Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La folie de la PMA et de la GPA

Ce qu’on appelle PMA, c’est l’insémination artificielle, comme pour les vaches, les juments et les truies, mais avec un supplément d’âme : plein d’analyses et d’examens médicaux, autant d’épreuves et de tortures acceptées dans le cadre du culte à la biotechnologie, plein de boulot pour les psys et les gynécos, pénétrants à qui mieux mieux. La loi qu’on va nous imposer va enrober ça avec quelques restrictions visant à sauver la morale ou les apparences. Mais une fois de plus, on va voir s’appliquer la loi de Lucien Gabor : « tout ce qui est techniquement possible finit tôt ou tard par se faire ». Et les bons commerçants sont ceux qui savent vous vendre n’importe quoi, par leurs techniques de séduction et d’hypnose. Si l’on en croit Mediapart, c’est dans la poche, parce que nombre de députés de droite ont déjà, dans leur tête, retourné leur veste. L’exemple retentissant en est J.-M. Le Pen, qui a formulé l’argument racial sous-entendu mais ne devant pas être formulé en public, avec une grande simplicité : si ça peut faire remonter le taux de natalité des Françaises, la PMA, pourquoi pas ! On y va ! C’était une boutade, ou un lapsus ? Non, il a mis les pieds dans l’auge, bien dans son style, et c’est le fond du sujet, bien au fond.

 

Car effectivement, le sous-entendu, derrière l’essor du marché de la procréatique, c’est : nous l’élite, on veut des gosses d’élite, c’est-à-dire dotés par les fées du trafic de sperme anonyme issu de très gros QI ; autrement dit, aussi ressemblants à notre moi idéal que possible, très intelligents, et concrètement blancs, beaux et nordiques au possible. Il va sans dire que chez les Asiatiques, tout aussi pénétrés de leur supériorité racialo-nationale par rapport aux gens et aux peuples plus sombres qu’eux, le même critère de sélection eugéniste est à l’œuvre. Il s’agit de rattraper notre retard démographique vertigineux par rapport aux peuples du sud, dont la première arme défensive est la fécondité joyeuse, normale.

L’élan en a été donné au départ par les besoins de la population israélienne, atteinte d’infertilité dans une proportion presque aussi dramatique que le Japon, et de séparatisme mental et physique revendiqué. Et il y a des honneurs et des sites pour des banques de sperme et d’ovocytes juifs, des cabinets d’avocats et des agences pour garantir aux juifs une descendance artificielle, et bien sûr aussi « pure » que possible, par la traque des « meilleurs » dans la généalogie des gamètes qui sont sur le marché. Pur, en américain, c’est synonyme de « aux yeux bleus », où les catalogues vous proposent cette option, très recherchée. Pour une raison très simple : qui dit regard céleste dit peau claire, dit nordique, dit aryen, dit race supérieure, dit pedigree fiable, dit QI de chef, de gagnant, de killer d’élite. Européen, étymologiquement, signifie « aux yeux clairs », comme la déesse Athéna.

Toute personne validant l’insémination artificielle pour convenance personnelle reconnaît, ou revendique, sa juivification : je fais ce que je veux, parce que Dieu – s’il existe – ne me demande que de valider les 7 lois noachiques, codifiées par les rabbins loubavitch, et on n’y parle pas de ça. L’insémination artificielle n’est pas dans le catalogue des interdits, donc on y va, on s’assied sur sa conscience, on fait valider par les instances officielles et c’est bon. Il faut éviter de regarder les photos de donneurs de sperme qui s’offrent au Danemark (là-bas ils sont correctement rémunérés, normal, puisqu’ils ont les gènes les plus recherchés) ou en France, à la banque Cyros : vous donneriez un de ces jeunes connards pour père génétique à votre enfant, vous ? À un connard qui s’idolâtre tellement qu’il ne jouit pleinement que tout seul avec son fantasme d’engrosseur en série, par milliers, de connasses qui vont se coltiner toute leur vie des gosses auxquels il ne devra rien, ni pension alimentaire, ni exemplarité morale, ni éducation ? Des gosses qui vont hériter du cynisme d’un type qui a vendu son héritier pour moins de 500 euros ?

