Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

Vincent Lapierre et son équipe se sont rendus au quartier Château d’eau, à Paris, pour interroger les habitants, en majorité d’origine africaine, sur l’immigration de masse en France.

 

Note : les contributeurs au financement participatif de Vincent Lapierre peuvent visionner la version longue de ce reportage sur leur espace privé.

 

 

Pour aider Vincent et son équipe à se financer, cliquez sur l’image :

 

Pour obtenir des informations au quotidien, abonnez-vous
à la page Facebook « Les reportages de Vincent Lapierre » :

Vincent Lapierre sur le terrain :

 

Sur l’immigration et le mondialisme, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

132 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1792136

    Début du grand remplacement,même à Bangkok ils ont leur quartier surtout les Nigérians pour le traffic de drogue et aussi les scammers

     

    Répondre à ce message

  • #1792139
    Le 29 août à 19:34 par Jonathan Velasquez
    Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

    J’habite le quartier.
    La plupart des africains repartent en banlieue ou autres quartiers de Paris à la fermeture des salons. La population qui y habite est plutôt blanche (étudiant, artiste, CSP+) et quelques immeubles insalubres de marchands de sommeil... Pour autant, on ne ressent pas forcément d’agressivité contrairement à la plupart des villes de banlieue ou à Barbès par exemple.
    En parallèle, dans le quartier, se développe tout un tas de resto/bar pseudo branchés hypster vegan que la petite brune doit assidûment fréquenter. Les "bobo" aiment à se dire qu’ils vivent dans le Brooklyn parisien.
    Enfin bon... désolé de vous décevoir mais la France blanche n’existe plus que dans les maisons de retraite, faites un tour devant les collèges/lycées/universités et vous comprendrez que votre combat est malheureusement perdu... Elle n’est plus qu’un souvenir de nos ancêtres et des vieux films en noir et blanc...
    Château d’eau est un bel exemple mais ce reportage aurait pu être fait dans beaucoup d’autres quartiers de Paris ou autres métropoles françaises...
    Peut-être que Vincent nous prépare une longue série ?
    C’était l’instant défaitiste de la journée !

     

    Répondre à ce message

    • #1796501
      Le 7 septembre à 14:02 par envolées_des_incultes
      Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

      C’est probablement ce que devait se dire les populations post-glaciation .

      Et quand la glace a subitement recouvert toute l’Europe jusqu’en Afrique du nord, la nature a remis de l’ordre. Ceux qui avaient l’organisme adapté à cet environnement ont survécu.

      Il suffit d’un rien pour que tout bascule .

      Désolé de ne pas partager votre défaitisme. Probablement est-ce dû à une volonté et une connaissance des moyens d’y parvenir plus grande que la votre. C’est la différence entre les ingénieurs sociaux et ceux des sciences "dures" . . .

       
  • #1792301
    Le 30 août à 03:19 par STEF de MARS
    Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

    Et c’est pour avoir ça qu’on a viré les allemands  ?! !

     

    Répondre à ce message

  • #1792745

    Personnellement, j’habite en banlieue, je peux me balader tout une après-midi sans croiser de blancs, autant vous dire que je préfère rester chez moi, seul... Nous ne sommes plus chez nous... Que faire ? Sortir dans la.ruz et déglinguer tout le monde ? Évidemment nan... Mais clairement, je ne fais plus partie de ces français qui pensent qu’une vache naissant dans une étable devient cheval. Nous nous faisons bouffer !

     

    Répondre à ce message

    • #1795986

      Désolé de te contredire un peu mais vous les français de souches avez cautionné cette immigration massive même si le gouvernement n’a pas demandé votre avis avant.

      Vous avez embrassé la propagande gauchiste depuis les années 70 du style la France n’est pas raciste, terre d’accueil, SOS racisme et toutes les autres conneries visant à inciter les gens à accepter l’immigration.

      Aujourd’hui voilà qu’on vous fait du chantage au racisme, en gros soit vous êtes pour l’accueil des migrants soit vous êtes racistes. Vous pouvez vous en prendre qu’à vous même.

       
    • #1800809

      @Wayne

      Donc c’est pas de notre faute (on nous a pas demandé notre avis) mais on doit s’en prendre à nous même quand même...
      Vachement logique votre commentaire !

       
  • #1792748

    Lyon (Bron), Louvain, Clermont-ferrand, Bordeaux, Aix, retour dans le Puy de dôme... 6 déménagements en 13 ans pour raisons pros, et partout j’ai vu en temps réel cette africanisation. Sans aller jusqu’à parler d’inégalité des races (Bien que je suis tout à fait d’accord avec Drac et San Giorgio quant aux travaux de Rushton et Lynn) qu’attendre des mâles noirs dans 99% des cas ?

