Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La justice face à l’inceste... et l’inceste face à la justice

Le problème, c’est que la justice est d’obédience gauchiste (la dame qui parle appartient au « SM », le très partial Syndicat de la magistrature), et que le gauchisme n’a jamais eu la main très lourde contre les auteurs de crimes et délits sexuels, puisque dans son « règlement » issu de Mai 68, la sexualité est un épanouissement. On l’a vu dernièrement avec la saga Olivier Duhamel, qui a pu faire sa brillante carrière en politique, au Siècle et à Sciences Po sans aucun problème.

 

Aujourd’hui, sous la pression des réseaux sociaux, autrement dit populaire, la justice est obligée de sortir du bois et de se justifier. On ne sent pas, chez Sophie Legrand, une immense motivation à poursuivre, mais les apparences sont peut-être trompeuses. On n’ignore pas que le sujet est sensible, surtout quand il s’agit de déterminer, 30 ou 40 ans après les faits, ce qu’il s’est vraiment passé.

Sophie Legrand : « À l’inverse, on prête le flanc à des risques sur d’autres types d’affaires et notamment des relations sexuelles entre jeunes, jeunes majeurs et adolescentes, et à un moment on court aussi le risque de ne pas laisser une liberté sexuelle aussi aux adolescents. »

France Inter : « Le garde des Sceaux a pointé ce risque, il a dit il faut laisser vivre les amours adolescentes. »

France Inter à 11’09 : « Vous parlez de la parole de l’enfant, ça fait 20 ans maintenant qu’a démarré l’affaire d’Outreau, alors je rappelle un peu, trois procès durant 18 ans, finalement 12 enfants reconnus victimes par la justice de viols et d’agressions sexuelles, 4 adultes coupables, et puis on en avait beaucoup parlé, peut-être beaucoup plus parlé, 13 accusés qui ont été innocentés, est-ce que cette erreur judiciaire qui a concerné 13 personnes, ça a freiné la prise en compte de la parole des enfants ? »

Sophie Legrand : « Je ne dirais pas ça, je pense que la justice elle a toujours été vigilante quand même à la parole des enfants, surtout sur des faits de nature aussi grave, peut-être que l’affaire Outreau a un peu remis tous les magistrats droit dans leurs bottes en réinsistant encore plus sur l’importance dans toute enquête pénale de ne pas avoir uniquement des déclarations comme éléments de preuve, et c’est là qu’on voit que c’est essentiel pour qu’on voit qu’il n’y ait pas de doute à la fin, que tous les autres faisceaux de preuves soient réunis. »

Le procès d’Outreau, qui a été considéré comme une faillite de la justice, ne l’a pas été là où la presse l’a dénoncé. On se souvient que de nombreux adultes ont été blanchis par la justice alors que les enfants avaient décrit très précisément leurs agissements. Oui mais voilà, l’avocat Dupond, qui se fera nommer Dupond-Moretti, obtiendra un acquittement qui retournera le procès, les victimes passant globalement dans le camp des accusés et les accusés dans le camp des victimes.

France Inter à 12’28 : « D’après votre expérience de juge, comment est-ce qu’on fait pour écouter un enfant, pour finalement déterminer le vrai du faux, en tout cas quelle peut être la vérité au sein parfois de paroles qui peuvent être confuses dans ce genre de situation ? »

Sophie Legrand : « Là-dessus il faut effectivement de la prudence, parce qu’un enfant, quand il dénonce quelque chose, c’est pas toujours cette chose-là qui s’est vraiment passée. Non pas que l’enfant ment, mais c’est sa façon de dénoncer une difficulté particulière. On peut avoir un enfant qui dénonce quelque chose mais qui révèle par exemple qu’il n’a pas du tout envie d’être avec son père pour d’autres raisons, dont il faudra se préoccuper d’ailleurs. Donc c’est pour ça qu’il faut être toujours vigilant d’ailleurs à ces dénonciations-là. »

De l’autre côté de la barrière politique, chez Sud Radio, plutôt que d’inviter la secrétaire générale du SM, on a invité le 19 février 2021 Isabelle Aubry, la présidente de l’association Face à l’inceste, qui a écrit un livre sur les viols qu’elle a subis de 6 à 14 ans. Elle a notamment été prostituée par son père.

« Pour moi, parler, c’était mettre ma vie en danger »

Les exploits de la justice, sur E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • France Inter est décidément un organe de propagande de l’état... économiquement mais aussi idéologiquement.... mai je ne me risquerais pas à souligner un quelconque aspect communautaire.

     

    • oui et rmc et tous les autres medias radios, tv, etc etc etc... c’est que de la merde. moi si on touche un cheveux de mon fils non seulement je massacre le coupable mais en plus je le bouffe... et si il y en a UN qui me traite de sauvage , je le massacre et je le mets dans le congélateur pour remplacer la dinde de noël. bon appétit à tous et adichatz.


