Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nuage de sable du Sahara : une pollution radioactive qui revient comme un boomerang

C’était à Reggane, en 1960. L’Algérie était encore française et le député SFIO Jules Moch, devant l’assemblée de l’ONU, explique que l’essai est sans danger pour les populations voisines...

 

 

Soixante ans plus tard, d’insolites dommages collatéraux surgissent. Pour France Info, il ne s’agit que de simples « particules de sable » qui peuvent provoquer « des irritations ». La présentatrice cucul la praline nous parle comme à des enfants :

« Ces poussières désertiques peuvent avoir un impact sur la qualité de l’air et donc sur la santé. Copernicus, le service européen de surveillance de l’atmosphère a relevé que le précédent épisode de cette tempête de sable du Sahara, entre le 4 et le 8 février dernier, a entraîné le dépôt de plusieurs microgrammes de particules par mètre carré sur une grande partie du sud de l’Europe. Une quantité "plusieurs centaines de fois supérieure" à la moyenne. Or ces particules sont nocives pour la santé. Elles provoquent des irritations et des problèmes respiratoires chez les personnes fragiles. Donc ces nuages de sables c’est beau à voir mais il vaut mieux que ça ne se reproduise pas trop souvent. »

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Alors que les vents chargés de poussières en provenance du Sahara, survolent à nouveau l’Europe cette semaine, des analyses réalisées par l’ACRO montrent que celles-ci contiennent des résidus de pollution radioactive datant des essais de la bombe atomique pratiqués par la France dans les années 60.

 

Une pollution radioactive qui revient comme un boomerang

Entre 1945 et 1980, les États-Unis, l’Union soviétique, le Royaume-Uni, la France et la Chine ont réalisé 520 essais nucléaires atmosphériques atteignant des niveaux stratosphériques et dispersant de grandes quantités de produits radioactifs à la surface du globe, principalement dans l’hémisphère nord.

Au tout début des années 60, la France a procédé à des essais nucléaires atmosphériques dans le Sahara algérien (Reggane) exposant aux radiations ses propres soldats mais aussi les populations sédentaires et nomades de la région. Depuis ce premier essai au Sahara en 1960 jusqu’à l’ultime expérimentation de 1996 en Polynésie française, la France aura procédé à 210 tirs nucléaires.

 

Pourquoi parler aujourd’hui – 60 ans plus tard – de ces essais nucléaires du Sahara ?

Le 6 février dernier, une large partie de la France a été l’objet d’un phénomène météorologique apportant des vents chargés de sable et de fines particules en provenance du Sahara.

Pour illustration, dans le massif du Jura, le ciel est demeuré orange toute la journée et ces particules atmosphériques se sont déposées au sol. La neige bien blanche le matin est devenue orange à son tour.

JPEG - 66.6 ko
Photos prises le 6 février 2021
dans le massif du Jura

 

Toutes les surfaces étaient, le soir, recouvertes d’une fine couche de ces particules. L’ACRO a alors fait un prélèvement sur toute la surface d’une voiture à l’aide de multiples frottis.

Ces frottis ont été transférés au laboratoire de l’ACRO pour une analyse de radioactivité artificielle par spectrométrie gamma (sur un détecteur GeHP).

Le résultat de l’analyse est sans appel. Du césium-137 est clairement identifié. Il s’agit d’un radioélément artificiel qui n’est donc pas présent naturellement dans le sable et qui est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d’une explosion nucléaire.

Lire l’article entier sur acro.eu.org

Il y a 60 ans...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vite, un emprisonnement pardon confinement de 100 000 ans !


  • Même les nuages nous veulent du mal, mais qu’est-ce qu’on a bien pu faire au Bon Dieu...

     

  • Qui est l’ACRO ?
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ass...

    Un seul prélèvement sur une voiture, une seule analyse. On ne va pas aller bien loin avec ça. Par ailleurs, rien sur la quantité de césium 137 décelée dans l’analyse.
    Ça ressemble un peu aux tests positifs amplifiés 50 fois des asymptomatiques du covid. Un peu plus de rigueur et d’impartialité dans les informations de la part de cette association serait la bienvenue.


