout faire , il faudrait qu’ils s’allient d’avantage avec d’autres pays
    non alignés en accord avec eux , c’est difficile aussi de faire
    confiance sur longue haleine..... ?


  • #1803588
    le 18/09/2017 par MontjoieStDenis
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Super boulot Vincent ! Un format de 10 minutes pour synthétiser cette situation complexe c’est pas facile mais ça passe bien !


  • #1803600
    le 18/09/2017 par Django
    La crise au Venezuela en dix minutes

    On ne peut plus clair et bien expliqué.


  • #1803632
    le 18/09/2017 par pivert
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Vincent cette vidéo est magnifique ! C’est très concis, précis, dans un langage accessible, court, mais suffisamment profond pour retenir notre attention sur la vérité concernant le Vénézuéla.
    Bravo Vincent ! Et merci beaucoup.


  • #1803640
    le 18/09/2017 par Nina
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci Vincent Lapierre
    Pourriez-vous nous expliquer pourquoi le gouvernement venezulien fustige le gouvernement marocain ? A quoi est dû cette crise ?
    Merci pour vos éclaircissements

     

    • #1803687
      le 18/09/2017 par Ned
      La crise au Venezuela en dix minutes

      À cause du conflit sur le Sahara occidental, le Venezuela est du même coté que l’Algérie et des séparatistes Sahraouis, du coup le Maroc ’’se venge’’ en dénonçant les troubles intérieurs et la ’’répression de l’opposition’’ au Venezuela.


  • #1803653
    le 18/09/2017 par PACKGIL
    La crise au Venezuela en dix minutes

    une lecon d enquéte et de journalisme !!! j adore chapeau bas


  • #1803666
    le 18/09/2017 par Coincoin42160
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci a Vincent pour cette excellente prestation.
    Il serait assez utile de multiplier ce genre de vidéo courte sur différent sujet afin de se retrouver avec de véritable outils pédagogique pour convaincre nos concitoyens encore endormi.
    Bien sur l’idéal serait que chacun s’entraine a l’exercice mais l’esprit de synthèse et la percussion n’est pas a la porte de tous.

    Il serait bon également de debunker les arguments classique de nos adversaires (par exemple si kk1 me balance l’histoire de la fille de Chavez je ne saurais quoi repondre...)


  • #1803686
    le 18/09/2017 par borussia1871
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Très chouette video. Format court mais clair, avec image d’archives, tableaux/chiffres. J’espère que Vincent en refera d’autres, que ça soit sur la situation au Venezuela ou d’autres pays d’Amérique du Sud. Je ne regrette pas ma modeste contribution financière régulière.


  • #1803690
    le 18/09/2017 par Fiat Lux
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Petites notes complémentaires.

    Le président du Péros pedro pablo kusynski est un fils de réfugié juif.Ancien de wall street.Le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre.

    Pour info aussi une entreprise Russe de pétrole va investir plusieurs milliards de dollards pour transformer le pétrole Vénézuélien. (celui ci étant lourd et difficile a transformer dans le pays) Il passer par les Etats-Unis pour cette transformation.La les sanctions américaines ont encore causer plus de mal que de bien aux USA.Franchement je me demande si les néocons ne le font délibérement pas exprès pour les USA se casse la gueule et se scinde en plusieurs états.


  • #1803693
    le 18/09/2017 par cocorico
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci pour ces précieux éclaircissements car c’est une situation complexe.

    A faire tourner au plus grand nombre sans aucun doute...


  • #1803736
    le 19/09/2017 par COCOBOY
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Très bon , excellent, à voir absolument

    La conclusion : "Il en va de l’honneur de la France"

    Mais la France est complice, elle se tait, elle fait parrtie de l’empire (ceux qui nous dirigent), c’est un peu peine perdue...

     

    • #1803857
      le 19/09/2017 par Borntogrowl
      La crise au Venezuela en dix minutes

      La France c’est nous, certainement pas les parasites de la classe politique. Il faut diffuser et assurer la contre-propagande.


  • #1803777
    le 19/09/2017 par manageur de couscous
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Merci et bravo M. Lapierre.


