Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La klamath, une microalgue millénaire et endémique de l’Oregon

La klamath est une microalgue unicellulaire procaryote de la famille des cyanobactéries, communément nommées algues bleues ou algues bleu-vert. Ces bactéries coloniales photosynthétiques sont apparues sur Terre il y a plus de 3 milliards d’années.

 

La klamath est endémique du lac Klamath supérieur aux États-Unis, dans l’État de l’Orégon. Il constitue la plus grande réserve d’eau douce de cet État avec ses 32 kms de long et ses 12.9km de large. Perché à 1262m d’altitude et entouré de montagnes, sa situation géographique et ses paramètres géologiques (sol d’origine volcanique) en font un lieu unique par la pureté légendaire de son eau.

Le biotope particulier de la klamath lui confère une étonnante concentration en micronutriments, vitamines, oligo-éléments, et en fait un superaliment hautement énergisant et équilibré aux pouvoirs nutritifs inégalés. Sa teneur en phycocyanine associée à la chlorophylle (pigments naturels) lui donne sa couleur bleu-vert.

 

Voir ici un reportage sur la récolte de l’algue klamath sauvage en Oregon :

 

Entretien avec Tamara Campbell, productrice de klamath en Oregon :

 

Découvrez ce superaliment chez Au Bon Sens :

 

***

 

Prenez soin de votre santé avec Au Bon Sens !

 

Au Bon Sens, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un super aliment pour les herbivore. Que nous ne sommes pas. Faut arreter la moquette hein...
    Manger de la viande !

     

    • Les superaliments, il y en a de toutes sortes, ça peut-être des légumes comme des animaux.

      Un bon poulet, du point de vue des protéines, je suppose que ça peut valoir un super-animal d’une certaine manière, pour notre alimentation.

      Mais pour les algues je suis d’accord, ça ressemble surtout au genre de super-aliment que l’on vend au éleveurs, de la bonne farine productible en masse, de la bonne algue en carton.


    • Sûrement pas... c’est une idée préconçue et erronée.
      Dur de remettre les choses à l’endroit, pour ton unique plaisir papillaire qui ne sert ni ton corps, ni ton esprit.

      Arriéré ou aliéné tu es ou tu n’es pas...


    • Nous sommes omnivores donc l’un n’empêche pas l’autre ;)
      Ça peut toujours être un complément alimentaire riche et sympathique.


    • #2675809

      Ohla ! « Petite claque de fin de discussion, même pas klamath » Et, c’est parti, déportation dans la
      cuisine...


    • #2675822

      On a toujours mangé une majorité de plantes (légumes, céréales, fruits etc) et une minorité d’animaux (viande, poisson etc) et les médicaments (ou stimulants) sont pour la plupart dérivés de plantes. Il n’y a guère que les Mongols qui traditionnellement ne mangent prèsque que de la viande.


    • Intéressez vous au vivant et à son fonctionnement au lieu d’étaler en une ligne votre ignorance votre arrogance et votre suffisance.


    • Il n’est aucunement question de végétal sur cette page. Je sais pas si je vais suivre le conseil du coup.


    • Homnivore l’homme est. Donc faut manger de tout


    • h2o est un média vivant !


    • L’homme étant omnivore, l’un n’empêche pas l’autre !
      La viande, les algues et...


    • Une alimentation saine sans sacrifice par le sang et donc contre la vie d’autrui est tout à fait juste, adaptée et naturelle pour notre santé...

      Les protéines végétales sont bien plus optimales et assimilables pour le corps humain et donc adaptées à nos réels besoins physiologiques et métaboliques.

      Beaucoup d’inepties, d’ancrages mensongers sur notre nature reposant sur des traditions faussées, non pas pour servir l’humain et sa nature dans la nature et l’écosystème qui l’entoure.

      Quant à ce mot magique fourre-tout qu’est l’omnivore, il s’agit d’un mot adaptable et adapté comme une multitude d’autres pour assouvir des désirs reposant sur des besoins non existentiels sur le plan vital... des idées archaïques et barbares et contre notre nature.

      L’homme de cro-magnon est révolu soit une ébauche de singe humanisé... l’évolution et l’élévation mon cher passe par un retour à notre nature véritable et nous ne sommes absolument pas des prédateurs et donc des carnivores.

      Donc, non la chaire animale n’est pas indispensable et elle surtout non recommandée et recommandable pour une santé optimale.

      De toute évidence ce n’est pas dans le monde de l’industrie agroalimentaire et des éleveurs en pseudos bons prêcheurs pour leur paroisse pécuniaire qu’on entendra le contraire sur le dos de la vie d’autrui et que l’on marchera à l’endroit.

