Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La solution féministe au sexisme des migrants : élargir les trottoirs !

Les tréfonds de l’antiracisme

La solution de Caroline de Haas contre le harcèlement de rue dans le 18ème arrondissement de Paris ? Élargir les trottoirs et améliorer l’éclairage !

Ou quand le féminisme antiraciste se fait le complice objectif du pourrissement de la situation.

 

 

La terreur antiraciste règne chez les riverains :

 

Avec les bobos, les femmes sont en sécurité, c’est clair !

En lien, sur E&R :

Faites plaisir à Caroline de Haas,
offrez-lui chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En dehors de quelques très rares cas humanitaires, les "migrants", c’est retour à l’envoyeur, et c’est Soros qui paye.

     

  • Laissez-vous vous faire agresser bande de racistes !


  • IRONIE IRONIE IRONIE

    Mon conseil pour les féministes : vous ne voulez plus vous faire harceler par un migrant phallocrate ... alors épousez-le et faites lui de beaux enfants métisses, comme ça :

    1) Vous resterez un exemple de tolérance et d’antiracisme, personne ne pourra douter de votre foi en la sainte-tolérance.

    2) Ne pouvant souffrir que l’on s’en prenne à sa femme, il saura vous protéger de ses congénères (surtout si vous vous convertissez et que vous consentez à prendre le voile et à rester à la maison) et au final vous ne serez plus importunée.

    Donc, à condition que vous sacrifiez un peu de votre liberté consistant à ne pas vous attacher à un mec et à vivre en amazone du XXIème siècle, vous pouvez gagner sur les deux tableaux : vous pouvez rester une antiraciste de combat que même vos copines seront jalouses et vous pouvez continuer à être une femme respectée qui ne se fera pas harceler par des connards de macho, pourvu que vous en épousiez un, justement !

    Ou alors, vous aviez aussi l’option plus simple de voter Lepen, de limiter le nombre de nouveaux migrants illégaux sur le sol français pour que ceux qui entrent puissent être intégrés plus facilement et ne puissent ni subir de racisme, ni continuer de garder leurs "idéaux issus d’un ancien temps". Et ainsi, de continuer à pouvoir marcher en jean taille-basse dans les rues sans avoir peur que ce soit Cologne tous les jours pour vous, le tout au prix d’un petit sacrifice sur votre morale antiraciste en votant pour une candidate (tiens, une femme !) qui sente le souffre mais qui aurait garantie un peu plus de sécurité.

    Après, chacun son choix.

    Pensée du jour : l’ennemi que tu ne peux combattre, rejoins-le.

     

    • Bonjour

      Je n’aurais pas dit mieux.

      L’antiracisme à la mode PS est vraiment une perversion intellectuelle...
      Mais un jour viendra où la tension entre discours et réalité sera trop forte et tout ça explosera.


    • @ Fabien

      De toute façon, il n’y a pas d’entre deux, de juste milieu : c’est soit on limite le nombre d’immigrants illégaux vivant dans l’impunité (si on ne peut pas contrôler leurs papiers, c’est pas demain la veille qu’on les empêchera de harceler les femmes) soit on vote pour la régulation de l’immigration afin de conserver la paix civile et notamment pour limiter les violences de rue (dont celles faites aux femmes). Tant que les féministes ne choisiront pas cette 2ème option en appelant au vote FN par solidarité féminine : alors l’intimidation et le harcèlement de rue continueront de plus belle et ce sera alors la preuve que, quelque part, ces féministes cautionnent les violences faites aux femmes.

      Mesdames, je vous suggère finalement de porter la burqua : sur des beurettes qui vont à l’école ou à la plage, c’est très mal vu par nos bouffeurs d’imams et de curés qui préfèrent les voir habillées comme des Nabilla ou des Zahya, mais sur des gauloises ; ce sera là un formidable geste de taulayronse et d’acceptation de l’Ôttreuh et peut-être qu’ainsi, les chance-pour-la-France ne vous embêteront plus si vous faites disparaître toute trace de féminité.

      (soupir) Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour ne pas avoir voter F.N. ?


  • Oui elles ont voté micron et n’ont donc qu’à obéir aux désirs de ces pauvres gens sinon c’est DU RACISME !


  • #1731535

    Rhoo... les cons, les cons, les CONS... !!!


  • On est en train de se faire élargir autre chose, là.


  • Envoyez-y des chrétiens évangéliques pendant une semaine et et les cœurs seront plus propres.


  • La plupart des femmes sont ravies de l’arrivée des migrants, ce sont elles qui ont organisé leurs comités d’accueil ! Comme nous serions tous ravis, nous les hommes, de l’arrivée de jeunes migrantEs . On va être cocus sur une échelle encore jamais vue, avec la bénédiction de tous les médias aux ordres .

     

    • Ben en fait, moi en tant qu’homme célibattu (parce que s’il y a des célibatant(E)s il y a forcément des célibattus) sachant que moins de 10% des migrants seulement sont des femmes, je pense de plus en plus qu’ouvrir les vannes de l’immigration serait une chance pour nous.

      Soyons d’accord, que sont donc ces immigrants au fond en dehors de ceux qui vivent en parasites ? Ce sont soit des esclaves pour nos chantiers, nos ateliers clandestins (si ce sont des hommes) et pour nos trottoirs (si ce sont des femmes)...et éventuellement dans le tas, je veux bien envisager l’idée que 1 à 2% d’entre eux puissent venir en France pour autre chose que par intérêt pur, et qu’ils pourraient devenir des français à part entière.

      Quoi qu’il en soit, si pour mille migrants supplémentaires on aurait seulement 100 femmes, alors, en en faisant rentrer un million, ils y aurait 100 000 femmes de plus dans la population.

      Au passage, vu les quantités énormes d’hommes qui viennent du tiers-monde je m’aperçois que l’on ne parle jamais des femmes qu’ils laissent dans leurs pays. Sachant que dans un pays où la mortalité infantile est très forte, il y a en règle générale bien plus de femmes que d’hommes (allez voir au Brésil) dans ce cas, si 1 à 2 millions de migrants supplémentaires attendent à la frontières turco-européenne ; vous imaginez le nombre de femmes en Afghanistan, en Libye, au Nigeria ou en Somalie qui doivent maintenant se retrouver sans hommes ?!!


  • La solution féministe au sexisme des migrants :écarter les brioches !!! ...


  • On n a qu’à envoyer ces migrants parfaire leur education en Corse, là aucun riverain n’aura peur de l antiracisme, en général ils (les corse mâles) régles ça virelement à l’ancienne, si vous voyez ce que je veux dire !!!!
    Ensuite je pense que ces migrants serons doux commes agneaux, sinon hop une petite sequence de rattrapage type parcours GR 20, mais sans sac à dos...


  • C’est une particularité des trottoirs, de pouvoir être élargis ou agrandis. Contrairement au "capital génétique" de toutes ces p-tasses qui se prennent pour ce qu’elles ne seront jamais


  • Une petite milice de quartier et le problème sera vite réglé...ah non, autant pour moi, pour ça il faut un minimum de virilité...


  • Quelque part, il est parfaitement normal qu’un " féminisme " réduit au tapin politique fasse ce type de proposition qui consiste à augmenter la superficie des trottoirs :-)


  • « Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics, quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? quand on l’approuve et qu’on y souscrit, quoique ce soit avec répugnance »
    « Histoire des variations des églises protestantes », dans Œuvres complètes de Bossuet vol XIV, Jacques Bénigne Bossuet, éd. L. Vivès (Paris), 1862-1875, p. 145


  • Candidate aux législatives dans le 18ème (le quartier concerné), c’est çà qu’il faut dire ! Çà aggrave la teneur de son discours.


  • Ca sert à rien d’agrandir les trottoirs, le mieux c’est que lorsqu’une femme seule veut sortir de chez elle, elle demande à un policier de l’accompagner, c’est tout. ou bien elle reste cloîtrée chez elle, et elle se fait livrer des pizzas, mais en aucun cas, il ne faut surtout pas qu’elle se plaigne de la faune qui erre dans les rues en conquérant, car ils sont venus sans leur famille, leurs femmes ou enfants qui sont restés, eux, dans leur pays malgré la guerre.....

     

    • #1731651

      "elle se fait livrer des pizzas"

      Ou des sushis, peu importe.
      Mais si le livreur l’agresse ?

      Ou alors, elle fait pousser des pizzas chez elle, et le GIGN descend en rappel pour venir mettre les graines dans le bac.
      Problème : les pigeons vont venir les lui bouffer...
      Solution : poster des tireurs d’élite sur les toits.

      Voilà, c’est pas si compliqué !
      Et hop ! une mozzarella !