  • Quel rapport entre l’inceste, les amours adolescent, la pédophilie et la prostitution ?
    Faut arrêter de tout mélanger.

    Qui vole un oeuf vole un boeuf ? Mais c’est pas tout à fait la même échelle.

     

  • A côté des relents pestilentiels de notre pays, une fosse à purin dégagerait les effluves d’un champ de lavande. Sur le mur des cons, il y avait le nain inuit, Dieudo, etc...., admettons. Mais figuraient aussi des parents de victimes. Ces magistrats sont une bande de racailles, et encore ceci dit en restant poli.
    En 2006, Eric De Montgolfier sortait "le devoir de déplaire". Il brosse un tableau au vitriol de son travail de magistrat. De l’affaire Tapie en passant par d’autres, je suis étonné qu’il n’ait pas eu un "accident". Il explique sa sortie de l’école de la magistrature où, lors de l’amphi blanc, il était mieux placé qu’une collègue.
    - Eric, tu peux me laisser le parquet de Caen car mes parents y ont un studio et ainsi j’aurai un logement.
    - Désolé mais j’ai acheté un pommier dans le coin et j’aimerai le voir fleurir au printemps prochain.
    Il ajoute même que sa collègue est restée bouche bée car, je le cite, "que peut-on répondre à un tel argument ?". A l’époque, j’avais des idées sur le féminisme qui me faisaient dire "ce mec est un mufle et un connard". Aujourd’hui, je comprends. Il n’a jamais pu finir comme des Molins et cie, je comprends pourquoi sa carrière a été sabordée.


  • En France, 4eme mondiale sur le podium des réseaux de pedocriminalité, c’est l’Islam le problème.... La feinte de satan à ses disciples....

     

  • #2675442
    le 26/02/2021 par l’inversion accusatoire des mères incestueuses
    La justice face à l’inceste... et l’inceste face à la justice

    Et pourquoi l’enfant ne mentirait pas car sa mère l’y oblige ?
    L’inceste envers les gosses ça serait réservé aux pères ?
    J’ai l’intuition, sinon qu’un enfant ne ment généralement pas sur un sujet aussi grave sur son intimité violée, qu’il y a autant sinon beaucoup plus de mères que de pères incestueux. D’ailleurs qui a la garde presque totalitaire dans 99 pourcent des cas de séparation post accouchements ? L’inceste aurait il plus de chance d’arriver avec celui qui n’a pour ainsi dire jamais eu l’occasion de connaître l’intimité de son propre gamin ?
    Ça ne reste qu’une hypothèse de mon propre vécu de père interdit de l’être et de celui de quelques amis aux mères pas très claires dans leurs relations avec eux étant enfants.

     

    • En se posant la question du pourquoi factuel, après avoir eu la confirmation de la véracité du fait par la lecture d’une partie des travaux de RYSSEN, est il possible d’envisager qu’une mère, sans penser à mal, veuille s’assurer du bon fonctionnement de certains organes, disons génitaux, pour s’assurer que la mécanique de reproduction fonctionne, alors que la dit mécanique a subit une ablation violente d’une partie du capot moteur ? Il serait alors logique de penser que la première aventure et certainement les suivantes, fait d’un contrôle technique, un inceste...


    • Parfois l’histoire nous substitue notre mère avec celle que l’on croit aimer, 33 ans après un acte cruel. Mais venant de sa propre mère que croira l’enfant devenu adulte ?Accuser sa propre mère pour un homme, à tout le moins pointer du doigt, relève de l’insoutenable. Pour ma propre expérience, l’histoire du capot avait été finement déguisée en infection du dit sujet. Pour des voyageurs égarés qui liraient ces quelques lignes, les commentaires placés plus haut sont tout a fait véridique, c’est du vécu comme on dit . A l’exception que pour ma part je n’ai jamais
      reproduit dans ma vie ce genre de schéma. J’en souffre et je le sais depuis fort longtemps.
      Que dire alors à sa propre mère, lorsque toute colère est éteinte ? Lorsque vous vous souvenez du scalpel du chirurgien 40 ans plus tard et de toute la scène alors anesthésié ?Pas grand chose en fait là aussi, car c’est à détruire le noyau familial et je suis le seul à y être passé, alors bon je m’écrase.
      Aujourd’hui, de nombreuses informations circulent sur les forums en ligne, avec des personnes qui viennent dire, moi aussi, moi aussi, moi aussi. Si ça peut succiter des vocations de "psy" un peu plus compétent que tous les charlots que j’ai pu voir.
      Je n’ai pas fait de victimes, mais y a eu de la bagarre. J’ai eu la chance d’avoir fait certaines rencontres sans lesquelles ça aurait peut-être été la catastrophe.