Non, décidément, l’eugénisme à bride abattue, ça ne repeuplera pas la France de Gaulois, mais l’assaisonnera juste de quelques tarés de plus, car fils de monstres en chaîne, des labos aux médias, en passant par leur « vraie » mère. Les psys mettront du beurre dans les épinards, à la rigueur, c’est bon pour la croissance, certes, ça rentre dans le boom de la procréatique.

Mais le bon Dieu, celui que reconnaît notre cœur, a plus d’un tour dans son sac. Dans chaque société démocratique à l’européenne, la population appelée à voter est très attachée à l’État providence, et à l’égalité des chances. Si bien que le législateur prudent exige que toutes ces inventions censées être dictées par les nécessités du bien-être de chacune soient prises en charge par la Sécurité sociale, et ne demeurent pas, comme c’est le cas actuellement, sauf en Israël, pays européen s’il en est, un privilège ou un caprice de riches. La Sécu, c’est nous qui la finançons, avec l’aide des immigrés qui bossent pour nous. Et plus on est pauvres, mieux on le sait. Donc en fait, ce sont les copulateurs normaux, qui vont payer pour les foldingues les plus tordues. De fait, le côté élitiste du projet « eugénisme pour toutes » est compromis, car c’est le payeur qui commande. On voit mal le peuple des Gilets jaunes marcher dans la combine, sous les quolibets des musulmans et autres créateurs d’arts premiers, entourés de leurs familles-forteresses, qui piétineront longtemps encore les platebandes si plates, si tristes, des LGBTQ.

Les partisans de la GPA pour tous, qui ne tardera pas à suivre, sont des gens qui raisonnent avec un mépris de classe plus voyant que la simple morgue raciale imprégnant toute l’industrie de la procréatique, puisqu’il s’agira de payer le moins possible des femmes assez misérables pour accepter de vendre le fruit de leurs entrailles, après avoir subi les tortures aggravées de l’insémination artificielle. La Bible donne des exemples concluants : c’est dans la nature et les obligations des servantes, de faire des gosses pour leur maîtresse. Et c’est vivement encouragé en Israël, dans les limites de la pureté de sang, ça va de soi. Mais aux USA, la publicité pour la chose a commencé avec des histoires de femmes de classe moyenne portant un enfant par compassion pour d’autres femmes plus malheureuses qu’elles, censées appartenir au même milieu. La notion de gratuité fait toujours partie de l’enrobage moralisant, mais elle comporte déjà le volet « défraiement » : plus la demande devient forte, plus la légalisation gagnera des points, et plus les femmes-gisement exigeront une sorte de minimum syndical, ce qui est compréhensible. Actuellement, le tarif moyen dans le monde, c’est 1 GPA = 1 toit pour ma famille. Pour les hommes, on sait que le don de sperme ne fait plus recette, chacun exige aussi une rémunération, comme au Danemark, même si l’effort à fournir (se faire traire par masturbation dans un cagibi) est sans proportion avec l’extraction d’ovocytes, les implantations d’embryons, les avortements sur demande du client, la grossesse avec des risques mortels, l’accouchement forcé par césarienne, et la dévastation psychique inévitable.

Les arguments aussi sensés que profonds, qui semblaient délire de Cassandres il y a quelques années à peine, des gens raisonnables et respectés les formulent ; comme Jean-Pierre Le Goff, qui s’exprime dans Le Figaro, ou le professeur Jacques Testart qui prévient : vous allez fabriquer des maladies génétiques en masse, avec la manipulation des gamètes et des embryons. Ça fait quand même peur, alors que tant de gens souffrent déjà de l’épidémie d’autisme, autre trouble incurable généré par la modernité (vaccins ou autres facteurs, en tout cas maladie rarissime autrefois), mais tout cela a laissé de marbre ou de vase nos députés, dans leur premier vote le mardi 25 septembre : la corruption est collective, et elle relève d’une aspiration mentale à la soumission, avant de rendre des dividendes.

Il y a aussi, certes, encore une raison, qu’on nous cache, à l’expansion du marché des nourrissons pour riches malades du cerveau : les guerres polluent, et même si l’uranium et le phosphore ne s’abattent que sur les populations et les régions les plus misérables, elles irradient bien au-delà leur toxicité : les bébés cancéreux et horriblement mal formés, ce n’est plus réservé aux familles irakiennes, et ça promet de se répandre. Mais la fuite en avant, ça nous connaît, nous les impérialistes sans frontières...