  • agrandi les salaires et ça calmera beaucoup de monde !
    elargir les trottoirs ?! ça y est on est passé officiellement en mode idiocratie !


  • Et les capotes gratis pour qu’ils se fassent un peu plaisir ds ce Paris trop froid ? et la 3ème coup de queue gratuite pour tous !


  • Quel dommage que la connerie ne soit pas une source d’énergie : la "de Haas" en question pourrait facilement éclairer un arrondissement de Paris. Quant aux gauchistes et autres antifas dans leur ensemble, là, on aurait la solution pour la sortie immédiate du nucléaire. Et des gens pareils ont le pouvoir...


  • Encore des Russes ! Encore des Serbes !


  • Il ne faut pas oublier que ce sont principalement les femmes qui détruisent la société occidentale, par leur quête de "bien-être", de jouissance individualiste et de notion inexistante de "devoir" et de "civilisation". La grande majorité sont pro-migrants, antiracisme mixé avec de l’idolâtrie pour les gays, le véganisme, et tout le discours larmoyant issu de plusieurs années d’ingénierie sociale, qui marche merveilleusement sur elles. Et l’ennemi principal, celui qu’il faut abattre, c’est le mâle blanc hétérosexuel.
    Elle aiment tant les migrants car elles les considèrent comme des "victimes" de ce dernier, soit exactement ce qu’elles pensent être elles-mêmes.

     

    • Exactement, faut pas venir se plaindre d’avoir un Macron président maintenant, c’est pas pour rien que seul les hommes avez le droit de vote avant. Plus qu’une lutte des classes nous assisstons à une véritable guerre des sexes. Je comprends maintenant comment des empires voire même des civilisations entière peuvent dîsparaitre. Ne tenez plus vos femmes et vos jeunes, et voilà le résultat, une société dominée par les hormones et l’hystérie plutôt que par le bon sens et l’intelligence.


  • Visiblement,c’est pas le bon quartier pour implanter une zone nudiste !


  • Quand l’idéologie a fait place au raisonnement, ce sont les mêmes dans les tribunaux, les associations, le social,... dans l’inversion ou la pensée magique. Si un migrant marche de travers en tirant vers la droite, il va falloir revoir toutes les routes, les rues, les quartiers entiers,... en les réaménageant vers la gauche. Nous sommes en train de mourrir avec ces fanatiques idéologues, j’en ai rencontré une du front de gauche, l’échange avec un avis différent est impossible.


  • Et le burkini pour toutes, n’est-ce pas une solution ?


  • Caroline de Haas est une sorte de maquerelle du féministe, qui converti et recrute, notamment via Twitter, de pauvres gamines de vingt ans, trop naïves, idiotes ou égocentriques pour comprendre qu’elles sont manipulées...


  • Après avoir castré les mâles blancs cathos, les féministes réclament leur part de machisme... On ne tape pas sur une femme, je sais, mais là y-aurait comme l’exception qui confirme la règle !


  • Les femmes qui traversent ce quartier vont-elles demander de l’aide à leurs mecs et leurs amis hommes, si protecteurs, si virils et si masculins, qu’ils défilaient il y a encore quelques jours en...jupe ?!
    Il va falloir que la société tombe de Charybde en Scylla, qu’elle danse la permanente décadence avant d’envisager un quelconque sursaut patriotique.


  • Un proverbe tibétain dit : "Ce que l’homme n’apprend pas par la sagesse, il l’apprendra par la douleur". Ces dames n’ont elles pas voté à 95% pour Macron. Bon, de quoi elles se plaignent ?

     

  • ENORME !!
    Je suis impatient de savoir combien de demeurés vont voter pour cette dame !


  • le délire à l’état pur ! trafic de drogue, violence, bientôt le quartier sera sous contrôle de gangs et la prostitution occupera les trottoirs, étroits ou larges et tout ce que ces crétines trouveront à dire : "ce sont des chances pour la France !". Par ailleurs, plus aucun homme pour remettre de l’ordre dans la rue, il faut dire que le prolot a été chassé en banlieue et remplacé par les folles du régiment. Le monument a été, lui, troqué pour le plug anal géant. Paris, ville morte.


  • La solution féministe, ou quand la bêtise la plus profonde couplée à un orgueil démesuré vous font dire n’importe quoi !


  • C’est marrant parce que les habitants d’un quelconque quartier dans n’importe quelle ville aux USA ça fait un moment qu’ils auraient constitué des milices pour bastonner ces gens, en Algérie c’est ce qu’ils font, carrément ils font des rafles dans les quartiers où vivent ces individus ou ils les balancent à la frontière marocaine lol, je veux dire même en banlieue c’est ce qu’ils feraient s’ils étaient confrontés à ce genre de soucis, ah merde le bobo qui vit dans un quartier populaire pour faire genre, il a pas encore cette idée en tête ! Parce que c’est vrai que les migrants, euh ouais quoi, c’est des victimes ! en tout cas, quand macaron commencera à bombarder leurs pays d’origine, vous verrez si vous avez besoin ou non d’une milice pour pacifier ces gens sur votre propre territoire...


  • Pourquoi ces parasites ne squattent-ils pas l’avenue Junot, la rue Girardon, l’allée des Saules, ...c’est quand même plus agréable comme environnement et puis c’est juste à côté.
    J’aimerais voir la réaction des bobos.


  • Quel beau pays ! Je ne comprends pas par contre, pourquoi il n’y a aucun bobos, électeur macronistes ou mélenchonistes au milieu de ces pauvres pour leur tenir compagnie ?


  • C’est un complot pour faire monter l’extrême droite ! ils sont partout...


  • J’me suis toujours demandé si le féminisme n’était pas une sorte de névrose. En tout cas ça a l’air de glander sévère dans ce quartier !

     

  • Encore une fois, solution à ce problème ? Inverser les flux migratoires.


  • #1731639

    Ce quartier -j’y fréquente les médiathèques- connaît des problèmes bien plus graves que des gonzesses soit disant "harcelées"* : la drogue, le vol, les trafics.

    C’est triste, cette instrumentalisation féministe, c’est une vapeur hystérique qui masque le fond : la cohabitation d’individus n’ayant pas les mêmes perspectives sociales.

    *un jour, j’ai été témoin d’un vol de bijou à l’arrachée, ça s’est presque passé comme au ralenti, j’ai vu tout le développement de la séquence, avec le voleur et la victime, on venait chacun pédestrement de la même rue adjacente, et pour le dénouement, pile devant l’entrée de la médiathèque rue Pajol : j’ai même eu le temps de m’assoir, et de boire mon jus d’orange.
    Je n’avais d’ailleurs qu’à finalement tendre une jambe pour faire chuter le voleur dans sa fuite (le bougre m’avait à ce sujet préalablement repéré comme un handicap potentiel, et il a tenté sa chance...).

    Oui, mais voilà : préserver le "vivre ensemble", ça n’a pas de prix.
    J’ai donc roté mon jus d’orange, et, souriant à la victime impuissante, qui trépignait de rage, je me suis félicité de ma conduite éco-responsable.


  • C’est franchement plaisant d’un côté de voir ces bobos se plaindre de leurs propre connerie. Ils parlent du problème sans véritablement rentrer dans le concret, ca parle
    d’homme ou de jeunes, lol, les cons....

    La ou ça me fait moins rire par contre, c’est lorsque que ce genre de femme quittent la capitale pour s’installer en banlieue ou ce genre de problème n’hésite pas encore. Elle arrivent et découvrent un endroit paisible, sans bande, sans insulte mais déferlent leur torrent de boue anti-raciste.

    Elles participent au racisme ambiant, de toute part. Les jeunes des cités les méprise et le reste des hommes les degueule...


  • Elles votent pour Macron et elle se plaignent du harcèlement ?

     

  • ca va être un autre Cologne ; ci-joint ma vidéo sur les agressions à Cologne. Les solutions données par cette soi disant féministe sont une honte pour la gente féminine. Cette femme, avec ces propos incite aux agressions. https://www.youtube.com/watch?v=0Uf...


  • Ouf ! merci de nous avoir enfin donné la vraie raison de ces comportements ! Franchement, ça va tout de suite mieux quand on sait les causes ! :)


  • ouh làààà qu’est ce qu’elle insinue sur les males de ce quartier ?
    oooouuu lalaaa ... ça discrimine ?
    ça discrimine pas trés positif !


  • La solution : élargir les trottoirs... j’en reste pantois... le politiquement correcte est une maladie mentale. La preuve en est faite.


  • Je trouve l’idée de cette féministe excellente. Etant donné que le féminisme tapine pour le NWO, il est logique, pour un meilleur "rapport" qualité-prix, de faire élargir les trottoirs....


  • De Haas, c’est une synthèse : un petit réaménagement de la voirie, et hop ! tout se résoudra comme par miracle !
    Cette idiote utile du système est dans la négation du réel, corollaire gauchiste si prévisible....
    Alors qu’il suffit juste de dire "c’est un cloaque multi-ethnique, bourré de testostérones incarné par des migrants parasites et arriérés" : dit comme ça, tout le monde comprend....


  • Je trouve cette idée vraiment géniale car avec des trottoirs plus larges il y aura de la place pour y installer des bancs...Ce qui facilitera grandement les passages à l’acte ou au minimum rendra le quotidien de ces auto-entrepreneurs plus agréable...


  • Hahaha, depuis qu’on a détruit les Halles et chassé les prolos, Paris n’est de toute manière plus Paris ! C’est de bonne guerre que ces endogames redescendent un peu sur Terre...


  • L’Utopie se réfugie dans le dénie lorsqu’ elle se heurte a la réalité, pas moyen de reculer, ne cherchons pas l’ intelligence elle est annihilée par la doctrine et en poussant bientôt on reprochera aux françaises de ne pas écarter les cuisses pour bien accueillir le migrant, " c’ est du racisme petit bourgeois de blanc ça madame . "


  • #1731870

    Ben oui, Micron préfère élargir le cercle de ses amis, lui.
    Caroline comment déjà ? Ah oui, De Ass, un commentaire peut-être ? Prout !


  • Une féministe est une femme qui, se bat pour que son fils joue à la poupée,pendant qu’un migrant (hors-la-loi en clair ) joue au docteur avec sa fille !!!!!!
    Faites circuler

    Une telle attitude revient à dire que face à cette situation de la chapelle ,les féministes sont soient des aveugles, des incapables, ou des collabos qui applaudissent à l’invasion et à notre perte d’identité.
    Le retour à la normale ,car il faudra incontestablement avoir cet objectif en tête , ne pourra se réaliser que dans la, douleur excessive.


  • Les trottoirs que je vois sur la vidéos , sont déjà assez larges .Le moins que je puisse dire c"est que les femmes ont le choix , pas dans la couleur mais la quantités . Les temps changent , mettre des misogynies arriérés au milieu d"un quartier bobo, et voila nous revenons pas vers le futur . la solution serait peu être de les renvoyer cher eux , elle serait moins haas been .


  • Elle ne c"est jamais faite remettre en place ,la bobo de haas . "j ai raison j"ai raison il faut des trottoirs plus larges , et 6 mois après voila une nouvelle jungle , pourquoi ne pas les remettre dans leurs milieu naturel , les arriérés insolents ils se sentirons mieux au grand air au bord de l"eau .Comme dab les pouvoirs public vont attendre que le pire arrive ,avec une conseillère comme De haas - been , les femmes ont du souci à faire .Que font les hommes du quartier ?


  • Une chose est sure : la connerie de cette personne n aura pas besoin d etre elargie, je pense que la on atteind les limites .... Bravo madame, Chapeau bas les amis ...


  • Bof ni chaud ni froid de la liberté de la femme surtout dan nos sociétés matriarcales actuelles qui fait tout pour pour et emmerder l’homme hétérosexuels (lui même castré par 70 ans de féminisme)...

    Les hommes en ont marre de devoir protéger les femmes, elles ont voulues l’indépendance, travailler, la liberté sexuelle, le "droit" de se balader a moitie a poil, de coucher a droite a gauche, d’avorter, le divorce sans faute, le partage des biens, et nous on doit accepter tout leurs caprices depuis 70 ans !

    Moi c’est finis, l’homme occidental est devenue passif, bref ER ferait bien de relayer cette vidéo de black pigeon speaks qui explique que quand les femmes ont de plus en plus de liberté et d’influence dans une civilisation, celle-ci s’effondre !
    (en gros l’homme occidental est devenu un cocu majeur).

    Lien : https://www.youtube.com/watch?v=Uxp...
    (Activez le sous titres français.)

     

  • Elle a raison, pour tous les complices complaisants du drame social actuel, il faut élargir les trottoirs...


  • #1732392
    le 23/05/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
    La solution féministe au sexisme des migrants : élargir les trottoirs (...)

