Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La presse chinoise accuse le Pentagone d’organiser la famine via des laboratoires biologiques

Washington a admis diriger 336 laboratoires biologiques dans 30 pays à travers le monde, dont 26 en Ukraine. Cependant, les contrats saisis par l’armée russe suggèrent que les États-Unis ont en réalité signé des contrats avec 49 pays, bien plus qu’ils ne l’aient admis.

 

Selon Washington ces contrats ne violent pas la Convention sur l’interdiction des armes biologiques de 1975, bien qu’ils soient développés par un organe du Pentagone, l’Agence fédérale de réduction des menaces contre la Défense (Defense Threat Reduction Agency — DTRA).

L’armée russe affirme que la DTRA a mené des expériences biologiques sur des malades mentaux ukrainiens à l’hôpital psychiatrique n° 1 (village de Streletchyé, région de Kharkov) et a utilisé un agent tuberculeux pour infecter la population du district de Slavianoserbsk (République populaire de Lougansk).

Les laboratoires biologiques militaires américains en Ukraine ont déjà fait l’objet d’un débat au Conseil de Sécurité, le 11 mars 2022. Les États-Unis ont expliqué que, loin de préparer de nouvelles armes biologiques, leur coopération en matière biologique militaire avec l’Ukraine visait exclusivement à détruire les restes des programmes soviétiques en la matière dans ce pays. Or cela ne répond pas au fait que ce programme est poursuivi dans 30 pays au moins, ni les crédits qui y sont attribués, ni qu’ils se poursuivent depuis une trentaine d’années.

La presse chinoise, quant à elle, fait remarquer que, dans les années 80, le United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases avait dispersé des moustiques Aedes aegypti vecteurs de la dengue, du chikungunya et du virus Zika sur sa propre population dans l’État de Géorgie. Aujourd’hui la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) mène des recherches sur les « Insectes alliés ».

Officiellement il s’agit de transformer des insectes en cyborgs (photo) pour qu’ils modifient génétiquement des plantes afin d’augmenter leur rendement, mais officieusement il pourrait s’agir de l’inverse : de stériliser les cultures des pays ennemis et y provoquer des famines, avaient mis en garde la revue Science, en 2018 [1].

 

 

Pour la presse chinoise, c’est cet objectif qui explique la dissémination des expériences de la DTRA dans tous les pays alentour de la Russie et de la Chine.

L’interdiction d’exporter des engrais russes à base de potasse entrave l’agriculture dans de nombreux pays, particulièrement en Afrique. La dissémination de mines navales au large de l’Ukraine empêche l’exportation des récoltes ukrainiennes vers l’Afrique et l’Asie. Cette situation fait peser une grave menace de famine mondiale dont le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, s’est déjà saisie.

Notes

[1] “Agricultural research, or a new bioweapon system ? Insect-delivered horizontal genetic alteration is concerning”, by R. G. Reeves, S. Voeneky, D. Caetano-Anollés, F. Beck, C. Boëte, Science, October 5, 2018. « L’armée d’insectes du Pentagone », par Manlio Dinucci, Traduction Marie-Ange Patrizio, Il Manifesto (Italie) , Réseau Voltaire, 9 octobre 2018.

En lien, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2965136

    Le monde est entre les mains de gens dont la juste place est face à un peloton d’exécution. Tant de perversités, de manipulations et de malveillance les exclus de facto de l’humanité.

     

    Répondre à ce message

  • L’URSS a fournis des armes contre les oppresseurs occidentaux depuis 1946.
    Voyons l’aide fournis au ukrainiens par les occidentaux comme étant un retour de boomerang.

    La Russie pourra à terme nourrir des milliard de personne ,son pouvoir potentiel est phénoménal.Seul ceux qui sont motivé par la jalousie ou la peur de son hégémonie dans le monde voudront annihiler le vecteur de cette puissance.

    L’armée russe avance dans le Dombass,à croire que les armes fournies par les occidentaux ne sont pas à l’image des armes russes fournis aux indépendantistes au vingtième siècle.

     

    Répondre à ce message

    • @
      SR.F
      Si les oppresseurs occidentaux on si peur de la Russie et insistent , c’est que les oppresseurs cachent quelque chose ,et c’est même évident .Par exemple ,ce qu’ils trafiquaient dans les laboratoires depuis des années ,et différents trafics scientifiques épouvantables .Je pense que plus le temps passe plus nous allons en apprendre de belles "biens moches" .

       
  • L’imposture du covid est en phase de s’effondrer donc les deux acteurs principaux de ce crime monumentale que sont l’oligarchie occidentale et son complice chinois s’accusent mutuellement du crime afin de sauver leur peau ! Pathétique spectacle de chiens enragés qui s’entre-dévorent !

     

    Répondre à ce message

    • #2965278

      Non, ceux qui contrôlent les médias n’ont sûrement pas l’intention de faire savoir à une imposture, la mise en place de contrôles totales n’en est qu’à ses débuts, le peuple seulement peut avoir le pouvoir et décider d’en avoir assez, et ils ont l’air de nous faire rentrer dans l’ère du virus ? On voit dans quelques mois !?

       
  • La nécessité est mère de l’invention. Je crois que ces ruptures de chaînes d’approvisionnement en tout genre auront, tout comme les sanctions contre la Russie qui la poussent malgré elle à redevenir une puissance industrielle sachant faire de tout, l’effet presque inverse du résultat recherché par les grands : les pays tropicaux ou subtropicaux qui comptent trop sur les denrées venues d’ailleurs seront forcés bon gré mal gré de produire pour eux-mêmes des grains, des engrais azotés, et de revenir aux aliments de base de leurs régimes traditionnels.