      Et sur le plan de la morale un bon dit chrétien est bel et bien soit végétarien et mieux encore végétalien.

      Soit pas plus bête au sens propre comme au figuré ingrate que la bête ingrate.

      Arrêtez de vous regarder le nombril, c’est incroyable dans être encore là aujourd’hui...


    • Il n’ y a certes pas d’équilibre alimentaire à proprement parler. Il faudrait être un indien d’Inde pour pouvoir se passer de viandes toute sa vie sans craindre des problèmes de rachitisme et autres. Un peu de nuances tout de même, à priori l’alimentation qui nous convient le mieux et celle du moment, c’est à dire fonction de nos besoins, envies, plaisirs,... dans un contexte global de santé et de respect du vivant ( la carotte, comme le poulet...). Et puis en cas de maladies graves, je ne suis pas sûr que le poulet va être le meilleur choix, là c’est plutôt foncer sur la réduction drastique sur le plan calorique, protéinique et augmenter ses vitamines, au besoin les minéraux se mangent très bien et se recombinent avec l’adn (argile). Nul besoin d’attendre de faire une maladie pour aller sur une alimentation plus saine pour soi, sachant qu’elle touche (ici aussi) profondément au psychologique d’un être humain.


  • #2675799
    le 27/02/2021 par Albert Cambroussiànotwitch
    La klamath, une microalgue millénaire et endémique de l’Oregon

    Excellent produit d’une excellente officine. Dommage qu’on ne trouve l’ingrédient de base qu’aux EU.


  • Où est-ce que l’algue est cultivée ?

     

  • Merci pour cette nouvelle découverte. J’ai testé le le régime végétarien quelques années et cela m’a fait beaucoup de bien au niveau des inflammations des ligaments. Je fais du roller street à la base. Avec la viande je tirais trop sur mes muscles et cela provoquait des inflammations à l’adducteur très souvent. Maintenant je peux moins tirer sur mes muscles mais je ne souffre plus d’inflammations. La spiruline me fait beaucoup de bien pour l’énergie de mes muscles. Quand j’en prend je sens souvent la différence. Quelqu’un a déjà comparé la Klamath à la spiruline ?


  • J’ai fait une cure de klamath et, à partir de là, monsieur s’est mis à faire la grimace à chaque cunnilingus. Cette algue du nouveau monde n’est pas compatible avec le microbiote vaginal. Excellent en revanche pour la longévité des couvents.


  • En anatomie comparée, l’homme se rapproche le plus des grands singes frugivores...


  • Ben moi j’ai tout pris les trucs préconisés, y compris les trucs essentiels de Pépé, des vieilles boites de plaquenil qui dataient de quand j’étais en Afrique également. Au début ça allait bien, la pêche ! Depuis quelques temps, -comme quoi l’amalgame ils ont peut-être raison-, je me sens un peu drôle. Comme si je flottais. Tous ces trucs c’est compatible avec le Rhum et le pastaga ? C’est ma question.


  • Ok, et comment on commande !?


  • J’espère que le peuple klamath (ou ce qu’il en reste) portera plainte pour "association du nom d’un peuple sans son consentement à une algue" ...
    Ces cons d’indigénistes ne doivent pas savoir que les klamaths étaient un peuple de l’Oregon comme les modocs ou les nez-percés ...
    C’est vrai, il y a des minorités plus tendance ...


  • Très bel endroit. Sujet intéressant. Une entreprise qui porte des valeurs du nouveau paradigme : le végétal, l’humain. Il faudrait en savoir un peu plus sur la gestion humaine en son sein. Une entreprise à l’écoute de sa clientèle, qui suit son produit et son cycle naturel.
    Par contre le local sera en priorité un des paramètres du nouveau paradigme. Toute culture servira en priorité la population locale.

    Les premiers hommes étaient avant tout des cueilleurs-chasseurs et non l’inverse. Ils mangeaient bien moins que nous, toutes sortes de baies, de fruits, de feuilles, de racines. Ils chassaient en dernier recours quand ils ne trouvaient plus de végétaux. Les mentalités s’applouriront et rejoindront celles des nouvelles générations au végétarisme (excepté ses dérives extrémistes).


  • sont apparues sur Terre il y a plus de 3 milliards d’années
    Je me suis arrêté là
    Pourquoi pas 700 milliards de milliards d’années
    N’importe quoi


  • Rien ne remplacera un bon jus de légumes et une bonne alimentation, mais quand on a pas le temps ça permet d’avoir son bonus de verdure supplémentaire


  • #2676589

    lorsqu’ils vivaient sur l’ile de thulée tout pres du pole nos ancetres hyperboreens se nourissaient bien de prana .... alors pourquoi pas des algues.


Commentaires suivants