Marianne, le magazine qui ne cherche même plus à quel saint se vouer, consacre un article aux malheurs des pauvres vieux lgbtq qui voudraient des maisons de retraite réservées à la jaquette méritante, avec un quota de jolis petits étudiants à demeure, pour tenir compte des besoins de leur sexualité (sic). Le Monde, L’Obs, Libé, draguent à leur tour les futurs vieillards pas comme tout le monde. Les Gaulois, qui ne se prennent pas pour une race supérieure ni pour une minorité très supérieure et très opprimée, vont dire OK, qu’on les enferme donc tous ensemble, ces vieillards qui même au cimetière vont exiger des places à part. Mais nous on payera pas. Ni pour fabriquer des monstres pour toutes. « Petits » monstres, d’accord, et cher payés, mais tels pères/mères tels fils, et ils grandiront, et ils réclameront encore plus de « dédommagements » à leurs géniteurs fous.

Tous à la manif du 6 octobre, avec nos gilets jaunes !

Maria Poumier

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2288075
    le 30/09/2019 par wax
    La folie de la PMA et de la GPA

    Attention ! toutes ces bio-technologie deviendront bon marché et là ça changerait la donne : quasi proposées , offertes à tous . . . dans le continent noir déjà les femmes qui le peuvent se font éclaircir la peau , les persanes se font refaire un nez nordique et se blondissent , les chinoises se débrident . . . bref tous veulent se renier , avoir un aspect européen . . . aryen . . . de quoi en effet revoir un la perspective d ’un monde métissé . . .


  • #2288094
    le 30/09/2019 par Snayche
    La folie de la PMA et de la GPA

    La GPA autorisée mondialement donnera la possibilité de créer des armées de mercenaires... Bioéthique, sérieux ?!?!

     

    • #2288227
      le 01/10/2019 par Sedetiam
      La folie de la PMA et de la GPA

      Nul besoin de la GPA pour cela : ils existent depuis la nuit des temps. Et vous comme moi, dans nos groupes d’accointances diverses, nous en trouvons cinq tous les matins, prêts à partir en découdre pour telle ou telle cause, la SOLDE faisant le SOLDat...
      Et comme 1% de la population globale semble être atteint de psychopathie, sur 7,7 milliards de gonzes, l’on vous laisse faire le calcul des volontaires potentiels : soit une population située entre celle de la France et celle de l’Iran.


  • #2288150
    le 30/09/2019 par calal
    La folie de la PMA et de la GPA

    la gpa est ineluctable et voulue par les riches.La nana bac+5 se fera congeler des ovules et a 45ans,sa carriere assuree,pourra louer le ventre d’une jeune bac-8 pour avoir un uterus fonctionnel pour cet ovule feconde in vitro par le sperme de son pdg de mari de 55 ans (hypergamie feminine). Si y a pas ca,c’est l’epidemie de trisomique assures au sein des dominants. Sinon c’est idiocratie chez les domines qui prevaut...
    toussa passera creme...


  • #2288168
    le 30/09/2019 par Adolfo Stalini
    La folie de la PMA et de la GPA

    Vous confondez eugénisme et orthogénisme. L’eugénisme consiste à stériliser les indésirables tandis que l’orthogénisme consiste à favoriser l’hérédité angélique. Vous avez sous-estimé il me semble l’importance de l’irruption de l’utérus artificiel et des manipulations génétiques grâce auxquelles l’homme de l’avenir sera luminescent, chose bien pratique en cas de panne d’électricité.


  • #2288171
    le 30/09/2019 par Géronte
    La folie de la PMA et de la GPA

    Le Pen a raison, qui veut la fin veut les moyens, toute naissance Française est bonne à prendre, même si la mode actuelle veut qu’on se passe de père . "Français" signifie de plus en plus "tête blanche" .

     

    • #2288678
      le 01/10/2019 par Roland
      La folie de la PMA et de la GPA

      Avec tout le respect que j’ai pour Jean-Marie Le Pen, je crois que dans cette circonstance il aurait mieux fait de se taire.