  • Un avenir possible dit que nos politicards seraient prêt à céder la bombe nucléaire aux Allemands...
    Heureusement que notre classe politique n’est pas gouvernée par l’antipatriotisme et la haine du français... “sueur froide”

     

  • Pour quel résultat ? Aujourd’hui la filière du nucléaire militaire & civil est aux mains des Yankees avec notamment, le rachat des turbines d’Alstom.
    On dit, merci qui ?


  • Le bassin caribéen et l’Amazonie sont en permanence arrosés de sable du désert Nord africain qui traverse l’Atlantique porté par des vents favorables. On sait aujourd’hui qu’il agit comme fertilisant majeur des terres qui le reçoivent notamment le bassin amazonien.
    Aux Antilles on a une forte prévalence de cancers de la prostate attribuée au chlordecone épandu pendant des années sur les bananeraies, et qui est réputé cancérigène.
    Quid du césium saharien ?


  • Avec une information pareille, c’est une verte que l’on va avoir au deuxième tour de la présidentielle !? Il faut le faire a la russe ou a la chinoise : " circulez, y-a rien à voir "


  • Le sable qui arrive en France n’est PAS radioactif.

    J’ai mesuré la radioactivité avec un compteur Geiger homologué : pas de radio-activité autre que le niveau ambiant.

    Il arrive que certaines pluies fassent monter le niveau de radio-activité qui passe de 10 micro sieverts en moyenne à 15/20. Quelle en est la raison ? Je n’en sait rien.

    J’avais mesuré les niveaux de radioactivité lors des incendies à Tchenobyl : le niveau avait très peu augmenté : 15/20 micro sieverts.

     

    • Tout est bon pour maintenir la pression sanitaire, un nuage soi-disant radioactif fait très bien l’affaire...


    • Ça ne m’étonne pas que cela passe inaperçu avec un Geiger portable avec seulement 0.1 becquerel au mètre carré de césium 137 d’après l’ACRO. Comme le sievert est une unité de dose équivalente (énergie absorbée par un corps sous forme de rayonnement ionisant, pondéré par la dangerosité biologique dudit rayonnement), vos chiffres ne peuvent pas être interprétés sans connaître les conditions de la mesure (durée, dimensions et positions relatives du détecteur et des sources, type de rayonnement...), à part pour dire que la radioactivité totale ambiante n’a pratiquement pas changé. Mais ce n’est pas vraiment le sujet de l’article, qui affirme que :



      L’épisode du 6 février constitue une pollution certes très faible mais qui s’ajoutera aux dépôts précédents [...].



      Ce qui est intéressant, c’est que les résidus de ces expériences soient encore détectables aujourd’hui, bien qu’il ne reste plus qu’un quart du césium 137 d’origine, et ce jusqu’en Europe.


    • @Juralpin

      A part répéter ce que dit la propagande ARCO et a essayer de me discréditer à quoi avance votre message ?

      L’appareil de mesure que j’ai ne permet pas de mesurer exactement la radioactivité mais il permet de DETECTER à coup sur les trois type de radio-activité. Le résultat c’est : pas de radioactivité autre que la radioactivité ambiante qui est toujours présente.

      Le message de l’ARCO est de la propagande : les nuages de sable du Sahara arrivent en France depuis plus de 50 ans. Et comme par hasard, l’ARCO fait justement une analyse pour se rendre compte qu’il y a des traces de césium dedans. Cette information est sans intérêt : tout le monde le sait depuis longtemps et cela ne représente pas de danger pour la population.

      Mais l’ARCO n’oublie pas de préciser à la fin de son article que c’est la FRANCE qui est responsable.

      Si on vous écoute : il n’est pas important de savoir que ce sable n’est pas radioactif et qu’il ne présente aucun danger pour l’homme de la rue.

      Par contre il est très important de pouvoir détecter des traces de césium quand on sait que ces trace sont là depuis plus de 50 ans !