    Les futurs Montaigne, seraient donc des anciens Guy George ??
    Et du coup futurs Rocco Syfredi ??
    On passerait donc de l’ouvrage soi-disant philosophique au gangbang dans « elle suce pas qu’au quatre heure ! » de Marc Dorcel ??
    Il faut y voir un progrès, d’où l’amour immodéré du progressisme libéral-libertaire de nos tendres z’amis de gauche !!
    Je vois pas ce qui vous choque... bande de réac-nazi !!
    L’amour , peut s’exprimer autrement que dans la langue de Molière ,la putain de ta reu-mé !!
    Merde Kahn même !!
    Chuuuuttttttt......
    « élargir...Ass.... »c’est un jeu de mots ?


  • Depuis quelques temps je me disais qu’on ne pouvait pas tomber plus bas.
    Les politiques touchent le fond, on nous vend une marionnette inconnue pour briguer la Présidence de la République, des artistes vivant du système et qui souvent ne paient pas leurs impôts en France osent nous donner des leçons de morale et de vie…
    Et puis arrivent l’élection de Macron et cette Caroline, et puis en arrivent d’autres et en arriveront d’autres …
    Toujours pas de réveil Français.
    A quand le sursaut ?


  • je me suis faite insulter, on m’a dit "t’es jolie".

     

  • Personne pour se demander ce que font tous ces hommes, dans la force de l’âge, toute la journée sur un trottoir... ?

     

  • #1732843

    Hier, relativement forte présence policière à la sortie/ entrée de la station de métro aérien La Chapelle, et au début de la rue Marx Dormoy, en partant de là.

    Hé bin, c’était fluidifié, du coup, y’avait plus les bicraveurs habituels, le recel pas du tout à la sauvette.
    Mais dès qu’il n’y a plus de bleu dans le paysage, ça stationne sévère...

    J’ai failli appeler Caro de Haas pour lui dire pas la peine d’élargir, Caro, mais elle trop triste, cette meuf, je voulais pas gâcher la bonne humeur.

    Y’a moins de migrants, aussi, Porte de la Chapelle, et puis les roms se sont fait dégager de leur squat en plein air : j’étais passé devant les pourparlers, ça fait bizarre de plus voir l’échelle dans la rue, accrochée au mur, avec tout un système anti-vol*. C’est drôle comme on s’habitue.
    Mes yeux voient de plus en plus de p’tites ados avec des gros nichons : il paraît que c’est à cause des trucs chimiques dans la bouffe industrielle.
    Certaines camouflent plus ou moins habilement, tandis que des petites frondeuses bombent le torse, mais les garçons de leur âge ont l’air de plus en plus terriblement enfiottés.
    P’tites mèches colorées/ décolorées, tortillage en taille basse moulant, bodybuilding et barbe pré-pubère... tatouages qui veulent rien dire.
    Dans les années 90, personne n’aurait osé : ils se seraient fait tarter direct.
    Mais bon, il paraît que notre chef, c’est Macron, alors, y’a de quoi émarger...

    Les clodos s’en torchent, scotchés aux bancs des arrêts de tram, officialisant la pisse, la merde, le vomi, et toutes les autres déjections corporelles comme partenaires du mobilier urbain, qui ne coupera pas l’appétit du gamin obèse pour son paquet de chips abandonné dans la rame une fois consommé.
    Heureusement, les toxicos se piquent encore dehors...
    Ils y oublient juste leurs seringues, laissées à la portée de tous.

    C’est un quartier qui a son charme.

    *l’air de rien, sivôplé, ils ont conscience de la notion de "propriété"...


  • Caroline de Haas est atteinte du syndrome de Cologne.


  • A lire : "l’assemblée des femmes" d’Aristophane.

    Pour rire sans préservatifs.


  • Décidément, y’a pas d’autre solution que de re-faire le trottoir !


  • Je ne comprend pas, des crapules foutent la merde dans un cartier au lieu d’envoyer les flics (les vrais pas les ripoux ) ils envois les médiats, pour faire le buzz contre l’islam, ce la me fait pensé a ces journalistes qui se sont fait grillé a payer des jeunes pour bruler les voitures,

    il y aurait connivence entre cette racaille qui empêche les femmes de passé, les flics qui décident de ne pas intervenir, les journaleux et les politiques corrompus qui utilise cette affaire pour s’attaquer a l’islam que ça ne m’étonnerait pas,

    pourquoi croyez vous que les racailles, les ripoux, et les politiques corrompus ne font jamais de taules , ?!


  • Et cette dame est médecin ? Comme quoi, le bon sens n’est pas l’apanage des plus instruits.


Commentaires suivants