  • France Inter est imbuvable dans sa manière d’amener un sujet aussi grave sur le terrain d’une supposée atteinte à la liberté sexuelle des adolescents en se servant d’un précédent judiciaire qui n’est qu’une fraude politico-médiatique.
    "l’affaire Outreau a un peu remis tous les magistrats droit dans leurs bottes en ré insistant encore plus sur l’importance dans toute enquête pénale de ne pas avoir uniquement des déclarations comme éléments de preuve."
    C’est bien le problème de cette affaire puisque notre belle justice a réussi le tour de force de ne condamner que 4 des 17 accusés, même s’ils ont tous été mis en cause par les 12 enfants reconnus victimes pour instituer le doute de la fiabilité de la parole des enfants.
    "Là-dessus il faut effectivement de la prudence parce qu’un enfant quand il dénonce quelque chose, c’est pas toujours cette chose-là qui s’est vraiment passée. Non pas que l’enfant ment, mais c’est sa façon de dénoncer une difficulté particulière."
    Alors là en terme de sophisme on atteint des sommets en mélangeant des témoignages de faits aussi graves, dont on peine à imaginer que des enfants soient capable d’élaborer des mensonges de ce type, et des querelles de couples dont l’un des membres s’assure par la parole de ses enfants de nuire à l’autre.
    Soient ils ont réellement vécu les faits en question corroboré par les preuves matérielles, soit ce sont de simples assertions sans fondements facile à confondre.
    Ah, j’oubliais que les enfants depuis 68 sont considérés comme des êtres sexualisés dès le berceau, ils sont donc demandeurs par nature depuis feu Françoise Dolto et la nouvelle vague des philosophes français.
    Rien d’étonnant que Sophie Legrand rappele que "c’est essentiel pour qu’on voit qu’il n’y ait pas de doute à la fin, que tous les autres faisceaux de preuves soient réunis." Parce ce n’était pas le cas dans l’affaire d’Outreau, Maître ?
    N’y a t’il pas un nombre ahurissant d’autres affaires mettant en cause des membres de votre caste dans des affaires du même ordre et qui sont systématiquement étouffées ?
    Non "la justice a toujours été vigilante quand même à la parole des enfants" et notre beau pays est une référence en la matière !

     

    • #2675495

      Le problème va grandir, juste pour le fait d’exister, d’essayer d’être un être différent des 8 milliards d’humains, le j’existe, je suis, et ce j’existe, je suis, sera à tout prix. Je viens de lire une étude américaine, que 17 % de la génération z se sentait aujourd’hui lgbtseuss....,ils veulent déjà maintenant décider de leurs genres, c’est un futur bien compliqué, mais en parlant de ce sujet, un jour sûrement, l’enfant enrengistera ?
      Dans le temps quand il mentait, il allait en enfer, mais dans ce monde de vampires, mentir peut devenir le succès. Il est sur son internet toute la journée, les faire passer pour des fous deviendra facile.


  • "Je ne dirais pas ça, je pense que la justice elle a toujours été vigilante quand même à la parole des enfants, surtout sur des faits de nature aussi grave".....dit-elle..sans trembler du menton...quand on sait,pour ceux qui ont un peu les yeux ouverts,qui sont les grands magistrats,les grands flics,les ministres ("ministre" : petit serviteur du peuple_il serait bon de le rappeler de temps en temps) et d’où ils viennent,alors oui la parole des enfants est prise en compte....pour mieux l’étouffer...avec grand soin...et avec le petit serviteur de la justice en place,nul doute qu’on est sur la bonne voie.Alors soit cette dame est conne,soit elle est aveugle ou sourde,soit elle est incompétente,soit elle est aux ordres...m’est avis qu’elle est très compétente dans la connerie et aux ordres... Serpillère va.... !!


  • France inter ? Non... France sphincter : oui


  • "...le sujet est sensible, surtout quand il s’agit de déterminer, 30 ou 40 ans après les faits, ce qu’il s’est vraiment passé."

    le genre d’argument qui ne s’applique pas aux "crimes" de la 2em GM...lorsque de futurs "clients" de la "justice" ont la délicatesse d’être encore en vie...


  • " issu de Mai 68, la sexualité est un épanouissement.""