      On peut détecter de la radioactivité partout dans le monde. Quand on cherche des traces de n’importe quoi on en trouve toujours.

      C’est le même principe qu’avec le Covid, avec un test adéquat tout le monde a le Covid.


    • De toute façon nous vivons DANS UNE CHAMBRE À GAZ ATOMIQUE depuis la fin des années 60 à cause de tous les essais en haute atmosphère. Demandez-vous pourquoi le tabac est subitement devenu la cause première du cancer du poumon à partir de cette époque et vous aurez la réponse...


  • Singeries ! Quand rendrons nous obsolète les armes par un commerce équitable, sans intermédiaires .


  • Je croyais que contrairement à d’autres « nuées migratoires », les nuages s’arrêtent en général aux frontières. Là, je pense que c’est à cause du réchauffement climatique, comme on dit au Texas.


  • #2675340

    1ère vidéo de l’INA
    Jules MOCH lors d’un discours à l’ONU justifiant le choix du Sahara pour les essais français. Un schéma explique les travaux réalisés pour la construction du centre d’essais.
    Jules Moch, ancien Ministre, déclare devant l’ONU que les essais de la bombe atomique française sont sans danger pour les
    populations du Sahara, de l’Algérie et du Maroc.

    wikipédia
    D’origine juive, son père, le capitaine Gaston Moch, avait été le condisciple à Polytechnique du capitaine Alfred Dreyfus.
    et la suite...

    À la Défense et aux Affaires étrangères
    Au ministère de la Défense, il contribue à la modernisation de l’armée, met sur pied la participation française à la guerre de Corée et contribue à la mise en œuvre de l’OTAN. Alors qu’il est rapporteur de la Commission des affaires étrangères, il s’oppose cependant à la Communauté européenne de défense, ce qui lui vaut d’être exclu temporairement de la SFIO le 31 août 1954.

    Acteur de l’alliance diplomatique et militaire franco-israélienne
    En 1947, comme ministre de l’Intérieur, il fait autoriser les escales en Corse des avions américains alimentant clandestinement en armes la Haganah et l’Irgoun, organisations paramilitaires sionistes en Palestine. Il facilite, par ailleurs, le transit par la France des Juifs en partance pour Israël. Combattant la tendance qu’il décèle de la part du Quai d’Orsay à ménager la Ligue arabe, Jules Moch prône le soutien à l’État d’Israël, et contribue à façonner l’un des traits dominants de la diplomatie de la Quatrième République.

    C’est Jules Moch, qui, en novembre 1956, dans le cadre de son mandat à l’ONU, rend publique la secrète et intense coopération militaire franco-israélienne dans le domaine du nucléaire.
    etc.

     

    • Très informatif, merci


    • Bref c’est grâce ou bien pour les sionistes que la France a encore une puissance militaire, CQFD.

      J’ai vraiment l’impression que le sionisme c’est beaucoup plus la France catholique sa terre de naissance que l’Angleterre protestante... Ok Les protestants leurs ont donné une terre , mais la France c’est quand même les ressources minérales d’Afrique et une grande part de sa puissance et ingénierie militaire.
      Les terres chrétiennes vraiment c’est du lourd... Je parlerais plutôt de terres sionistes planquée derrière le Christ et les États-Unis Evengelistes.
      Je comprend de plus en plus pourquoi les rabbins qui disent que les gentils marchent tous pour eux. Car clairement c’est le cas. J’hésite juste sur quand ça a commencé, il y a 500 ans ou bien lors des Conciles de Nicée.


    • Merci... En tant qu’Algérien, je suis content de voir qu’il reste des gens qui ne perdent pas le nord, quant aux responsabilités réelles dans ces affaires...

      Plus largement, renseignez-vous aussi sur les méfaits et manigances de l’infâme duo "Bacri et Busnach", qui auront joué à leur époque vis à vis de l’Algérie, un rôle très comparable à celui de leur coreligionnaire BHL concernant l’attaque soi-disant française contre la Libye plus récemment...