    • #2288799
      le 01/10/2019 par Jordan
      La folie de la PMA et de la GPA

      C’est bien une parole de personne sans grande valeur morale.
      La fin ne peut pas justifier TOUS les moyens !


  • #2288173
    le 30/09/2019 par goy pride
    La folie de la PMA et de la GPA

    Il s’agit de rattraper notre retard démographique vertigineux



    Je ne crois absolument pas que cela soit lié à ce souci ! D’abord parce que ce genre de "procréation" restera marginal (pourquoi faire compliqué et onéreux quand on peut faire simple et gratuit ?), ensuite les gens qui par choix ou inaptitude (incapacité mentale de fonder un foyer) refuse une relation durable hétérosexuelle afin de faire des enfants n’auront pas non plus la force de se taper tout seul l’élevage et l’éducation d’un gosse (déjà à deux les couples ont énormément de mal à assumer la charge d’un seul enfant !) Et enfin les zozos enthousiasmés par ce genre de procréation sont aussi souvent du genre à trouver génial d’avoir un gosse métis ! Gosse qui par ailleurs finira en adulte dysfonctionnel car on ne peut pas aller contre la nature impunément ! Ces gosses sans père ou mère...sans traçabilité ancestrale...élevés par des dingues ne seront jamais des adultes épanouis et fonctionnels. Enfin bref ce type de procréation complexe, financièrement onéreux...ne pourra en aucun cas faire remonter la démographie, cela ne produira pas non plus des hommes et des femmes sains, cela ne remplacera jamais de manière fonctionnelle la procréation normale, ce qui est par ailleurs le cadet des soucis des dingos qui nous dirigent et qui sont derrière ce truc !

     

  • #2288194
    le 01/10/2019 par Carlin
    La folie de la PMA et de la GPA

    Je suis contre la GPA mais c’est quoi son problème avec les yeux bleus et les Danois ?
    Quand à la surnatalité des peuples du Sud qui ne serait que defensive..."le ventre de nos femmes nous donnera la victoire" c’est plutôt guerrier et revanchard que defensif et joyeux !


  • #2288232
    le 01/10/2019 par Un ploemeurois
    La folie de la PMA et de la GPA

    Heidegger nous avertissaient des chemins qui mènent nulle part. Nous y perséverons encore.

    Le 6 octobre, cette manifestation signifiera notre refus à ce nihilisme, à cette procréation médicale assistée, qui n’est pas là pour aider un couple avec des difficultés de fertilité, mais à répondre à une volonté d’enfant de couples isosexuels, par nature incapable de procréer, avec des risques médicaux (thrombose ovarienne, embolie pulmonaire, ... (cf. https://www.parents.fr/envie-de-beb... )).


  • #2288272
    le 01/10/2019 par no future
    La folie de la PMA et de la GPA

    L’insémination artificielle est un procédé trop cher et trop risqué pour qu’il puisse être utilisé longtemps.
    Si le troupeau humain est engrangé comme un troupeau de vaches, si les plus belles jeunes femmes sont sélectionnées (génisses), et quelques mâles de haute qualité musculaire (taureaux) choisis pour géniteurs, si leur production conjointe est par la suite constamment surveillée et dirigée pour éviter l’endogamie, oui la PMA-GPA est une solution nataliste efficace qui donnera de beaux enfants. Lesquels voudront ensuite être libres et s’évaderont de l’étable pour s’organiser eux-mêmes.
    Sinon elle restera ce qu’elle est : un recours rare et cher pour déficients de la reproduction : personnes trop âgées, insuffisamment ou mal conformées pour procréer, et des semi-dingues sans éthique.
    La nature, invitée à coopérer quasiment de force, s’exécute en produisant du deuxième choix quand ce n’est pas du déchet, car elle a prévu des options de secours, en cas de menace d’extinction de l’espèce : métissage interracial, procréation compliquée avec pipette, andro et méno-pauses transgressées...
    Les enfants évidemment, n’en sortent pas indemnes et seront moins armés pour la lutte pour la vie. On obtient des Greta, des fragiles, des plaintifs et maladifs, ds méchants aussi, insatisfaits d’eux-mêmes.
    Donc ce type de solution n’a d’avenir qu’en cas de catastrophe majeure comme une stérilisation progressive et massive par produits chimiques de l’espèce humaine, une guerre atomique, etc.


