Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La crise et les stratégies de détournement oligarchique : Alain Soral annonçait déjà tous les pièges dès 2012 !

Crise financière, recomposition des alliances, attentats sous faux drapeaux, israélisation du nationalisme, hypocrisie de la « liberté d’expression », réveil populiste : en 2012, Alain Soral avait déjà annoncé avec précision les manœuvres oligarchiques et les enjeux du rapport de force politique.

 

Un entretien donné pour la webradio du forum de jeuxvideo.com le 27 mai 2012 à réécouter sans modération !

 

Extrait pertinent : le national-sionisme

 

La totalité de l’entretien :

 

***

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

Pour comprendre les enjeux du moment, ne pas manquer sur E&R :

Alain Soral a raison (et depuis longtemps) ! Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Quel visionnaire !! J essaie tout le temps d’ aller voir ailleurs si l’ herbe est plus verte, mais y a pas à tortiller, Alain Soral c’ est la base. A partir de là, on réfléchit...Et quel beau gosse ! (Et oui, une fille !...) Longue vie à nous tous !

     

    Répondre à ce message

  • #2073837

    Je me souviens de cet entretien c’était grandiose... Je suis content que vous l’ayez retrouver ... Mon passage préféré c’est le moment où Soral pousse une gueulante car il se fait interrompre et que les jeunes animateurs se chient littéralement dessus. Passage culte très jouissif d’autant plus qu’on sentait qu’Alain était en train d’éduquer les gosses et de leur faire découvrir la vie. C’est rigolo je pensais a cet entretien il ya quelques jours. Je vais m’en délecter demain soir.

     

    Répondre à ce message

  • #2073926

    "j’agis comme si Dieu me regardait" çà c’est très bon, et véridique... on est dans l’ordre naturel, la hiérarchie céleste au-dessus de tout.
    C’est comme çà que chaque chrétien devrait se voir, au lieu de privilégier entre eux et Dieu cet intermédiaire épiscopal qui les maintient dans leur léthargique lithurgie.
    D’un point de vue marxiste, Soral a aussi dit "toujours face au réel". C’est la praxis qui est le critère du Réel. Méfions-nous des idées qui ont vite fait de nous en éloigner !
    Comme l’écrivait le métaphysicien suisse Frithjof Schuon (que certains qualifieront de gnostique) : "la foi, c’est la pratique".
    Rien d’autre. Le reste c’est de l’idéologie, qu’elle soit politique ou religieuse.

     

    Répondre à ce message

  • Mr Soral est vraiment un incompris et c’est pour le moins un spécialiste de la joute verbale sans concession qui sait parfaitement vous faire prendre conscience de la duperie généralisé que nous subissons.
    Rien ne remplace l’expérience de la vie qui vous forge le caractère et l’esprit en vous apprenant par la même occasion à ne plus avoir peur.
    Merci donc Mr Soral, grâce à vous je me suis libéré et suis maintenant mon propre chemin malgré les entraves, les difficultés, dans un refus totale de la fatalité en pleine conscience du caractère précaire de ma modeste contribution mais toujours dans un souci d’atteindre quelque chose de plus grand que moi, nous !

     

    Répondre à ce message

  • #2073986

    Alain Soral ou le complexe de Cassandre

     

    Répondre à ce message

  • au bout du compte le patron a raison, mais la ligne est excessivement difficile a tenir tant l’islamo/arabo/africain est étranger voir insupportable dans tout ses aspects au FDS chrétien !!!moi le musulman me parait bien souvent comme un arriéré pourri de superstitions toutes plus débiles les unes que les autres !!! pour ne pas céder a la ligne zemmour que je trouve bien souvent juste car vrai c’est compliqué... mais j’entend encore la ligne du patron, mais faut avouer qu’il n’est pas aidé par ceux qu’il défends !!!

     

    Répondre à ce message

    • La ligne Zemmour consiste à te pousser à la solidarité avec Israël à cause du bordel migratoire promu et organisé depuis quarante ans en continu par Israël en France. Autrement dit, la ligne Zemmour, c’est te traîner dans la merde et le sang par la tignasse de tes cheveux.
      Tu es toujours séduit par ce projet ? Moi non.
      Quand une embarcation prend l’eau, écoper c’est bien, il faut le faire, mais colmater la brèche, c’est mieux et indispensable. Or sur le bateau, on a les coreligionnaires de Zemmour qui nous empêchent de colmater le trou, et qui se régalent de nous voir les pieds dans l’eau sale.