    Réconciliation oui, mais pas avec n’importe qui. Et là il faudra rée-migrer la quasi totalité des envahisseurs. Jacquie et Marcel ou Hanouna n’excusent pas tout ! Et, dans ce cas, l’Islam n’y est souvent pour rien.

    Un français blanc, hétéro, ni juif, ni pédé.

     

    Répondre à ce message

  • #1793106

    Je connais une personne qui habite là. Son immeuble c’est que des Français qui y habitent. Pendant les 2 mois du ramadan elle a crevé de chaud chez elle faute de pouvoir ouvrir les fenêtres : dans la rue ça battait son plein jusqu’à 3h du mat tous les soirs. Réunion de copropriétaires, personne ne parle du phénomène.

     

    Répondre à ce message

    • #1793259

      Pendant la reunion des propriétaires, personne ne parle du phénomène ?

      Il a beau être anormal, le phénomène est sûrement plus ancien que les gens qui ont décidés d’habiter le quartier ? Ils arrivent peut-être avec leur logique les co-proprios ?

      Dans ma campagne, on a le cas typique du citadin qui achète une maison vraiment pas cher à côté d’une famille de gitan puis une fois installé se met à se plaindre du voisinage...

      Ou près d’une ferme et se plaindre de l’odeur du fumier ? Comme si les animaux de la ferme un jour allés chier de l’eau de parfum aux odeurs de musc...

      Je ne doute pas que des investisseurs achètent pas cher dans le quartier en spéculant qu’un jour le côté exotique de la rue finira par disparaître... En attendant, ils ne sont pas naïfs, si ils ont fait une si bonne affaire, ça n’est pas sans des évidents désavantages...

      La rue de Strasbourg Saint-Denis (le haut), la rue de la prostitution ne devait pas coûté chère fut un temps.. Aujourd’hui, ils ont coupé la circulation c’est devenu très bobo et bien plus chère...

      La gentrification, il s’agit d’être patient... avec de l’argent tu peux racheter les appartements des pauvres fdsouche et les envoyer en banlieue à Aubervilliers où vivent les étrangers, comme le dit la ptit’ vielle dans l’exemple du reportage...

      Pas besoin de lire le Kapital quand t’es plus riche qu’un pauvre tu devine comment ça fonctionne....

       
  • #1793565
    Le 1er septembre à 14:38 par voxpop
    Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

    Cela me rappelle à chaque fois les gens qui disait "oui mais si certains n’étaient pas mort à la guerre on parlerait tous allemand"....
    Où est donc la différence entre être envahie d’allemands et être envahie par d’autres peuple ?
    C’est du pareil au même. Une invasion quelle qu’elle soit pour n’importe quel pays n’est pas bon, cela créait des conflits, du clivage et j’en passe.
    Le seul moyen de rassembler des masses et des peuples différents c’est où sous une religion ou bien sous un seul drapeau, comme l’on fait les états unis, et ce n’est pas un hasard, c’est voulu dans un bute précis et certainement pas au nom d’un quelconque altruisme.

     

    Répondre à ce message

  • #1793684
    Le 1er septembre à 17:50 par sempervirens
    Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

    Travail de sape du mondialisme pour ’métissage à marche forcé’ dixit sarko, la mère veil et ses avortement sa belle fille Agnès pour rendre les gamins autistes. autisme+métissage+télé portable+pesticides+malbouffe=baisse drastique de l’intelligence, stérilisation des populations puis extinction, la bêtise crasse empêche les moutons de comprendre la finalité.
    Je me souviens d’un épisode feuilleton dans les années 80, ou des extra terrestres humains étaient venus prévenir les terriens qu’une bactérie préparée par les hostiles d’une autre planète devait détruire tous les terriens mais eux les bons allaient nous donner les vaccins antidotes. Une équipe de héros avertis par une bonne âme, allèrent sur une planète dont les habitants avaient bénéficié du vaccin, plus personne l’antidote les avait tous rendus stériles, chez nous ça prendra 50 ans, ce sera cela la troisième, Sylvie Simon et claire Séverac l’avaient bien compris.

     

    Répondre à ce message

  • #1793688
    Le 1er septembre à 18:01 par aetius
    Les reportages d’ERTV – Aux frontières de l’assimilation

    Dans 50 ans, les "français" ne sauront plus se servir d’une fourchette.

     

    Répondre à ce message

  • #1795355

    Pour éviter les insultes, les suspicions etc...Je parle des anciens Français et des nouveaux Français et cela passe bien ;)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents