Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La stratégie de la Chine en Arctique

Par Emmanuel Lincot

Emmanuel Lincot détaille les raisons à la fois scientifiques, commerciales et stratégiques de l’intérêt chinois pour l’Arctique :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1375163
    le 18/01/2016 par Béring
    La stratégie de la Chine en Arctique

    La Chine s’intéressera vraiment à l’Arctique quand elle aura récupéré la Sibérie et ce n’est pas demain la veille .


  • #1375861
    le 19/01/2016 par Hacène
    La stratégie de la Chine en Arctique

    Le postulat d’un Arctique qui s’est réchauffé et continuera de le faire est un peu audacieux et, partant, se baser sur cette seule vision du futur en imaginant une nouvelle route de la soie est un peu aventureux.


  • #1376290
    le 19/01/2016 par banzai
    La stratégie de la Chine en Arctique

    un bobard reste un bobard, même répété une dix millionième et une fois.
    stratpol nous avait habitué à plus de rigueur et sa crédibilité en prend un sérieux coup avec cette histoire à dormir debout du réchauffement climatique anthropique, éniéme avatar de l’onu "ce machin" au service de "l’empire".
    il ne faut pas être grand clerc pour savoir, entre autre et aussi, que le co2 ne constitue que 0,04% (400ppm) de l’atmosphère et que son augmentation de 30% (officiellement) dont on nous rebat les oreilles puisse avoir une quelconque influence notable sur le climat terrestre, il ne concourt qu’infinitésimalement dans un système chaotique comme l’atmosphère terrestre ; d’autres variations imprévisibles influent bien plus considérablement, comme l’activité du soleil par exemple.
    30% de 0.04% ça fait 0.012% de l’atmosphère (ou alors je sais plus faire une règle de trois), donc la proportion de co2 est passée de 0.04% à 0.052% (400/520ppm) de l’atmosphère terrestre. il faut rester sérieux quand même, ou alors c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi !
    de même et pour résumer, il est une chose connue et reconnue que le climat terrestre à subit de grandes variations avant nous et qu’il en subira d’autres, encore et après nous.
    accessoirement, expliquer l’intérêt des "chinois" pour les pôles, par "le réchauffement climatique" tient plus d’une charlatanerie que d’une démarche sérieuse, conséquente, argumentée et surtout sourcée. ce n’est pas d’hier que les chinois s’intéressent à la géophysique et entre autres et par là même aux pôles, comme d’autres d’ailleurs. faire croire le contraire par omission relève de la manipulation ou tout du moins d’un manque évident de sérieux.
    le plus grave dans cette histoire et ses avatars (cette "analyse" en est un) c’est la disqualification du sérieux et de la rigueur scientifique et face à cela il ne semble pas inutile d’évoquer ici archimède, branly, copernic, einstein, fourier, fermat, galilé, pascal et consorts,.... qui, eux, n’ont jamais invoqué un quelconque consensus, et surtout n’avaient aucuns désirs hégémoniques, bien au contraire et contrairement aux guignols du giec.
    nb :
    ppm= partie par million
    système chaotique : système imprévisible et non prédictible


  • #1379012

    L’antarctique n’est pas au Nord mais au pôle sud !!!