  • #2288274
    le 01/10/2019 par fin du monde
    La folie de la PMA et de la GPA

    La PMA a été passée en force. La majorité des députés était contre, mais le vote se faisant à main levée, le président peut décider ce qu’il veut. C’est un article du règlement de l’AN.
    Qui est pour ? demande Ferrand. Peu de mains se lèvent. Qui est contre ? Beaucoup de mains se lèvent.
    C’est bon, dit Ferrand. Tout le monde est pour !
    Et hop.

     

    • #2288905
      le 02/10/2019 par Syzygy
      La folie de la PMA et de la GPA

      @fin du monde

      Ah bon ? Les FM :. , dans la rédaction des articles, avaient donc déjà prévu cette manipulation ! J’espère que cet "incident" sera le déclencheur d’une vraie et brutale révolte du peuple contre les marionnettes qui ont été désigné pour nous mener à la ruine.


  • #2288276
    le 01/10/2019 par dixi
    La folie de la PMA et de la GPA

    Qu’ils s’amusent tous avec les lois de la nature .Tout ceci va leur retomber sur la gueule un jour ou l’autre et je me dis tant mieux, car je ne serais certainement plus là pour voir le désastre .L’Europe, l’euro ne leur suffit pas, ils veulent encore en remettre une couche avec la GPA et la PMA .Et bien comme ça, ils auront pris tout le menu .


  • #2288285
    le 01/10/2019 par bob
    La folie de la PMA et de la GPA

    pour les chretiens plus que des manifestations
    qui est un outil de la démocratie
    organiser des prieres collectives
    des processions ( prieres marchées)
    pour les non croyants ceux que craint le plus
    la franc maconnerie ce sont les EGREGORES
    (pensées communes ) Donc gilets jaunes
    croyants ou pas aller tous manifestés dans les lieux de culte !!!


  • #2288327
    le 01/10/2019 par un promeneur
    La folie de la PMA et de la GPA

    Merci à Madame Poumier pour la qualité de ce texte, aussi bien en ce qui concerne le contenu, que le contenant : très belle langue, claire, imagée mais précise, du travail de grande qualité qu’on ne trouve dorénavant que sur le net, vue la qualité plus que médiocre des plumitifs des mainstream.

    Donc encore merci Madame.

     

    • #2296037
      le 11/10/2019 par ChouanAuRoy
      La folie de la PMA et de la GPA

      Oui, tout est remarquable. Le fond comme la forme. Un talent considérable. Tout est dit.
      Encore une vraie élite qui ne passera jamais à la télé ou la radio.
      Alors que les fausses élites co-optées pour leur dégénérescence, leur soumission, leur incompétence et leur complicité font flores depuis ? 1789


  • #2288469
    le 01/10/2019 par Jaoram
    La folie de la PMA et de la GPA

    ça nous donnera une génération d’enfants qui iront défiler dans les gay prides à l’age de 7 ans.

     

  • #2288680
    le 01/10/2019 par Roland Chastain
    La folie de la PMA et de la GPA

    Tous à la manif du 6 octobre, avec nos gilets jaunes !



    Oui, à dimanche !


  • #2288831
    le 01/10/2019 par Le Savoir c’est le Pouvoir
    La folie de la PMA et de la GPA

    Ou alors,
    si vous voulez un argument implacable et irréfutable pour répondre à la question : Est-ce qu’on ne serait pas en train de faire une bêtise ?
    Le rapport de l’Académie Nationale de Médecine est clair :
    "A ce titre, la conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure qui n ‘est pas sans risques pour le développement psychologique et l’épanouissement de l’enfant."

    SOURCE : http://www.academie-medecine.fr mot-clé : bioéthique. A télécharger en pdf.

    BONUS : Le rapport conclu (SPOILER) que l’avis médical n’a pas vraiment était retenu pour cette loi et que les conséquences seront difficiles pour ceux qui n’auront pas été assez formés à la traiter.

    Prenez soin de vous. Mangez du poisson.


  • #2289408
    le 02/10/2019 par Ricardo
    La folie de la PMA et de la GPA

    Tous à Paris dimanche !
    En espérant une belle mobilisation avec au moins 100 000 personnes !


Commentaires suivants