  • "Conséquences" est le mot le moins bien maîtrisé du siècle. "Responsabilités" est le mot le plus maltraité du siècle. "Culpabilité" est un mot qui englobe tout, sauf ce qui devrait l’être. Leuq elcéis ec elcéis fiuj : tnasrevner !

     

  • Les essais atomiques en Algérie en 1960 est la preuve flagrante que la France considérait ce pays comme une entité étrangère et non comme son département national.

     

    • #2675479
      le 26/02/2021 par preuve que vous vivez dans la haine de la France
      Nuage de sable du Sahara : une pollution radioactive qui revient comme un (...)

      Non, la preuve que chaque super puissance de l’époque devait faire des essais dissuasif d’ un de ses nouveaux joujoux nucléaires à posséder dans son arsenal militaire, donc forcément dans la zone la plus désertique de son empire , comme un survivaliste essaye ses fusils d’assaut dans des coins dépeuplés et non dans des zones peuplées.
      Vous auriez préféré que la France fasse ses essais où, sur la dune du pilas ?


    • Idiot. La France a fait des essais nucléaires en Polynésie française, et c’est toujours la France.
      Le Sahara a été choisi pour des essais parce que les décideurs étaient bêtes : ils pensaient que le coin était vide ( c’est un désert) , et ils n’avaient pas réfléchi à la pollution.


  • logiquement à écouter les autorités de l’époque c’était sans danger. mais à ce moment là pourquoi ces enculés ils n’ont pas fait leurs essais en région parisienne... en plus il parait que c’était jolie à voir avec ce beau champignon. comme d’habitude les politiquars ne payent jamais, ou ils ne prennent pas leurs responsabilités ou ils sont crever... je pense qu’un jour il faudra les poursuivre (pénalement) quand ils auront mal fait le boulot et physiquement quand ils auront été malhonnêtes. à partir de ce moment là nous n’auront que des personnes politiques honnêtes et il n’y aura plus de voyous pour se présentés. nous pourront tous respecter nos GRAND HOMMES ET FEMMES politiques. et crier à nouveau VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE LA FRANCE. et adichatz.


  • dans un autre registre de pollution, fin des années 80 et début 90 des convois de semis chargés de déchets hospitaliers allemands étaient enfouis dans nos carrières meusiennes et marnaises , parlez-en aux vieux routiers du secteur...


  • « Une pollution radioactive qui revient comme un boomerang ».L’effet de ces particules de sables n’est pas aussi dangereux que que celui du « Décret Crémieux ».


  • les us ont declassifiés des données, le nuage s’étendait en sicile en espagne (trouvable sur internet)


  • Le sujet est intéressant, car ce jour là, moi habitant le centre de la France, j’ai très vite constaté la couleur inhabituelle du ciel et de tout l’environnement extérieur, c’était très impressionnant et ne passant pas inaperçu. J’en ai même pris des photos. J’ai cherché des info là dessus, et semble-t-il que le phénomène n’a pu être observé que plus au sud de la France, rien sur les infos locales dans les régions plus au nord... Pour un phénomène venant d’un phénomène (soit-disant) naturel du Sahara...


  • En ce qui concerne le nucléaire, si un accident survient sur l’une de nos centrales, aurions-nous un stock suffisant de cachets d’iode à distribuer à la Population... Quant aux tempêtes de sable, elles sont fréquentes et l’éventualité de la radioactivité n’avait jamais été abordée jusqu’à présent, mais nous sommes en pleine psychose et tout est bon pour entretenir la peur...


  • Encore un amuse gueule pour détourner
    le regard de la dictature sanitaire.
    Désolé, mais depuis les années 60 il
    y a eu un paquet de tempêtes de sable
    qui sont parvenus en Europe.
    Les particules radioactives ont été éparpillées
    aux quatre vents sur toutes ces décennies.
    Demandez-vous combien d’essais
    nucléaires en atmosphérique ont eu lieu
    depuis le début, tous pays confondus.