  • #1803853
    le 19/09/2017 par le Loup
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Bravo et Merci.
    Sur le fond comme sur la forme, c’est clair et brillant.
    Je ne comprends pas pourquoi Vincent Lapierre n’est pas encore sur France Télévision.
    Vraiment je ne comprends pas...
    _ ;)

     

    • #1804447
      le 20/09/2017 par John Queneldy
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Justement on comprend très bien, il est trop intègre, courageux, factuel et honnête. Il ne sera jamais sur France 2 ni sur aucun autre organe de propagande de l’Empire, sauf si on gagne la révolution ;-)


  • #1803914

    Que pense Vincent Lapierre du pétrole bolivarien qui a permis à la Chine de faire tourner les usines françaises, européennes, occidentales, impériales ?

    Que pense-t-il du lien flagrant entre le 9/11, l’intégration de la Chine à la WTO (OMC), les guerres au Moyen-Orient et le projet européen des Nouvelles Routes de la Soie ?

    Que pense-t-il de la coopération parfaitement fluide U.S.A/U.E/Russie/Japon, et bientôt Chine, dans la station spatiale internationale (ISS) ?

    Pense-t-il que les multinationales ont perdu la guerre du Vietnam ?


  • #1803935
    le 19/09/2017 par Nawakeur
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Nooon mais c’est une question de quelques jours pour que je passe du côté obscur et que je cotise pour le travail authentique de Vincent Lapierre et ER. Soutien de Soral depuis 2005 (date de mo reveil) il est vrai qu’il serait quand même temps de rendre un peu de ce que j’ai pu "prendre"..
    Merci pour tout. !


  • #1803959
    le 19/09/2017 par Gilles
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Excellente synthèse. Une fiche parfaite comme il en faudrait sur tous les sujets, pour se ré-informer sans passer 5 heures sur un sujet.

    Il faut quand même dire que Maduro est vraiment pas finot, n´a pas le niveau, on ne fait une lignée de Chavez par magie. Et vu le niveau de conscience politique, d´instruction, de civisme qui règne dans ces endroits, le pays est assez facile à déstabiliser.

     

    • #1804244
      le 19/09/2017 par Jean C.
      La crise au Venezuela en dix minutes


      Il faut quand même dire que Maduro est vraiment pas finot, n´a pas le niveau, on ne fait une lignée de Chavez par magie.



      D’aucuns disaient la même chose au sujet d’Assad vers 2012-2013.

      Jusqu’à présent Maduro est resté droit dans ses bottes malgré une diabolisation hors normes. Malgré une décharge de soft power du niveau de celles appliquées il y a peu en Ukraine. Attendons encore un chouïa avant de porter ce type de jugements...


    • #1804489
      le 20/09/2017 par Gilles
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Jean C,
      Je dis ca car je vis pas loin du Vénézuela, et que je connais des gens, francais entre autre, qui sont partis. Clairement, Maduro était sûrement parfait pour conduire son bus, mais pas pour conduire un pays. Mais attendons.


    • #1804540
      le 20/09/2017 par Jean C.
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Évidemment que les expats mettent les voiles dès lors que les avenues de la capitale deviennent le théâtre de manifs où ça tire au sniper.

      Mais pourquoi vouloir mettre la situation sur le dos de Maduro alors que le chaos est manifestement planifié et orchestré depuis l’étranger ?


    • #1804623
      le 20/09/2017 par Gilles
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Bah justement parce qu´il n´a pas le niveau de Chavez. Au-delà de la pression américaine.


  • #1803983
    le 19/09/2017 par Samuel Ivanenko
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Simplement, merci et courage. Nous avons besoin de vérité !


  • #1804079
    le 19/09/2017 par vector equilibrium
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Bravo Vincent tu est un héros ! Et je pèse mes mots.


  • #1804141
    le 19/09/2017 par Raoul
    La crise au Venezuela en dix minutes

    @ Vincent Lapierre :

    Je voyage très régulièrement au Chili (pour des raisons familiale ainsi que pour le travail) et j’y ai de très nombreux amis vénézueliens qui sont férocement anti-chavistes, de même que leurs proches.

    Comment expliquez vous leurs haine (car lorsque je les entends il s’agit bien de haine) envers le régime chaviste et Maduro ?

    Salutations

     

    • #1804381
      le 20/09/2017 par Jean C.
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Je ne sais pas dans quelle mesure la comparaison est valable, mais la plupart des membres de ma belle-famille, qui vivent au Brésil, sont viscéralement anti-PT (anti-Lula, et donc anti-chaviste et anti- castriste par extension lorsqu’on aborde ces sujets).

      Appartenant à la classe moyenne, ils vivent par procuration la vie des riches via les telenovelas, et vivent comme une frustration le fait de ne pas être riches : ils font porter le chapeau aux gouvernements PT (Lula et Dilma) qui se sont succédé à la tête du pays entre 2002 et 2016 (bouh les vilains corrompus communistes incompétents qui distribuent le fruit de notre travail à ces fainéants de pauvres - cf Bolsa família).

      Ils sont incités à tenir ce type de raisonnement ultra-simpliste et droitard par les médias pro-US (Globo, Veja, Record...) et par la m*** relayée massivement sur les réseaux sociaux. Ingénierie sociale au carré, et qui fait le bonheur des milieux d’affaire et de leur laquais Temer.

      C’est sévère comme jugement ? Oui mais je ne le délivre pas à l’emporte pièce. C’est le fruit de pas mal d’observation, de lecture et de réflexion.

      De quels milieux sont issues vos connaissances vénézueliennes ?


    • #1804706
      le 20/09/2017 par Raoul
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Ce sont majoritairement des expatriés qui travaillent dans le privé mais toutes leurs familles (quasiment tous fonctionnaires donc des gens ontologiquement à gauche) pensent comme eux. Mon amie travaille dans le privé en tant que commerciale.

      Je ne sais pas non plus dans quelle mesure la situation est semblable à celle du Brésil mais cela dit il y a vraiment une large partie de la population qui est très anti-chaviste (certes je ne connais pas tous les vénézueliens mais d’après ce que je vois lorsque je me rends au Chili c’est une évidence).

      D’ou mon souhait t’entendre l’interprétation de Vincent Lapierre vis à vis de ces personnes là. Une rencontre serait très enrichissante pour les deux camps à mon avis.


    • #1806218
      le 22/09/2017 par vanda
      La crise au Venezuela en dix minutes

      A Raoul ,
      Au Vénézuela , il y a le peuple et la bourgeoisie compradore . Cette dernière a maintenu le peuple vénézuela dans la misère et la pauvreté tout en le réprimant férocement (répression massive des manifestations , assassinats politiques de masse par les"escadrons de la mort")’ . La bourgeoisie vivait dans l’opulence lorsqu’une grande partie du peuple vénézuelien ne mangeait pas à sa faim , ne se soignait pas et n’accédait pas à l’instruction . Elle s’enrichissait en bradant le pétrole vénézuelien aux compagnies pétrolières étrangères principalement américaines .
      Avec Chavez tout a changé , mais ça n’a pas été facile , car cette bourgeoisie a tout fait pour garder le maximum de ses prérogatives et en se servant des mercenaires qu’elle sait à l’aide de la CIA s’est employé à destabilisé le GVt Chaviste .
      Chavez a transformé le Vénézuela en abaissant vraiment la pauvreté en améliorant l’accès à des soins de qualité pour tous et gratuits , en instruisant (taux d’illétrisme inférieur à la France) .
      Les cours mondiaux du pétrole à la baisse (tout sauf un hasard) ont lourdement affecté le Vénézuela et Maduro est destabilisé par des actions putschistes des mercenaires de la bourgeoisie .
      Il est logique que des vénézueliens rencontrés à l’étranger (probablement liés à la bourgeoisie car en mesure de voyager ) soient férocément anti Chavez .
      L’important est ce que pense le peuple des barrios (quarier pauvres) .


    • #1806309
      le 22/09/2017 par Raoul
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Les vénézueliens que je fréquente font évidemment partie du "peuple" et ne sont aucunement assimilable à une quelconque bourgeoisie compradore.

      Expatrié ne veut pas forcément dire bourgeois.

      Il n’y a qu’a voir les expatriés que nous avons en France pour s’en convaincre.


    • #1806432
      le 23/09/2017 par vanda
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Raoul ,
      Alors , ces"expatriés" ’(pas très sympas de quitter un pays au potentiel extraordinaire et où sous Chavez il faisait assez bon vivre ......bien mieux que sous la bourgeoisie compradore ) n’ont que les médias vénézueliens et sud américains pour se faire une idée . Au Vénézuela 80 % des médias sont hostiles à Chavez -Maduro et pour le reste de l4aMérique latine l’hostilité des médias à l’encontre du chavisme doit flirter avec les 100 %
      . Dans tous les cas les seuls que je vois préférer la situation antérieure au chavisme à la situation de la révolution bolivarienne sont la bourgeoisie , ses mercenaires et les lobotomisés .
      Parce que Vincent Lapierre le dit parfaitement : Avant Chavez , c’est 2 à 3 fois plus de pauvreté , c’est le pétrole bradé aux USA , l’argent de ce pétrole totalement confisqué" par la bourgeoisie , c’est pas de soin pour les pauvres , c’est un PIB 2 fois et demi moins important , c’est encore moins d’autosuffisance alimentaire avec une population moindre et surtout c’est la répression massive (2000 morts dans les années 80 suite à une manifestation à Caracas et surtout des assassinats politiques par les"escadrons de la mort" par centaines de milliers ) .
      On peut préferer , mais à condition d’être du bon côté .


    • #1807237
      le 24/09/2017 par Raoul
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Non.

      Pour se faire une idée ils n’ont pas que les média, ils ont tout d’abord ont eux même (si ils sont expatriés c’est très récent, donc ils connaissent le chavisme de l’intérieur) mais surtout leurs familles et amis restez au pays.


    • #1807837
      le 25/09/2017 par vanda
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Raoul ,lorsque je suis allé au Vénézuela en Mars 2010, le prix de l’essence était de 1 , 3 centimes d’euros le litre(il fallait mettre 70 litres d’essence pour arriver à un coût de 1 euro ) et le billet de métro à Caracas était de 3 centimes d’euros
      Ce sont des données que j’ai moi-même vérifié et que je n’ai jamais entendu en France (ni télé, ni presse , ni radios ).
      Alors certes les choses ne vont pas aussi vite que les vénézueliens le souhaitent et depuis que la bourgeoisie gène le Chavisme autant que faire se peut , un certain mécontentement peut se faire jour .
      Pour autant , je continue de dire que si des vénézueliens souhaitent de revenir à la situation antérieure à Chavez , c’est qu’ils sont soit des bourgeois , soit des mercenaires , soit des lobotomisés . Parce qu’ils perdront tout simplement leur droit à exprimer leur mécontentement .....Entre autres au travers de tout un ensemble de reculs sociaux .
      Les peuples perdent vite la mémoire .


  • #1804346
    le 20/09/2017 par maria poumier
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Brillant résumé sur les tenants et aboutissants de l’acharnement contre Maduro, merci ! Oui, le slogan "l’Amérique aux Américains" a toujours eu deux sens : 1) l’Europe n’a pas sa place dans l’Amérique qui se décolonisait au XIX° s, et l’autre sens caché, sorte de mot de passe crypté, réservé aux nouveaux colonisateurs US ; l’Amérique ibérique aux Américains anglo-saxons. Les grandes migrations des Latinos vers le Nord donnent maintenant un troisième sens au slogan. Ne jamais oublier que les Latinos considèrent que c’est eux, la vraie "Notre Amérique", et non pas les US...


  • #1804364
    le 20/09/2017 par Mahlo
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Superbe vidéo,
    Tu devrais faire ta propre chaîne YouTube.
    En ts cas retrouver ce genre de contenu de qualité, comme les émissions radio rend e&r vraiment plus intéressant

     

    • #1804461
      le 20/09/2017 par John Queneldy
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Oui Vincent, crée ta propre chaîne youtube et monétise-là, ça peut te rapporter entre 1000 et 5000 euros par mois si tu atteinds les 500 000 ou 1 000 000 de vues par mois (et je pense que tu les atteindras facilement).

      Fais la même chose sur Dailymotion (au cas ou youtube te censurerait), tu n’as qu’à uploader le même contenu. Mark Dice explique comment Youtube procède pour censurer les truthers de façon à que ce ne se voye pas : https://www.youtube.com/watch?v=h6M...

      Sur youtube et daily, tu peux aussi mettre des contenus payants, style 1 euros ou 3 euros par video.
      Sur youtube tu peux aussi faire des lives et te faire tiper en direct.