    Et encore vous y allez plutôt mollo dans la dénonciation concernant le chemin qui nous a amené là où nous en sommes. Jamais je n’arriverai à prêter bcp d’attention à toutes ces accusations (si elles sont vraies) tant qu’on aura pas mentionné, à part égal, la responsabilité des femmes qui, par procuration ou non, ont joué un rôle tout aussi dévastateur. Combien d’enfants n’ont pas été victimes d’abus sexuels de la part de leur nouveau conjoint ou furent à la merci et sans protection du tout venant parce que la mère avait fait en sorte que son ex ne puisse plus les voire ? 90% des femmes blanches sont quasi toutes pro sociétales donc pour que les pédales ou les gouines puissent adopter des mômes et autres délires sociétaux. Quand on voit des jeunes filles à peine pubère danser sur tik tok on sait déjà que c’est des filles de mamans solos. Je viens de lire un article en allemand publié y a deux jours sur la mentalité qui régnait à cette époque sur la sexualité en générale. En fait, il n’y avait aucune limite. Tout n’était que dans le but de transgresser. ("Das Gesetz kennt Grenzen, die Liebe nicht"). Oh et pour les amateurs de "la femme victime", les femmes étaient tout aussi inclus dans tous ces mouvements idéologiques qui n’avaient que pour but que détruire tout fondement d’une société conventionnelle.

    https://www.welt.de/politik/deutsch...

     

    • " issu de Mai 68, la sexualité est un épanouissement."

      — -> malheureusement, mai 68 ne fut qu’un simple accélérateur d’une pourriture pestilentielle qui existait déjà dans une société gangrénée par l’athéisme et le matérialisme jouisseur et cynique, depuis la revolution francaise. 
      Et la revolution francaise n’était elle même qu’une conséquence d’un mal général plus ancien et très fort : toujours ce materialisme athée et cynique.
      De sorte que tout le mal vient de la chute spirituelle des peuples, et non de tel ou tel événement historique.


  • L’ affaire Outreau, parlons en, justement un gros nuage flotte sur cette sordide affaire, qui sert , honteusement aujourd’hui, à relativiser ou à mettre en doute la parole des jeunes victimes, enfants à l’époque, car les enfants d’Outreau ont bel est bien été victimes, et c’est cela qu’il faut retenir, la plupart des psy aujourd’hui, admettent qu’il est impossible pour un enfant de moins de six ans, d’inventer certaines choses, soit il les a vues, soit il les a subies ! S’il est difficile pour un adulte ou une adulte le plus souvent, de porter plainte, combien est il plus difficile pour un enfant de le faire, voire impossible, d’autant plus contre un membre de la famille, et en plus il faudrait qu’il le conscientise, et ça c’est trente ans après, il y a prescription, une telle victime ne recherche ni la publicité, au contraire, ni l’argent, mais la reconnaissance de sa situation de victime, à l’époque et peut-être une notion de normalité, en fait remettre les choses à leur juste place, la sexualisation d’un enfant n’a vraiment rien d’un épanouissement pour eux, les soixante huitards étaient des cinglés, dangereux...


  • La France se transforme en asile de plus en plus.
    Vite un anti-vomitif pour digérer leur propagande dégueulasse.


  • L’inceste et plus largement le fait de s’en prendre à des enfants est le comble de l’aliénation marchande pour une élite qui pour évacuer son aliénation s’en prend aux plus faibles, c’est-à-dire au nouveaux-nés.
    Pour ceux qui ne peuvent passer ce cap, il reste la coke, et on sait bien qui en prend dans ce gouvernement, pour pouvoir surmonter leur dilemme schizophrénique : faire semblant de rester humain tout en appliquant des mesures inhumaines, mortifères.

     


  • il s’agit de déterminer, 30 ou 40 ans après les faits, ce qu’il s’est vraiment passé.



    Et je suspecte que justement c’est là où se trouve le piège ! On focalise les médias, les moyens de la justice...sur des affaires datant de plusieurs décennies avec toutes les difficultés que l’on peut imaginer pour distinguer le vrai du faux, plutôt que de s’occuper des affaires actuelles. Et ayant un petit peu vécu et observé le monde qui m’entoure, je vous garantie que des gens "simples" et normaux sont tout à fait capables de s’associer pour organiser une cabale contre quelqu’un par esprit de vengeance, volonté de se faire du pognon...Par exemple mes parents ont un ami qui a été victime d’un complot de ses propres frères et sœurs pour se voir spolier d’un héritage ! Complot impliquant aussi la complicité d’un médecin pour le faire interner frauduleusement en asile psychiatrique...un truc de dingue ! Et même sans chercher des affaires aussi extrêmes, qui n’a pas été témoin dans son entourage d’un petit vieux qui tardant de crever est forcé de quitter sa maison par ses propres enfants et placé dans l’enfer d’un Ehpad "pour son bien" ? Dans mon coin de Bourgogne quand j’étais gosse nombreux étaient les enfants attendant avec impatience que leur père ou mère face une chute dans le potager ou dans les escaliers pour saisir cette opportunité afin de justifier un placement ! "Il ne peut plus vivre seul ! C’est trop dangereux pour lui ! Il faut l’mettre à l’hospice pour son bien !"
    Donc j’imagine aisément que des esprits malveillants ait idée d’emmerder quelqu’un pour une prétendue histoire datant de plusieurs décennies en arrière. Et même si faute de preuves sérieuses il peut s’en tirer, n’empêche que le stress suscité, l’humiliation d’avoir été poursuivi pour des saloperies innommables (après ça le mec restera le pédophile du village)...cela fout en l’air les dernières années de sa vie ! C’est pour cette raison que je suis un partisan que l’on s’occupe prioritairement des affaires actuelles ! Quand les preuves matérielles sont fraîches, quand il est possible de mener une enquête et de piéger les criminels sur le fait... ! Or étrangement les affaires fraîches sont négligées, enterrées...

     

    • ""interner frauduleusement en asile psychiatrique"

      Hélas, ce sont des histoires qu’on entend trop souvent. Ceci dit, il faut aussi oser dire l’autre version des choses. Je pense à tous ces vieux cons qui se sont fait entuber dans leurs "derniers jours" par une jeune femme ou nouveau partenaire (homme ou femme). Je te laisse un peu t’imaginer ce que ça doit être le fait de voire toute une nouvelle "branche" de la famille partir avec l’héritage ; des gens que tu connaissais ni d’Adam et Eve avant le fait accompli. Il y a des vrais pauvres types dans la vie ; des histoires qui dépassent l’entendement. Le pire c’est que ces histoires sont légions. Une anecdote. J’adore la Thaïlande pour y avoir habité. Il n’y a pas longtemps un fait divers est carrément passé à la télé que tu peux facilement retrouvé sur le net. Il s’agit d’un pensionner danois qui avait rencontré une jolie meuf dans un bar et dont il était tombé amoureux. Ne supportant plus la voire travailler dans un bar une fois de retour au Danemark, il continua à lui envoyer de l’argent afin qu’elle s’achète une maison pour eux deux. Je te laisse deviner ce qui s’est passé avec l’argent. Le Danois a posé plainte via un tribunal et, fait unique dans l’histoire, est parvenu à récupérer une part de l’argent qu’il lui avait envoyé. En fait, les thaïlandais étaient fière de parler de cette histoire afin de prouver à la communauté d’expatriés qu’ils savaient aussi faire preuve d’impartialité. Pour ma part, je regrette qu’il ait pu récupérer une part de l’argent. Quel imbécile ! En parlant d’imbécile. Ce type est un ingénieur à la base...


    • @anonyme

      Perso je n’ai jamais été témoin d’un internement frauduleux, d’un placement en hospice d’un vieux ou d’une mise sous curatelle, illégaux mais moralement "justifiés". Cela existe probablement, mais en général ces situations sont motivées par la cupidité et non pas je ne sais quels sentiments nobles de justice, d’équité...Je suis désolé mais une personne fait ce quelle veut du patrimoine qu’elle a accumulé et géré durant sa courte vie, n’en déplaise aux héritiers. Même si une partie du patrimoine que l’on possède fut en partie hérité et donc pas acquis à la sueur de son front, il n’empêche qu’il faut le gérer, payer des taxes et impôts...pour le préserver. Selon moi hériter d’un patrimoine est un privilège et pas un droit. Si pour x raisons papa veut claquer son patrimoine avant de crever libre à lui ! Si pour je ne sais quel motif il ne veut pas que je profite de son patrimoine après sa mort, libre à lui ! Il faut être une pourriture pour comploter et priver une personne de sa liberté juste parce que son ego a été blessé et sa cupidité inassouvie. Quant à moi perso, je suis trop fier pour exiger un patrimoine ! Soit la personne a de bonnes raisons de me refuser un héritage, dans ce cas je respecte son choix, soit elle le fait par malveillance et méchanceté, dans ce cas je coupe tout lien avec cette personne, je ne la reverrais plus et elle n’entendra plus jamais parler de moi. En revanche il ne me viendrait pas à l’idée de m’humilier, de me rabaisser à comploter pour un héritage. Tu ne veux pas que j’hérite ? Rien n’a branler ! Va te faire enculer. Tout simplement !
      Pour l’anecdote j’ai prévu de céder sans compensation ma part d’héritage à un de mes frères, car mon objectif est d’éviter la dislocation du patrimoine de nos parents et de respecter la volonté de mon père qui angoisse à l’idée de voir son patrimoine auquel il est attaché par le cœur démembré et vendu à l’encan...Je trouve déplorable de voire de beaux domaines familiaux dépecé par la cupidité...mais bon je me fais probablement des illusions, mais j’aurais essayé et je n’aurais aucun regret.


  • La vérité c’que l’inceste a toujours existé de tout temps hélas , mais depuis 20 ou 30 ans ces même parents incestueux propose leurs enfants dans des boîtes échangistes et même sur internet où on a vu récemment un magistrat proposé sa fille de 12 ans a un couple pour une partouze !
    Contrairement a ce que les merdias veulent nous faire croire comme quoi ça toucherait bcp plus les classes ouvrières ou employés , je pense que ça touche bcp plus les classes les plus favorisées ceux d’en haut sont les plus toucher même si ça sort un peu au grand jour ,il reste bcp a faire notamment sur les réseaux pédocriminel qui reste encore le grand tabou , impossible même d en parler publiquement c dire le sujet hyper inflammable !!