    Bien entendu tout cela coûtera plus cher mais ce coût sera surtout en travail local si bien que le prix de la main d’oeuvre manuelle s’en trouvera rehaussé par rapport au secteur tertiaire. Trop de pays tropicaux ont négligé la banane plantain ou le cochonnet créole à cause de la vente sous pression des pâtes alimentaires et du porc industriel, et la principale victime a été le paysan dont le prix de l’heure de travail a tendu vers zéro : en fait par un paradoxe pas si étrange le déversement de denrées alimentaires trop bon marché (et souvent OGM, comme l’est le gros du blé d’Ukraine) a plongé plusieurs pays comme Haïti dans un état de famine endémique provoqué à dessein.

    Plusieurs régions de France dont Bruxelles a décidé qu’elles devaient se dépeupler vu le manque de rentabilité de leur culture seront bon gré mal gré obligées de revenir à un état de l’agriculture non pas médiéval mais tout simplement plus semblable à ce qu’il fut dans l’intervalle 1900-1950.

     

    Répondre à ce message

  • Les mensonges commencent à être de plus en plus visibles... à savoir si les golems vont résister au prochain lavage de cerveau du virus du chimpanzé non genré.

     

    Répondre à ce message

  • 55P100 des sols africains sont improductifs d ou l achat massif d engrais ce continent ne peut nourrir des centaines de millions d habitants se multipliant comme des lapins entierement de la faute des occidentaux avec leurs idees politiques et religieuses non logiques il fallait laisser les africains se reduire en esclavage l une l autre les tribus cannibales agir les musulmans avaient bien reduit la population africaine leur seule utilite les divagations diverses bouh les maichentoccis dentaux plus de mise

     

    Répondre à ce message

    • Ce sont les africains responsables des nombreux laboratoires biologiques implantées en Afrique. Le troisième plus grand continent du monde avec une population de 44 habitants par Kilomètre carré. L’Europe plus petite, c’est 73 habitants par kilomètre carré. Vous dites que les sols sont improductifs, non, une bonne partie des sols sont polluées avec des agents chimiques de certains pays occidentaux qui détruisent la faune et la flore qui permettaient aux terres de se fertiliser. La Russie avait enquêté sur ce sujet, et avait publié un rapport par le ministre des affaires étrangères russes, aucun de vos médias n’ont osé parler de cette publication et des menaces qui pèsent sur l’Afrique, la seule chose qu’ils aiment publier, la Russie menace les occidentaux en Afrique avec des mercenaires de Wagner. Justement c’est la Russie, qui apporte son aide pour aider certains pays à fertiliser leur sol pour pouvoir le cultiver. On voit cette volonté, chez vous de voir l’anéantissement de ce peuple, comme ça vous ennuie de les voir penser à leur descendance, contrairement à vous en occident qui fait le choix de ne pas regénérer et de choisir des migrants pour remplacer. Justement c’est regrettable que certains se laissent séduire à venir en occident, au lieu de rester chez eux. Mais il commence à y avoir une prise de conscience de l’actuelle jeunesse de ce continent, elle part se former dans les pays comme la Chine, la Russie et l’Iran, et elle revient pour pouvoir mettre en pratique ce savoir pour le développement de ce continent. Malheureusement, certains dirigeants occidentaux comme Macron essayent de séduire cette jeunesse à venir en Europe ou à saboter les élans de ces pays avec des coups d’état, comme récemment au Mali, mais la Russie a aidé à faire capoter ce coup d’état qui impliquait plusieurs pays occidentaux. Avant de diaboliser d’autres en cannibales, je vous conseille de lire l’histoire de l’Europe, en particulier la Grande Bretagne, vous auriez cette connaissance de savoir que le cannibalisme était une pratique courante dans le bastion de l’avant-garde de la civilisation européenne. Voici pourquoi vous êtes une civilisation qui se dégrade, aucune sagesse et toujours de l’arrogance, du mensonge et de l’hypocrisie derrière une fausse compassion.

       
    • Vous vous attaquez à l’Afrique mais c’est le français qui saigne.
      Une petite virgule entre deux bouffées délirantes, un vrai bol d’air.

       
  • On parle souvent de la menace de la dissémination des armes nucléaires, mais quid des armes biologiques ? Qui va controler ces labos ?

     

    Répondre à ce message

  • Jouer avec des moutisques pour véhiculer des maladies ou provoquer des famines... C’est triste à dire, mais il y a certainement pire encore à décourvrir.

     

    Répondre à ce message

  • Y’a pas à tortiller du croupion, les chinetoques faut pas les faire chier.

    Toute la zone citron pamplemousse ils te sortent des vérités qui touchent. Notamment sur les États-Unis qui les craignent comme un passage massif de criquets sur les récoltes.
    Leur dynastie a 5000 ans. On s’en sentirait presque tout petits dis-donc.

     

    Répondre à ce message

  • Quand le monde comprendra enfin que la terre du fascisme et du nazisme est aux USA, qu’ils ont financé la montée de ceux-ci en Europe déjà par le passé, qu’ils recommencent en Ukraine, et que les programmes eugénistes et les doctrines "Ubermenschen" viennent des gouvernements de cette nation, alors nous pourrons peut-être envisager des sanctions contre ce pays et quelque chose de meilleur pour les autres...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents