Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La réconciliation nationale est-elle un crime ?

Les décisions de justice à l’encontre d’Alain Soral tombent de manière presque métronomique pour des motifs de plus en plus futiles et avec des condamnations de plus en plus dures. Destinées à terroriser la population, elles finissent au contraire par augmenter le nombre de ceux qui ne croient plus en la justice, qu’ils soient pro ou anti-Soral. Beaucoup de citoyens n’ont d’ailleurs plus de doute, surtout quand ils voient la liste des crimes ou des appels au crime impunis.
Tout ce qui peut s’opposer au bulldozer oligarchique finit écrasé, pour que ça serve d’exemple. Cependant, si les Français qui assistent à la persécution des vrais résistants comprennent le message très clair, très animal de la répression, cela fait prendre conscience que la démocratie n’existe pas, qu’elle est le masque du fascisme oligarchique. C’est pendant qu’il s’acharne à coups de marteau sur ses victimes expiatoires que le masque tombe. La répression dévoile la violence du pouvoir, qui tente de dénoncer celle du peuple et de ses dirigeants naturels.

 

La dernière exécution publique en France date de 1932 (vidéo en anglais non sous-titrée)

 

Il n’y a en vérité plus de raison, plus de proportionnalité, plus de logique, et pendant que la hiérarchie judiciaire – expression que l’on préfère à justice – s’acharne sur le président d’Égalité & Réconciliation, d’authentiques dangers publics sont soit relaxés, soit adoubés par la même hiérarchie. Faut-il comprendre par là qu’il vaut mieux appeler au meurtre et au viol de femmes et d’enfants qu’à la réconciliation nationale ? En d’autres termes, la réconciliation nationale est-elle un crime ? Si oui – car il faut être logique –, pourquoi la qualifie-t-on de crime et surtout, qui en est la victime ?

La réponse est simple : la ou les victimes de la réconciliation nationale sont les forces qui travaillent justement à la division de notre pays. Division économique (les riches et les pauvres), division politique (les pro et les anti-Système), division sociale (les gagnants et les perdants), division raciale (les Blancs et les colorés), division sexuelle (les hommes et les femmes, puis les hétéros et les homos). Est décrété bon citoyen celui qui valide la Division, mauvais celui qui y résiste. Le vice est devenu vertu et la vertu vice. Les Français sont perdus car ils sont pour la paix sociale et on leur vend la guerre de tous contre tous. Mais derrière le Français pacifique, il y a le Gaulois réfractaire, celui qui finit un jour par exploser parce que sa colère déborde.

 

 

Pour l’instant, de la cocotte-minute sociale, quelques débordements ont eu lieu, de la flotte brûlante est sortie du pot commun, de l’eau bouillante de colère qui a été prestement arrosée d’eau glacée par les pompiers sociaux, ces agents de la répression d’État. Après de longs mois d’arrosage de la cocotte, la température est très légèrement redescendue, mais on sait que tout peut recommencer. Le cratère social peut (et va) se remettre à bouillir et ce ne sont plus quelques nappes ou vaguelettes qui déborderont mais la moitié de la casserole. Pourquoi la moitié ?

Parce que les forces anti-Système représentent aujourd’hui, et c’est vérifiable sur le plan arithmétique, la moitié du corps électoral. Ces forces sont, on le sait, divisées à dessein par les agents de la Division, mais cela ne durera pas : au-delà des états-majors politiques qui rechignent à la fusion, les populistes de droite et de gauche feront inéluctablement leur fusion, sinon ils seront purement et simplement éliminés par les forces du Système. Cette réconciliation, nous enseigne l’Évolution, ne se fera pas pour des raisons internes, mais sous la pression de la nécessité, soit un changement externe majeur.

 

« C’est moi, c’est nous qui sommes violentés ! » (Mélenchon au procès de LFI)

Les populistes de droite et les populistes de gauche sont en train de se rendre compte qu’ils ont été roulés par Macron, qui incarne à lui tout seul la Division et le Système : issu d’une banque d’affaires, adoubé par le CAPP (Conseil d’administration du pouvoir profond), partisan d’un libéralisme qui ne dit pas son nom et d’une déliquescence des mœurs que le marquis de Sade n’aurait pas reniée, il est la guerre déclarée aux Français. Les mélenchonistes ont appelé à voter Macron contre le faux danger Marine lors de la finale du 7 mai 2017 ? Aujourd’hui ils sont décapités par celui qui a pris leurs voix. Le leader de LFI n’a pas voulu briser son serment maçonnique, ce boulet au pied d’un leader qui se voulait libre.

« Jean-Luc Mélenchon a des réponses, beaucoup de réponses. "Les images ? Mais elles mentent depuis deux mille ans les images ! Et dans la vie il n’y a pas que les gros plans." Il évoque d’abord son réveil, le matin même, chez lui, à 7 heures, par des "personnes armées qui fouillent [ses] affaires, siphonnent [son] téléphone. C’est un moment d’extrême violence, de confusion, de sidération. Je reçois des informations sur ce qui se passe au siège de mon parti, je ressens un extraordinaire sentiment d’humiliation. Je suis président d’un groupe d’opposition. J’ai une responsabilité morale qui m’engage par rapport à tous ceux qui m’ont confié leurs noms, prénoms, coordonnées. Je ne peux pas ne pas avoir à l’esprit l’environnement politique de tout ’ça’". » (Le Monde)

Mélenchon n’a pas voulu tuer Macron, Macron l’a tué

Macron a utilisé Marine et « baisé » Mélenchon, ce dernier ayant commis la faute historique de ne pas s’allier à Marine entre les deux tours pour sauver ou au moins essayer de sauver le peuple français. Qui s’est révolté tout seul, sans ces leaders de droite et de gauche, un 17 novembre. Dix mois plus tard, le peuple français n’a plus de leader officiel, plus de défenseur honnête ou crédible dans le système politique classique : Mélenchon est harcelé par une justice politique pour des motifs futiles, le RN, fragilisé économiquement, est affaibli, là encore à dessein, par les agents de la Division. Tout est équarri, la France est équarrie par les grandes banques d’affaires qui font de la fusion-acquisition, mais plus sûrement de l’acquisition pour elles et du démembrement pour le pays. Le destin funeste d’Alstom résume tout.

Le salut ne viendra pas des professionnels de ce Système, qu’ils se déclarent pour ou contre Lui. Il ne viendra que de leaders naturels que le peuple aura choisis sans les choisir, puisque l’Histoire nous apprend que toute colère nationale trouve à s’incarner dans un leader qui n’a pas été choisi par l’oligarchie. Il incarne la colère, il la dirige, et en fait une arme anti-oligarchique imbattable. La répression policière d’un Castaner n’y pourra rien. Il est devenu évident que nous nous dirigeons vers une période sombre, mais pas pour les mêmes : elle sera sombre pour les Diviseurs qui ont asservi la justice et en ont fait un instrument de répression politique contre les leaders naturels du peuple.

 

Châtier le bien, libérer le mal

 

 

 

Cette dernière chanson est extraite de l’album Révolution, du même titre que le livre programmatique d’Emmanuel Macron. La révolution est aujourd’hui sur beaucoup de lèvres mais ne recouvre pas exactement la même chose. Celle de Natacha Polony est une révolution raisonnable, où il s’agira sans doute de couper raisonnablement les têtes oligarchiques :

 

 

Aujourd’hui, le nègre de maison Nick Conrad peut chanter « Je baise la France, je baise la France jusqu’à l’agonie », chaque Français reçoit ça comme une gifle... et la hiérarchie judiciaire laisse faire. Que cela soit compris comme un programme de déstabilisation.

 

 

Bientôt, les Français n’auront plus rien à perdre : ils auront tout perdu !

Ces racailles de la chanson ou des bus, soutenus sans qu’ils le comprennent par le pouvoir profond, ajoutent, également sans qu’ils le comprennent, une flamme sous la cocotte-minute nationale. On ne pourra pas dire que ces petits soldats du chaos n’étaient pas avertis. Il y a désormais deux sortes d’habitants en France, deux espèces sur le sol national, les Français et les Antifrançais. Les Français aiment leur pays et n’aiment pas qu’on lui fasse du mal ; les Antifrançais n’aiment pas la France, n’aiment pas les Français, aiment leur faire du mal et sont couverts par une hiérarchie politique dirigée par des Antifrançais.

Quand la justice américaine a fini par étudier les tueurs en série (ici la traduction d’une étude japonaise en la matière) qu’elle avait attrapés au lieu de les griller directement sur la chaise, elle a compris comment se fabriquait un tueur en série moyen : c’était la plupart du temps des enfances massacrées qui avaient survécu et qui devenaient des bombes humaines. Car aucun enfant ne peut retenir autant de mal en lui : beaucoup se suicident, d’autres sombrent dans la folie, une dernière partie rend le mal.
Le corps social est comme un enfant : le mal qu’on lui fait, il l’incorpore parce qu’il ne comprend pas qu’on lui fait et qu’on lui fasse du mal. Et un jour, s’il survit à ces injections de mal, il le restitue. À sa façon.

Avant le jour de la grande Restitution, nous conseillons aux agents petits et grands de la Division, ceux d’en haut – les Macron – ou d’en bas – les Conrad –, de bien réfléchir au mal qu’ils font parce que la Révolution, c’est un tueur en série qui n’arrête pas son compteur à 10 ou 12 et, surtout, qui met la « justice » à son menu.

 

 

La guerre civile tant annoncée par Zemmour, Rioufol, Goldnadel, Bercoff et compagnie, et qui ressemble fortement à une prophétie auto-réalisatrice, ne sera pas une guerre entre les chrétiens et les musulmans, mais une guerre entre Français et Antifrançais, si guerre il y a. Les apprentis sorciers de l’oligarchie peuvent la déclencher, mais ils ne pourront pas la contrôler : elle leur échappera et le naturel reviendra au galop.

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2281249

    Un rappeur français devrait reprendre la "chanson" de "Conrad" en changeant seulement "la France" par "l’Afrique", juste pour voir la réaction des "autorités" sionistes ..

     

  • #2281252

    Excellent article, encore une fois, analyse juste et précise, mais un système qui ressemble de plus en plus à 1984 de Orwell, au 21ème siècle, je ne sais pas s’il pourra déboucher sur une révolution, malheureusement, les français de plus en plus divisés, et même si Melenchon s’était associé à Marine Le Pen, l’Oligarchie de la dictature europeiste n’aurait pas laissé faire, la preuve, Salvini éjecté, Boris Jonhson suivra le même chemin, le peuple méprisé et désemparé , qui ose s’écarter de la doxa, n’a plus son mot à dire, et s’il le fait, il est réprimé et intimidé de plus en plus sévèrement, et s’il a mal voté, et bien on annule sa décision, d’ailleurs je pense qu’il est prévu qu’on ne lui demande plus du tout son avis, il est prié de s’en tenir à la propagande et au prêt à penser repandu par les médias, qui ne lui veulent pas forcément du bien.

     

    • #2281321
      le 20/09/2019 par Jvidanzunedémokrassi
      La réconciliation nationale est-elle un crime ?

      @ Athena, c’est vrai, Bhl l’a déclaré dans une interview à un média Belge "ceux qui votent populiste, on ne tiendra pas compte de leur voix".
      Ça ne se cache même pas mais les masses restent à leur place...


  • #2281269

    Remaquable discours confusionniste (copyright Rudy IIIème) de Rioufol, l’employé de Dassault.
    J’ai remarqué ce phénomène chez les Identitaires, qui balancent constamment entre immigration et islamisme. Si les deux concepts sont liés, ils ne sont pas équivalents.
    Quant aux élites, on cherche toujours leur islamisme...
    Leur supposée guerre civile n’est que le masque du chaos et de la confusion (Tiens, ça me rappelle un film qui parle aussi de savon...Mort de rire comme on dit...).
    On peut retourner les cartes dans tous les sens, personne ne fera le ménage en bas sans d’abord faire le ménage en haut. C’est une évidence, y compris scientifiquement parlant, grâce à Newton. Continuer à laver le sol alors que la merde continue à tomber du plafond est l’oeuvre de fous.
    Pour des gens qui veulent un retour de l’ordre, donc logiquement d’ une certaine hiérarchie, drôle de manière de solutionner le problème.
    Pour achever la démonstration, si tous ces gens avides de démocratie et de jolies phrases parfumées sortant de leur bouche commençaient par demander l’avis du peuple ? Non ? Vraiment ?

     

    • #2281331

      « Continuer à laver le sol alors que la merde tombe du plafond est l’oeuvre de fous »

      bravo, c’est la meilleure réponse à apporter aux identitaires bas de plafond, prêts à tout accepter pourvu qu’on les laisse dégueuler sur les « allogènes « !


    • #2281407
      le 20/09/2019 par Le Malicieux
      La réconciliation nationale est-elle un crime ?

      Pourquoi ce faux- dillemne ?

      Les deux peuvent très bien se faire en même temps. Pour qu’un réel changement se fasse, il faut faire fort, et faire vite.


    • #2281603

      "The MZW", " quand aux élites on cherche toujours leur islamisme". Le secrétaire général de la Ligue Islamique Mohamed Al-Issa, à participé hier à Lyon à l’inauguration de l’institut Français de civilisation Musulmane, au côté de Colomb, Castaner, des élus Lyonnais et des députés. Macron n’était pas présent, il ne veut certainement pas ajouté de l’huile sur le feu, avec le pedigree de M A-I.


  • #2281304

    Chassez le naturel, il revient au galop ! - Sagesse populaire

    Il faudra au moins ça (une guerre civile du moins une forte hausse des agressions et nuisances gratuites) pour réveiller le peuple entier...

    La racaille racialisée et mafieuse est la dernière arme de la clique à kippa.

     

    • #2281348

      À mon avis, c est l oligarchie qui donnera le top des hostilités des uns envers les autres et peu importe qui ils seront. Un bon crac financier, une bonne récession du pouvoir des caddies, un chômage endémique etc...et revoilà la machine qui repart après 4 ou 5 ans de bordels ayant pour objectif la révolution, sauf qu on aura juste tourner la manivelle pour un tour, remplacer une bourgeoisie par la même bourgeoisie. Je n ai plus d espoir dans cette vision révolutionnaire, Gj depuis le 17 novembre 2018, honnêtement je crois que ce merdier est immuable. Que Dieu nous vienne en aide.


  • #2281314
    le 20/09/2019 par QUOI MA FRANCE, qu’est ce qu’elle a ma france
    La réconciliation nationale est-elle un crime ?

    De grace, ne me supprimé pas mon commentaire : il va sortir des trips.
    Encore une fois, bravo ! ER pour cette analyse tellement vrai : meme si il y a du bon et du mauvais Français dans les gilets jaune......................................Les gilets jaune n’est pas une entité, mais un patchwork de gens...............................il y a eu des braves gens de droite, et meme d’extreme droite : ceux qui bossent et qui fermaient leurs gueules depuis des lustres (gens des campagnes et provinces) car les ouvriers ou employés de gauche ont l’habitude de descendre dans la rue pour un rhume : soutenu par la clique noséabonde de Mélenchon l’anarqueur tribin.
    En ce qui concerne la possibilité d’une réconciliation nationale : je ne veux pas etre dans un péssimisme outrancier, mais d’année en année (depuis 2007) création du site ER/ je n’y crois plus vraiment : les gens issu d el’immigration qui aiment VRAIMENT la France et qui se fondent dans la population sans montrer, désigner, pratiquer,revendiquer un échantillon communautaire excessif ou agréssif : il y en a peu.
    J’habite en banlieue, pas la pire (livry gargan) et je peux vous dire, que les gens a 90% vivent comme si ils etaient au maroc, tunisie, algérie ou sénégale voir mali.
    Le nié serait une injure a notre bonne volonté de sauver (si nous pouvons encore) la France.
    Oui ces salopards trip conrad, booba,soprano,la fouine, mais aussi les petites chanteuse de variétoche type : camélia jordana, ou ces émissions tel C A VOUS qui n’en finisse jamais par un pretexte de reportage a la con de se mettre du coté des sois disante minorité QUI DONNE LE LA désormais dans les médias et dictent ce que les gens doivent penser, dire,aimer................................................
    Mon premier vote, fut en 81 pour mittérand : je croyais en la gauche, 38 ans plus tard, je vote pour marinne le pen et dupond Aignan SANS EN AVOIR HONTE, et il faut que plus de gens fasse de meme : sois fiere de voter pour la sois disante extreme droite qui n’est que dans la réalité : mais tout est fait pour la flinguer, comme tout est fait pour flinguer alain soral : car le mal, la décadence putassière du 21 EME sicècle doit regner, pour qu’un nouvel ordre AU SOLEIL reigne sur les décombres de la France.
    Alors ne laissons pas le monopole de la parole progréssiste ordurière a cette fausse bien pensance qui flingue la France.

     

    • #2281728

      @ Quoi ma France

      Merci pour ce cri du coeur. Néanmoins, je tiens à vous informer que le RN est un parti-leurre dirigé par une présidente auto-proclamée totalement soumise au sionisme et à la rente électorale. Quant à NDA, il est également soumis.
      La solution ne viendra pas par les urnes. Préparez-vous !


  • #2281322

    Ce Nick Con-rand (qu’on rend) aux Etats-unis, le pays ou le racisme anti-noir et anti-hispanique est encore tres present. Ca m’etonnerait qu’il fasse le fier quand un policier americain l’arrete. Il doit surement serrer les fesses car un geste ou un mot de travers c’est flingue sur la tempe, menottes et direct en garde a vue avec proces devant un juge.
    S’il disait un centieme de ce qui dit dans sa chanson au sujet des americains et de l’amerique c’est deportation immediate avec interdiction d’entrer sur le territoire americain pendant au moins 5 ans. Il serait classe comme terroriste.
    Pas beaucoup dans sa cervelle - plutot hypocrite de sa part.


  • #2281336

    “[ce] ne sera pas une guerre entre les chrétiens et les musulmans, mais une guerre entre Français et Antifrançais, si guerre il y a. Les apprentis sorciers de l’oligarchie peuvent la déclencher, mais ils ne pourront pas la contrôler : elle leur échappera et le naturel reviendra au galop.”

    Dans ce cas c’est s’ils ne le font pas qu’on l’aura définitivement dans l’os...


  • #2281371

    "Destinées à terroriser la population."

    Petit rappel : (Wikipédia) : "La Terreur est une période de la Révolution française caractérisée par un État d’exception, des violences d’État et des exactions d’individus se réclamant de son autorité, commises dans le cadre de la guerre de Vendée, des insurrections fédéralistes ou contre des individus censés menacer la Première République."

    La république (l’élite) terrorise les Français (les populistes) comme en 1789.
    La république est un régime anti-Français depuis 230 ans.

    Le régime naturel, logique et LÉGITIME de la France, c’est la Royauté (1300 ans de Royauté versus 230 ans de république)

    "une guerre entre Français et Antifrançais" Exact :
    - Une guerre entre Français et républicains.
    - Une guerre entre Royalistes et républicains.
    - Un Français est Royaliste.
    - Un anti-Français est républicain.

     

    • #2281623

      Je suis d’accord, 230ans de la république maçonnique peut-on faire un bilan ?

      Terreur, guerres de napoléon, France instable et insurrectionnel, 1er et 2ème guerre mondiale, massacre de la nation et du peuple.
      Prochaine étape de la république maçonnique le satanisme.(je pense qu’on n’a déjà un pied dedans).


  • #2281379

    Ils ont perdu la partie, du coup ils retournent la table, comme des bons perdants qu’ils sont,


  • #2281435
    le 20/09/2019 par alderic-dit-le-microbe
    La réconciliation nationale est-elle un crime ?

    Il ne s’agit pas d’une réconciliation, mais d’une soumission. Et oui, dans la soumission contrainte, il y a du crime.

    Inutile de jongler avec le sens des mots, ça ne fonctionne plus. La corde est usée.

     

    • #2281456

      Et donc, qu’est-ce que tu prônes, microbe ?


    • #2281947
      le 21/09/2019 par Alain SORAL
      La réconciliation nationale est-elle un crime ?

      La soumission c’est ton truc, tapin, et depuis mai 40, c’est juste la bite à qui tu donnes ton cul qui change... Hier les Allemands, aujourd’hui leurs vainqueurs... Et ce ne sont pas les Arabes !
      AS.


    • #2282387

      @MZW, j’ai eu la même interrogation et j’attends toujours la réponse bien évidemment ! Ce genre de profil psychologique est malheureusement symptomatique, et limite inquiétant. On croirait du Conversano. Si ça venait à chauffer, c’est le genre de « patriote » que je sens plus apte à tirer sur les côtés et/ou à l’aveugle qu’à quoi que ce soit d’autre.


    • #2283470

      Explication, réconciliation signifie à notre époque sortir du merdier généralisé notre France du bordel auquel certaines élites l ont soumises. L immigration à une époque à été une contrainte économique pour des gens venus du Maghreb, dont certains s en sont servis comme opportunité politique et économique pour contraindre les français à accepter une baisse de leurs revendications sociales bien plus significatives à l époque. De nos jours, plus personne ne reconnait notre France, pas seulement l islam, les arabes et la panoplie identitaire, mais aussi d un point de vu culturel, politique, économique, social etc...la réconciliation est une révolution non pas du type bolchevique ou communard, c est juste remette l ordre des choses dans tous les domaines sous le bon sens, celui qui a toujours prévalu : "la tradition" comme fil conducteur dans le progrès. Bien entendu éloigner la racaille d en bas et d en haut, noire comme blanche. C est un peu ça la réconciliation.


  • #2282376

    Concernant les enfants massacrés, il existe une quatrième catégorie, en dehors des sucidés, des fous et des violents : ceux qui ayant lutté et dépassé ces tendances deviennent plus qu’humain. Comme disait Zarathousta.


  • #2282490
    le 22/09/2019 par raton rappeur
    La réconciliation nationale est-elle un crime ?

    c’est surtout une illusion...


Commentaires suivants