      Au cas où tu subirait une censure ou une démonétisation de tes vidéos il exite de nouvelles plateformes émergeante comme Bitchute (Paul Joseph Watson et Mark Dice s’y sont inscrit), Vidme ou le réseau socila Minds.com (le facebook libre).
      https://www.bitchute.com/channel/pa...
      Sur bitchute et Vidme, le tipage fonctionne mais la monétisation est à l’étude.

      Tant que tu n’es pas censuré par facebook, tu peux aussi utiliser leurs outils de monétisation, mais ça veut dire des publicités. Pour éviter à tes abonnés de les subirs, conseille-leur d’utiliser Adblock plus, sausf s’ils tiennent à te soutenir financièrement de cette façon.

      La pub est un outil indispensable qui permet à une entreprise de se faire connaître, il ne faut pas la voir comme quelque chose de négatif, il ne faut pas qu’elle soit trop intrusive non plus.

      En fait, si tu veux durer et te fire connaitre, crée des clones de ta chaîne youtube sur toutes les autres plateformes, il suffit juste d’uploader et d’activer la monétisation.

      Bon courage !


    • #1807849
      le 25/09/2017 par Emil
      La crise au Venezuela en dix minutes

      Pas d’accord avec vous camarade..
      Vincent est un journaliste E&R, et donc monétise pour notre association.
      Faire cavalier seul n’est pas dans l’âme d’égalité et réconciliation.
      Ce n’est que mon avis....


  • #1804446
    le 20/09/2017 par John Queneldy
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Génial Vincent, beau travail de synthèse, on sent que tu maîtrise ton sujet sur le bout des doigts et que ça vient du coeur (il me semble que tu as de la famille là-bas).

    Tu fais vraiment de l’excellent boulot comme dirait Fabius, sauf que toi tu ne vas pas échouer, tu es la flamme sacrée du nouveau journalisme : courageux, droit, intègre, intelligent, dynamique, précis, factuel, tout le contraire des presstituées qui innondent le paysage merdiatique sous tutelle impériale.


  • #1806026
    le 22/09/2017 par vanda
    La crise au Venezuela en dix minutes

    Excellente Vidéo de Vincent Lapierre qui nous fait là un résumé impeccable .
    pour info je suis allé au Vénézuela en mars 2010 .


  • #1812641
    le 03/10/2017 par Franck
    La crise au Venezuela en dix minutes

    On peut être sensible au combat populiste anti-corruption d’Hugo Chavez – ce discours l’a fait élire et réélire - mais accuser un prétendu impérialisme des graves maux économiques que connaît le Venezuela semble infondé.

    En 1998, le Venezuela produisait 3,7m de barils par jour. Aujourd’hui il en produit environ 2m. Les gens qualifiés ont quitté le pays, entre autres pour l’industrie pétrolière colombienne car Chavez après avoir renforcé son pouvoir présidentiel a pris le contrôle administratif de PDVSA par décret puis viré 20.000 récalcitrants des 35.000 salariés de la compagnie.

    Le Venezuela a coupé les investissements dans le secteur productif pour soutenir des politiques sociales d’inspiration cubaine, finançables tant que le prix du pétrole montait. Puis il a toujours fallu plus contrôler et "nationaliser" pour trouver des devises.

    En 2004, la dette extérieure était de 25mds de $. Aujourd’hui elle est de 178mds de $. Belle lutte contre l’impérialisme financier…L’enrichissement de la classe proche de l’élite politique est considérable.

    En 2012, le pays connaît un déficit public de 18% du PIB alors que le pétrole est à plus de 100$ le baril. Même la Grèce n’a pas connu cela. A partir de 2013, plus personne ne finance les déficits même la Chine qui avait prêté 50mds de $ (en échange de pétrole ?).

    La seule décision du pouvoir de Maduro est d’honorer la dette sur la compagnie pétrolière PDVSA car cela fait encore rentrer quelques devises alors que le secteur privé nationalisé, exproprié est en ruines. La banque centrale cherche tous les centimes qui restent pour payer les remboursements. Le reste peut faire défaut. Le pays peut s’écrouler. La malaria qui avait été éradiquée dans les années 60 (avant les USA) peut réapparaître.

    Récemment Goldman Sachs a prêté 850m de $ à un taux de 50% au gouvernement. Ce sont les derniers à encore prêter pour nourrir les bouches affamées. Fin de partie.


Commentaires suivants