  • Le problème est que le mot pédophilie recouvre des comportements qui n’ont presque rien à voir, les uns avec les autres. Qu’y a-t-il de commun par exemple entre la pédophilie d’un(e) adulte tripotant un(e) enfant de 1 ans sans en avoir la garde et la pédophilie homosexuelle d’un jeune adulte avec un vieux mineur de 17 ans ? Réponse : rien. Tous les cas et combinaisons intermédiaires existent.
    Par ailleurs, les enfants sont certainement souvent des victimes impuissantes de comportements criminels mais les adultes ont aussi tout à craindre des agissements sexuels pervers et scandaleusement impunis de jeunes ordures à l’audace stupéfiante qui visent (et parviennent sans effort) à sciemment briser des vies.
    Les policiers et magistrats complices, soit des uns, soient des autres, frétillent de plaisir en se vautrant dans des histoires à dormir debout où ils croient tout maitriser alors qu’ils n’y comprennent strictement rien, et font presque à coup sûr beaucoup plus de dégâts que les faits initiaux eux-mêmes, ce qui n’est pas peu dire.

     

    • #2675681

      PMJLL.. tu sais il y a un truc super simple, pour n’avoir aucun risque d’accusation de pédophilie, valable pour tout le monde
      18 ans étant l’âge de la majorité, quand tu veux baiser une jeune, tu vérifies qu’elle ait 18 ans
      Pas plus compliqué


    • @pérede famille cela ne te met à l’abri d’accusations de viols aujourd’hui tout est bon pour porter des accusations sur les hommes consentante le week-end victime le lundi je ne voudrais pas etre un jeune aujourd’hui les soirées des week-ends doivent êtres angoissantes


    • #2676137

      @jacques
      Mais ma réponse à PMJL, n’avait aucun lien avec ce que tu me dis
      Je suis tout à fait d’accord sur la dérive judiciaire
      La soi-disante libération sexuelle, nous emmenait à ce que l’on vit aujourd’hui
      D’un excès à un autre


    • @Père de famille, tu sais il y a un truc super simple, pour n’avoir aucun risque d’accusation d’inceste, valable pour tout le monde : n’avoir ni femme ni enfants et vivre loin de toute autre famille. Pour toi ça n’ira pas.
      Pas plus compliqué


    • #2676464

      PMJL.. bien.. !! vivre loin de tout, ça dépend de ce que tu entends par loin de tout
      Je suis maraîcher et vit dans un petit village, j’ai quelques hectares et quelques serres, donc je ne vis pas dans un lotissement, ni un immeuble ou une citée
      Par contre en effet, pour vivre seul ça va être compliqué
      Marié et père de famille (plusieurs enfants) je vais avoir du mal
      Mais ce n’était pas pour faire du rentre dedans, loin de moi cette idée
      Amicalement PMJL


    • #2676628

      @PMJLL
      Nous sommes des êtres sociaux, l’homme vit en société, c’est ainsi, que ça plaise ou pas
      Jamais l’homme n’a vécu seul, de tout temps, (!) caverne et tribu, village et clan, groupe, société, civilisation, etc... sont le fait des hommes
      L’homme est grégaire, il ne sait pas vivre seul
      Ça aurait d’ailleurs, causer sa perte dans le temps
      Après, on en pense ce que l’on veut
      Mais c’est un fait dans l’histoire de l’humanité
      Et même si toi tu es une exception, tu communique tout de même avec d’autres hommes (ici-même)


    • #2676694
      le 01/03/2021 par Le combat continue camarade
      La justice face à l’inceste... et l’inceste face à la justice

      Comment faire pour vivre loin de tout et tout le monde en 2021 dans un monde hyper connecté, traversé de part en part par des millions d’avions, trains, bateaux, voitures, camions, recouvert de béton, de goudron, de misère, de guerres, de pauvreté, d’antennes 5G, de pilonnes électriques, de centrales nucléaires, d’éoliennes..... ??????
      Et puis dans quel but ?
      Quel but égoïste ?
      Vivre, c’est se battre, lutter, entreprendre, construire, fonder, pour les siens, les autres ??
      Soral le montre par son engagement, pour les autres, nous ??
      Prenons le comme modèle... au moins un peu.... n’est pas Soral qui veut.... mais essayons à notre petit niveau, à notre petite échelle
      Le combat c’est ça qui nous tient en vie !!
      Cordialement camarade


    • @Anti Défécation Ligue. Vous avez entièrement raison. L’Homme est un être social. Mon dernier post était une démonstration par l’absurde (méthode utile en mathématiques consistant à poser en hypothèse l’exact-contraire de ce qu’on pense être vrai et à constater que ceci aboutit obligatoirement à une absurdité, prouvant ainsi que c’est bien le contraire qui est vrai). Mais là n’était pas le vrai sujet. "Père de famille" a très bien compris ce que je voulais dire et le pourquoi du comment...
      Il a le droit de ne pas transiger avec les déviations sexuelles et le devoir d’en protéger sa famille autant qu’il peut, mais il faut savoir qu’une guerre totale contre les déviants mène à des ripostes catastrophiques et à des mouvements organisés visant précisément à éradiquer la résistance aux déviations.Il faut donc une certaine tolérance active de part et d’autre.


    • #2676759

      @PMJLL & @tous-les-autres
      C’est cela qu’il y’a d’extraordinaire sur E&R, un dialogue entre des tendances, des choix, des idées, des personnes, des projets diverses.


  • La Justice en France c’est un machin innommable qu’il est vain s’essayer d’améliorer car il est intrinsèquement vicié et irrécupérable. Nous avons des juges-fonctionnaires et des procureurs-fonctionnaires, ce qui est une absurdité démocratiquement. Un juge-fonctionnaire ou un procureur-fonctionnaire , pour avoir choisi un tel métier à 20-25 ans est soit un individu qui relève de la psychiatrie ( comment peut- on être sain d’esprit si on a à 20 ans la "vocation" de juger les autres) ou n’a aucune envergure personnelle : avoir pour but de décrocher un bouleau peinard dans lequel vous aurez un bon petit salaire chaque mois et la certitude de pouvoir être tranquille car impossible à remettre en cause. Et ça donne le mur des cons pour lequel la présidente du syndicat de la magistrature a pris 500 € d’amende avec sursis , jugée par ses collègues dont sans doute des membres du même syndicat qui, dans le même temps, ont collé du ferme à des gillets jaunes. Et d’ailleurs, vous avez entendu parler vous d’une enquête du parquet pour mise en danger de la vie d’autrui ou même assassinat suite à l’interdiction faite au medecin de ville de soigner à la chloroquine ? NON AUCUNE ENQUÊTE, Mais une enquête contre FRANCIS LALANNE pour ses protestations contre la dictature sanitaire, OUI. Tous ces gens sont pleutres serviteurs zélés du pouvoir , esclaves des forts et implacables avec les faibles. Le pouvoir corrompt , le pouvoir absolu corrompt absolument.
    S’ils (procs et juges) étaient élus par le peuple, les Karine Lacombe, Blachier, Delfraissy seraient à l’heure actuelle en détention provisoire ou à tout le moins sous contrôle judiciaire avec interdiction de s’adresser à la télévision et à la radio. Cette année j’aurai 40 ans de métier d’avocat au compteur, je sais de quoi je parle.
    Portez-vous bien et mefiez vous de ces gens infréquentables... même si dans le lot il y’a toujours évidemment des exceptions formidables, je pense à l’un d’eux en particulier qui m’a dit un jour , alors que je critiquais une loi sortie pour contrer une jurisprudence de la cour de cassation favorable aux emprunteurs, MAIS, MAITRE, NOUS N’AVONS AUCUNE LÉGITIMITÉ DÉMOCRATIQUE. Ces exceptions ne font que confirmer la règle. Et qui peut blâmer les autres, vous avez envie vous de jouer les héros pour les crétins qui roulent seuls dans leur voiture avec le masque posé en plus sous le nez ? Moi, non !


  • #2675652

    La crise de la justice ne vient pas de son positionnement idéologique.

    Certes, la gauche a toujours été une maladie mentale au moins depuis Marat.

    En plus d’être la MST de la République.

    Mais ce n’est pas de cela dont meurt le plus sûrement la Justice puisque pendant très longtemps et jusque dans les années 80 quoique se portant très mal et faisant encore plus mal et toujours plus mal son métier, elle restait debout dans un état à peu près présentable.

    Ce qui la tue c’est la concentration d’ovaires au métre carré dans ses rangs.

    Il y a une incompatibilité entre la fonction et la vocation, l’Institution et le genre, la Justice (forcément phallique puisqu’elle TRANCHE) et ses agents féminins.

    Une femme ne tranche jamais et, comme Judith dans l’A.T., lorsque vous lui donnez un glaive, ce n’est pas pour juger mais assassiner.

    NB :

    Si un jour, vous êtes convoqué au Tribunal,
    Dites à votre juge : " Vous êtes injuste !"

    -  ??? Pourquoi ?

    - parce que vous êtes une femme.

    Vous verrez, vous aurez une peine inférieure aux réquisitions : elle ne pourra pas vous assassiner puisque vous l’aurez démasquée.


  • #2675721
    le 27/02/2021 par Département de la propagande
    La justice face à l’inceste... et l’inceste face à la justice

    C’est rigolo, même avec un masque, elle a quand même une tête de connasse
    Elle devrait essayer, le sac, directement sur la tronche, non ?
    Peut-être qu’avec un sac sur la ganache et en fermant sa gueule, cette magistrate, est agréable
    Bon je dis ça, sans aucune arrière pensée 
    C’est juste à titre de conseil, et par sympathie
    Et en plus, comme on est dans le conseil amical 
    Moi je leur conseille à tous de la fermer, parce que les péquenots, les bouseux, les sans dents, les déclassés social.... ils commencent un peu en avoir plein le cul 
    Et ça commence un peu à se voir 
    2012. Manif pour tous, 2013 Bonnets rouges, et Journée de retrait de l’école , 2014 Jour de Colère, et Hollande Démission, 2018 Gilets Jaunes...
    J’ai un tout petit peu l’impression, que la populace en a plein le cul et que ça craque de tous les côtés 
    Enfin... c’est un avis bien personnel, c’est comme les trous du cul, les avis, tout le monde en a un
    Celui-ci c’est le mien

     

    • #2676108

      La populace n’en aura plus plein le cul quand elle conprendra qu’il faut couper elle-même ses chaînes virtuelles plutôt que passer son temps à espérer que ses pseudo-maîtres veuillent bien les détendre.
      Quand ils arrêterons d’être des prisonniers de l’inutile leur chaînes seront prètes à céder. Ils devront ensuite apprivoiser la peur de l’inconnu et de l’incertitude qu’offre l’accès à une certaine liberté.


    • #2676141

      Jusqu’à maintenant, ils ont réussi à éteindre, ou à diriger ou manipuler, à diviser, les luttes et les mouvements...(bonnets rouges, JRE, gilets jaunes, etc...) Mais plus ça va, moins ça marche
      Et quand on discute entre collègues, qu’on soit à gauche ou à droite de l’échiquier politique, je vois que souvent on constate les mêmes faits et que l’on a plus d’accords que de désaccords !
      Et c’est pas quelques ados pré pubéres antifas, qui va suffire, pour calmer la colère grandissante
      Je constate souvent dans mon coin, que ceux qui ne se parlaient pas avant, aujourd’hui se saluent amicalement et sans animosité
      L’ancien coco, l’ancien facho, l’ancien socialo au bistrot échangent aujourd’hui autour d’un verre sur des sujets tels que l’immigration, les lobbies, la banque, la dette, la souveraineté !!!!!
      Qui aurait pu présager de cela il y a encore quelques années ?


    • #2676277

      @Gérard Mansoif
      Pour ça faudrait qu’elle éteigne la télé, ne lise plus la presse aux ordres, ne consomme plus le cinéma de propagande....
      Et c’est pas gagné malheureusement


  • En 1995 je me suis trouvé à Briey en conversation présumée de courtoisie avec une très jeune juge d’instruction fraichement émoulue de l’ENM (Ecole Nat. de la Magistrature) de Bordeaux. Je savais par des échanges précédents qu’elle était très à gauche. Nous étions dans son bureau et j’étais assis décontracté sur sa table de travail.
    Taquin, je lui reproche poliment sa facilité à mettre sous mandat de dépôt. En effet peu de temps auparavant elle avait fait enfermer plusieurs mois un jeune Marocain de Longwy qu’elle avait pris pour un grand terroriste. Finalement il avait dû être libéré en catastrophe car il s’agissait d’une simple homonymie avec un vrai terroriste recherché pour attentat.
    Pour se "disculper" la juge se retourne vers son tableau mural comportant les fiches des incarcérés par ses soins du moment. 3 fiches seulement étaient visibles. "Vous voyez je n’en ai que 3".
    Elle m’explique qu’en plus la fiche du Marocain est encore l’une des 3.
    Une autre fiche est celle d’un jeune ingénieur français qui avait osé ramener ses Ferraris des Emirats en franchise de droits et de TVA, alors que la Douane prétendait qu’il avait abusé de l’exonération accordée aux expatriés déménageant leurs affaires pour rentrer en fin de contrat de travail (le gars furieux sera libéré 6 semaines plus tard).
    Je demande et le troisième ? Ah lui, c’est pour un inceste, un père de famille qui a violé son fils. Elle ajoute en souriant "mais je n’en suis pas sûre du tout". Je lui réponds que si la famille était troublée auparavant, maintenant au moins elle l’a cassée, ce qui dans le doute, est bien pire.
    J’en avais assez entendu et je suis sorti en pensant "quelle parfaite cruche, plus nulle, tu meurs" !!!
    Fin de l’anecdote garantie exacte.


Commentaires suivants