Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

Depuis que Poutine est revenu à la présidence, la « rhétorique anti-américaine » s’est renforcée de la part de la Russie, en se servant de « vieux stéréotypes de la guerre froide » : c’est ce qu’a déclaré le président Obama après avoir effacé la rencontre prévue pour septembre.

La goutte qui a fait déborder le vase a été l’asile concédé par la Russie à Edward Snowden, coupable d’avoir mis en lumière les preuves que les services secrets étasuniens espionnent tout et tout le monde. Mais il y a bien autre chose.

Moscou s’oppose au « bouclier antimissile », qui permettrait aux USA de lancer un first strike (première frappe) nucléaire en sachant qu’ils peuvent neutraliser la rétorsion. Moscou est opposée à l’ultérieure expansion de l’OTAN à l’est et au plan USA/OTAN de démolir la Syrie et l’Iran dans le cadre d’une stratégie qui cible la région Asie/Pacifique. Tout ceci est perçu à Moscou comme une tentative d’acquérir un net avantage stratégique sur la Russie (et, en outre, sur la Chine). Ne s’agit-il que de « vieux stéréotypes de la guerre froide » ?

On ne dirait pas, vu le programme annoncé par l’OTAN le 8 août. Il prévoit « des manœuvres militaires plus ambitieuses et fréquentes », surtout dans les régions adossées à la Russie. Du 25 août au 5 septembre, des chasseurs-bombardiers OTAN (y compris italiens) (et français, NdT), à double capacité conventionnelle et nucléaire, participeront en Norvège à la manœuvre « Brilliant Arrow [1] » du Commandement aérien allié, à la tête duquel vient d’être nommé le général Frank Gorenc, qui commande aussi les forces aériennes américaines en Europe. Puis aura lieu en novembre la manœuvre aérienne « Steadfast Jazz », qui verra le déploiement de chasseurs-bombardiers OTAN en Pologne, Lituanie et Lettonie, à la frontière russe. En septembre-octobre des navires de guerre OTAN participeront à la grande manœuvre « Brilliant Mariner » en mer du Nord et en mer Baltique. Est aussi prévu l’envoi d’autres navires de guerre OTAN en mer Noire, où s’est déroulée en juillet la manœuvre « Sea Breeze 2013 » à laquelle ont participé les marines de dix pays [2] (Italie comprise) (la France y était présente au titre d’observateur avec le Qatar, les Émirats arabes unis et la Libye, NdT) aux ordres du commandant des forces navales américaines en Europe, qui commande en même temps la force conjointe alliée à Naples.

Les USA et les alliés OTAN sont donc en train d’accroître la pression militaire sur la Russie, laquelle, évidemment, ne se limite pas à ce qu’Obama appelle une « rhétorique anti-américaine ». Après que les USA ont décidé d’installer un « bouclier » de missiles même sur l’île de Guam dans le Pacifique occidental, le commandement des forces stratégiques russes a annoncé être en train de construire un nouveau missile de 100 tonnes « en mesure de dépasser n’importe quel système de défense de missiles ». D’ici la fin de cette année le commandement effectuera 16 lancements expérimentaux de missiles balistiques intercontinentaux de divers types. Et le premier sous-marin nucléaire de la nouvelle classe Borey est déjà en navigation : long de 170 mètres, capable de descendre à 450 mètres de profondeur, armé de 16 missiles Bulava d’un rayon de 9 000 km et 10 têtes nucléaires multiples indépendantes, pouvant manœuvrer pour éviter les missiles intercepteurs. Le nouveau sous-marin fait partie des huit que la marine russe recevra d’ici 2020 (pour remplacer les précédents), avec 16 sous-marins multirôles et 54 unités de superficie.

Là-dessus et pas seulement, les médias européens, en particulier les médias italiens champions de désinformation (en compétition serrée avec les français, NdT), pratiquement se taisent. Ainsi la très grande majorité des gens a-t-elle l’impression que la guerre ne menace que des régions « turbulentes », comme le Moyen-Orient et l’Afrique du nord, sans s’apercevoir que la « pacifique » Europe est en train, à nouveau, de devenir, dans le sillon des États-Unis, la première ligne d’une confrontation militaire non moins dangereuse que celle de la guerre froide.

Manlio Dinucci

Source : Il Manifesto, mardi 13 août 2013

Traduction de l’italien : Marie-Ange Patrizio

Sur l’Alliance atlantique, chez Kontre Kulture :

Notes

[1] http://www.baw13.hq-aircom.de/

[2] Azerbaïdjan, Bulgarie, Canada, Georgie, Allemagne, Italie, Roumanie, Turquie, Ukraine et USA

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=75504 (NdT)

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #492836

    Dans l’optique de résister à l’empire, la Russie doit obligatoirement diversifier son économie au risque de subir le même sort que l’URSS.
    Pour la petite histoire, les américains se sont mis d’accord avec l’Arabie Saoudite à la fin des années 70, afin d’inonder le marché de pétrole, et obtenir ainsi une baisse significative du prix des hydrocarbures, ce qui a été fatale pour l’URSS, qui reposait essentiellement sur la rente pétrolière et gazière pour effectuer ses importations.
    Je ne connais pas très bien la situation actuelle de l’économie russe, et j’espère que Poutine a très bien identifié cette problématique capitale.