  • Je ne suis pas un spécialiste des armes nucléaires mais j’ai toujours cru comprendre qu’une bombe atomique et sa fille la bombe à hydrogène ne contiendrait que peu de matière fissible, de l’ordre de quelques kg.
    La radioactivité mesurée ne proviendrait-elle pas plutôt de déchets de mines d’uranium ou d’utilisation du désert en tant que déchetterie ?
    Il me semble que les explosions "françaises" étaient en majorité souterraines.


  • La France a le devoir de fournir à l’Algérie le nucléaire militaire.
    Une fois chose faite tous les algériens posant un problème à la France devront remigrer.
    Un accord où tous les partis seraient gagnants.

     

  • les grecs appelaient ca la nemesis.

    les hindous le karma.

    en francais on dirait que il faut pas pisser face au vent.


  • Faut quand même réaliser en regardant une mappemonde que la France et le Sahara c’est juste à côté. Comparez à la Chine par exemple, France+Méditerranée+Algérie c’est grand comme la largeur de la Chine. Faut pas s’étonner si la poussière du Sahara retombe en pluie dans le secteur.


  • leur labo est assermenté par l’asn


  • D’ailleurs quelques jours après ! ma voiture était toute cuivré dégueulasserie.. chemtrails ?
    Par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=SHx...


  • En plus de la pluie sablée sur Nice le maire estrozizi vient d’ordonner à installer un très artistique : monument symbolisant le corona-couille avec...tenez vous bien, une COURONNE. Future lieu de pèlerinage des covidiens.

    https://twitter.com/LE_GENERAL_FR/s...

     

  • on peut relever ces particules avec du papier buvard pour analyse en labo assermenté

     

  • Bon, bien, donc il y a du césium.
    La vraie question, c’est combien ?
    Comme pour toutes les pollutions aux matières toxiques, si on n’a pas de données quantitatives (et si on ne connait pas le seuil de toxicité pour l’etre humain), alors on parle dans le vide.

     

  • j’ai toujours connu ce genre de phénomène il y a du sable sur les toits des voitures
    ect
    comment faire parler pour rien


  • Le radon (gaz de roche) est naturellement radioactif


  • Que cette info diffusée par les culul la praline de France Info ne m’étonne pas. Cette radio que j’ai écouté toute la journée tout le mois avant les élections européennes m’a interpelé par le militantisme écolo de ses journalistes qui n’ont donné pendant ces jours là la parole qu’aux intervenants de EELV ou des sympathisants verdâtres ou passer innocemment des reportages pseudo scientifiques sur la nature et sa chlorophylle, la pollution, l’impact du carbone sur le réchauffement. Ce fut un mois complet de propagande écologiste !
    Et la manipulation fut payante par 14% de score de EELV aux élections. Et pourquoi s’arrêter en si bon en chemin de la part de cette radio que de promouvoir un site anti nucléaire affilié aux écolos, d’affirmer que les quelques centaines de tonnes de sable du sahara, sur des milliards de tonnes, vont nous faire crever par irradiation illico presto.


  • On continue a nous culpabiliser 60 ans apres alors que par exemple les chinois continuent a en faire des essais nucleaires, et la par contre c’est circulez y a rien a voir, comme d’habitude avec eux. C’est meme possible qu’ils en font dans le desert algerien, vu que l’Algerie marche maintenant a fond avec la chine. De toute facon vu l’immensite du desert algerien personne s’en rendrai compte.

     

    • Tu te fous de qui en énumérant autant d’inepties ?

      Ma mère et toute sa famille, lors de la période des essais nucléaires en Algerie, ont vu pousser sur leur peau tout un tas de cloques pleines et tout le bétail mourrait à petit feu, un à un. Et les régions environnantes pareil, personne ne comprenait.

      Dire que "personne ne s’en rendrait compte " se passe de mots....peut-être qu’il est difficile pour les populations d’en connaître la cause mais les effets leurs sont bien bien perceptibles et connus.


  • Oui bof, depuis le temps et avec la dilution dans l’air, il doit pas y avoir beaucoup de particules radioactives qui arrivent en France... Ca sent l’arnaque ce truc. Peut-être des demandes de "réparations" en vue ?


Commentaires suivants