       
    • oui je suis d’accord et pas dupe des manipulations sionistes depuis 50ans, c’est pour cela que je dis qu’au bout du compte je suis d’accord avec le patron, mais si pour ne pas céder aux manipulations sionistes il faut baisser le froc devant l’islamo-racaille mais même plus largement laisser s’installer l’islam que je considére comme catastrophique et étrangére (c’est mon droit) ce sera sans moi et sans de nombreux FDS chrétien. c’est en cela que j’espére que la main tendu par les nationaux et les soraliens (dont je suis) est ferme et non pas tremblante et molle !!! ni étoile ni croissant !!

       
    • #2074041

      @Titus. J’accepte de considérer Attali, Bhl, Soros, Zemmour et d’autres comme des fouteurs de m... influençant le cour civilisationnel des choses mais certains maux ne se résument pas aux juifs si vous permettez, et outre le regroupement familial par Giscard, je suis stupéfait que ne soit jamais posée la question de l’emploi des sans papiers, activité illégale dont on peut penser qu’un Bouygues, par exemple, est un acteur important. Je n’ai pas souvenir du FN ou RN poser cette question de bon sens, au cœur du problème. Si on surveille et criminalise la pratique dans certains milieux, il n’y aura plus de "travailleurs sans papiers" à régulariser. C’est un oxymore, si on s’en donne la peine.

       
    • @dav59



      mais si pour ne pas céder aux manipulations sionistes il faut baisser le froc devant l’islamo-racaille mais même plus largement laisser s’installer l’islam que je considére comme catastrophique et étrangére (c’est mon droit) ce sera sans moi et sans de nombreux FDS chrétien. c’est en cela que j’espére que la main tendu par les nationaux et les soraliens (dont je suis) est ferme et non pas tremblante et molle !!! ni étoile ni croissant !!




      La main tendue d’ER a toujours été ferme, jamais tremblante ni molle ! Alain Soral a dénoncé dès 2001 les islamo-racailles dans l’Abécédaire de la bêtise ambiante.

      Il faut juste prendre en compte que ce ne sont pas des musulmans qui nous gouvernent, nous oppressent par des lois liberticides, et possèdent tous les médias, c’est-à-dire qui possèdent les leviers du pouvoir et sont qui responsables de l’africanisation et de l’islamisation de la France.

       
    • @dav59
      Comme le fait remarquer @Titus,
      Prendre conscience des enjeux et des responsabilités des uns et des autres est le préambule à l’action politique.
      Les responsables de cette immigration qui la choyaient hier , se drapent aujourd’hui des habits de hérauts de la nation. Comprendre cela c’est refuser que ces gens dictent le tempo politique et vous mènent là ou ils voudraient dans le seul but de servir leurs propres intérêts.
      Cela ne veut bien entendu pas dire qu’il faille être pour l’inverse de ce que dit Zemmour, en l’occurrence l’immigration massive et le "multicultu", ce qui ne se résume pas simplement à la seule question de l’Islam.

      Le ménage du bas ne peut se faire qu’en faisant au préalable celui du haut, commencer par celui du bas comme le préconise Zemmour, c’est être certain qu’il n’aboutira pas en plus de renforcer ceux du haut qui ne manqueront pas d"en profiter.
      Pour ceux qui douterez de ce qu’"on" s’acharne à dire sur la manipulation nationale-sioniste, je leur rappellerai la citation d’un rav bien connu :
      "Vous allez le payer très cher les Européens, tout le mal que vous avez fait à Is..."

