Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La tension monte entre Chavez et Peres

Le président du Venezuela Hugo Chavez a déclaré aujourd’hui qu’il réagirait "en conséquence" aux déclarations du chef de l’Etat israélien Shimon Peres, qui a affirmé que son régime et celui du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en visite à Caracas, allaient bientôt disparaître.

"Nous prenons comme une menace ces déclarations du président israélien et nous allons agir en conséquence", a déclaré le chef de l’Etat vénézuélien, lors de la réception de son homologue iranien.

Le 16 novembre en Argentine, Peres avait pronostiqué la chute prochaine des présidents vénézuélien et iranien, "non pas parce que l’un d’entre nous va les tuer, mais parce que leurs peuples sont las de leur présence et (que) cela ne va pas prendre beaucoup de temps avant qu’ils ne disparaissent".

"Ils t’accusent d’être belliqueux, alors que ce sont eux les agresseurs", a encore lancé Chavez, en s’adressant à son grand allié Mahmoud Ahmadinejad. "C’est pareil en Colombie. Les ’yankees’ sont en train d’installer sept bases militaires, mais c’est moi que l’on traite de va-t-en guerre", a-t-il ajouté, en référence à l’accord dénoncé par Caracas permettant aux Etats-Unis d’utiliser sept bases militaires en Colombie.