     

    • #493162

      et pour continuer dans la même optique, il faut se rappeler aussi que la course aux armements initiée par les USA (surtout à partir de Nixon avec la "guerre des étoiles") a été une façon bien vicieuse d’obliger l’URSS à investir plus que de raison dans l’armement et de déséquilibrer ainsi son économie car elle avait de moindres moyens que les Américains. c’est aussi une des raisons principales de la chute de l’URSS


    • #493285

      Je ne pense pas que la Russie subira le même sort que l’URSS et que la pérennité de la Russie est de l’ordre de la diversification de son économie qui est par ailleurs déjà très diversifiée ! La Russie n’est pas un sous-pays tel le Qatar !
      C’est une nation continent dont les ressources naturelles sont tellement abondante que ce pays pourrait vivre en autarcie complète. La Russie peut s’auto-suffire de par sa capacité de produire ses propres ressources énergétiques et naturelles. Quand un pays avec de tels atouts s’effondre c’est qu’il y a anguille sous roche ! A l’époque de l’URSS cette "anguille sous roche" fut la folie d’une caste technocratique dégénérée ainsi que d’autres facteurs plus ou moins troubles de l’ordre du complot avec en coulisse toujours la même fine équipe ! Or aujourd’hui si des gens pragmatiques et un minimum raisonnables reste à la tête de la Russie ce pays ne risque pas grand chose. A vrai dire les deux grands dangers potentiels pour la Russie c’est d’une part l’animosité de l’Occident décadent et d’autres part la pression démographique asiatique notamment chinoise. En effet en ce qui concerne l’Asie en cas de rupture des flux énergétiques et d’une baisse massive de la production agricole les populations de pays à forte densité humaine pourrait se déverser dans ces zones relativement vide d’homme et riches en ressources comme la Russie. Certes si ces zones sont vides d’hommes c’est qu’elles ne sont pas très hospitalières mais ce que les Chinois pourraient être tenté d’aller chercher ce sont les ressources énergétiques présentes dans ces zones.


  • #492893
    le 14/08/2013 par TheMastred
    La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

    Cet article fait sérieusement froid dans le dos... Ce qui est annoncé par la dissidence depuis quelques années, dont E&R, commence à se préciser... Et si tout est exact, l’escalade Occident - Orient devrait bientôt se produire, et là, attention, parce que ça peut aller très loin...


  • #492966

    il n’est pas dit dans l’article différents "Exploits" de nos amis américains qui ne sont pas de nature à équilibrer leurs relation avec la Russie ...

    le cas "Victor Bout" accusé par washington d’être un trafiquant d’armes ... il aurait fournit des armes aux Farcs colombienne (rien à voir avec les USA) fut arrêter en Thaïlande sur demande express du "State department" US , puis extrader aux USA ... après qu’un juge thaï est rendu un avis défavorable à son extradition ( le juge ne voyait aucune corrélation entre les USA , le prévenu Russe , la Thaïlande et des preuves qui brillaient surtout par leurs absence !)

    ce qui tends à dire que les USA pensent avoir ont contrôle mondial ... confirmé d’ailleurs par Wikileaks , Snowden , etc ...

    donc , en l’occurrence , ce n’est pas la Russie qui a un contentieux avec les ricains ... mais plutôt les etatsuniens qui ont un grave problème d’ego hypertrophié doublé d’un trouble Bi-polaire ( on est avec eux en acceptant toutes leurs demandes , mêmes les plus ridicules OU on est contre eux si , par aventure , on n’a pas le petit doigt sur la couture du pantalon à chaque fois qu’ils aboient un ordre !)

    DONC , le Président Poutine aurait plutôt raison ... car la grande idée soit-disant défendue par les USA , à savoir la démocratie , implique naturellement que d’autres personnes puissent avoir d’autres idées et qu’il convient alors de les respecter et de les comprendre AVANT de tirer une éventuelle conclusion à propos de relations ou de leurs absence ...


  • #492973
    le 14/08/2013 par herrcaptaine
    La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

    Il faut arrêter de prévoir des guerres thermonucléaires mondiales tous les ans , complot sioniste franc-maçon ou pas , une guerre nucléaire anéantira toute vie sur la planète , personne n’y gagnera , il n’y aura jamais de guerre nucléaire et les pays seront bien obligés de se désarmer un jour ou l’autre .

     

    • #493102

      là je te rejoins totalement c’est dans l’intérêt de personne logique, mais à ton avis pourquoi cherche t on si la vie est possible sur une autre planète, voilà la vraie raison je le pense très fortement et de plus en plus, ceci dit cet article annonce clairement les choses la guerre est programmée !!!


    • #493107

      Sauf si l’arme nucléaire est remplacée par une nouvelle arme aussi destructrice, mais moins polluante et sans risque de provoquer cet "hiver nucléaire" que tout le monde redoute.
      Et ces armes sont sans doute en cours d’élaboration.


    • #493116
      le 14/08/2013 par christian unepate
      La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

      tout a fait exact, c’est ce que je dis a chaque fois, la guerre nucléaire est une hérésie et un phantasme !
      il suffit de voir ce qu’a donne l’accident de Tchernobyl, et ses retombées ou plus proche de nous en temps,Fukushima,
      un rapide regard sur un atlas quant a la distance qui sépare la Russie et les usa répond seul a ce délire.
      autant faire exploser une bombe thermonucléaire sur son propre territoire, les effets feront plusieurs millions de morts dans l’un ou l’autre de ces pays ! sans compter que les survivants pourront toujours accuser leurs fous de voisins...


    • #493177

      On a déjà eu droit au nucléaire avec Hiroshima et Nagasaki.


    • #493340
      le 15/08/2013 par Zeorzes Abitbol
      La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

      Il n’est pas forcément question d’une guerre nucléaire, mais de suprématie militaire. L’avancée technologique en armement a toujours permis : et de vaincre et de faire progresser technologiquement la société civile pas obligatoirement d’ailleurs dans un sens positif. Vis pacem para bellum.
      La paix est un temps entre deux guerres et nous avons tout intérêt à ce qu’USraël et la Russie s’affrontent en montée en puissance guerrière, ce qui signifie que l’Empire USraélien ne domine pas encore le monde pour le pire.


    • #493497
      le 15/08/2013 par christian unepate
      La nouvelle confrontation militaire Ouest-Est

      "On a déjà eu droit au nucléaire avec Hiroshima et Nagasaki."

      je te répondrai que c’était des pétards de foire compares aux ogives actuelles, les puissances atteintes a l’heure actuelle auraient raison des avions qui ont largues les bombes de l’époque. l’ordre d’idée est le même que les forts ou les bunkers de la WWII, c’est la défense qui pousse l’armement a devenir plus destructeur, les bases de commande sont 30kms sous terre actuellement alors qu’elle dépassaient des plages il y a 70ans... ! or ces base sont construites pour faire survivre une poignée de généraux franc-maçon et surement une élite politique du même poison indispensable au renouveau de l’Humanité...


    • #497811

      C’est vrai que bien peu de gens y pensent..
      Si une guerre vient à éclater, il n’y aura pas de gagnants, que les choses soit dites..
      En 5 ou 6 bombes "bien" placées et la Françe (pour parler de nous ) est rayée de la carte..
      L’espèce humaine (et les animaux qui n’ont rien demandé ) sera la grande perdante !

      Tout cela à cause d’une oligarchie totalement illégitime, infiltrée, parasite, qui se permet de décider de tout , de nous manipuler et de nous ruiner toujours plus.
      Et cette mondialisation qui détruit les nations, étend toujours plus son influence en dépeçant les nationalismes, cela même alors que de plus en plus de drapeaux Anglais ou Américains ( pourtant eux-mêmes infiltrées ) sont affichés dans le commerce, imprimés sur les vêtements .. C’est l’exception qui confirme la règle : la mondialisation se nourrit bel et bien de la puissance militaire Anglo-saxone pour grignoter le monde entier. Un monde multi-polaire n’est pas encore envisagé , en tout cas je n’ai pas encore vu de drapeaux Russes imprimés sur des serviettes de plage, des housses de couette, ni des coussins de chez Gi-fi


  • #493069

    L’Amérique discréditée : Un article d’une rare virulence de Paul Craig Roberts, ancien Secrétaire adjoint au Trésor de Ronald Reagan

    "Washington compense son impuissance militaire en commettant des crimes de guerre contre des civils. L’armée américaine est un grand tueur de femmes, d’enfants, d’anciens du village, et des travailleurs humanitaires. Tout ce dont est capable la « superpuissance » c’est de lancer des missiles tirés à partir de drones sans pilote sur des fermes, des huttes de boue, des écoles et des centres médicaux."

    http://globalepresse.com/2013/08/13...

     

  • #493248

    Mrd ! Nous voici avec les pourris de Washington ! Le bouquet ! Et contre nos amis russes....LA TOTALE ! Je vais devoir prendre des mesures.