       
    • Je souscris à tes craintes et je fais l’expérience tous les jours à l’usine du prosélytisme musulman comme des discussions liées aux prises de paroles d’un Zemmour.
      Je suis également souvent pris à parti par des congolais avec qui je bosse et qui s’offusquent de la rencontre de Macron avec Paul Kagame et le rapprochement avec le Rwanda considéré comme un ennemi en RDC.
      Les sujets sont aussi innombrables que la diversité des origines des ouvriers avec qui je partage le quotidien.
      Je ne cache pas mon nationalisme et mon attachement à mon pays et il me respecte pour cela, car je critique mon propre gouvernement et leur fait prendre conscience qu’un nationalisme cohérent permet de penser une politique plus cohérente à l’échelon internationale.
      Il y a parfois des discussions musclés que je n’évite jamais et plus je me montre ferme plus je suis respecté. Les musulmans du quotidien respectent très souvent la franchise virile et sont surpris que je connaisse bien la situation au Moyen Orient (grâce à E&R notamment).
      Bref même si c’est parfois risqué, je ne me défile pas et défend mes positions sans leur servir un raisonnement binaire tout en leur faisant savoir que les efforts doivent être réciproque, sans quoi il ne reste plus que l’affrontement.
      C’est l’attitude que j’essaie également de susciter chez mes compatriotes qui se laisse aller à la provocation. Nous sommes bien sur le fil du rasoir, et il faut plus que jamais être des démineurs que des poseurs de bombes sans pour autant baisser son pantalon face aux provocations !

       

    • être des démineurs que des poseurs de bombes




      Belle et juste métaphore !

       
  • C’est écoutant ce genre d’émission qu’on se rend compte à quel point Soral est dangereux pour le système et on comprend pourquoi il n’est plus invité depuis longtemps. Il n’est jamais aussi bon que dans l’exercice du débat contradictoire. Le passage où il s’énerve est un flux continue de concepts articulés à une vitesse follle ! C’est un concentré dialectique articulant culture et expérience du vécu d’un niveau qu’il ne peut atteindre que lorsqu’il entre dans cet état un peu second, celui où on le provoque. Il le dit d’ailleurs à la fin, c’est cet exercice qu’il apprécie particulièrement parce que ça l’amuse ! C’est dire le niveau qu’il peut atteindre dans ses livres lorsqu’il est sérieux.
    Imaginez si aujourd’hui, au lieu d’avoir des étudiants (malgré tout courageux de faire cette émission à l’époque), il avait un contradicteur comme Onffray ou Zemmour en face. Le débat irait à l’essentiel en moins de 2 minutes et pourrait atteindre un niveau qu’on a pas vu depuis Apostrophes où on pouvait encore voir s’opposer Bardèche à BHL et pas Finky à Levy.

     

    Répondre à ce message

  • #2074133
    Le 1er novembre à 16:58 par ProtégeonslaPalestine
    La crise et les stratégies de détournement oligarchique : Alain Soral (...)

    Le Président Soral incarne la radicalité sans concession de la pensée éclairée. Je dis à monsieur Haziza que nous sommes nombreux à adhérer aux thèses d’Alain Soral, non par goût des petites moustaches carrées ni du claquement du cuir sur le pavé, mais parce que ce Soral a théorisé la définition la plus politiquement viable de ce qu’est l’identité française :
    1- La valeur travail comme clef de voûte d’une société saine parce débarrassée du parasitisme bancaire et spéculatif.
    2- Les valeurs morales dérivées de l’héritage chrétien comme socle collectif de conduite des affaires sociétales.
    3- La restauration du patriarcat comme pierre angulaire de la défense des frontières et de la protection des intérêts de la femme et de l’enfant.
    4- Une vision supra-raciale et inclusive du nationalisme où Mohamed, Hapsatou et Simon-David peuvent revendiquer leur amour de la France au même titre qu’Eric et Emmanuel.

    Voilà ce qui fait que l’on se sent bien chez Egalité et Réconciliation, et que les membres de la LICRA et de la DILCRA y sont aussi les bienvenus. Nous sommes donc prêts à leur pardonner leurs atteintes à la liberté de conscience et tous leurs errements idéologiques.

     

    Répondre à ce message

  • Je n’avais jamais écouté cette intervention, j’ignorais même son existence. C’est désormais chose faite, et ça ne fait que conforter le côté prophétique de notre hôte. Le répondant manque un peu en face, mais je ne leur en tiens pas rigueur, ces jeunes ont eu le mérite de l’inviter et de tenter de lui apporter la contradiction. Contradiction maladroite à laquelle j’aurais pu adhérer à l’époque, moi-même pas convaincu sur la question centrale et récurrente, ce que l’honnêteté et l’instruction m’a permis de rectifier.
    Une des voix des jeunes ne m’est pas étrangère... Quelqu’un sait ce que sont devenus ces jeunes gens ?

     

    Répondre à ce message